Chronique histoire des Vosges 1876 - 1900

CHRONIQUE HISTOIRE DES VOSGES 1876 - 1900

 

 

1876

 

30 janvier 1876. Elections sénatoriales. 

Liste républicaine.

Nicolas CLAUDE est élu avec 329 voix sur 614 votants.

Claude Constant CLAUDOT est élu avec 318 voix.

Eustache Emile GEORGE est élu avec 304 voix.

La liste conservatrice dirigée par Louis Joseph BUFFET échoue avec un maximum de 295 voix. 

 

20 février 1876. Elections législatives au scrutin d’arrondissement. (Robert A)

Arrondissement d’Epinal.

Inscrits : 27.039

Votants : 21.435

Eugène JEANMAIRE (Républicain modéré), 12.809 v

Charles Louis baron de RAVINEL (monarchiste), 8.514 v

Arrondissement de Mirecourt.

Inscrits : 18.990

Votants : 15765

Edouard Victor Stanislas BRESSON (centre gauche), 8.611 v

Louis Joseph BUFFET (ministre de l’intérieur) est battu.

Arrondissement de Neufchâteau.

Inscrits : 17.079

Votants : 13.986

Paul Marie Placide FROGIER de PONLEVOY (candidat républicain), élu au second tour avec 8.354 v

AYME (empire), 5.558 v

Arrondissement de Remiremont.

Inscrits : 17.960

Votants : 9.430

Jules MELINE, 8.071 v.

Arrondissement de Saint Diè.

Inscrits : 27.200

Votants : 18097

Jules FERRY, 11.739 v

CHAMPY, 6.204 v

 

17 juin 1876. Election sénatoriale. 

Louis Joseph BUFFET, est élu sénateur inamovible par 144 voix contre 141 à Mr RENOUARD. Il siège avec la majorité conservatrice.

 

10 août 1876. Signature d’un traité de mise en communauté de la gare de Saint-Dié entre la compagnie des chemins de fer de l’est et la compagnie de chemin de fer des Vosges. (Wikipédia)

 

7 octobre 1876.

  • Ouverture d’un tronçon de chemin de fer entre La chapelle-devant-Bruyères et Saint-Dié.

  • Ouverture de la gare de Biffontaine. (Wikipédia)

 

3 décembre 1876. Ouverture à l’exploitation de la ligne de chemin de fer Saint-Léonard – Fraize par la compagnie du chemin de fer des Vosges. Elle a une longueur de 7,4 km. (wikipédia)

 

Autres évènements de 1876.

 

Arches. Construction du nouveau pont de pierre pour la somme de 72.000 francs. Perception d’un droit de passage de 5 centimes par personne ou tête de bétail, 10 centimes par voiture. Les militaires, les fonctionnaires, les pompiers et les élèves sont dispensés du droit. (Louis/Chevreux 1887)

 

Epinal. Début de la construction de la place forte d’Epinal avec l’érection de 4 forts d’arrêt sur les collines de la rive droite : La Mouche, Razimont, Longchamp, Dogneville. (Claudel 2001)

 

Construction d’écoles : Basse sur le Rupt (école de Planois). (Louis/Chevreux 1887)

 

1877

 

30 août 1877. Signature d’un traité fixant les conditions d’utilisation par la compagnie des chemins de fer des Vosges des installations de Saint Diè. (Wikipédia)

 

14 et 28 octobre 1877. Elections législatives au scrutin d’arrondissement pour remplacer la Chambre dissoute le 25 juin. (Robert A)

Arrondissement d’Epinal.

Inscrits : 28.036

Votants : 23.089

Eugène JEANMAIRE (majorité), 13.445 v

De PRUINES, 9.551 v

Arrondissement de Mirecourt.

Inscrits : 18.959

Votants : 15.139

Edouard Victor Stanislas BRESSON, 9.719 v

SIMONIN, 5.286 v

Arrondissement de Neufchâteau.

Inscrits : 17.301

Votants : 14.332

Paul Marie FROGIER de PONLEVOY (gauche républicaine), 8.938 v

AYME (empire, candidat du gouvernement), 5.285 v

Arrondissement de Remiremont

Inscrits : 18.987

Votants : 15.387

Jules MELINE, 9.750 v

KRANTZ (candidat officiel, frère du sénateur républicain), 5.519 v

Arrondissement de Saint Diè.

