Chronique 1751 - 1790

CHRONIQUE DIPLOMATIQUE ET MILITAIRE MONDIALE

1751 – 1790

 

 

 

1764

 

5 avril 1764 . (Colonies d'Amérique). Londres met un impôt sur le sucre et interdit l'importation de vin français et de rhum étranger.

 

19 avril 1764. (Colonies d'Amérique). Londres interdit l'impression de papier monnaie dans les colonies.

 

1765

 

24 mars 1765. (Colonies d'Amérique). Quartering Act qui oblige les colons à fournir logement et nourriture aux soldats cantonnés chez eux.

 

1er novembre 1765. (Colonies d'Amérique). Londres impose le stamp Act (voté le 22 mars 1765) qui oblige à payer une taxe sur tout acte public et document imprimé (même les journaux et les livres)

 

Autres événements de 1765.

 

Colonies anglaises d'Amérique. Naissance de l'organisation des "Fils de la Liberté" qui lutte pour l'abolition du Stamp Act et des autres impôts créés par les Anglais.

 

1766

 

26 avril 1766. (Colonies d'Amérique). Abrogation du Stamp Act qui est remplacé par le Declaratory Act qui permet au parlement anglais de légiférer sur les affaires des colonies.

 

1er novembre 1766. (Colonies d'Amérique). Révision des lois douanières : abaissement des droits sur les mélasses et le sucre, mais désormais toutes les exportations coloniales vers l'Europe doivent transiter par un port anglais.

 

1767

 

20 novembre 1767 : (colonies d'Amérique). Entrée en vigueur des Townshend Acts (votés le 29 juin) qui taxent des marchandises importées par les colons anglais dont en premier lieu le thé. Ils veulent compenser la baisse des taxes en Angleterre sur les grains.

 

1768

 

11 février 1768 : (Colonies d'Amérique). Samuel Adams fait voter une déclaration à Boston qui déclare que la nouvelle législation anglaise viole le principe selon lequel il ne peut y avoir d'imposition sans représentation politique.

 

1er octobre 1768 : (Colonies d'Amérique). Débarquement à Boston de deux régiments anglais les 14e et 29e RI. Ils seront suivis par les 64e et 65e RI. Les troupes seront logées en ville, alors que la majorité de la population estime que le cantonnement de troupes dans la ville en temps de paix constitue une grave atteinte aux libertés.

 

1770

 

17 janvier 1770 : (colonies d'Amérique). Après un premier échec, des soldats anglais s'emparent de la ville de New York.

 

19 janvier 1770 : (colonies d'Amérique). A New York, les Fils de la Liberté guidés par Alexander McDougall, armés d'épées et de massues, affrontent les troupes anglaises lors d'une escarmouche à Golden Hill. Plusieurs personnes sont sérieusement blessées. La raison de cet affrontement réside dans les demandes britanniques de se conformer à la loi sur le cantonnement.

 

5 mars 1770 : (colonies d'Amérique). "Massacre de Boston". Une altercation entre un jeune habitant de Boston et une sentinelle anglaise dégénère en bagarre. Pour se dégager les Anglais ouvrent le feu faisant 5 morts et 6 blessés. Cet incident sera exploité par la propagande anti-anglaise, en particulier Paul Revere.

 

12 décembre 1770 : (colonies d'Amérique). Acquittement des Anglais impliqués dans le massacre de Boston du 5 mars.

 

1772

 

10 juin 1772 : (Colonies d'Amérique). Des contrebandiers dirigés par Abraham Whipple profitent d'une erreur de navigation pour s'emparer d'un cotre des douanes britanniques échoué sur un banc de sable face à Rhode-Island et le brûler.

 



1773

 

Septembre 1773. (Colonies d'Amérique). Le Parlement anglais accorde un monopole sur le thé à L'East India Tea Company.

 

16 décembre 1773. (Colonies d'Amérique). Boston Tea Party.

Un millier de patriotes déguisés en Indiens s'emparent de 3 navires chargés de thé appartenant à l'East India Tea Compagny et jettent toute les cargaisons à la mer pour protester contre son monopole. Les assaillants ont fait en sorte de dissimuler leur identité.

 

1774

 

31 mars 1774. (Colonies d'Amérique). Loi du Parlement anglais prévoyant la fermeture du port de Boston jusqu'à ce que le Massachusetts paie les droits de douane et les dommages de la Boston Tea Party.

 

13 mai 1774. (Colonies d'Amérique). Le général anglais Thomas Gage installe 4 régiments dans la ville de Boston (3000 hommes) et remplace le gouverneur Hutchinson.

 

20 mai 1774. (Colonies d'Amérique). Le gouvernement anglais annonce des mesures draconiennes pour réprimer le comportement anti-anglais des colons.

- Transfert des pouvoirs des assemblées aux gouverneurs.

- Choix des jurés parmi les Sheriff.

- Jugement des fonctionnaires indélicats en Angleterre.

 

14 décembre 1774. (Colonies d'Amérique). John Sullivan à la tête de 400 miliciens du New Hampshire s'empare du fort anglais William and Mary et du stock d'armes et de poudre qu'il contient. Cette action ne fait pas de victimes, mais il s'agit du premier coup de force de l'armée patriote contre l'armée anglaise.

 

1775

 

9 février 1775. (Colonies d'Amérique). Le Parlement anglais déclare le Massachusetts en état de rébellion.

 

26 février 1775 . (Colonies d'Amérique). A Boston échec du général Gage pour s'emparer d'un dépôt d'armes des patriotes caché à Salem.

 

14 avril 1775. (Colonies d'Amérique). Le général Gage reçoit l'ordre d'utiliser la force pour faire appliquer les Coercive acts et préparer l'installation d'une force militaire coloniale.

 

19 avril 1775. (G d'indépendance d'Amérique). Combats de Lexington et de Concord (Massachusetts). Une expédition anglaise dirigée par le colonel Francis Smith quitte Boston pour s'emparer d'une cache d'armes. Dans les combats qui vont suivre, les Anglais perdent 73 morts, 200 blessés et disparus, les Américains 49 morts, 39 blessés, 5 disparus. Cet échec anglais est le véritable premier combat de la guerre d'Indépendance.

 

10 mai 1775. (G d'indépendance d'Amérique). Au Canada prise par Ethan Allen à la tête de 200 Green Mountain boys du fort anglais Ticonderoga situé près du lac Champlain et qui contrôle la rivière Richelieu. Le fort était tenu par 3 officiers et 40 soldats anglais.

 

19 mai 1775 :(G d'indépendance d'Amérique). Début du siège de Boston par les milices patriotiques américaines.

