Chronique 2016 - 2020

CHRONIQUE DIPLOMATIQUE ET MILITAIRE MONDIALE

2016 - 2020

 

2016

 

1er janvier 2016. Afghanistan. Un attentat suicide contre un restaurant occidental de Kaboul fait 2 morts (dont un enfant de 2 ans) et 15 blessés. (Le monde)

 

 

2 janvier 2016. Arabie Saoudite. Exécution de 47 condamnés à mort pour « terrorisme » dont 40 accusés de liens avec Al Qaida.

Parmi les exécutés se trouvait Fares Al-Shuwail Al Zahrani arrêté en 2004 et théoricien de la branche saoudienne d'Al Qaida.

Il y avait aussi le dignitaire chiite Nimr Al-Nimr ce qui provoque une grave crise diplomatique avec l'Iran. (Le monde)

 

3 janvier 2016. Afghanistan. Des taliban tentent de prendre d'assaut le consulat de l'Inde à Mazar e Sharif (Le Monde)

 

Arabie Saoudite. Le gouvernement annonce la rupture de ses relations diplomatiques avec l'Iran (Le monde)

 

4 janvier 2016. Afghanistan. Un kamikaze se fait exploser sur une route menant à l'aéroport de Kaboul. La police n'a pas fourni de bilan. (Le monde).

 

6 janvier 2016. Corée du Nord. Le gouvernement annonce la réussite d'un test de bombe à hydrogène. Cette annonce soulève la réprobation générale y compris de la part de la Chine alliée de toujours.

Mais cette annonce laisse sceptique les spécialistes car la secousse sismique enregistrée (entre 4,2 et 5 sur l'échelle de Richter) est équivalente aux secousses enregistrées lors des premiers essais (bombes A). Il s'agit du 4e essai nucléaire mené par la Corée du Nord. (Le Monde)

 

12 janvier 2016. Arabie Saoudite. Le chef d'Al Al-Qaïda Ayman Al Zawahiri demande à ses partisans de mener des attaques en Arabie Saoudite pour venger les exécutions du 2 janvier. (Le monde)

 

Golfe Persique. La marine iranienne intercepte deux petits navires de la marine militaire américaine, avec à leur bord 10 membres d'équipages, qui naviguaient dans les eaux territoriales iraniennes autour des îles Farsi. Les 10 membres d'équipage ont été libérés moins de 24 heures après et les autorités américaines ont reconnu une erreur de navigation. (Le monde)

 

Turquie. A Istanbul un attentat suicide dans le quartier touristique de la ville, près de la mosquée bleue, provoque la mort de 10 personnes, dont 8 touristes allemands, et 15 blessés. L'auteur de cet attentat serait un saoudien membre de l'Etat islamique, arrivé de Syrie quelques jours auparavant. (Le Monde)

 

14 janvier 2016. Indonésie. A Djakarta plusieurs attaques menées à l'explosif par 5 assaillants à proximité d'un café Starbucks font 7 morts (dont les 5 assaillants et 2 civils dont 1 Hollandais) et de nombreux blessés. Ces attaques sont revendiquées par l'Etat islamique (Le monde)

 

Turquie. En représailles à l'attentat du 12 janvier, le gouvernement annonce que l'armée turque a bombardé des positions de l'Etat islamique en Syrie et en Irak (Le Monde)

 

15 janvier 2016. Corée du Sud/Chine. A Séoul, rencontre entre représentants des ministres chinois et sud coréen de la Défense pour discuter du 4e essai nucléaire nord coréen.

D'après le porte parole sud coréen, à la suite de ces discussions, la Chine s'est dit prête à prendre part à l'adoption d'une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU sur des sanctions. (Le Monde)

 

15-16 janvier 2016. Burkina-Faso. Ouagadougou. 3 ou 4 djihadistes se réclamant d'AQMI attaque un restaurant dans le centre ville puis se réfugie dans un hôtel en face.