Inscrits : 27.955

Votants : 22.104

Jules FERRY, 13.230 v

Baron de RAVINEL (monarchiste), 8.729 v

 

Autres évènements de 1877.

 

Construction mairie : Blevaincourt. (Louis/Chevreux 1887)

 

Construction d’écoles : Blevaincourt (garçons) (Louis/Chevreux 1887)

 

1878

 

29 juin 1878. Ouverture de la ligne de chemin de fer à voie unique Granges à Gérardmer. (Wikipédia)

 

Autres évènements de 1878.

 

Agriculture. Prix d’une moissonneuse lieuse : entre 1700 et 2000 francs. (Claudel 2001)

 

1879

 

13 avril 1879Mirecourt. Le conseil général des Vosges vote le transfert de la ferme école départementale de Lahayevaux au Beaufroy. Elle est installée sur un terrain de 175,21 hectares dont 62 hectares de terres labourables, 22 hectares de prairies naturelles, 3 hectares de vignes et 72 hectares de taillis sous futaie. (Louis/Chevreux 1887)

 

17 juillet 1879. Loi classant les lignes de la compagnie des chemins de fer des Vosges dans le réseau d’intérêt général. (Wikipédia)

 

Autres évènements de 1879 

 

Bains les Bains. Destruction du pont des fées sur le Coney pour faciliter les travaux de construction du canal de l’est. (Louis/Chevreux 1887)

 

Dounoux. Construction du fort du Bambois à 8 km d’Epinal. (Louis/Chevreux 1887)

 

Construction de mairie :

  • Bazien ;

  • Bettegney-Saint-Brice. (Louis/Chevreux 1887)

 

Agriculture. Le prix moyen d’un hectare de terre agricole est de 1830 francs. (Claudel 2001)

 

1880

 

28 février 1880Grand. Plainte du docteur REGNIER contre sœur Marcelle de la congrégation St Charles qu’il accuse de préparer et de vendre des médicaments simples ou composés. 

Par décision du tribunal, les sœurs devront interrompre leur activité. (Claudel 2001)

 

8 juin 1880Bellefontaine. La commune est frappée par un ouragan d’une grande violence qui cause de nombreux dégâts. (Louis/Chevreux 1887)

 

11 septembre 1880Bruyères Le directeur de l’artillerie de Toul ordonne à la place d’Epinal de mettre à la disposition du principal du collège  de la ville, 25 fusils modèles 1874 et 2 jeux d’accessoires pour l’instruction militaire des élèves de l’établissement. (Claudel 2011)

 

10 décembre 1880. Signature d’une convention entre l’Etat et la compagnie des chemins de fer des Vosges dont les finances sont en difficultés. (Wikpédia)

 

Autres évènements de 1880.

 

Agriculture. Importance du cheptel vosgien. (Claudel 2001)

  • Chevaux : 34.479

  • Bœufs : 144.299

  • Mulets : 274

  • Porcs : 103.655

  • Moutons : 57.078

  • Chèvres : 27.720

 

1881

 

14 avril 1881. Loi approuvant la convention du 10 décembre 1880. L’Etat rachète le réseau de la compagnie des chemins de fer des Vosges pour la somme de 10.600.000 francs. (Wikipédia)

 

27 mai 1881Jules MELINE réussit à faire voter une loi relevant les tarifs douaniers sur les produits textiles afin de venir en aide aux industries vosgiennes en difficulté. (Claudel 2001)

 

15 juin 1881Contrexéville. Inauguration du casino. (Claudel 2001)

 

8 août 1881Ban de Sapt. Une décision ministérielle créé une école de garçons ou mixte au hameau de Fraiteux. (Louis/Chevreux 1887)

 

21 août et 4 septembre 1881. Elections législatives. Election de 7 députés. (Robert A)

Epinal 1.

Inscrits : 14.819 

Votants : 8.843

Alfred Barthélemy BRUGNOT (républicain modéré), élu sans concurrent avec 7.785 v

Epinal 2.

Inscrits : 12.937

Votants : 8.031

Charles Emile Léon FERRY (union républicaine), 6.580 v

Mirecourt.

Inscrits : 18.714 v

Votants : 11.643 v

Edouard Victor Stanislas BRESSON (groupe opportuniste), 9.982 v.

Neufchâteau.

