Chronique histoire des Vosges 1826 - 1850

CHRONIQUE HISTOIRE DES Vosges 1826 -1850

 

 

1827

 

14 février 1827Bains les BainsJoseph FALATIEU député des Vosges et maire de la commune est fait baron héréditaire. (Louis/Chevreux 1887)

 

21 avril 1827. Epinal. En s’appuyant sur les décrets révolutionnaires, dernière vente d’un bien national. Une remise, estimée à 1200 francs, appartenant à l’ancien chapitre est adjugée 3425 francs.

 

17 et 24 novembre 1827. Elections législatives.

Collège départemental. 102 électeurs, 93 votants.

Joseph Louis FALATIEU, 63 voix.

Louis Daniel CHAMPY, 56 voix.

Collèges d’arrondissement.

EpinalJoseph CUNY , 154 électeurs, 122 votants, 88 voix.

Neufchâteau. 84 électeurs, 69 votants.

Pierre Paul ROYER-COLLARD , 49 voix.

BAUDEL-MARTINET, 19 voix.

ROYER-COLLARD élu à la fois dans l’Hérault, le Rhône, la Seine et Marne, Paris, la Marne, opte pour la Marne.

Remiremont. 171 électeurs, 117 votants.

Louis Léopold baron BUCQUET, 67 voix.

Richard d’ABONCOURT, 47 voix.

Ces élections sont attaquées comme contraires à la loi du 1er juin 1820 qui stipulait que dans les départements comptant 5 arrondissements et moins de 400 électeurs, il ne devait y avoir qu’un seul collège. D’un autre côté, le chiffre de 404 électeurs porté par le préfet sur les listes est contesté par un groupe d’opposants au régime.

 

Autres évènements de 1827.

 

Ainvelle. Mr de REUILLY ancien conseiller du roi donne une maison où est installée l’école de filles de la commune. (Louis/Chevreux 1887)

 

1828

 

20 février 1828. Examen des élections des 17 et 24 novembre à la Chambre des députés.

Le préfet ne peut contester qu’il a irrégulièrement grossi le nombre des électeurs et usé de la contrainte vis-à-vis de certains électeurs.Benjamin CONSTANT vient lire à la tribune des documents accablants et démontre qu’il y a eu fraude dans l’établissement des listes et « captation de voix avant les élections puis menaces au cours des élections. 

L’annulation des élections est votée à main levée.

Quelques jours plus tard, le préfet Mr de MEULAN, beau frère de GUIZOT, est autorisé à faire valoir ses droits à la retraite.

 

27 mars 1828. Annulation des élections des 17 et 24 novembre 1827

« Vu les lois des 5 février 1817, 29 juin 1820 et 2 mars 1827 et les ordonnances royales des 4 septembre et 11 octobre 1820 et 27 juin 1827.

Vu la décision de la Chambre des députés en date du 20 février dernier, qui annule les élections des Vosges.

Vu notre ordonnance du 6 de ce mois qui prescrit de publier un tableau de vérification de la liste électorale de ce département.

Vu le tableau de rectification arrêté le 19 mars par le préfet en conseil de préfecture, duquel il résulte que le nombre des électeurs se trouvait à cette époque de 372.

Vu la lettre du préfet en date du 21 mars qui annonce que la liste électorale ne paraît pas devoir s’élever ultérieurement au nombre de 400.

Nous avons ordonné et ordonnons ce qui suit :

Art 1. Les électeurs du département des Vosges sont convoqués en un seul collège électoral qui se réunira dans la ville d’Epinal le 21 avril prochain et nommera les 5 députés du département.

Art 2. Les réclamations contre la teneur de la liste électorale et du premier tableau de rectification déjà publiés seront admises jusqu’au 14 avril inclusivement et la clôture de la liste aura lieu le 17 du même mois.

Art 3. Il sera procédé aux opérations qui concernent les tableaux de rectification et leur clôture conformément aux ordonnances des 4 septembre 1820 et 27 juin 1827 et aux opérations du collège électoral.