 

25 mai 1775 :(G d'indépendance d'Amérique). Le général anglais Thomas Gage gouverneur du Massachusetts reçoit le renfort de trois généraux :

William Howe.

Henry Clinton

John Burgoyne.

 

12 juin 1775 : (G d'indépendance d'Amérique). Premier combat naval de la guerre au large de Macias (Maine). Jeremiah O Brien s'empare de la goélette anglaise La Margaretta.

Dans le Massachusetts le général Gage instaure la loi martiale et accorde le pardon de la couronne à tous les colons qui prêteront serment d'allégeance au roi.

 

15 juin 1775 : (G d'indépendance d'Amérique). George Washington est nommé général en chef de l'armée continentale par le deuxième congrès continental qui approuve aussi la levée de 6 compagnies d'infanterie qui seront stationnées autour de Boston. Il prend officiellement ses fonctions le 26 juin.

 

17 juin 1775 : (G d'indépendance d'Amérique). Bataille de Bunker Hill (Massachusetts). Les Anglais du général Gage s'emparent de la ville de Charlestown. Les Américains informés du projet anglais avaient fortifié les collines et amené des renforts. Les Anglais devront lancer trois assauts successifs pour s'emparer de la dernière colline, celle de Bunker Hill. Les Anglais comptent plus de 1000 morts.

 

23 août 1775 : (G d'indépendance d'Amérique).Le roi George III déclare les colonies américaines en rébellion ouverte contre la monarchie.

 

2 septembre 1775 : (G d'indépendance d'Amérique). Nicholas Broughton reçoit l'ordre du Congrès de recruter des marins et des pêcheurs pour faire "la chasse aux navires évoluant en haute mer et plus près des côtes".

 

5 septembre 1775 : (G d'indépendance d'Amérique). Prise du Unity, un navire désarmé, par Nicholas Broughton.

 

8 novembre 1775 : (G d'indépendance d'Amérique). Après deux mois de marche dans une région inexplorée, le général Américain Arnold arrive à Levis en face de Quebec avec 700 hommes. Il s'installe dans les plaines d'Abraham.

 

12 novembre 1775 : (G d'indépendance d'Amérique). Entrée dans Montréal abandonnée par les Anglais des troupes américaines du général Montgomery.

 

19 novembre 1775 : (G d'indépendance d'Amérique). Le général Montgomery atteint Québec.

 

3 décembre 1775 : (G d'indépendance d'Amérique). A Philadelphie naissance officielle de la marine de guerre américaine. Sa création a pour but de défier la marine anglaise réputée la plus puissante du monde et gêner le ravitaillement et les renforts anglais.

Au début elle est composée de 4 navires marchands saisis et transformés en navire de guerre.

 

5 décembre 1775 : (G d'indépendance d'Amérique). Début du siège de Québec mené par les troupes américaines des généraux Arnold et Montgomery.

 

6 décembre 1775 : Le roi George III rejette une pétition du Congrès américain proposant une "réconciliation harmonieuse et durable". Cet appel demande aussi l'abrogation des coercive Acts.

 

31 décembre 1775 : (G d'indépendance d'Amérique). Après deux jours de combat les Américains sont obligés de lever le siège de Québec et de se retirer. Ils comptent 100 morts ou blessés et 300 prisonniers. Le général Montgomery a été tué et le général Arnold est blessé.

 

1776

 

23 janvier 1776 : (G d'indépendance d'Amérique). Bataille du pont de Moore's Creek. 900 soldats écossais sont capturés par les Américains. La Caroline du Nord bascule dans le camp des Insurgents

 

3 mars 1776 : (G d'indépendance d'Amérique). A Philadelphie, le Congrès nomme Silas Deane agent des colonies en France avec pour mission d'obtenir le soutien de Louis XVI.

 

4 mars 1776 : (G d'indépendance d'Amérique). La première flotte américaine dirigée par le contre amiral Esek Hopkins s'empare sans résistance de Nassau (Bahamas) et de 71 canons.

 

26 mars 1776 : (G d'indépendance d'Amérique). Les forces anglaises de Sir William Howes (9.000 hommes et un millier de familles) évacuent Boston à bord de 125 embarcations. La situation était devenue intenable pour les Anglais depuis la prise des collines de Dorchester par les Américains. Le retrait s'effectue sans problèmes contre la promesse anglaise de ne pas incendier la ville.

 

6 mai 1776 : (G d'indépendance d'Amérique). Le gouverneur du Canada sir Guy Carleton reçoit des renforts lui permettant de poursuivre son offensive contre l'armée américaine.

 

7 juin 1776 : (G d'indépendance d'Amérique). Le général américain John Sullivan essuie une nouvelle défaite devant Québec défendu par Sir Carleton.

 

28 juin 1776 : (G d'indépendance d'Amérique). Echec d'un assaut naval anglais contre le fort de l'île Sullivan défendant l'entrée de Charlestown. Le mauvais temps qui a retardé d'un mois les opérations a permis aux Américains de se renforcer. De plus le bombardement naval mal dirigé a été inefficace.

 

29 juin 1776 : (G d'indépendance d'Amérique). Début du siège de New York mené par l'armée anglaise sous la direction des généraux Howe et Clinton qui disposent de 25.000 hommes. En face les Américains dirigés par Washington disposent de 18.000 hommes. Les hauteurs de Brooklyn ont été fortifiées ainsi que chaque coté des "détroits". Des positions de repli ont été aménagées au nord de Manhattan et sur les rives de l'Hudson.

 

4 juillet 1776 : Proclamation de la Déclaration d'Indépendance des 13 colonies d'Amérique.

 

5 juillet 1776 : (G d'indépendance d'Amérique). Le général américain Benedict Arnold lève le siège de Montréal afin de préparer une ligne de défense sur le lac Champlain.

 

30 août 1776 : (G d'indépendance d'Amérique). Bataille de Long Island (New York). Les Américains mal commandés par les généraux John Sullivan et Rufus Putnam doivent abandonner l'île et se replier sur les positions fortifiées des hauteurs de Brooklyn avant de repasser l'East river sur des radeaux. Les Américains ont perdu 2.000 tués et blessés. 3 généraux ont été capturés.

 

7 septembre 1776 : (G d'indépendance d'Amérique). Première mission de guerre de l'histoire menée par un sous-marin.

L'engin piloté par David Bushnell, "The Turtle", dans le port de New York s'approche du vaisseau anglais Eagle et réussit à déposer une charge de poudre sous la coque et à repartir sans se faire repérer. Mais la charge explose sans faire de dégâts.

Cet appareil construit en bois ressemble à un œuf et fonctionne avec deux hélices, l'une servant à la propulsion et l'autre à l'immersion. Un seul homme sert à le piloter à l'aide d'un jeu de pédales qui met en rotation les hélices.

