Chronique 1961 - 1965

CHRONIQUE DIPLOMATIQUE ET MILITAIRE MONDIALE

1961-1965

 

 

1964

 

2 août 1964. (G du Vietnam). Attaque du destroyer U.S Maddox par des vedettes lance torpilles nord-vietnamiennes. (Marnin 1988)

 

4 août 1964. (G du Vietnam). Attaques aériennes américaines sur le Nord Vietnam en représailles de l'attaque du Maddox. (Marnin 1988)

 

7 août 1964. (G du Vietnam). Le Congrès américain adopte la "résolution du golfe du Tonkin" qui permet au président Johnson de mener comme il l'entend la guerre en Asie du Sud Est. (Marnin 1988)

 

Décembre 1964. (G du Vietnam). Le Vietcong lance une offensive qui met hors de combat une quinzaine de bataillons de l'ARVN. Le Sud Viet-Nam est proche de l'effondrement. (Marnin 1988)

 

1965

 

7 février 1965. (G du Vietnam). Attaque Vietcong contre une base américaine à Pleiku. Les pertes sont de 8 morts et 100 blessés. Johnson ordonne des raids aériens de représailles contre le Nord. (Marnin 1988)

 

2 mars 1965. (G du Vietnam). Début de l'opération "Rolling Thunder", bombardements aériens constants sur le Nord Viet-Nam. Elle durera jusqu'en 1968. La première mission engage 100 bombardiers.

L'objectif de cette opération est de ralentir l'approvisionnement en hommes et en armes depuis le Nord Vietnam et de forcer les communistes à négocier. (Marnin 1988)

 

8 mars 1965. (G du Vietnam). Deux bataillons de Marines (3.500 h) débarquent à Da Nang pour défendre la base aérienne.

Les forces américaines au Viet-Nam comptent 27.000 hommes (Marnin 1988)

 

9 mars 1965. (G du Vietnam). Le président Johnson autorise l'emploi du napalm dans les bombardements au Nord Viet-Nam. (Marnin 1988)

 

14 mars 1965. (G du Vietnam). Bombardements américains de l'île de Conco au large du Nord Viet-Nam. (Marnin 1988)

 

23 mars 1965. (G du Vietnam). La Grande-Bretagne apporte son soutien à la politique vietnamienne du président Johnson. (Marnin 1988).

 

31 mars 1965. (G du Vietnam). Bien que prêt à autoriser la poursuite de l'offensive, le président Johnson dément avoir connaissance « d'une stratégie de grande envergure » au Viet-Nam. (Marnin 1988)

 

3-5 avril 1965. (G du Vietnam). L'opération Rolling Thunder est étendue à des objectifs non militaires. (Marnin 1988)

 

4 avril 1965. (G du Vietnam). Opération conjointe américaine ARVN contre une enclave Vietcong dans la forêt de U Minh. 258 Vietcongs tués. (Marnin 1988)

 

7 avril 1965. (G du Vietnam). Le président Johnson déclare être prêt à entamer des négociations de paix. Offre rejetée le 11 avril par le Nord Vietnam. Il offre un programme d'aide à l'Asie du Sud-Est de 1 milliards de dollars. (Marnin 1988)

 

15 avril 1965. (G du Vietnam). Raid aérien le plus important de la guerre sur un bastion forestier Vietcong. 230 chasseurs bombardiers larguent 1.000 tonnes de bombes.(Marnin 1988)

 

17 avril 1965. (G du Vietnam). A Washington défilé de 15.000 étudiants contre la guerre. (Marnin 1988)

 

20 avril 1965. (G du Vietnam). Les limitations imposant aux marines un périmètre d'action de 13 mètres autour de la base aérienne de Da Nang sont supprimées. (Marnin 1988)

 

21 avril 1965. (G du Vietnam). Un moine boudhiste s'immole par le feu à Saigon pour protester contre la guerre. (Marnin 1988)

 

24 avril 1965. (G du Vietnam). Le président Johnson déclare officiellement le Viet-Nam "zone de combat". Chaque soldat a une solde spéciale et des avantages fiscaux. (Marnin 1988)

 

26 avril 1965. (G du Vietnam). Le président Johnson défend la campagne de bombardement en déclarant que l'Amérique ne pouvait rester les bras croisés devant la montée des attaques.