Conformément à l’ordonnance du 11 octobre 1820 …. » (Ordonnance n° 8208, Bulletin des Lois n° 224 p 338) 

 

21 août 1828Elections législatives.

Elles ont lieu pour remplacer celles des 17 et 24 novembre 1827, invalidées par la chambre des députés.

303 électeurs, 262 votants. 

Il n’y a qu’un collège départemental qui élit :

Jean François JACQUEMINOT vicomte de HAM, 221 voix.

Philippe Gabriel de MARNIER, 210 voix.

Antoine Jean BOULA de COLOMBIERS, 201 voix.

Louis Daniel CHAMPY, 197 voix.

Claude Ferdinand VAULOT, 167 voix.

 

10 septembre 1828. Epinal. Participation de la duchesse d’Angoulême à un bal donné par la ville. (Plaque) 

 

Autres évènements 1828.

 

Construction mairie : Bazoilles sur Meuse (Louis/Chevreux 1887)

 

Construction d’écoles Bazoilles sur Meuse (Louis/Chevreux 1887)

 

1829

 

4 janvier 1829Epinal. Adoption du règlement de la Société de bienfaisance et de secours mutuel des ouvriers chapeliers de la ville d’Epinal.

« Art 1. Cette société est établie pour le soulagement des ouvriers chapeliers, fouleurs et appropieurs. Tout homme sain d’esprit et de corps, jouissant d’une bonne réputation sera accepté de la société……

Art 10. Chaque membre de la société recevra, en cas de maladie et à son domicile ou à l’hospice, la somme de 6 francs par semaine.

Art 16. Tout sociétaire, partant d’Epinal pour voyager ou résider ailleurs, recevra 3 francs la veille de son départ ; si cependant il fait partie de la société depuis 3 mois et s’il y est admis depuis un an, il touchera 6 francs. (Maitron 1789-1864 T1 p 234) 

 

15 avril 1829. La commune du Roulier est créée aux dépens de la commune de Charmois devant Bruyères.

 

Autres évènements de 1829.

 

Construction d’église : Bazegney (Louis/Chevreux 1887)

 

1830

 

24 février 1830. La commune de Valleroy aux Saules passe du canton de Vittel au canton de Mirecourt.

 

23 juin 1830Elections législatives. Collège départemental élisant 5 députés.

229 votants.

Claude Ferdinand VAULOT, 212 voix.

Philippe Gabriel de MARNIER, 211 voix.

Antoine Jean BOULA de COLOMBIER.

Claude Elisabeth NAU de CHAMPLOUIS.

Jean François JACQUEMINOT, 180 voix.

 

28 octobre 1830Election législative partielle.

Claude Elisabeth NAU de CHAMPLOUIS est réélu député des Vosges avec 238 voix sur 265 votants. Il avait été nommé préfet des Vosges et du Bas Rhin du 10 août au 30 septembre. 

 

Autres évènements de 1830

 

Construction de mairie :

  • Bains les Bains ;

  • Ban de Sapt (à Launois) (Louis/Chevreux 1887)

 

Construction d’église :

  • Ahéville (Louis/Chevreux 1887)

 

Construction d’écoles :

  • Aulnois sous Beaufremont ;

  • Ban de Sapt (à Launois) (Louis/Chevreux 1887)

 

1831

 

19 avril 1831Elections législatives. Loi électorale.

La France est divisée en 452 collèges électoraux nommant chacun un député. Le cens est réduit à 500 F pour les éligibles, 200 F pour les électeurs, 100 F pour les officiers de terre et de mer.

Cette loi est valable jusqu’aux élections du 1er août 1846.

 

15 juin 1831Epinal. Participation de Louis Philippe à un bal donné par la ville. (Plaque) 

 

24 juin 1831. La commune des Rouges Eaux est absorbée par la commune de Mortagne.

 

5 juillet 1831Elections législatives. Collèges d’arrondissements, 5 députés.