 

11 septembre 1776 : (G d'indépendance d'Amérique). A Long Island rencontre entre Américains (Franklin, Adams et Rutledge) et Anglais pour des négociations de paix. Elles échouent devant l'exigence du général Howe de voir le Congrès renier sa déclaration d'indépendance.

 

21 septembre 1776 : (G d'indépendance d'Amérique). A New-York sous la pression anglaise, les Américains doivent se retirer sur les hauteurs de Harlem.

 

11 octobre 1776 : (G d'indépendance d'Amérique). Echec d'une attaque navale américaine, menée par le général Benedcit Arnold, sur le port de Crown Point (Canada).

 

18 octobre 1776 : (G d'indépendance d'Amérique). A New-York sous la pression anglaise, les Américains doivent abandonner les hauteurs d'Harlem.

 

28 octobre 1776 : (G d'indépendance d'Amérique). Prise de New York par les Anglais. Washington est obligé de quitter ses dernières positions au milieu des collines de White Plains. Cette défaite a été provoquée par des erreurs de Washington.

- Trop grand étirement de ses lignes de défense.

- Négligence de la position de Catterton's Hill qui permet aux Anglais de prendre sous le feu tout le flanc droit de l'armée américaine.

 

3 novembre 1776 : (G d'indépendance d'Amérique). Au Canada, échec d'une attaque navale américaine (Benedict Arnold) contre la flotte britannique sur le lac Champlain.

 

8 décembre 1776 : (G d'indépendance d'Amérique). Dans le New Jersey, poursuivi par 12 régiments de mercenaires hessois, Washington et son armée doivent se réfugier au delà du fleuve Delaware.

 

26 décembre 1776 : (G d'indépendance d'Amérique). Bataille de Trenton (New Jersey). Washington qui a repassé le fleuve Delaware attaque par surprise les régiments hessois désorganisés par les beuveries de Noël. Ils perdent une centaine de morts (dont leur chef Johann Rall), 900 prisonniers et une quantité importante de matériel.

 

l.

 

1777

 

3 janvier 1777 (Guerre d’Indépendance américaine) : Bataille de Princeton (New Jersey). En manoeuvrant de nuit, Washington attaque de flanc la division anglaise du colonel Charles Mawhood. Les Anglais doivent se replier, mais les Américains déplorent la mort du général Hugh Mercer tué à la tête de ses troupes.

 

20 avril 1777 : (Guerre d’Indépendance américaine). Départ de La Fayette pour l'Amérique contre la volonté royale. La Fayette étant apparenté à l'une des plus grandes familles françaises, les Noailles, son départ provoque des protestations anglaises. D'autre part, Louis XVI est peu favorable à la cause des rebelles américains.

 

26 avril 1777: (Guerre d’Indépendance américaine). Attaque et pillage de la ville de Danbury (Connecticut) par les Anglais.

 

19 mai 1777 : (Guerre d’Indépendance américaine) En Caroline du Sud, le traité de Dewitts Corner signé avec les Indiens Cherokee attribue des terres, situées au sud de l'Etat, aux colons américains.

 

14 juin 1777: (Guerre d’Indépendance américaine). John Paul Jones de Pennsylvanie reçoit l'ordre d'opérer des raids contre les villes cotières britanniques.

 

17 juin 1777 : (Guerre d’Indépendance américaine). Le général britannique Burgoyne (au Canada) met au point un plan visant à séparer en deux les colonies selon l'axe de l'Hudson puis à se joindre aux troupes de Howe à New-York.

 

7 juillet 1777 :(Guerre d’Indépendance américaine). Prise de Fort Ticonderoga (Canada) par les forces anglaises (7.500 h) de Burgoyne défendu par les 3.500 Américains du général Saint Clair. Ce fort situé à l'extrémité sud du lac Champlain vérouille toute la vallée de l'Hudson river.

 

20 juillet 1777 : (Guerre d’Indépendance américaine). Traité de Long Island qui attribue aux colons américains les terres Cherokees situées à l'est de la chaine des montagnes Blue Ridge et de la rivière Nolichucky.

 

31 juillet 1777 : (Guerre d’Indépendance américaine). Après avoir beaucoup insisté, La Fayette est nommé major général de l'armée des Etats-Unis, mais est laissé sans affectation.

 

3 août 1777 : (Guerre d’Indépendance américaine). Echec du général anglais Saint Léger avec 750 hommes pour s'emparer du fort Stanwix (vallée de la Mohawk). Les Anglais commencent le siège du fort.

Parallèlement le général Burgoyne s'empare de Fort Edward non défendu par les Américains. Il menace ainsi Albany.

Mais la stratégie anglaise est contradictoire. Alors que Burgoyne prévoit en partant du Canada de marcher sur Albany pour rejoindre Howe qui prendrait les Américains à revers, celui préfère donner la priorité à la prise de Philadelphie.

 

6 août 1777 : (Guerre d’Indépendance américaine). Echec d'une embuscade tendue par les troupes du général Saint-Léger à des renforts américains pour fort Stanwick. La garnison du fort profite du départ des troupes anglaises pour faire une sortie et détruire leur camp.

 

16 août 1777 : (Guerre d’Indépendance américaine). Bataille de Bennington (Vermont). Grave défaite des troupes anglaises de Burgoyne qui perd 900 hommes. Les Anglais ont été abusés par les cocardes américaines et ont cru jusqu'au dernier moment qu'il s'agissait de troupes loyalistes. Les pertes américaines sont légères. Burgoyne avait organisé un raid pour se procurer du ravitaillement et des chevaux.

 

11 septembre 1777 : (Guerre d’Indépendance américaine). Bataille de Chadd'Ford (Pennsylvanie). Défaite des troupes de Washington qui perdent un millier d'hommes. La retraite est protégée par les hommes du général Wayne.

 

13 septembre 1777 : (Guerre d’Indépendance américaine). Le général Burgoyne qui marche toujours sur Albany travers l'Hudson sur un pont de bateaux. Il se coupe de ses renforts canadiens.

 

19 septembre 1777 : (Guerre d’Indépendance américaine). Bataille de Freeman's Farm (New-York). Les troupes anglaises du général Bugoyne rencontre les troupes du général Gates. Le combat est indécis et chacun se retire sur ses positions. Les Anglais ont perdu 600 hommes et les Américains 350. Les Américains avaient déployés des soldats à travers les bois couronnant la hauteur du champ de bataille afin de surprendre les troupes anglaises.

 

21 septembre 1777 : (Guerre d’Indépendance américaine). Bataille de Paoli (Pennsylvanie). Les troupes américaines du général Anthony Wayne sont surprises et battues par les Anglais de Charles grey.