Le secrétaire d'état américain à la Défense McNamara déclare que le coût de la guerre est évalué à 1,5 milliard de dollars par an pour les USA. (Marnin 1988)

 

29 avril 1965. (G du Vietnam). Des raids américains font 70 morts Vietcong. Des attaques de l'ARVN font 84 morts et 31 prisonniers Vietcong. (Marnin 1988)

 

3-12 mai 1965. (G du Vietnam). Arrivée de 3.500 hommes de la 173th Airborne Brigade. (Marnin 1988)

 

7 mai 1965. (G du Vietnam). Le Congrès vote une rallonge de 700 millions de dollars pour la guerre. (Marnin 1988)

 

10 mai 1965 (G du Vietnam). L'ARVN fuit la bataille près de Saïgon, terrorisée par le passage de ses propres avions. (Marnin 1988)

 

13 mai 1965. (G du Vietnam). L'Amérique suspend le bombardement du Nord Vietnam en vue d'un compromis avec Hanoi sur les conditions de paix.

Le Vietcong attaque en plein jour une fabrique de textile à seulement 8 km de Saigon. (Marnin 1988)

 

16 mai 1965. (G du Vietnam). Un « teach in » a lieu à Washington pour protester contre la guerre, marquant une opposition croissante de la communauté universitaire américaine. (Marnin 1988)

 

19 mai 1965. (G du Vietnam). Reprise des bombardements sur le Nord Vietnam par l'armée de l'air américaine. (Marnin 1988)

 

22 mai 1965. (G du Vietnam). La mère d'un jeune américain demande à retirer son fils du collège où ont été projetés des films de propagande Vietcong. (Marnin 1988)

 

24 mai 1965. (G du Vietnam). Vaste offensive de l'ARVN contre les enclaves Vietcong de Kontum.

Cyrus Eaton, un industriel oeuvrant pour la paix dans le monde, rapporte d'un récent voyage en URSS, les propos du président du Soviet suprême selon lesquels une guerre nucléaire menace d'éclater dans les quatre semaines à venir si l'agression américaine se poursuit. (Marnin 1988)

 

29 mai 1965. (G du Vietnam). Surgissant de camps secrets, le Vietcong met hors de combat le 51e régiment de l'ARVN. (Marnin 1988)

 

1er juin 1965. (G du Vietnam). Le président Johnson réclame 89 millions de $ pour financer une aide économique à l'Asie du Sud-Est. (Marnin 1988)

 

7 juin 1965. (G du Vietnam). Dressant un bilan catastrophique des combats, le général Westmoreland demande que les effectifs américains passent de 50.000 à 200.000 hommes. (Marnin 1988)

 

10-13 juin 1965. (G du Vietnam). Attaque Vietcong contre un camp des forces spéciales et le quartier des états-majors de l'ARVN à Dông Xoai. L'ARVN perd 900 hommes dans les combats. Des interventions massives terrestres et aériennes américaines permettent de repousser les Vietcongs qui perdent 350 hommes dans les combats terrestres et près du double dans les raids aériens. (Marnin 1988).

 

12 juin 1965. (G du Vietnam). Démission du président Quat à la tête de l'Etat sud vietnamien. Il est remplacé le 18 juin par le général Nguyen Van Thieu. Le général Nguyên Cao Ky, commandant des forces aériennes, devient Premier ministre. (Marnin 1988)

 

16 juin 1965. (G du Vietnam). Annonce américaine d'un renfort de 20.000 hommes pour le Vietnam. Les effectifs américains atteindront 74.500 hommes. (Marnin 1988)

 

22 juin 1965. (G du Vietnam). Bombardement aérien américain à seulement 130 km de la frontière chinoise, ce qui constitue le raid le plus avancé en territoire ennemi. (Marnin 1988)

 

28-30 juin 1965. (G du Vietnam). Première grande offensive américaine contre un sanctuaire Vietcong à 32 km de Saigon. Aucun contact n'est établi. (Marnin 1988)

 

1er juillet 1965. (G du Vietnam). Raid Vietcong sur la base aérienne de Da Nang. 3 appareils sont détruits et 3 sont endommagés. (Marnin 1988)