Arrondissement d’Epinal :

183 électeurs, 155 votants (84,69%).

Jean François JACQUEMINOT vicomte de HAM, maréchal de camp, chef d’Etat major de la garde nationale de Paris élu avec 91 voix (58,70%). Il sera élu à Paris après 1834.

Arrondissement de Mirecourt :

196 électeurs, 152 votants (77,55%).

Nicolas Joseph GOUVERNEL, maître des forges, membre du Conseil général, élu avec 99 voix (65,13%).

Arrondissement de Neufchâteau :

265 électeurs, 98 votants (36,98%).

Charles Séraphin GAUGUIER, maître de forges, membre du Conseil général (gauche), élu avec 74 voix (75,

Arrondissement de Remiremont : Marie Stanislas BRESSON, ancien maire de Remiremont.

Arrondissement de Saint Diè :

149 électeurs, 110 votants (73,82%)

Claude Ferdinand VAULOT, maître de forges, membre du Conseil général (majorité conservatrice) élu avec 99 voix (90%).

 

11 octobre 1831. Le général François Nicolas Benoît baron HAXO (neveu du général Nicolas HAXO) est nommé pair de France par Louis Philippe.

 

19 décembre 1831. La commune de Ferdrupt est créée aux dépens de la commune de Rupt sur Moselle.

 

Autres évènements de 1831.

 

Construction d’écoles : Auzainvilliers (Louis/Chevreux 1887)

 

Habitations. Le département possède 72 767 maisons (6 677 111 en France) (Statistiques de la France 1801/1837)

 

Politique. Le corps électoral des Vosges comprend 329 électeurs.

 

1832

 

4 février 1832. Saint Maurice sur Moselle. Rébellion de la colline des charbonniers. 

Il s’agissait d’un attroupement tendant à s’opposer à des saisies opérées ou à protester contre elles, ces saisies étant liées à des condamnations pour des délits forestiers que « la population imbue des habitudes anciennes et forte de ses droits d’usage » se refusait à considérer comme tels. Il y eut 4 prévenus qui passèrent devant la cour d’assise des Vosges. Ils furent condamnés à 5 ans, 4 ans, 3 ans et 1 an de réclusion. (AD 88 8M7) 

 

5 mars 1832. Les communes de Parey et Saint-Ouen sont réunies. La nouvelle commune prend le nom de Saint-Ouen-les-Parey.

 

14 juillet 1832Saint-Dié. Le cabaretier boucher AUBRY est signalé comme hébergeant chez lui une société qui correspond avec Paris, peut être avec des éléments communistes néo-babouvistes. (Maitron)

 

27 novembre 1832. La commune de Hérival est réunie à la commune du Val d’Ajol.

 

Autres évènements de 1832.

 

Politique. Le corps électoral des Vosges comprend 816 électeurs.

 

Construction d’églises :

  • Anould ;

  • Arches (Louis/Chevreux 1887)

 

Construction d’écoles :

  • Aouze ;

  • Bazoilles sur Meuse (garçon) (Louis/Chevreux 1887)

 

1833

 

10 mars 1833. La commune d’Ambacourt passe du canton de Charmes au canton de Mirecourt.

 

18 mai 1833. La commune de Travexin est réunie à la commune de Cornimont.

 

9 août 1833La commune de Harol passe du canton de Darney au canton de Dompaire.

 

16 novembre 1833Saint-Dié. Création d’une caisse d’Epargne. (Claudel 2001)

 

Autres évènements de 1833

 

Construction de mairies : Ban sur Meurthe (Louis/Chevreux 1887)

 

Construction d’écoles : Bayecourt (Louis/Chevreux 1887)

 

1834

 

6 février 1834Epinal. Création d’une caisse d’épargne. (Claudel 2001)

 

15 mars 1834Neufchâteau. Création d’une caisse d’Epargne. (Claudel 2001)

 

20 avril 1834Mirecourt. Création d’une caisse d’Epargne. (Claudel 2001)

 

21 juin 1834Elections législatives par collèges d’arrondissement.