 

26 septembre 1777 : (Guerre d’Indépendance américaine). Entrée du général Howe à Philadelphie que le Congrès avait abandonné le 19 pour se réfugier vers Lancaster (Pennsylvanie).

 

4 octobre 1777 : (Guerre d’Indépendance américaine). Echec d'une attaque dirigée par Washington contre la base anglaise de Germantown (Pennsylvanie). Le plan prévoyait de faire converger 4 corps de troupe vers la base anglaise. Les mouvements furent ralentis par un épais brouillard qui provoqua par ailleurs des confusions. Des unités américaines se tirèrent dessus. Les Américains perdent 1.000 tués et blessés.

 

17 octobre 1777 : (Guerre d’Indépendance américaine). Bataille de Saratoga. Victoire américaine du général Gates sur les troupes du général Burgoyne qui perdent 1500 hommes et 6000 prisonniers dont le général lui même. Cette défaite marque l'échec de quatre mois de campagne pour diviser les troupes américaines de Nouvelle Angleterre de celles du centre du pays. Cette victoire convainc Louis XVI d'entrer en guerre contre l'Angleterre.

 

15 novembre 1777 : (Guerre d’Indépendance américaine). Prise de Fort Mifflin par les Anglais ce qui leur permet de contrôler la vallée inférieure du Delaware.

 

20 novembre 1777 : (Guerre d’Indépendance américaine). Les Américains évacuent Fort Mercer proche de Philadelphie. Le Delaware se trouve sans protection face aux Anglais.

 

1er décembre 1777 : (Guerre d’Indépendance américaine). Le Congrès demande la nomination de La Fayette au commandement d'une division de l'armée continentale.

 

17 décembre 1777 : (Guerre d’Indépendance américaine). Vergennes secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères promet aux Américains la reconnaissance officielle de la France.

 

1778

 

6-8 février 1778 : (Guerre d’Indépendance américaine). Traité d'alliance entre la France et les Colonies américaines. Il prévoit l'envoi sur les côtes d'Amérique du Nord d'une force navale française capable d'appuyer les opérations des Insurgents. Ce traité autorise les Américains à conquérir le Canada et les Français à conquérir les Antilles Britanniques. Il comporte aussi un volet commercial.

 

23 février 1778 : (Guerre d’Indépendance américaine). A la demande du Congrès, Washington accueille le baron Friedrich Wilhelm Augustin von Steuben qui sera chargé de l'entraînement des troupes américaines. cet homme a été capitaine dans l'Etat major du roi Frédéric de Prusse.

 

14 avril 1778 : (Guerre d’Indépendance américaine). Une escadre française de 12 vaisseaux et 4 frégates sous le commandement de l'amiral d'Estaing quitte Toulon.

 

24 avril 1778 : (Guerre d’Indépendance américaine). Au large de l'Ecosse, John Paul Jones s'empare du bâtiment de guerre anglais Drake avec 200 hommes à bord. Auparavant il avait déjà brûlé plusieurs navires anglais dans le port de Whitehaven.

 

4 mai 1778 : (Guerre d’Indépendance américaine). Le Congrès ratifie le traité franco-anglais du 6 février.

 

8 mai 1778 : (Guerre d’Indépendance américaine). Démission du général Howe commandant en chef de l'armée anglaise. Il est remplacé par le général Henry Clinton.

 

15 mai 1778 :(Guerre d’Indépendance américaine). Prise de Kaskaskia (proche de saint-Louis) en illinois, par l'américain George Rogers Clark.

 

24 mai 1778 :(Guerre d’Indépendance américaine). Louis XVI déclare la guerre à l'Angleterre. Elle sera officielle le 10 juillet.

 

Juin 1778 : (Guerre d’Indépendance américaine). Le Congrès nomme Aaron Burr à la tête d'un service d'espionnage qui prend le nom de Headquarters Secret Service.

 

17 juin 1778 : (Guerre d’Indépendance américaine). Au large de Roscoff combat naval entre la frégate française la Belle Poule et la frégate anglaise l'Arethusa.

 

18 juin 1778 : (Guerre d’Indépendance américaine). Afin d'empêcher le débarquement de la flotte française, le général Clinton quitte Philadelphie avec 13.000 hommes pour marcher sur New-York.

 

19 juin 1778 : (Guerre d’Indépendance américaine). Washington quitte son camp de Valley Forge (Pennsylvanie). Le général Charles Lee poursuit les Anglais qui ont quitté Philadelphie.

 

28 juin 1778 : (Guerre d’Indépendance américaine). Bataille de Monmouth (New-Jersey). Les troupes de Lee rejoignent les troupes de Clinton. Malgré un léger avantage, Lee ordonne la retraite permettant à Clinton de lancer une contre-attaque brisée par l'arrivée de renforts américains. Profitant de la nuit, les Anglais rejoignent la côte et embarquent pour New-York.

 

3 juillet 1778 : (Guerre d’Indépendance américaine). Dans la vallée du Wyoming (Pennsylvanie), bataille entre civils loyalistes renforcés d'Indiens dirigés par le major John Butler et fermiers patriotes dirigés par le colonel Zebulon Butler. Ces derniers vaincus, les survivants qui se rendent sont massacrés par les Indiens (300 morts).

 

8 juillet 1778 : (Guerre d’Indépendance américaine). L'armée de Washington s'installe à West Point (New-York), endroit stratégique qui domine les rives de l'Hudson.

 

11 juillet 1778 : (Guerre d’Indépendance américaine). Arrivée de l'escadre de l'amiral d'Estaing sur les côtes américaines. Elle jette l'ancre au large du port de New-York.

 

27 juillet 1778 : (Guerre d’Indépendance américaine). Bataille navale d'Ouessant. Victoire française sur la flotte anglaise.

 

29 juillet 1778 :(Guerre d’Indépendance américaine). Après avoir abandonné le projet de s'emparer de New-York, arrivée de l'amiral d'Estaing devant Newport (Rhode Island) pour soutenir l'attaque américaine du général Sullivan. 5 frégates anglaises sont incendiées.

 

30 juillet 1778 : (Guerre d’Indépendance américaine). L'armée de Washington s'empare de White Plains (New-York).

 

8 août 1778 : (Guerre d’Indépendance américaine). 8 vaisseaux français forcent les passes de Newport pour appuyer l'assaut américain du général John Sullivan. Mais c'est un échec par manque de coordination entre marine et troupes terrestres. Les pertes sont d'environ 250 hommes de chaque côté.

 

9 août 1778 : (Guerre d’Indépendance américaine). L'escadre anglaise de Newport appareille pour combattre.