Dans la nuit les forces militaires burkinabaises aidées de forces françaises et américaines mènent l'assaut pour reprendre l'hôtel. Les combats font 29 morts (dont 3 Français) et une trentaine de blessés. (Le Monde)

 

17 janvier 2016. Irak. 3 ressortissants américains sont enlevés par des hommes armés (Le Monde)

 

19 janvier 2016. Etat islamique. L'Etat islamique confirme la mort en novembre 2015, dans une frappe américaine, du britannique « Jihadi John » qui était apparu à plusieurs reprises dans des vidéos de décapitation d'otages occidentaux. Il était devenu l'emblème de la cruauté de l'Etat islamique et de ses recrues européennes.

De son vrai nom Mohammed Emwari, il était né au Koweit en 1988, issu d'une famille d’apatride d'origine irakienne. Il était arrivé en Grande Bretagne en 1993 et exerçait le métier de programmateur informatique avant son départ pour la Syrie.

 

ONU/Irak. Dans un rapport qu'elle publie l'ONU s'alarme du nombre de pertes civiles en Irak.

D'après ce rapport entre le 1er janvier 2014 et le 31 octobre 2015, on a enregistré 18.802 civils tués et 36.245 blessés. Dans le même temps ces violences ont provoqué le déplacement de plus de 3,2 millions de personnes dont plus d'un million d'enfants. (Le Monde)

 

1er juillet 2016. Bangladesh. A Dacca, attentat de Daech qui fait 20 morts dont 18 étrangers (Le Monde)

 

Irak. L'Italie prend le commandement pour 6 mois du KTCC d'Erbil (Raids 367)

 

9 octobre 2016. Birmanie. L'attaque d'un poste frontière par un mystérieux groupe provoque une vague de répression contre la minorité musulmane Rohingyas qui fait au moins un millier de morts civils (Le Monde)

 

23 octobre 2016. Russie. Les forces de sécurité abattent deux personnes transportant des explosifs et soupçonnées de préparer un attentat dans la vile de Nijni-Novgorod (Centre). (DSI 127)

 

2 novembre 2016. Allemagne. Arrestation à Berlin d'un Syrien de 27 ans, vivant en Allemagne depuis 2015, soupçonné d'appartenir à Daech. Il aurait reçu des instructions pour commettre un attentat en Allemagne. (DS 127)

 

13 novembre 2016. France. « Un an après les attentats ayant frappé Paris le 13 novembre 2015, qui ont fait 1774 victimes « directes » selon la secrétaire d'Etat à l'aide aux victimes Juliette Méadel, une vingtaine de personnes restent toujours hospitalisées (11 en hôpital de jour, 9 à temps plein) » (DSI 127)

 

20 novembre 2016. France. « Après l'interpellation de 7 individus à Strasbourg et à Marseille, la DGSI affirmait avoir neutralisé une cellule dormante qui préparait un attentat de grande ampleur au nom de l'Etat islamique. Un parc d'attraction et le 36 quai des orfèvres auraient été visés pour le 1er décembre, apprenait-on quelques jours plus tard. Plusieurs armes, des munitions et de la propagande djihadiste ont été retrouvées lors des perquisitions à Strasbourg. Dans une conférence de presse, le ministre de l'intérieur précisait que « six hommes étaient inconnus des services de renseignement et un ressortissant marocain avait été signalé par un pays partenaire. » (DSI 127)

 

29 novembre 2016. Allemagne. Les services de renseignements allemands (BfV) auraient démasqués un terroriste présumé dans ses rangs. L'homme âgé de 50 ans serait entré à la direction du renseignement en avril 2016 et aurait proposé, sur internet, de fournir des documents et de recruter d'autres sympathisants. Il aurait aussi proposé de faire exploser une bombe contre le siège du BfV. Il a été démasqué via internet par un autre agent du renseignement intérieur chargé identifier des individus dangereux sur les réseaux sociaux. (DSI 127)

 

France. Un drone SDTI s'écrase accidentellement dans la véranda d'un particulier sans faire de victimes (Raids 367)

 

6 décembre 2016. Réseaux sociaux. Facebook, Microsoft, Twitter et You Tube, annonce un partenariat à l'échelle mondiale visant à identifier plus rapidement « les contenus à caractère terroriste » sur leurs plates-formes, et ainsi freiner leur propagation. Ces entreprises ont prévu de créer une base de données commune comprenant « les empreintes digitales » numériques de photos ou vidéos de propagande et de recrutement retirées de leurs plates-formes. (DSI 127)