Arrondissement d’Epinal :

186 électeurs, 168 votants (90,32%).

Joseph CUNY (droite opposition légitimiste) élu avec 90 voix (53,57%).

CHAVANNE, 48 voix.

Arrondissement de Mirecourt :

198 électeurs, 170 votants (85,85%).

Nicolas Joseph GOUVERNEL, maître des forges, membre du Conseil général, réélu avec 94 voix (55,29%).

BOULAY de la MEURTHE, 75 voix.

Arrondissement de Neufchâteau :

170 électeurs, 124 votants (72,94%).

Charles Séraphin GAUGUIER, maître de forges, membre du Conseil général (gauche), réélu avec 112 voix (90,32%)

Arrondissement de Remiremont :

150 électeurs, 106 votants.

Marie Stanislas BRESSON, ancien maire de Remiremont réélu avec 97 voix (91,50%).

Arrondissement de Saint Diè :

151 électeurs, 112 votants (74,17%)

Augustin DOUBLAT (centre, puis centre gauche) élu avec 71 voix (63,39%).

LEHR, 37 voix.

 

Autres évènements de 1834 .

 

Politique. Le corps électoral des Vosges comprend 855 électeurs.

 

Construction de mairieBazegney (Louis/Chevreux 1887)

 

Construction d’écoles :

  • Attigny (garçons) ; 

  • Bettegney Saint Brice (garçons) (Louis/Chevreux 1887)

 

1835

 

12 juin 1835.

 

  • La commune de Thiéfosse est créée aux dépens de la commune de Vagney.

 

  • Avillers. Naissance du peintre Alphonse Xavier MONCHABLON (Louis/Chevreux 1887)

 

14 juin 1835Remiremont. Création d’une caisse d’Epargne. (Claudel 2001)

 

Autres évènements de 1835.

 

Construction d’écoles :

  • Aingeville ;

  • Autreville (garçons) ; 

  • Bazegney ;

  • Beaufremont (Louis/Chevreux 1887)

 

Habitations. Le département possède 73 420 maisons (6 805 402 en France) (Statistiques de la France 1801/1837)

 

 

1836

 

6 mai 1836. Les communes de Lavieville et Naglaincourt sont réunies à la commune de Dompaire.

 

16 mai 1836. La commune de Liezey est créée aux dépens des communes de : GérardmerGrangesChampdray. Elle fait partie du canton de Gérardmer.

 

14 juillet 1836. La commune des Rouges Eaux retrouve son autonomie. Elle est détachée de Mortagne.

 

Autres évènements de 1836

 

Construction d’écoles :

  • Aumontzey ; Basse sur le Rupt (école de Trougement) (Louis/Chevreux 1887)

 

Construction d’église :

  • Aydoilles (Louis/Chevreux 1887)

 

1837

 

11 juin 1837. Vagney. Naissance de Jean Nicolas BOULAY, futur prêtre et botaniste.

 

4 novembre 1837Elections législatives par collèges d’arrondissement.

Arrondissement d’Epinal :

234 électeurs, 218 votants (93,16%).

Dominique PERRIN élu avec 111 voix (50,91%).

Arrondissement de Mirecourt :

293 électeurs, 227 votants (77,47%).

Nicolas Joseph DIEUDONNE (opposition de gauche) élu au 3e tour de scrutin avec 140 voix (61,67%).

Arrondissement de Neufchâteau :

166 électeurs, 126 votants (75,90%).

Charles Séraphin GAUGUIER, maître de forges, membre du Conseil général (gauche), réélu avec 97 voix (76,98%)

Arrondissement de Remiremont :

151 électeurs, 118 votants. (78,14%)

Marie Stanislas BRESSON, ancien maire de Remiremont réélu avec 82 voix (69,49%).

Arrondissement de Saint Diè :

153 électeurs, 86 votants (56,20%)

Augustin DOUBLAT (centre gauche) élu avec 84 voix (97,67%).