 

11 août 1778 : (Guerre d’Indépendance américaine). Au moment où le combat va s'engager entre les deux flottes, une tempête sépare les deux adversaires.

 

28 août 1778 : (Guerre d’Indépendance américaine). Arrivée de la flotte de l'amiral d'Estaing à Boston pour réparation après la tempête du 11 août.

 

6 septembre 1778 : (Guerre d’Indépendance américaine). Prise de l'île de la Dominique par Bouillé gouverneur général des Antilles.

 

16 octobre 1778 : (Guerre d’Indépendance américaine). Reddition aux Anglais de Pondichery assiégé depuis le mois d'août.

 

27 octobre 1778 : (Guerre d’Indépendance américaine). Echec d'une tentative de négociation anglaise menée par Lord Carlisle. Le Congrès a estimé que le roi d'Angleterre ne manifestait pas de dispositions sincères.

Lord Carlisle proposait un armistice, l'abrogation des Coercive acts et la révision des lois adoptées par le parlement britannique concernant le commerce en Amérique. En contrepartie il demandait que les Américains refusent l'indépendance franche et avouée qu'ils réclamaient.

 

4 novembre 1778 : (Guerre d’Indépendance américaine). L'amiral d'Estaing appareille pour les Antilles.

 

11 novembre 1778 : (Guerre d’Indépendance américaine). Dans un village de la Cherry Valley (New-York), les Indiens Mohicans, qui soutenaient une attaque anglaise, massacrent 40 colons qui venaient de se rendre.

 

9 décembre 1778 : (Guerre d’Indépendance américaine). Arrivée de l'amiral d'Estaing aux Antilles.

 

13 décembre 1778 : (Guerre d’Indépendance américaine). Prise de Sainte Lucie par les Anglais.

 

16 au 24 décembre 1778 : (Guerre d’Indépendance américaine). Echec de l'amiral d'Estaing pour reprendre Sainte Lucie.

 

29 décembre 1778 : (Guerre d’Indépendance américaine). Les Américains s'emparent de Savannah (Géorgie).

 

1779

 

29 janvier 1779 : (Guerre d’Indépendance américaine). Le colonel anglais Archibald Campbell s'empare d'Augusta.

 

25 février 1779 : (Guerre d’Indépendance américaine). Les Virginiens dirigés par George Rogers Clark reprennent le fort Vincennes tenu par les troupes anglaises du gouverneur Henry Hamilton.

 

12 avril 1779 : (Guerre d’Indépendance américaine). Traité d'Aranjuez. Alliance entre la France et l'Espagne contre l'Angleterre. Les deux pays visent la conquête de Gibraltar, de Minorque et de la Floride.

 

10 mai 1779 : (Guerre d’Indépendance américaine). Les Anglais s'emparent des ports de Portsmouth et de Norfolk (Virginie) qu'ils incendient.

 

1er juin 1779 : (Guerre d’Indépendance américaine). Le général anglais Clinton qui remonte l'Hudson avec 6.000 hommes s'empare des ports de Stony Point et de Verplanck Point.

 

29 juin 1779 : (Guerre d’Indépendance américaine). Le général anglais Augustine Prevost qui a échoué dans une tentative de s'emparer de Charlestown (Caroline du Sud), se replie sur Savannah et subit une attaque du général américain Lincoln à Stone Ferry.

 

4 juillet 1779. (Guerre d’Indépendance américaine). Prise de l'île de Grenade par l'amiral d'Estaing. Capture de 4 vaisseaux et de 30 petits navires.

 

6 juillet 1779 : (Guerre d’Indépendance américaine). Bataille navale de Grenade. Victoire française mais qui laisse fuir la flotte anglaise.

 

15 juillet 1779 : (Guerre d’Indépendance américaine). Attaque du général Anthony Wayne contre le fort de Stony Point (New-York). Capture de 700 soldats Anglais.

 

26 juillet 1779 : (Guerre d’Indépendance américaine). Le colonel français Louis Teisseidre de Fleury est le premier étranger à recevoir une décoration américaine pour sa participation à la direction de l'attaque du 15 juillet.

 

10 août 1779 : (Guerre d’Indépendance américaine). Début du siège de Savannah par l'amiral d'Estaing.

 

15 août 1779 : (Guerre d’Indépendance américaine). Attaque américaine avec 900 hommes contre le port de Castine (Maine). Mais l'arrivée de l'escadre anglaise, brise l'attaque américaine et pousse les navires à la fuite. Deux sont capturés et les autres doivent se saborder pour éviter la capture.

 

19 août 1779 : (Guerre d’Indépendance américaine). Les troupes américaines du major Harry Lee prennent Paulus Hook, dernière position anglaise dans le New-Jersey.

 

23 septembre 1779 : (Guerre d’Indépendance américaine). Combat naval au large de Flamborough Head (Côte est de l'Angleterre). John Paul Jones à bord du Bonhomme Richard s'empare du 54 canons anglais le Serapis après un abordage. Les Anglais perdent 49 hommes, les Américains beaucoup plus. Ils doivent abandonner leur navire trop endommagé.

 

9 octobre 1779 : (Guerre d’Indépendance américaine). Echec d'un assaut franco-américain sur Savannah (Géorgie). Les Américains perdent 800 hommes, les Anglais 155. L'amiral d'Estaing est blessé.

 

28 octobre 1779 : (Guerre d’Indépendance américaine). L'amiral d'Estaing lève le siège de Savannah et regagne la France avec son escadre.

 

Décembre 1779 : (Guerre d’Indépendance américaine). Aux Antilles, victoire navale de La Motte Piquet sur la flotte anglaise.

 

1780

 

Janvier 1780 : (Guerre d’Indépendance américaine). L'amiral anglais Rodney réussit à ravitailler abondamment Gibraltar.

 

1er février 1780 : (Guerre d’Indépendance américaine). Le général anglais Henry Clinton arrive en vue des côtes de Charlestown (Caroline du Sud) avec une flotte et 8.000 hommes.

 

28 février 1780 : (Guerre d’Indépendance américaine). Construction par les Américains de fort Nasborough (Caroline du Nord, plus tard rebaptisé Nashville) sur la rivière Cumberland pour protèger la région des Appalaches contre des raids indiens.

 

15 mars 1780 : (Guerre d’Indépendance américaine). Bataille de Guilford Courthouse. Défaite du général américain Greene par Cornwallis.

 

8 avril 1780 : (Guerre d’Indépendance américaine). Le général Clinton place sa flotte devant fort Maultrie qui défend Charlestown.

 

27 avril 1780 : (Guerre d’Indépendance américaine). Parti de France le 20 mars 1780, La Fayette débarque à Marblehead pour son deuxième voyage.