 

8 – 13 juillet 1965 (G du Vietnam). La Grande-Bretagne envoie un membre du Parlement pour convaincre les Nord-vietnamiens de reconsidérer les négociations de paix. Il est éconduit. (Marnin 1988)

 

11 juillet 1965. (G du Vietnam). Les Etats-Unis révèlent que l'US Air Force est prête à intervenir sur l'ensemble du territoire nord-vietnamien. (Marnin 1988)

 

12 juillet 1965. (G du Vietnam). Le lieutenant Frank Reasoner est le premier décoré de la Congressionnal Medal of Honor. (Marnin 1988)

 

15 juillet 1965. (G du Vietnam). Un journal britannique cite une déclaration du Premier ministre Ky selon laquelle Hitler figurerait parmi ses héros. (Marnin 1988)

 

24 juillet 1965 (G du Vietnam). Selon un rapport du Pentagone, la guerre du Vietnam fait depuis 1961 cinq fois plus de morts que de blessés. (Marnin 1988)

 

28 juillet 1965. (G du Vietnam). Le président Johnson annonce que les troupes américaines vont passer 125.000 hommes et les engagés de 17.000 à 35.000 par mois. (Marnin 1988)

 

3 août 1965. (G du Vietnam). La chaîne TV CBS diffuse des images de l'incendie du village de Cam Nê par l'armée américaine, à 10 km de Da Nang. Cela provoque une vive indignation internationale car avant cette action, un rapport signalait que le village avait été évacué par le Viêt-Cong depuis longtemps. (Marnin 1988)

 

5 août 1965. (G du Vietnam). Attaque Viêt-Cong des dépôts d'essence près de Da Nang. 9 millions de litres de fuel brûlent (40% du stock américain). (Marnin 1988)

 

7 août 1965. (G du Vietnam). Menaces d'intervention de la Chine dans le conflit. (Marnin 1988)

 

8 août 1965. (G du Vietnam). Raid aérien américain sur des positions Viêt-Cong au Sud Vietnam. (Marnin 1988)

 

12 août 1965. (G du Vietnam). Le président Johnson explique que les Etats-Unis ne continueraient pas à se battre « si leur appui n'était pas souhaité et réclamé ». (Marnin 1988)

 

13 août 1965. (G du Vietnam). Offensive de l'ARVN dans le delta du Mékong. Plus de 250 morts Viêt-Cong. (Marnin 1988)

 

18-23 août 1965. (G du Vietnam). Opération américaine "Starlite" dans la région de Van Tuong. Le 1er régiment Viêt-Cong est décimé. Il s'agit de la première opération d'envergure des Marines. (Marnin 1988)

 

31 août 1965. (G du Vietnam). Aux Etats-Unis adoption d'une loi qui punit d'une peine pouvant aller jusqu'à 5 ans de prison et d'une amende de 1000$ la destruction ou la détérioration d'un ordre d'incorporation. (Marnin 1988)

 

2 septembre 1965. (G du Vietnam). Les Etats-Unis annoncent que plus de cent volontaires s'engagent chaque jour pour servir au Vietnam. (Marnin 1988)

 

3 septembre 1965. (G du Vietnam). Le record de missions aériennes en une seule journée est atteint avec 532 sorties (Air Force et ARVN confondues). (Marnin 1988)

 

7-10 septembre 1965. (G du Vietnam). Opération américaine et ARVN "Piranha" pour détruire les restes du 1er régiment Viêt-Cong. La prise du bastion Viêt-Cong fait 200 morts la plupart des blessés de l'opération Starlite du 18 août. (Marnin 1988)

 

11 septembre 1965. (G du Vietnam). Arrivée de la 1st Cavalry Division (aéromobile) à Qui Nhon. Les effectifs américains atteignent 125.000 hommes. (Marnin 1988)

 

18-21 septembre 1965. (G du Vietnam). Combat de An Khe. 226 Viêt-Cong tués. (Marnin 1988)

 

20 septembre 1965. (G du Vietnam). Les Américains perdent 7 appareils lors de raids sur le Nord et Sud Vietnam. (Marnin 1988)

 

23 septembre 1965. (G du Vietnam). Le gouvernement sud-vietnamien fait exécuter trois agents communistes à Da Nang pendant la nuit afin d'éviter les photographes. (Marnin 1988)

 

29 septembre 1965. (G du Vietnam). En représailles aux exécution du 23 septembre, le gouvernement nord-vietnamien fait exécuter deux prisonniers américains détenus depuis 1963 comme prisonniers de guerre. (Marnin 1988).