 

9 décembre 2016. Pays-Bas. A Rotterdam, arrestation d'un homme de 30 ans soupçonné d'un projet d'attentat. 1 kalachnikov et 2 chargeurs pleins ainsi que des feux d'artifices hautement explosifs ont été retrouvé à son domicile. (DSI 127)

 

12 décembre 2016. Royaume-Uni. Dans le Nord de l'Angleterre, arrestation de 5 hommes et 1 femme, soupçonnés de préparer un « acte terroriste ». Le chef du renseignement extérieur britannique Alex Younger affirmait quelques jours auparavant que « le niveau de la menace était sans précédent. » (DSI 127)

 

14 décembre 2016. France. Les députés adoptent par 288 voix contre 32 le prolongement de l'Etat d'urgence jusqu'au 15 juillet 2017, « arguant d'une menace terroriste aiguë en période électorale. » C'est la 5eme prolongation de l'Etat d'urgence. La France connaît ainsi sa plus longue période d'état d'urgence depuis la création de ce régime d'exception durant la guerre d'Algérie. (DSI 127)

 

18 décembre 2016. Ukraine. 5 militaires ukrainiens sont tués dans un échange de tirs avec les séparatistes dans le secteur de Svitlodarsk au Nord Ouest de Debaltseve. (Raids 367)

 

19 décembre 2016. Sommet NRC (Nato Russia Council).

Les pays membres de l'OTAN appellent la Russie à « user de sa considérable influence auprès des séparatistes ukrainiens pour qu'ils respectent pleinement leurs engagements, après avoir souligné les niveaux records des atteintes au cessez le feu, avec l'emploi d'armes lourdes, interdites par les accords de Minsk 2. »

Les Russes répliquent que ce sont les autorités ukrainiennes qui sont responsables des violations du cessez le feu. (Raids 367)

 

23 décembre 2016. Syrie. Un communique du gouvernement russe annonce qu'un bataillon de police militaire russe a été déployé pour assurer la sécurité à Alep. (Raids 367)

 

24 décembre 2016. RDC / Nord Kivu. A Oicha, l'armée congolaise repousse une attaque attribuée aux rebelles ougandais de l'ADF.

« Pour bon nombre d'experts de la région, cette nouvelle flambée de violence au Nord Kivu, qui serait liée aux problèmes de la gestion de la terre et des flux migratoires incluant notamment les mouvements de population venant du Burundi, du Rwanda et de l'Ouganda, traduit la fragilité de forces de sécurité congolaises et de l'inadaptation de l'approche militaire dans la neutralisation des groupes armés qui sévissent dans cette région de la RDC. » (Raids 367)

 

25 décembre 2016. RDC / Nord Kivu. Série d'attaques contre les populations civiles.

  • Attaque de la localité de Nyanzalé par une milice Nande qui cause une douzaine de morts parmi les civils hutus. 3 miliciens sont tués par l'armée congolaise.

  • Dans le village de Bwalanda ce sont 13 civils Nande qui sont tués par un raid de miliciens Maï-Maï Nyatura, groupe d'autodéfense Hutus.

  • Attaque de rebelles ougandais de l'ADF (Allied Démocratic Forces) dans la localité Eringeti sur le territoire Beni. Elle fait une vingtaine de morts civils. (Raids 367)

 

29 décembre 2016. Ukraine. Signature d'une trêve entre le gouvernement ukrainien et les séparatistes du Donbass. (Le Monde)

 

Décembre 2016. Afghanistan. Selon le général américain Joseph L Votel commandant du Centre américain pour l'Asie centrale et le Moyen-orient, le gouvernement afghan ne contrôlerait plus que 60% de son territoire. 10% serait sous contrôle total des taliban et le reste serait disputé.

Les pertes de l'armée afghane auraient été de 6000 morts pour l'année 2016 contre 5000 pour l'année 2015.

Il y aurait entre 40 et 45.000 combattants djihadistes dont au moins 30.000 taliban et environ 15.000 étrangers. (Raids 367)

 

2017

 

1er janvier 2017. Arabie Saoudite. Selon le gouvernement plus de 2000 Saoudiens auraient rejoint des groupes djihadistes dont la majorité en Syrie (Raids 367).