 

2 mai 1780 :(Guerre d’Indépendance américaine). Départ de Brest du corps expéditionnaire français de 4000 hommes dirigés par Rochambeau.

 

12 mai 1780 : (Guerre d’Indépendance américaine). Prise de Charlestown par les Britanniques. Les 5.000 Américains du général Lincoln se rendent au général Clinton. Les Américains perdent aussi 4 navires et un important dépot de munitions. La prise de la ville a coûté 260 hommes aux Anglais.

 

25 mai 1780 : (Guerre d’Indépendance américaine). Au camp Morristown (New-Jersey), mutinerie de deux régiments du Connecticut pour protester contre la mauvaise qualité de la nourriture et le retard de paiement des soldes. Les officiers réussissent à ramener le calme.

 

29 mai 1780 : (Guerre d’Indépendance américaine). Combat de Waxhaw (Caroline du Sud). Un régiment de Virginie est anéanti par la cavalerie anglaise du colonel Sir Banastre Tarleton. Les survivants américains sont massacrés.

 

5 juin 1780 : (Guerre d’Indépendance américaine). Le général Clinton repart pour New-York. Il laisse Cornwallis pour défendre Charlestown.

 

12 juillet 1780 : (Guerre d’Indépendance américaine). Débarquement de Rochambeau à Newport (Rhode Island) avec 5.500 hommes. Mais sa flotte est bloquée par les escadres anglaises d'Arbuthnot et de Rodney.

 

15 août 1780 :(Guerre d’Indépendance américaine). Prise de fort Carey (Caroline du Sud) par les troupes américaines de Thomas Sumter.

 

16 août 1780 : (Guerre d’Indépendance américaine). Bataille de Camden (Caroline du Sud). Les 3.500 Américains d'Horatio Gates pris de panique, prennent la fuite devant les 2.400 Anglais de Lord Cornwallis abandonnant les troupes régulières du baron Johann De Kabb qui est tué. Gates lui même est soupçonné d'avoir fuit. Seuls 60 Américains échappent à la mort ou à la capture.

 

18 août 1780 : (Guerre d’Indépendance américaine). Bataille de Fishing Creek (Caroline du Sud). Les troupes américaines de Thomas Sumter sont battues par Sir Banastre Tarleton. Les Anglais contrôlent toute la région.

 

23 septembre 1780 : (Guerre d’Indépendance américaine). La capture du major anglais John Andre près de Tarrytown (New-York) révèle la trahison du général américain Benedict Arnold. Celui ci se proposait de vendre le plan des défenses de West-Point. Arnold réussit à prendre la fuite et à se réfugier auprès des Anglais.

Après un rapide jugement le major Andre est pendu le 29 septembre.

Arnold avait déjà fait l'objet d'un blâme de la part de Washington le 6 avril 1780 pour avoir utilisé à des fins personnelles ses fonctions de commandant militaire de Philadelphie.

 

26 septembre 1780 : (Guerre d’Indépendance américaine). L'amiral d'Estaing prend le commandement des forces destinées à prendre Gibraltar.

 

1781

 

Janvier 1781 : (Guerre d’Indépendance américaine). Les Anglais évacuent Pondichéry sous la pression d'Hyder Ali allié de la France.

 

7 janvier 1781 : (Guerre d’Indépendance américaine). Nouvelle mutinerie au camp Morristown (New- Jersey). Elle est le fait de vétérans furieux d'apprendre que les jeunes recrues sont payées alors qu'eux n'ont rien eu depuis un an. Des coups de feu tirés au hasard tuent un officier. Le calme revient après satisfaction des revendications des vétérans.

 

7 janvier 1781 : (Guerre d’Indépendance américaine). En Caroline, Cornwallis quitte Winsborough avec une armée de 4.000 hommes avec laquelle il compte rechercher le combat décisif pour anéantir l'armée américaine du général Greene. Greene refuse le combat, divise ses forces en petits groupes qui harcèlent Cornwallis l'obligeant à scinder lui même ses forces.

 

17 janvier 1781 : (Guerre d’Indépendance américaine). Bataille de Cowpens (Caroline du Sud). Défaite du général Tarleton qui dirigeait une partie des forces de Cornwallis. Le général Daniel Morgan avec 1.100 hommes a pris position autour du champ de bataille avant de feindre la fuite, ce qui lui a permis d'encercler les forces anglaises qui perdent 110 morts et 830 prisonniers. Les Américains ne perdent que 12 tués et 61 blessés.

 

27 janvier 1781 : (Guerre d’Indépendance américaine). Plusieurs mutins du 7 janvier qui refusent toujours de se soumettre sont arrêtés. Deux sont fusillés sur ordre de Washington.

 

11 mars 1781 : (Guerre d’Indépendance américaine). Bataille de Guilford (Caroline du Nord). Les forces américaines du général Greene prennent position autour du tribunal pour attendre une offensive de Cornwallis. Greene établit 3 lignes de défense le long de Salisbury Road qui mène au tribunal. Les Anglais stationnés à 25 km au sud entament leur progression à la fin de la nuit. A la fin de la journée, les Anglais plus expérimentés sont maîtres du terrain, mais ils ont perdu 738 hommes (dont 184 morts) sur 1738 hommes. Les Américains en fuite ont perdu 312 hommes dont 78 tués.

 

16 mars 1781 : (Guerre d’Indépendance américaine). Bataille navale entre les forces françaises de Sochet Destouches et l'escadre anglaise de la baie de Chesapeake. Trois vaisseaux anglais sont avariés. Mais les Français ne peuvent débarquer des troupes de renfort.

 

21 mars 1781 : (Guerre d’Indépendance américaine). Départ de Brest d'une importante escadre dirigée par De Grasse (20 vaisseaux et 3 frégates).

 

Avril 1781 : (Guerre d’Indépendance américaine). Un nouveau convoi anglais réussit à entrer dans Gibraltar.

 

16 avril 1781 : (Guerre d’Indépendance américaine). Bataille navale dans la baie de l'île de Santiago (Cap Vert). L'escadre anglaise de Johnstone est très fortement endommagée par Suffren. Elle ne pourra aller en Inde.

 

25 avril 1781 : (Guerre d’Indépendance américaine). Bataille de Hobkirk's Hill. Défait des troupes américaines de Greene face aux troupes de Lord Rawdon. Ce dernier a réussi à tromper la vigilance des Américains et profite d'un regroupement américain pour lancer l'attaque décisive. Les Américains perdent 266 hommes dont 18 tués. L'arrivée de l'artillerie a permis de limiter le désastre américain et d'infliger des pertes supérieures aux Anglais.

