Chronique mémoire 1939 - 1945

CHRONIQUE MEMOIRE 1939 – 1945

 

1939

 

 

1940

 

 

1941

 

5 octobre 1941. Lyon. Arrestation de Georges AOUIZERATE qui décède dans un camp de concentration. (Permezel)

 

Octobre 1941. Villeurbanne. Berty ALBRECHT inspectrice adjointe du chômage féminin et en même temps bras droit d'Henri FRENAY est appréhendée car suspecte d’activités dissidentes. Mais elle est relâchée le soir même. (Permezel)

 

11 novembre 1941. Lyon. Arrestation place de la Bourse de Paul AOUIZERATE alors qu'il participait à une manifestation en faveur du général de Gaulle et des Alliés. Il est détenu jusqu'au 23 décembre 1941. (Permezel)

 

1942

 

Janvier 1942. Lyon. Nouvelle interpellation de Berty ALBRECHT. Elle est conduite à Vichy où elle rencontre le patron de la sûreté du territoire qui la libère avec mission d'informer FRENAY qu'il désire le rencontrer. (Permezel)

 

Avril 1942. Lyon. 3e arrestation de Berty ALBRECHT qui a le temps de détruire des documents compromettants. Elle est placée en détention administrative à Vals les Bains (07) avant d'être transférée à la prison Saint Paul de Lyon suite à une grève de la faim. (Permezel)

 

14 juillet 1942. Lyon. Arrestation de Vincent ALLEZAIX qui participait à la manifestation tricolore. Il avait pris la défense d'une jeune fille molestée par un GMR. Il est détenu un moment à la prison Saint Paul avant d'être relâché. (Permezel)

 

29 septembre 1942. Horgues (Hautes Pyrénées). Arrestation sur dénonciation de Maurice ANTOINE agent du mouvement Combat. Il réussit à se faire hospitaliser sous un faux prétexte et à s'évader le 28 octobre 1942. (Permezel)

 

31 octobre 1942. Lyon. Berty ALBRECHT est condamnée à 6 mois de prison ferme et 6000 francs d'amende. Elle réussit en simulant la folie à se faire interner à l'hôpital du Vinatier (Permezel)

 

5 novembre 1942. Marseille. Interpellation par la police française de Serge ASHER dit Serge RAVANEL. Il réussit à s'évader le lendemain. (Permezel)

 

11 novembre 1942. Lyon. Dans la soirée, Henri AMORETTI chef des services de la rédaction du Progrès de Lyon, reçoit plusieurs dépêches du censeur à insérer dans le journal sous peine de suspension de la parution. L'une d'elle est un faux qui affirme que les USA auraient un plan pour occuper et dépouiller le territoire français en cas de victoire alliée. AMORETTI refuse de publier cette dépêche et en informe ses supérieurs.

Au cours d'une réunion, le directeur du Progrès Emile BREMOND met la décision aux voix. Il est décidé de ne pas céder au chantage à l'unanimité moins une voix. Le journal décide de se saborder. (Permezel)

 

15 au 20 novembre 1942. Lyon. Grâce la complicité de Jean ALLAROUSSE concierge au Parc de la Tête d'Or, 8 tonnes d’armes sont cachées dans les serres de la ville de Lyon. (Permezel)

 

22 décembre 1942. Lyon. Un commando du mouvement Combat fait évader Berty ALBRECHT de l’hôpital du Vinatier. (Permezel)

 

1943

 

23 janvier 1943. Lyon. Arrestation de Jean ALLAROUSSE membre du mouvement Franc Tireur. Condamné à 5 ans de prison et détenu à Eysses (Lot et Garonne), il s'en évade le 3 janvier 1944. Il rejoint le maquis du Puy de Dôme. (Permezel)

 

7 avril 1943. Paris. Nouvelle arrestation sur dénonciation d'un traître de Maurice ANTOINE en compagnie de 9 autres camarades alors qu'ils préparaient l'évasion de Jacques RENOUVIN. Il est déporté en Allemagne le 1er septembre 1943 à Neue Bremne puis Mauthausen. (Permezel)

 

24 mai 1943. Lyon. Des membres des Groupes Francs de Libération font évader Maurice KRIEGEL et Serge ASHER. (Permezel)

 

28 mai 1943. Macon (71). Berty ALBRECHT est arrêtée à l'hôtel de Bourgogne. Conduite à Paris elle décède le 31 mai à la prison de Fresnes. (Permezel)

 

15 septembre 1943. Lyon. Dans le cadre d'un barrage mis en place par la PJ et la Gestapo rue Sainte Marie des Terreaux, arrestation de Georges AMBRE, Francisque FAUVET et Dominique PERFETTI alors qu'ils effectuaient un transport d'explosifs pour l'attaque d'un bâtiment SNCF.