 

30 septembre 1965. (G du Vietnam). Le gouvernement américain révèle l'emploi de nuages de fumées non toxiques répandues avec des pesticides au dessus de repaires suspect de Viêt-Cong.

2 avions américains abattus lors du bombardement du pont de Minh Binh près de Hanoi. (Marnin 1988)

 

5 octobre 1965. (G du Vietnam). Le gouvernement américain autorise l'emploi de gaz lacrymogènes. (Marnin 1988).

 

6 octobre 1965. (G du Vietnam). Bombardements par B 52 de zones près de la frontière cambodgienne. (Marnin 1988).

 

10-14 octobre 1965. (G du Vietnam). Intervention de la 1st cav en soutien de l'ARVN qui combat 2.000 h de l'AVN sur les Hauts Plateaux du centre. (Marnin 1988).

 

15 octobre 1965. (G du Vietnam). Lors d'une manifestation pacifiste, un bénévole d'un organisme de charité est le premier manifestant contre la guerre à mettre le feu à son ordre de mobilisation. En contravention avec la loi, il est arrêté par des agents du FBI. (Marnin 1988).

 

16 octobre 1965. (G du Vietnam). Des manifestations contre la politique américaine au Vietnam se déroulent dans 40 villes américaines ainsi qu'à Londres, Rome, Bruxelles, Copenhague et Stockholm ((Marnin 1988).

 

19 octobre 1965. (G du Vietnam). Vaste offensive de l'AVN contre le camp des Special Forces Américaines et de l'ARVN de Plei Mê. Elle est repoussée grâce à l'appui de la 1st cav qui ensuite va y être affectée. (Marnin 1988).

 

22 octobre 1965. (G du Vietnam). L'amiral Grant Sharp, commandant les forces navales du Pacifique, affirme que les alliés « ont cessé de perdre la guerre ». (Marnin 1988).

 

23 octobre 1965. (G du Vietnam). Les Américains pour la liberté démocratique dénoncent une enquête sur le rôle qu'auraient joué les communistes dans le mouvement pacifiste comme une tentative flagrante « pour étouffer la critique » de la politique gouvernementale. (Marnin 1988).

 

27 octobre 1965. (G du Vietnam). Raids vietcongs contre des bases aériennes américaines. Plusieurs appareils sont détruits ou endommagés. (Marnin 1988).

 

30 octobre 1965. (G du Vietnam). Sous la conduite de 5 vétérans décorés de la médaille d'honneur du Congrès (la plus haute distinction américaine), 25.000 personnes descendent dans la rue pour manifester leur soutien à la politique américaine au Vietnam. (Marnin 1988).

 

Des avions américains bombardent par erreur un village vietnamien allié faisant 48 morts et 55 blessés civils. (Marnin 1988).

 

A 16 km de Da Nang des Marines repoussent une attaque vietcong faisant 56 morts. Un plan des positions occupées par les Marines est découvert sur le cadavre d'un garçon de 13 ans qui vendait des boissons aux soldats américains. (Marnin 1988).

 

1-20 novembre 1965. (G du Vietnam). Bataille de la vallée de la Drang. Elle est menée par des éléments de la 1st Air cav contre le 33e régiment de l'ANV qui est pratiquement anéanti. La compagnie C de l'Air cav victime d'une embuscade est pratiquement anéantie. (Marnin 1988).

 

2 novembre 1965. (G du Vietnam). Pour protester contre la guerre, un quaker de Baltimore âgé de 32 ans s'immole par le feu devant le Pentagone. (Marnin 1988).

 

5 novembre 1965. (G du Vietnam). Le sénateur Robert Kennedy défend « le droit de critiquer et le droit d'être en désaccord » avec la politique américaine au Vietnam et déclare que donner son sang au Nord Vietnam est « dans la plus vieille tradition de ce pays. » (Marnin 1988).