 

En Caroline du Nord, le général Cornwallis quitte Wilmington à la tête de 1.500 hommes avec pour objectif d'éliminer les Américains de Virginie.

 

29 avril 1781 : (Guerre d’Indépendance américaine). La Fayette sauve Richmond, capitale de Virginie, de l'encerclement projeté par Cornwallis.

 

29 avril 1781 :(Guerre d’Indépendance américaine). Arrivée de De Grasse aux Antilles. Combat naval contre Hood qu'il force à se replier sur la Barbade avec 3 navires gravement avariés.

 

2 mai 1781 : (Guerre d’Indépendance américaine). Aux Antilles, victoire navale de La Motte Piquet sur la flotte anglaise.

 

2 juin 1781 : (Guerre d’Indépendance américaine). Prise de Tobago (Anglaise) par de Grasse.

 

5 juillet 1781 : (Guerre d’Indépendance américaine). De Grasse, avec 27 vaisseaux de ligne, quitte la Martinique pour les côtes américaines. Il embarque un corps de 3.300 hommes. pour éviter d'être découvert il emprunte le canal des Bahamas.

 

22 juillet 1781 : (Guerre d’Indépendance américaine). Départ d'une expédition franco-espagnole pour s'emparer de Minorque. Elle compte 48 vaisseaux et 14.000 hommes.

 

aout 1781 : (Guerre d’Indépendance américaine). Vergennes isole diplomatiquement l'Angleterre en obtenant la neutralité de la Russie, de l'Autriche, des Provinces-Unies, de la Suède.

 

26 août 1781 : (Guerre d’Indépendance américaine). Washington informé des manœuvres de Cornwallis sur la Virginie, franchit l'Hudson et se dirige vers le sud.

 

1 septembre 1781 : (Guerre d’Indépendance américaine). Arrivé depuis le 28 août, De Grasse débarque ses troupes dans la baie de Chesapeake.

 

5 septembre 1781 : (Guerre d’Indépendance américaine). Combat naval au large de Chesapeake entre De Grasse (24 vaisseaux) et les amiraux Graves et Hood (19 vaisseaux). La flotte française est en position désavantageuse car elle doit sortir de Lynnhaven Roads avec un vent défavorable. Mais les Anglais ne profitent pas de cette opportunité et laissent les Français s'organiser. Les Français infligent de graves avaries à 6 bâtiments anglais.

 

8 septembre 1781 : (Guerre d’Indépendance américaine). Bataille de Eutaw Springs (Caroline du Sud). Les 2.200 Américains de Greene attaquent par surprise le camp anglais les obligeant à se réfugier dans une maison de brique où ils se réorganisent, contre attaquent et dispersent des Américains occupés à piller leur camp. Les Anglais ont perdu 600 hommes (blessés ou disparus) et 85 tués, les Américains 375 hommes dont 139 tués.

 

9 septembre 1781 : (Guerre d’Indépendance américaine). La flotte anglaise quitte la baie de la Chesapeake pour retourner à New-York.

 

10 septembre 1781 : (Guerre d’Indépendance américaine). Arrivée dans la baie de Chesapeake de renforts pour le siège de Yorktown (8 vaisseaux, 3 frégates, 10 transports d'artillerie et de munitions.

 

17 septembre 1781 : (Guerre d’Indépendance américaine). Washington obtient de l'amiral De Grasse qu'il bloque la baie de la Chesapeake jusqu'à la fin du siège de Yorktown.

 

28 septembre 1781 : (Guerre d’Indépendance américaine). Début du siège de Yorktown (Virgninie) qui est une ville de 3.000 habitants installée sur une falaise dominant la rivière York. Washington avec 5.000 hommes et Rochambeau avec 3.000 hommes assiègent Cornwallis avec 6.000 hommes. comptant sur des renforts, Cornwallis préfère se retrancher plutôt que de tenter une sortie. Tout son système de défense repose sur une maîtrise des mers qu'il ne possède pas.

 

29 septembre 1781 : (Guerre d’Indépendance américaine). A Yorktown Cornwallis abandonne ses défenses extérieures saut la redoute Fusilier permettant aux assiégeants d'occuper l'espace le plus favorable à la guerre de siège, c'est à dire la plaine orientale.

 

6 octobre 1781 : (Guerre d’Indépendance américaine). A Yorktown, Washington dispose de son parc d'artillerie au complet. Dans la nuit les fantassins commencent à creuser la première parallèle longue de 1800 m, à 740 m des défenses anglaises.

 

9 octobre 1781 : (Guerre d’Indépendance américaine). A Yorktown, fin du creusement de la première parallèle. Ses batteries d'artillerie réduisent au silence l'artillerie anglaise.

 

11 octobre 1781 : (Guerre d’Indépendance américaine). A Yorktown, les assaillants commencent à creuser la seconde parallèle à 275 m des lignes anglaises.

 

14 octobre 1781 : (Guerre d’Indépendance américaine). A Yorktown, assaut franco-américain qui permet de s'emparer de deux des plus importantes redoutes (les 9 et 10). 800 hommes participent à ces assauts.

 

16 octobre 1781 : (Guerre d’Indépendance américaine). A Yorktown, au matin échec d'une attaque surprise anglaise de 350 hommes contre la deuxième parallèle. Seules quelques pièces sont enclouées. Le reste de la journée se passe en bombardement de la ville par une centaine de pièces.

Dans la nuit une tentative d'évacuation par Cornwallis échoue à cause d'une brusque tempête.

 

17 octobre 1781 : (Guerre d’Indépendance américaine). A Yorktown à 10 heures, un tambour anglais demande des négociations en vue d'une capitulation.

 

19 octobre 1781 : (Guerre d’Indépendance américaine). Capitulation de Yorktown. Capture de 3 frégates et 32 transports.

 

4 novembre 1781 : (Guerre d’Indépendance américaine). Départ de De Grasse pour les Antilles.

 

16 novembre 1781 : (Guerre d’Indépendance américaine). Aux Antilles, prise par les Français de l'île de Saint Eustache, Saint Martin, Soba.

 

1782

 

5 janvier 1782 : (Guerre d’Indépendance américaine). En application d'un plan d'évacuation de la Caroline du Nord, les Anglais commencent par Wilmington.

 

11 janvier 1782 : (Guerre d’Indépendance américaine). Débarquement français dans l'île de Saint Christophe.

 

4 février 1782 : (Guerre d’Indépendance américaine). Capitulation de la garnison anglaise du fort Saint Philippe défendant de Minorque.

 

13 février 1782 : (Guerre d’Indépendance américaine). Capitulation de la garnison anglaise du fort défendant l'île de Saint Christophe.