Inscrits : 16.983

Votants : 10.076

Paul Marie FROGIER de PONLEVOY réélu sans concurrent avec 9.007 v

Remiremont.

Inscrits : 19.443

Votants : 10.842

Félix Jules MELINE, 8.936 v

Saint Diè 1

Inscrits : 14.520

Votants : 9.605

Jules FERRY, 7.323 v

ROVET, 1.251 v

Paul CHAMPY, 239 v

Saint Diè 2.

Inscrits : 13.625

Votants : 8612

Joseph Albert FERRY (gauche radicale), 5.560 v

ROVEL (candidat républicain intransigeant), 2.616 v 

 

21 septembre 1881. Le ministre des Travaux Publics conclut une convention avec la compagnie des chemins de fer de l’Est. (Wikipédia)

 

3 octobre 1881. Décret approuvant la convention du 21 septembre 1881. La compagnie des chemins de fer de l’est est chargée d’assurer l’exploitation du réseau ferré des Vosges. (Wikipédia)

 

3 décembre 1881. Rachat par l’Etat de la ligne de chemin de fer Saint-Léonard – Fraize dont l’exploitation est confiée à titre provisoire à la compagnie des chemins de fer de l’Est (wikipédia)

 

Autres événements de 1881.

 

Epinal. Création d’une école normale d’institutrice (loi du 9 août 1879). (Claudel 2001)

 

Construction de mairies Bois de Champ (Louis/Chevreux 1887)

 

Construction d’écoles :

  • Balléville ;

  • Blemerey ;

  • Bois de Champ (Louis/Chevreux 1887)

 

1882

 

18 janvier 1882. Elections sénatoriales. 

Nicolas CLAUDE est réélu avec 428 voix sur 606

Eustache Emile GEORGE.

Christian Henry KIENER est élu avec 309 voix. Il remplace Claude Constant CLAUDOT qui ne s’est pas représenté. 

 

Mr De RAVINEL conservateur avec 173 voix n’est pas élu. 

 

11 juillet 1882. Disparition de commune.

La commune de Graux est absorbée par la commune de Tranqueville qui prend le nom de Tranqueville Graux.

 

29 août 1882Vittel. Fondation de la société générale des eaux minérales de Vittel. (Claudel 2001)

 

Autres évènements de 1882 

 

Dié (Saint). Création de chambres syndicales pour les bonnetiers, les ouvriers du bâtiment, les tisseurs et ourdisseurs, les teinturiers, les forgerons. (Claudel 2001)

 

Girancourt. Construction de la batterie du Roulon à 12 km d’Epinal.

 

Vittel. Moyenne annuelle des expéditions de bouteilles pour la période 1882-1886 : 102.540. (Claudel 2001)

 

Construction de mairies :

  • Bettoncourt ;

  • Biécourt (Louis/Chevreux 1887)

 

Construction d’écoles :

  • Bainville aux Saules ;

  • Biécourt (Louis/Chevreux 1887)

 

1883

 

3 février 1883Vagney. Le tribunal correctionnel de Remiremont condamne à 50 francs d’amende Jean Jacques MORITZ reconnu coupable d’exercice illégal de la médecine et de la pharmacie. (Claudel 2001)

 

11 juin 1883. Signature d’une convention entre l’Etat et la compagnie des chemins de fer de l’Est. (Wikipédia)

 

4 octobre 1883Allarmont. Décision ministérielle créant une école enfantine (maternelle) (Louis/Chevreux 1887)

 

20 novembre 1883. Loi approuvant la convention du 11 juin 1883. Le réseau de la compagnie des chemins de fer des Vosges est définitivement concédé à la compagnie de l’Est. La longueur de la ligne est de 46,335 km. (Wikipédia)

 

Autres évènements de 1883.

 

Ameuvelle. La commune rachète le château pour y installer la mairie et l’école. (Louis/Chevreux 1887)

 

Bussang. Création d’une brigade de gendarmerie. (Claudel 2001)

 

Epinal.

  • Construction de la caserne Schneider.

 

  • Création du bataillon scolaire des collégiens dirigé par le capitaine Lebigre. Il était chargé d’initier la jeunesse au métier des armes avec des fusils en bois. (Claudel 2001)

 

Jeuxey. Construction du fort des Adelphes qui fait partie de la défense d’Epinal (à 5 km). (Louis/Chevreux 1887)

 

Rupt sur MoselleDommartin les Remiremont. Construction de la batterie de la Beuille à 36,6 km d’Epinal. (Louis/Chevreux 1887)

 

Val d’Ajol. Création d’une brigade de gendarmerie. (Claudel 2001)

 

Agriculture. Primes accordées pour la destruction des loups dans les Vosges.