 

Autres évènements de 1837.

 

Neufchâteau. Fondation par la famille BEAUCOLIN de « L’abeille des Vosges », journal hebdomadaire diffusé dans la région. (Duveauux 2005)

 

Construction d’écoles :

  • Barbey Séroux (école du centre) ; 

  • Le Boulay (Louis/Chevreux 1887)

 

TransportsRoutes royales.

6 routes (n° 57, 59, 64, 65, 66, 74) qui passent à EpinalNeufchâteau et Saint-Dié.

Longueur totale : 286 887 m

Dont pavées : 5129 m

Dont empierrées : 233 586 m

A réparer : 616 m de routes pavées (dépense de 5.060 francs) et 47 556 m de routes empierrées (dépense de 343.000 francs).

Routes départementales.

22 routes départementales d’une longueur totale de 665 554 m

dont 319 811 m en bon état

dont 268 724 m en réparation

dont 77 019 m à terminer.

Ponts et ponceaux construits : 352

Ponts et ponceaux à construire : 54

Chemins vicinaux : 3693 représentants 4 057 km. 

(Statistique de la France 1781-1836)

 

1838

 

Autres évènements de 1838.

 

Politique. Le corps électoral des Vosges comprend 997 électeurs.

 

Construction d’écoles : Autigny (Louis/Chevreux 1887)

 

1839

 

2 mars 1839Elections législatives par collèges d’arrondissement. 

Arrondissement d’Epinal :

154 votants. 

Joseph CUNY élu avec 94 voix (61,03%).

Arrondissement de Mirecourt :

290 électeurs, 225 votants (77,58%).

Nicolas Joseph DIEUDONNE (opposition de gauche) élu avec 148 voix (65,77%).

Arrondissement de Neufchâteau :

171 électeurs, 128 votants (74,85%).

Charles Séraphin GAUGUIER, maître de forges, membre du Conseil général (gauche), réélu avec 109 voix (85,15%)

Arrondissement de Remiremont :

139 votants. 

Marie Stanislas BRESSON, ancien maire de Remiremont réélu avec 105 voix (75,53%).

Arrondissement de Saint Diè :

148 électeurs, 118 votants (79,72%)

Augustin DOUBLAT (centre gauche) élu avec 116 voix (98,30%).

 

20 mai 1839. Réunification de communes. Les communes d’Uzemain la Rue et d’Uzemain les Forges sont réunies en une seule commune qui prend le nom d’Uzemain.

 

Autres évènements de 1839.

 

Politique. Le corps électoral des Vosges comprend 980 électeurs.

 

Construction d’écoles : Arches (Louis/Chevreux 1887)

 

Construction d’église : Barville (Louis/Chevreux 1887)

 

1840

 

Autres évènements de 1840.

 

Avranville. Découverte sur le territoire de la commune d’un cimetière gallo romain contenant des sarcophages de pierre. (Louis/Chevreux 1887)

 

Martinvelle. Création d’un atelier de réparation de machines agricoles par Pierre JAMEL. (Munier 2000)

 

Politique. Le corps électoral des Vosges comprend 1055 électeurs.

 

Construction de mairies : Biffontaine (Louis/Chevreux 1887)

 

Construction d’écoles :

  • Ahéville ;

  • Avrainville ;

  • Aydoilles (fille) ;

  • Biffontaine ;

  • Bleurville. (Louis/Chevreux 1887)

 

Constructions d’église Aingeville (Louis/Chevreux 1887)

 

1841

 

5 juin 1841. Election législative partielle dans l’arrondissement de Saint-Diè.

Augustin DOUBLAT qui venait de démissionner, est réélu avec 107 voix sur 119 votants (89,91%). 

 

Autres évènements de 1841.

 

Politique. Le corps électoral des Vosges comprend 1222 électeurs.

 

1842

 

4 juin 1842. La commune de Surance est absorbée par la commune de Gruey qui prend le nom de Gruey les Surance.