 

17 février 1782 : (Guerre d’Indépendance américaine). Bataille navale au large de Madras. Victoire de Suffren sur Hugues.

 

27 février 1782 : (Guerre d’Indépendance américaine). Le Parlement anglais adopte une résolution demandant de ne pas poursuivre la guerre en Amérique.

 

février 1782 : (Guerre d’Indépendance américaine). Début du siège de Gibraltar. Sans succès jusqu'en octobre.

 

5 mars 1782 : (Guerre d’Indépendance américaine). Le Parlement anglais adopte une loi autorisant le gouvernement à négocier une paix avec les Etats-Unis.

 

8 avril 1782 : (Guerre d’Indépendance américaine). Départ de De Grasse de la Martinique pour Saint Domingue. Il escorte 150 navires.

 

12 avril 1782 : (Guerre d’Indépendance américaine). Aux Indes victoire de Suffren sur Hugues à Porto Novo (au large de Provédien).

 

12 avril 1782 : (Guerre d’Indépendance américaine). Aux Saintes (Antilles) bataille navale. Grave défaite française. Capture de De Grasse et perte de 7 vaisseaux. Cette défaite met fin au projet de prise de Saint Domingue.

 

25 juin 1782 : (Guerre d’Indépendance américaine). Une flotte franco-espagnole s'empare de 18 transports anglais en route pour l'Amérique.

 

3 juillet 1782 : (Guerre d’Indépendance américaine). Arrivée de Suffren devant Negapatam.

 

6 juillet 1782 : (Guerre d’Indépendance américaine). Aux Indes victoire de Suffren sur Hugues à Negapatam.

 

6 juillet 1782 : (Guerre d’Indépendance américaine). Aux Antilles, départ de Vaudreuil qui remplace De Grasse pour Boston. Il y arrive le 9 août.

 

15 août 1782 : (Guerre d’Indépendance américaine). A Bryan Station (Kentucky), les Américains sont battus par une coalition d'Anglais et d'Indiens Shawnees. Les Américains comptent 80 morts.

 

25 août 1782 : (Guerre d’Indépendance américaine). Prise du port anglais de Trinquemale (Sri Lanka) par Suffren.

 

3 septembre 1782 : (Guerre d’Indépendance américaine). Bataille navale au large de Trincomale (Sri Lanka). Victoire de Suffren, 5 vaisseaux anglais sont fortement endommagés.

 

13 septembre 1782 : (Guerre d’Indépendance américaine). Echec d'une attaque navale franco-espagnole contre Gibraltar.

 

28 septembre 1782 : (Guerre d’Indépendance américaine). Capitulation de la garnison anglaise de Trincomale.

 

Octobre 1782 : (Guerre d’Indépendance américaine). Début de négociations entre la France et l'Angleterre.

 

10 octobre 1782 : (Guerre d’Indépendance américaine). Une escadre anglaise réussit à ravitailler Gibraltar.

 

20 octobre 1782 : (Guerre d’Indépendance américaine). Bataille navale au large du cap Spartel entre la flotte franco-espagnole et la flotte anglaise. pas de résultats tangibles.

 

10 novembre 1782 : (Guerre d’Indépendance américaine). En représailles de l'attaque du 15 août à Bryan Station, l'Américain George Rogers Clark à la tête de 1000 pionniers massacre les Indiens Shawnees à Chillicothe.

 

30 novembre 1782 : (Guerre d’Indépendance américaine). Rédaction d'un accord de paix préliminaire entre l'Angleterre et les Etats-Unis (John Adams, John Jay, Benjamin Franklin) à Paris.

Il reconnaît l'indépendance des 13 colonies.

Il prévoit le retour des troupes britanniques en Angleterre.

Il fixe la frontière entre les Etats-Unis et le Canada.

Il confirme le droit des marins de Nouvelle-Angleterre d'aller pêcher dans les bancs de Terre Neuve et du Labrador.

Il assure la protection des Américains restés fidèles à l'Angleterre.

Il règle le problème des dettes restées en suspens depuis le début de la guerre.

Ces négociations menées en dehors des Français vont provoquer des tensions diplomatiques entre les deux pays.

 

24 décembre 1782 : (Guerre d’Indépendance américaine). Le corps expéditionnaire français d'Amérique dirigée par Vaudreuil part pour une expédition contre Saint Domingue. Elle sera annulée par la signature des préliminaires de paix.

 

1783

 

20 janvier 1783 : (Guerre d’Indépendance américaine). Signature d'articles préliminaires au traité de paix de paix entre la France, l'Espagne et l'Angleterre.

 

4 février 1783 : (Guerre d’Indépendance américaine). A Londres le gouvernement britannique proclame la cessation officielle des hostilités en Amérique.

 

11 avril 1783 : (Guerre d’Indépendance américaine). Le Congrès américain proclame à son tour la fin des hostilités avec la Grande-Bretagne.

 

13 juin 1783 : (Guerre d’Indépendance américaine). Bataille de Porto Novo. Victoire de Bussy sur les Anglais.

 

20 juin 1783 : (Guerre d’Indépendance américaine). Bataille navale de Porto Novo (Gondelour). Victoire de Suffren sur Hugues.

 

3 septembre 1783 : Traité de Versailles mettant fin à la guerre d'indépendance américaine. La paix est publiée le 3 novembre.

La cérémonie réunie les représentants des Etats-Unis, de l'Angleterre, de l'Espagne, de la France et des Provinces-Unies.

Le traité confirme les accords préliminaires du 30 novembre 1782 plus :

Retour des Bahamas et Gibraltar à l'Angleterre.

Retour de l'ouest de la Floride à l'Espagne qui voit sa domination s'étendre sur les territoires à l'ouest du Mississippi et au sud du 31e parallèle.

La France n'obtient que quelques possessions mineures aux Antilles et la possibilité d'accéder au marché américain.

 

25 novembre 1783 : (Guerre d’Indépendance américaine). Entrée de Washington à New-york. Départ des dernières troupes anglaises de la ville.

 

23 décembre 1783 : (Guerre d’Indépendance américaine). Washington abandonne officiellement ses fonctions de commandant en chef de l'armée continentale et se retire dans sa propriété de Mount Vermon en Virginie.

 

1786

 

22 février 1786 : (États-Unis/Barbaresques). Le gouvernement de Tripoli exige 200.000 livres pour assurer la protection des bateaux américains.

 

11 juillet 1786 : (États-Unis/Barbaresques). Le gouvernement américain signe un accord avec le Maroc. Ce dernier s'engage contre 10.000 $ à laisser les bateaux américains naviguer en paix.

 

 

Date création : 22 mars 2014

3e mise à jour : 10 mars 2017



12/03/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 329 autres membres