 

19 novembre 1965. (G du Vietnam). Les vietcongs tirent des flèches enflammées sur les troupes américaines qui gardent la base aérienne de Qui Nhon. (Marnin 1988).

 

22 novembre 1965. (G du Vietnam). Le président du House Armed Service Committee L Mendel, réclame le bombardement de Haiphong et de Hanoi, déclarant que « c'est une folie de laisser intacts le port de Haiphong et les objectifs militaires d'Hanoi alors que les munitions utilisées contre nos troupes affluent dans le port. » Deux navires américains à propulsion nucléaire, un porte-avions et une frégate lance-missiles, rejoignent la VIIe flotte et prennent position devant Saïgon. (Marnin 1988).

 

27 novembre 1965. (G du Vietnam). Le Pentagone demande que les effectifs passent de 120.000 hommes à 400.000 hommes. A Washington, une manifestation contre la guerre rassemble 35.000 manifestants. Le Dr Benjamin Spock et la veuve de Martin Luther King prononcent un discours. (Marnin 1988).

 

27-28 novembre 1965. (G du Vietnam). Le vietcong inflige de lourdes pertes à l'état major d'un régiment sud vietnamien lors d'une attaque de la plantation d'hévéas Michelin. (Marnin 1988).

 

30 novembre 1965. (G du Vietnam). Le secrétaire de la défense McNamara émet de sérieux doutes quand à l'issue de la guerre et déclare que "le nombre des morts au combat risque de passer à 1.000 par mois et qu'il est à craindre que la situation soit encore plus confuse au début de l'année 1967. (Marnin 1988).

Le secrétaire aux Affaires étrangères britannique Michael Stewart se rend à Moscou pour convaincre les leaders soviétiques de reprendre la conférence de Genève sur la question indochinoise. Son homologue, Andrei Gromyko lui oppose une fin de non recevoir, déclarant que les pourparlers sur la paix ne peuvent commencer sans le retrait préalable de la totalité des troupes américaines et l'arrêt des bombardements sur le Nord-Vietnam. (Marnin 1988).

 

4 décembre 1965. (G du Vietnam). Des vietcongs font sauter un hôtel de Saïgon occupé par des soldats américains, tuant 8 personnes et en blessant 137 autres (civils et militaires). (Marnin 1988).

 

7 décembre 1965. (G du Vietnam). McNamara avertit le président Johnson que les vietcongs s'installent dans une guerre d'usure et que leur capacité de résistance est nettement supérieure à celle des Etats-Unis. (Marnin 1988).

 

8-9 décembre 1965. (G du Vietnam). Opération aérienne "Tiger Hound" qui vise les axes routiers reliant le Nord au Sud afin de réduire les infiltrations ennemies. (Marnin 1988).

 

8-19 décembre 1965. (G du Vietnam). Une offensive conjointe des Américains et des Sud Vietnamiens met en déroute les forces de l'AVN mais se solde par la perte de deux bataillons de l'ARVN. ((Marnin 1988).

 

14 décembre 1965. (G du Vietnam). Un sondage d'opinion révèle que 20% seulement des Américains pensent que l'Amérique aurait dû se retirer du Vietnam avant le déclenchement des hostilités. (Marnin 1988).

 

15 décembre 1965. (G du Vietnam). Premier raid aérien visant des installations industrielles nord vietnamiennes. Une centrale thermique située près de Uongbi est détruite. (Marnin 1988).

 

16 décembre 1965. (G du Vietnam). Le général Westmoreland réclame 443.000 hommes pour la fin de 1966. (Marnin 1988).

 

24-25 décembre 1965. (G du Vietnam). Le vietcong propose une trêve de Noël. La perspective de pourparlers de paix conduit l'Amérique à l'accepter et à suspendre ses bombardements jusqu'au 31 décembre. (Marnin 1988).

 

26 décembre 1965. (G du Vietnam). Devant la virulence des attaques vietcong les forces américaines et l'ARVN renoncent à étendre sur le terrain la trêve de Noël. (Marnin 1988).

 

 

Date de création : 13 janvier 2016

3e mise à jour : 29 janvier 2016



04/03/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 329 autres membres