Thème 5. Déportation et Shoah dans la BD (Article)

BD et HISTOIRE : DEPORTATION ET SHOAH

 

 Sc = Scénario ; De = Dessin ; Edt = Editeur.



A l’ombre du convoi.

Sc : Kid Toussaint ; De : José Maria Beroy ; Edts Casterman.

Un récit en deux volumes inspiré d’un fait réel.

En novembre 1943, un convoi de déporté faisant route vers la Pologne s’immobilise soudainement en pleine campagne. A son bord, Olya une jeune juive, mais aussi Wilhem, un membre de la police allemande. Non loin de là, un résistant belge est tapi dans l’ombre. Tout oppose ces trois personnages mais ce train va les réunir.

T1. Le poids du passé (février 2012).

T2. L'espoir d'un lendemain (janvier 2013)



Auschwitz.

Sc et De : Pascal Croci ; Edt Emmanuel Proust, Août 2002.

            Il s’agit de la première bande dessinée réaliste réalisée sur ce thème. Elle narre le quotidien de ce camp à partir de témoignages de survivants d’Auschwitz. Entièrement en noir et blanc, elle souhaite sensibiliser les nouvelles générations au devoir de mémoire. Elle a obtenu le prix jeunesse de l’Assemblée nationale.



KZ Dora.

Sc et De : Robin Walter ; Edts Des ronds dans l’O.

Au matin du 1er septembre 1939, l’Allemagne d’Hitler attaque la Pologne. 5 personnages, Paul élève officier français, Emile, jeune résistant insouciant, Hans, SS issu des jeunesses hitlériennes, Bastian officier SS d’expérience et Michael ambitieux scientifique allemand travaillant sur les missiles V1 et V2, armes secrètes d’Hitler, voient leur destin se croiser au camp de concentration de Dora situé près du camp de Buchenwald.

Cette fiction inspirée de l’histoire vraie de Pierre Walter prisonnier à Dora de 1943 à 1945 a été réalisée par son petit fils.

Stéphane Hessel rescapé de Dora a rédigé la préface.

T1. Février 2011.

T2. Janvier 2012.



Mauss.

Sc et De : Art Spiegelman ; Edt Flammarion, 1987. Cette œuvre a reçu un prix Pulitzer spécial en 1992.

            BD en noir et blanc qui raconte à travers le dialogue de l’auteur et de son père, l’histoire du peuple juif polonais. On y découvre les persécutions nazies depuis le début de la seconde guerre mondiale jusqu’à l’effondrement du 3e Reich et l’immédiat après guerre. Elle aborde la question de la survie à tout prix quand la loi est celle du plus fort, mais aussi de l’antisémitisme juste après la guerre. Le récit du père est entrecoupé de scènes montrant les relations difficiles entre un père et son fils.

            Dans cette œuvre les groupes nationaux sont représentés par des animaux : Juifs par des souris, Allemands par des chats, Français par des grenouilles, Américains par des chiens, Polonais par des porcs, etc…

            T1. Mon père saigne l’histoire, 161 pages.

            T2. Et c’est là que les ennuis commencent, 136 pages. 



Opération Vent printanier.

Wachs (Pierre), Richelle (Philippe). 2 volumes. Edt Casterman 2008 et 2009.

            16 juillet 1942, sous le nom de code « opération vent printanier », les Allemands décident de déporter un grand nombre de juifs de toute l'Europe occupée. En France, l'administration choisit de s'en charger elle-même. Ce sera la « rafle du vel d'Hiv ».

            Ces deux albums remettent en lumière ces événements. En suivant la trajectoire de gens ordinaires, ils reconstituent le Paris de l'Occupation avec le rationnement et les restrictions de toutes sortes, l'affairisme des profiteurs de guerre, la montée de l'hystérie anti-juive qui conduira à l'impensable.



Triangle rose.

Sc : Michel Dufranne et Milorad Vicanovic ; De : Christian Lerolle. Edts du Quadrants, 144 pages, Octobre 2011.

En Allemagne des années 1930 à la 2e Guerre mondiale, la vie d’un jeune homosexuel arrêté et déporté au nom de l’article 175 du code pénal allemand interdisant l’homosexualité (article qui sera seulement abrogé en 1994).

 

Dernière mise à jour : 18 mai 2015



18/05/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 329 autres membres