 

9 juillet 1842Elections législatives par collèges d’arrondissement.

Arrondissement d’Epinal :

287 votants 

Joseph CUNY est réélu avec 147 voix (51,21%).

Arrondissement de Mirecourt :

441 électeurs, 407 votants (92,29%).

Henri Georges BOULAY de la MEURTHE est élu avec 213 voix (52,33%).

DAULLE, 193 voix.

Arrondissement de Neufchâteau :

203 électeurs, 183 votants (90,14%).

François Nicolas COSTE (Centre) est élu avec 93 voix (50,81%)

Mr de MARNIER (90 voix)

Arrondissement de Remiremont :

Marie Stanislas BRESSON, ancien maire de Remiremont réélu. 

Arrondissement de Saint Diè :

166 électeurs, 145 votants (87,34%)

Augustin DOUBLAT (centre gauche) élu avec 100 voix (68,96%).

D’OLONNE, 30 voix.

 

20 octobre 1842Politique. Le corps électoral des Vosges comprend 1244 électeurs.

 

Autres évènements de 1842.

 

Ambacourt. Destruction de l’ancienne église dont certaines parties remontaient au XIe siècle. Construction de la nouvelle église (Louis/Chevreux 1887)

 

Construction de mairies : Belrupt (Louis/Chevreux 1887)

 

Construction d’écoles : Belrupt (Louis/Chevreux 1887)

 

1843

 

10 juin 1843. Election législative partielle dans l’arrondissement de Remiremont. 

149 électeurs, 105 votants (70,46%).

Henri comte SIMEON (Centre soutien du pouvoir) est élu député avec 76 voix (72,38%) en remplacement de Marie Stanislas BRESSON décédé le 13 mai 1843. 

 

22 juillet 1843. Disparition de commune.

La commune de Verrières d’Onzaines est absorbée par la commune d’Hadigny.

 

20 octobre 1843. Le corps électoral des Vosges comprend 1280 électeurs.

 

Autres évènements de 1843

 

Construction d’écoles : Aroffe (Louis/Chevreux 1887)

 

1844

 

20 juillet 1844. Election législative partielle dans l’arrondissement d’Epinal.

325 électeurs, 224 votants (68,92%)

Claude Nicolas DIDELOT (Centre, député ministériel) est élu avec 152 voix (67,85%) en remplacement de Joseph CUNY décédé le 16 juin 1844.

 

20 octobre 1844. Le corps électoral des Vosges comprend 1316 électeurs.

 

Autres évènements de 1844.

 

Construction église : Blevaincourt. (Louis/Chevreux 1887)

 

1845

 

23 septembre 1845Punerot. Combat de Sidi Brahim. 

Parmi les victimes se trouve Jean Nicolas BERNARD, originaire de la commune (Mt)

 

20 octobre 1845. Le corps électoral des Vosges comprend 1336 électeurs

 

Autres évènements de 1845.

 

Le capitaine Paul LORMONT dit « Brocard » achète l’ensemble du château d’Epinal et de ses dépendances.

 

Construction de mairie : Beaufremont (Louis/Chevreux 1887)

 

1846

 

1 août 1846Elections législatives par collèges d’arrondissement (1425 électeurs au total).

Arrondissement d’Epinal :

329 électeurs, 286 votants (86,93%)

Claude Nicolas DIDELOT (soutien GUIZOT) est réélu avec 203 voix (70,97%).

Joseph Charles HINGRAY, 63 voix.

Arrondissement de Mirecourt :

421 électeurs, 371 votants (88,12%).

Henri Georges BOULAY de la MEURTHE est élu avec 262 voix (70,61%).

RESAL, 99 voix.

Arrondissement de Neufchâteau :

316 électeurs, 300 votants (94,93%).

François Nicolas COSTE (Soutien Guizot) est réélu avec 156 voix (52%).

Véridique NAJEAN 125 voix.