 

Irak. L'Allemagne prend le commandement pour 6 mois du KTCC d'Erbil. Au total depuis sa création plus de 15.000 combattants kurdes ont été formés. (Raids 367)

 

18 janvier 2017. Mali. Un attentat suicide par camion dans un camp militaire à Gao fait 77 morts et plus d'une centaine de blessés. Cet attentat est revendiqué par le groupe Al Maurabitoune rallié à AQMI (Le Monde)

 

29 janvier 2017. Ukraine. Reprise des combats dans l'Est de l'Ukraine, en particulier autour de la ville d'Avdiivka à quelques kilomètres de Donesk. Ces combats font 21 morts et plus de 50 blessés en 4 jours. (Le Monde).

 

8 février 2017. Afghanistan. Daech tend une embuscade à la frontière du Turkménistan à un convoi du CICR. Six agents du CICR sont tués et 2 autres sont enlevés. (Le Monde)

 

12 février 2017. Corée du Nord. Tir d'essai d'un missile balistique qui s'écrase en mer de Chine (Le Monde)

 

16 février 2017. Pakistan. Dans la province du Sinah, un attentat de Daech contre un sanctuaire Soufi provoque la mort d'au moins 75 personnes. (Le Monde)

 

23 février 2017. Syrie. L'armée turque aidée par des forces rebelles syrienne reprend la ville d'Al-Bab qui était contrôlée par Daech. Elle était assiégée depuis deux mois. Les combats auraient coûté la vie à 353 civils dont 87 enfants (Le monde)

 

24 février 2017. Israël. Un soldat franco-israélien accusé d'avoir achevé d'une balle dans la tête un Palestinien blessé et hors d'état de nuire est condamné à 18 mois de prison.

Une porte parole du Haut Commissariat aux droits Humains de l'ONU déclare. « Nous sommes profondément troublés par la peine trop clémente prononcée par le tribunal à l'encontre de ce soldat condamné pour avoir tué illégalement un soldat palestinien lors d'une apparente exécution extrajudiciaire d'un homme non armé qui ne représentait clairement aucun danger. Cette affaire risque de renforcer la culture de l'impunité. » Les faits remontaient à mars 2016.

Plus de 200 Palestiniens ont été tués par l'armée israélienne depuis le début de la recrudescence des violences en Cisjordanie en septembre 2015. (Le Monde)

 

Syrie. A Al-Bab, un attentat revendiqué par Daech fait au moins 77 morts parmi les rebelles syriens (Le Monde)

 

Yémen. Un attentat suicide dans le Sud du pays cause la mort de 8 soldats.

Dans le Nord, des combats dans la province de Baida font 35 morts (rebelles et combattants tribaux) (Le Monde)

 

25 février 2017. Syrie. A Homs, des attentats suicides contre deux sièges de la sécurité dans la ville, provoquent la mort de plusieurs dizaines de personnes.

L'observatoire syrien des droits de l'homme parle de 42 morts, tandis que le régime syrien parle de 30 morts et 24 blessés.

Le chef des renseignements militaires de Homs, le général Hassan Daaboul ferait partie des victimes. (Le Monde)

 

26 février 2017. Algérie. La police algérienne déjoue une attaque suicide devant un commissariat à Constantine. Il n'y aurait que deux blessés légers.

Depuis le début de l'année, ce sont au moins 27 islamistes qui ont été tués par l'armée dans différentes opérations. (Le Monde)

 

Maroc. Le roi du Maroc annonce que le pays va retirer des troupes qui étaient stationnées depuis août 2016 dans la région de Guerguerat à la frontière avec la Mauritanie. Cette région est revendiquée par le Font Polisario. (Le Monde)

 

27 février 2017. Chine. Dans une vidéo diffusée sur le net, Daech appelle les Ouïgours, qui sont musulmans, à frapper la Chine par des attentats. (Le Monde)

 

1er mars 2017. Sahel. Dans une vidéo transmise à l'agence mauritanienne ANI, les chefs djihadistes de la région annoncent la fusion de leurs groupes au sein d'une nouvelle organisation : Le Groupe de Soutien à l'Islam et aux Musulmans dirigée par Iyad Ag Ghali qui prête immédiatement allégeance à Al Qaida et aux taliban afghans. Cette nouvelle organisation regroupe :

  • Ansar Eddine dirigée par Iyad Ag Ghali.