  • Loups ou louves non pleines : 45 pour 4600 francs

  • Louveteaux : 26 pour 1040 francs

  • Total : 71 animaux pour 5.640 francs. (Claudel 2001)

 

Transports. La compagnie des chemins de fer de l’Est obtient à titre définitif la concession de la ligne de chemin de fer Saint Léonard – Fraize. (wikipédia)

 

Construction d’écoles :

  • Allarmont ;

  • Anould ;

  • Archettes ;

  • Badménil aux Bois (filles) (Louis/Chevreux 1887)

 

1884

 

Autres évènements de 1884

 

Bains les Bains. Restauration du bain Casquin détruit par un incendie en 1874. Il est agrandi et embelli. Il comporte désormais 4 piscines au rez de chaussée et de nombreuses douches. Le premier étage comprend 20 cabinets de bains particuliers et le deuxième étage de vastes salles pour accueillir un casino, un théâtre. Un hôtel est construit à côté. (Louis/Chevreux 1887)

 

Châtel sur Moselle. Création du premier cercle d’escrime des Vosges. (Claudel 2001)

 

Contrexéville. Le docteur THIERRY qui capte les eaux sur sa propriété établit une buvette gratuite. (Claudel 2001)

 

Dogneville.

  • Construction de la batterie de Saint Adrien à 8,2 km d’Epinal.

  • Construction de la batterie annexe au fort de Longchamp à 8,2km d’Epinal.

  • Construction de la batterie est de Dogneville à 7,8 km d’Epinal. (Louis/Chevreux 1887)

 

Epinal. Construction de la batterie de Malgré moi à 4,6 km. (Louis/Chevreux 1887)

 

Golbey. Construction de la batterie annexe de Golbey (batterie de la Côte d’Olic) à 2,8km d’Epinal. (Louis/Chevreux 1887)

 

Vittel. La station rénovée par Charles GARNIERr est inaugurée. (Claudel 2001)

 

1885

 

8 janvier 1885. Election sénatoriale.

Réélection d’Emile Eustache GEORGE est réélu avec 395 voix sur 605.

 

9 juin 1885Elections législatives. Loi électorale.

Rétablissement du scrutin de liste.

 

28 juin 1885Laurent (Saint). Un violent orage détruit le pont de Bertraménil. Il sera reconstruit dès l’année suivante. (Louis/Chevreux 1887)

 

4 octobre 1885. Elections législatives au scrutin de liste départementale (6 députés). (Robert A)

Inscrits : 108.409

Votants : 87.635

Félix Jules MELINE (liste opportuniste), 47.292 v

Paul Marie FROGIER de PONLEVOY (liste républicaine opportuniste), 46.480 v

Alfred Barthélemy BRUGNOT (liste opportuniste puis union des gauches), 46.264 

Edouard Victor Stanislas BRESSON (liste opportuniste puis union des gauches), 45.370 v

Jules FERRY, 45.174 v

Joseph Albert FERRY (liste républicaine), 45.056 v

 

Autres évènements de 1885.

 

Epinal. Restauration de la caserne Contades.

 

Saulxures-sur-Moselotte. Ouverture d’une école pratique d’agriculture et de laiterie dite « école Claude des Vosges ». Elle développe un enseignement spécialisé dans la fabrication fromagère. (Claudel 2001) 

 

Wissembach. Création d’une brigade de gendarmerie. (Claudel 2001) 

 

Agriculture. Productions agricoles du département des Vosges. 

  • Blé : 678.969 hectolitres

  • Avoine : 1.290.603 hectolitres

  • Seigle : 218.369 hectolitres

  • Orge : 61.717 hectolitres

  • Méteil : 126.387 hectolitres

  • Sarrasin : 14.398 hectolitres

  • Légumes secs : 16.718 hectolitres

  • Houblon : 1950 quintaux

  • Lin : 825 quintaux

  • Chanvre : 3146 quintaux

  • Betteraves : 137.800 quintaux

  • Huiles de Chènevis, de lin, ou d’oeillette : 95.840 quintaux

  • Colza : 3899 hectolitres qui ont donné 24.365 kg d’huile. (Claudel 2001) 

 

Constructions d’écoles :

  • Allarmont ;

  • Attigny (hameau du Cras) ; 

  • Belmont sur Buttant (filles) (Louis/Chevreux 1887)

 

1886

 

Autres évènements de 1886 .