Arrondissement de Remiremont :

155 électeurs, 145 votants (93,54%).

Henri comte SIMEON (soutien Guizot) est réélu avec 96 voix (66,20%).

FLORET, 49 voix. 

Arrondissement de Saint Diè :

204 électeurs, 163 votants (79,90%)

Augustin DOUBLAT (centre gauche) est réélu avec 149 voix (91,41%).

 

Autres évènements de 1846

 

Bains les Bains. Restauration du grand hôtel du vieux bain par le général Villatte. Il prend le nom de bain romain. (Louis/Chevreux 1887)

 

Construction d’écoles Bettoncourt. (Louis/Chevreux 1887)

 

Construction d’église : Archettes. (Louis/Chevreux 1887)

 

1847

 

11 novembre 1847. Epinal. Organisation d’un banquet réformiste. L’un des organisateurs se nomme Arthur BALLON. (Maitron)

 

Autres évènements de 1847

 

Aydoilles. Fondation d’un bureau de bienfaisance par Louis VANCON (Louis/Chevreux 1887)

 

Bettegney Saint Brice. Un incendie détruit près de la moitié de la commune. (Louis/Chevreux 1887)

 

Construction de mairie : Avranville. (Louis/Chevreux 1887)

 

Construction d’école Bazien. (Louis/Chevreux 1887)

 

Construction d’église La Baffe. (Louis/Chevreux 1887)

 

1848

 

24 février 1848. Nomination de commissaire et de sous commissaires pour l’administration du département des Vosges.

Arrondissement d’Epinal.

Léopold Louis TURCK remplacé ensuite par BALLON et QUILLOT.

Arrondissement de Mirecourt.

Louis Joseph BUFFET remplacé par SOUVE.

Arrondissement de Neufchâteau.

Véridique NAJEAN remplacé par GALTIER.

Arrondissement de Remiremont.

DELORME.

Arrondissement de Saint-Dié.

Jean Hubert HOUEL remplacé par APTE.

 

5 mars 1848Elections législatives. Loi électorale.

Institution du suffrage universel masculin au scrutin de liste. L’âge des électeurs est avancé à 21 ans, des éligibles à 25 ans. Un député pour 40.000 habitants est prévu (900 députés dont 16 pour l’Algérie et les colonies).

 

Avril 1848. Saulxures sur Moselotte. Création d’un comité des Travailleurs. Son vice président est ANDRE J R, son secrétaire un dénommé ANTOINE. (Maitron)

 

23 avril 1848. Elections à l’Assemblée constituante qui siégera le 4 mai. Les Vosges ont 11 représentants. (Robert A)

Inscrits : 106.755

Votants : 85.950

Augustin DOUBLAT (Républicain nuances nationales), maître de forges, 83.336 v.

Louis Joseph BUFFET, avocat, 71.492 v.

Pierre Louis FOREL, filateur, 69.432 v.

Henri George BOULAY de la MEURTHE, (modéré soutient Cavaignac) avocat, 65.277 v.

Joseph Charles HINGRAY, imprimeur libraire, 64.063 v.

Véridique NAJEAN, avocat, 61.941 v.

Léopold Louis TURCK, médecin, 58.203 v.

Jean Hubert HOUEL, avocat, 58.194 v.

Joseph Jules FALATIEU, maître de forges, 45.194 v.

Pierre Antoine HUOT, propriétaire, 40.330 v.

Augustin BRAUX, avocat, 37.514 v. 

 

19 juillet 1848. Préfet et sous préfets ayant remplacés les commissaires et sous commissaires nommés le 24 février.

Préfet à Epinal.

SAINT-MARC remplacé par d’EPERCY.

Sous préfet à Mirecourt.

COURNAULT.

Sous préfet à Neufchâteau.

DELORME.

Sous préfet à Remiremont.

LAURENT.

Sous préfet à Saint-Dié.

GERARDIN.

 

21 juillet 1848. Formation de commune par arrêté présidentiel.