  • AQMI (Al Qaida au Maghreb Islamique) dirigée par Yahya Abu Al Hammam

  • La Brigade Macina d'Ansar Eddine, dirigée par Amadou Koufa.

  • Al Maurabitoun, dirigé par Al Hassan Al Ansari. (Le Monde)

 

Yémen. Dans les provinces d'Abyane et de Chabwa, les Etats-Unis mènent plus de 20 frappes aériennes contre les positions d'Al Qaida au Yémen. (Le Monde)

 

2 mars 2017. Syrie. Al Qaida confirme la mort dans une frappe aérienne de son responsable des relations extérieures, l'Egyptien âgé de 59 ans, Abou Kheir Al-Masri, numéro 2 du mouvement et par ailleurs gendre de Ben Laden. (Le Monde).

 

Suède. Le gouvernement suédois annonce le rétablissement du service militaire à compter du 1er janvier 2018. Il sera de 9 à 12 mois et fera appel au volontariat pour un total de 4000 appelés. En cas d'insuffisance de volontaires, l'Etat pourra utiliser la contrainte.

Cette politique est mise en place à la fois pour répondre à l'insuffisance des effectifs (alors qu'il faut 4000 engagements par an, il n'y en a eu que 1347 en 2015), mais aussi pour faire face à l’agressivité de plus en plus marquée de la Russie.

Le service militaire avait été supprimé en 2010. (Le Monde)

 

Syrie. Afin de bloquer l'avancée de l'armée turque et de ses alliés rebelles de l'ASL, dans le Nord du Pays, les milices kurdes syriennes (YPG) annoncent leur ralliement au régime syrien. Cet accord a été proclamé depuis la ville de Manby qui constitue un verrou stratégique entre la Turquie et Rakka la capitale de Daech. Cette ville de Manby est sous le contrôle des Forces démocratiques syriennes depuis le 12 août 2016 et le président turc a plusieurs annoncé qu'elle constituait le prochain objectif. (Le Monde)

 

5 mars 2017. Chine/Corée du Sud. En Chine, multiplication des pressions, en particulier par le boycott de produits coréens, pour protester contre le projet de déploiement par la Corée du Sud du bouclier antimissile américain THAAD (Terminal High Altitude Area Defense). (Le Monde)

 

6 mars 2017. Corée du Nord. Tir de 4 missiles balistiques dont 3 s’abîment en mer du Japon à l'intérieur de la ZEE japonaise. (Le Monde)

 

Israël. A Ramallah, un échange de tirs entre l'armée israélienne et des Palestiniens fait 1 mort et 2 blessés Palestiniens. D'après l'armée israélienne, la victime dirigeait une cellule ayant planifié des attaques contres des cibles israéliennes. (Le Monde)

 

10 mars 2017. ONU/Turquie. Dans un rapport l'ONU détaille leurs « allégations de destructions massives, de meurtres et de nombreuses autres violations graves des droits de l'Homme » commises entre juillet 2015 et décembre 2016 dans le Sud-Est de la Turquie. Ces exactions auraient été commises par les forces de sécurité à l'encontre des rebelles kurdes. L'ONU estime le nombre de déplacés entre 355.000 et 500.000. Plus de 30 localités auraient été concernées dont certaines entièrement détruites. (Le Monde)

 

13 mars 2017. Afghanistan. Une explosion déclenchée au passage d'un bus dans le centre de Kaboul fait au moins 1 mort et 19 blessés. (Le Monde).

 

Israël. A Jérusalem, un Palestinien qui attaquait deux gardes frontières au couteau est abattu par la police. (Le Monde).

 

UE/Russie. Les 28 pays de l'UE prolongent de 6 mois les sanctions individuelles décrétées contre les responsables russes et ukrainiens pour leur implication présumée dans le conflit dans l'Est de l'Ukraine. (Le Monde)

 

 

Date création : 20 janvier 2016

2e mise à jour : 19 mars 2017



04/03/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 328 autres membres