Georges AMBRE est condamné à 5 ans de prison et transféré à la prison d'Eysses (Lot et Garonne) avant d'être déporté en Allemagne le 18 juin 1944. (Permezel)

 

21 octobre 1943. Lyon. Boulevard des Hirondelles (Tchécoslovaques), des membres du réseau Groupes Francs attaquent un fourgon cellulaire de la Gestapo et libèrent 14 détenus dont Raymond AUBRAC. (Permezel)

 

1944

 

6 avril 1944. Lyon. Arrestation de Mario MARRET membre du réseau Jacques OSS. (Permezel)

 

16 mai 1944. Villeurbanne. Arrestation, sur dénonciation, par les Allemands de Louis ADAM agent des FTP. Conduit à Montluc il fait partie des 29 détenus fusillés à Saint Didier de Formans (01) le 16 juin 1944.

Son épouse Marguerite PERUSSEL arrêtée elle aussi est déportée en Allemagne. Elle meurt à Hambourg le 4 juin 1945. (Permezel)

 

17 mai 1944. Lyon. Arrestation au domicilie de leurs parents (23 rue Sala) de Paulette et de Suzanne ARCELIN toutes deux membres du BCRA. Elles sont toutes les deux déportées à Ravensbrück. (Permezel)

 

23 mai 1944. Lyon. Arrestation gare de Perrache de Madeleine ARCELIN membre du BCRA. Elle est trouvée porteuse d'un code et d'une somme d'argent provenant d'un parachutage. Elle est déportée le 22 juillet 1944 à Ravensbruck. (Permezel)

 

13 juin 1944. Lyon. Arrestation par la milice de Paul AOUIZERATE et de son épouse. Ils sont accusés de donner asile à des réfractaires et à des évadés.

Paul est dirigé sur Drancy d'où il est libéré le 18 août 1944.

Son épouse est déportée à Ravensbrück où elle décède. (Permezel)

 

14 juin 1944. Lyon. Arrestation d’Antoine AGOSTINI membre du service de camouflage du matériel. Il est relâché le 17 juin faute de preuves. (Permezel)

 

23 juin 1944. Lyon. Arrestation par la milice de Maurice ABELARD opérateur radio du BCRA. (Permezel)

 

30 juin 1944. Paris. Arrestation de Catherine AMMAR membre du réseau Micromégas. Elle est déporté au camp de Ravensbrück. Son mari déporté lui aussi meurt en déportation. (Permezel)

 

4 juillet 1944. Lyon. Au cours d'une rafle, arrestation de Jean ALZIARY de ROQUEFORT un des dirigeants du réseau Jacques OSS. Mais il n'est pas identifié comme résistant. Déclaré inapte au STO, il est relâché. (Permezel)

 

7 juillet 1944. Paris. Arrestation de Georges ALTMAN membre du Bureau d'Information et de Propagande et Directeur de l'édition parisienne de Franc Tireur. Incarcéré à la prison de la Santé, il en sort le 25 août 1944. (Permezel)

 

8 juillet 1944. Lyon. Arrestation sur dénonciation de Gustave ANDRE agent du BCRA qui assure la responsabilité d'inspecteur des transmissions pour la zone Sud.

Conduit à Montluc, il est torturé à plusieurs reprises, mais ne parle pas.

Il est assassiné en compagnie de 3 autres personnes le 29 août 1944 au lieu dit « Le Puy d'Or » sur la RN6 à Limonest. (Permezel)

 

17 juillet 1944. Bron. Arrestation de Robert ALLEMES, membre de la Résistance PTT et chef de poste radio électricien principal du service des télécommunications et de la signalisation de l'aérodrome de Bron. Interné à Montluc, il est déporté et meurt en camp de concentration. (Permezel)

 

26 août 1944. Lyon. Arrestation dans les locaux du STO au 81 rue Garibaldi du docteur Jean Georges ADAM membre de la Résistance (réseau super NAP). Il parvient à s'échapper par une fenêtre et gagne le maquis de Villechenève où il organise les services médico-chirurgicaux du IIIe secteur de Lyon. (Permezel)

 

29 août 1944. Limonest (Le Puy d'Or). Exécution par les Allemands de :

Gustave ANDRE. (Permezel)

 

1945

 

 

Date création : 6 juillet 2016



06/07/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 329 autres membres