La commune de Combrimont est formée de la partie non réunie à Bertrimoutier de l’ancienne commune de Bonipaire et Layegoutte. Celle-ci était constituée de 3 hameaux : Bonipaire, Layegoutte, Combrimont. (Louis/Chevreux 1887)

 

8 septembre 1848. Corcieux. Le menuisier Hyppolite CADE est condamné à 3 jours de prison et 15 francs d’amende pour tapage nocturne. Il avait parcouru les rues de la commune en chantant des chants séditieux. (Maitron)

 

 

4 novembre 1848Elections législatives. Loi électorale.

Le nombre des députés est réduit à 750 (dont 11 pour l’Algérie et les colonies). L’âge n’est pas modifié. Les élections auront lieu par département au chef lieu de canton, par scrutin de liste. 

 

23 novembre 1848Epinal. Occupation de l’hôtel de ville par la force. Cette action est dirigée par des membres de la charbonnerie et des disciples de Buonarroti. Les manifestants envahirent l’hôtel de ville aux cris de « Nous ne voulons pas de CAVAIGNAC, vive RASPAIL et le drapeau rouge. »

 

Autres évènements de 1848.

 

Construction d’église. Basse sur le Rupt (Louis/Chevreux 1887)

 

1849

 

13 mai 1849. Elections législatives. 9 représentants pour les Vosges (Robert A)

Inscrits : 116.982

Votants : 71.000

Louis Joseph BUFFET (majorité), 43.442 v

Jean Hubert HOUEL (Groupe Dufaure), 35.272 v

Pierre Antoine Victor HUOT dit HUOT de GONCOURT, 33.777 v

Melchior Alcide FEBVREL (droite conservatrice), 28970 v

Emile Jean Baptiste PERREAU (majorité monarchiste), 27.756 v 

Victor Bernard RESAL (droite parti orléaniste), 23.805 v

Sébastien DEBLAYE (conservateur monarchiste), 23753 v

Claude Maurice AUBRY (droite conservatrice), 20.707 v

Pierre Louis FOREL (gauche), 18.435 v

 

13 juin 1849. Décès du député Sébastien DEBLAYE.

 

8 juillet 1849. Election législative partielle. 

Inscrits : 114.482

Votants : 34.570.

Louis Félix Dieudonné baron de RAVINEL est élu en remplacement de Sébastien DEBLAYE. Il obtient 17.582 voix. Il siège à droite et appuie toutes les mesures répressives. 

 

1850

 

17 février 1850. Décès du député Emile Jean-Baptiste PERREAU.

 

24 mars 1850. Election législative partielle. 

Inscrits : 114.099

Votants : 62.134.

Pierre Charles GUILGOT est élu en remplacement d’Emile Jean Baptiste PERREAU. Il obtient 33.544 voix contre 26.720 au général Raoul. Candidat républicain, il siège à gauche. 

 

31 mai 1850Election législative. Loi électorale.

Elle subordonne l’exercice du droit de vote à l’inscription depuis plus de trois ans au rôle de la taxe personnelle ou des prestations en nature de la commune. (En clair il faut être domicilié dans la commune depuis au moins 3 ans)

 

28 juin 1850. Ventron. Des ouvriers de la fabrique FREY se mettent en grève plusieurs jours pour obtenir une augmentation de salaire. Ils seront poursuivis par le tribunal correctionnel de Remiremont le 8 juillet 1850 et condamnés à 3 jours de prison. (Maitron)

 

22 septembre 1850Remiremont. L’interdiction d’un banquet démocratique par le sous préfet provoque la démission du maire et de plusieurs conseillers municipaux. (Maitron)

 

Autres évènements de 1850.

 

Le ValtinSalaires de journaliers. (V Lalevée)

  • Journée de faneuse : 15 sous (75 centimes)

  • Journée de faucheur : 30 sous (1,50 franc)

 

Date de création : 8 avril 2021

1ere modification : 9 avril 2021



10/04/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 802 autres membres