 

Forges (Les). Construction de la batterie des Forges à 6 km d’Epinal (Louis/Chevreux 1887)

 

1887

 

24 septembre 1887Vexaincourt. Le garde chasse Jean Baptiste BRIGNON participe à une partie de chasse le long de la frontière en compagnie du locataire de la chasse, le banquier nancéien LEBEGUE et ses invités. Ils sont victimes d’un coup de feu tiré par un soldat allemand de l’autre côté de la frontière.

Le garde chasse est mortellement blessé et un invité le maréchal des logis H de WANGEN touché à la cuisse. Le meurtrier ne sera jamais puni, les raisons de l’acte jamais élucidées.

Le gouvernement allemand versera une indemnité de 50.000 marks à la veuve et aux quatre orphelins. (Claudel 2001) 

 

1er octobre 1887. Epinal. Création des 149e et 152e régiment d’infanterie. (www.armees.com ; VII/8)

 

Autres évènements de 1887.

 

Epinal. La place forte d’Epinal comprend :

  • 15 forts : La Mouche, Razimont, Longchamp, Dogneville, Adelphes, La Voivre, La Grande Haye, Bois l’Abbé, Uxegney, Sanchey, Girancourt, Thieha, Le Roulon, le Bambois, les Friches.

  • Environ 60 batteries permanentes

  • 34 redoutes d’infanterie

  • 3 réduits fortifiés

  • Un réseau de 130 km de voies ferrées à écartement de 0,60m pour relier tous les ouvrages. (Claudel 2001) 

 

1888

 

18 juin 1888. Jules FERRY qui visite l’exposition industrielle d’Epinal déclare « Les Vosges sont un pays qui ne vit pas d’agitation mais de travail. » (Claudel 2001) 

 

Autres évènements de 1888.

 

Militaire. Pour renforcer la défense des Vosges face à l’Alsace, le général BOULANGER fait installer un camp militaire à Corcieux. (J.J Martin 1945)

 

Social. Nombres d’économats (coopératives fondées par les patrons pour fournir des denrées moins chères à leurs ouvriers) existants dans les Vosges : 83. (Claudel 2001) 

 

Sport. Fondation du club de vélo, le véloce club spinalien par Georges LAPIQUE. (Claudel 2001) 

 

1889

 

11 février 1889Elections législatives. Loi électorale.

Rétablissement du scrutin uninominal.

 

25 août 1889Remoncourt. Inauguration et bénédiction d’une source d’eau thermale. (Claudel 2001) 

 

22 septembre 1889. Elections législatives. (Joly J)

Mirecourt.

Inscrits :

Votants : 15.232

André François Xavier MOUGIN (groupe républicain), 8.371 v

André BUFFET (conservateur), 6.731 v

Epinal 1.

Inscrits :

Votants :

Alfred Barthélemy BRUGNOT, 6.008 v

Son plus proche concurrent obtient 3.404 v

Epinal 2

Inscrits :

Votants :

Henry Hippolyte Paul BOUCHER (républicain modéré), 6.109 v, élu au premier tour

Baron de RAVINEL (monarchiste), 4.840 v

Saint Diè 1.

Inscrits : 14.401

Votants : 12746

Charles Eusèbe Ernest PICOT (soutenu par les monarchistes, les radicaux, les socialistes et les Boulangistes), 6.385 v

Jules FERRY, 6.211 v 

Saint Diè 2.

Inscrits :

Votants : 10.739

Joseph Albert FERRY, 5.602 v

STOULS, 3.134 v

Mr de VOMECOURT, 1.819 v

Neufchâteau.

Inscrits :

Votants :

Paul Marie FROGIER de PONLEVOY (républicain), 6.590 v

Comte d’ALSACE (révisionniste), 6.571 v

Remiremont.

Inscrits :

Votants :

Félix Jules MELINE, 8.238 v

FLAYELLE (comité national), 6956 v

 

Autres évènements de 1889.

 

Portieux. La verrerie emploie 725 ouvriers. (Claudel 2001)

 

1890

 

15 janvier 1890. Prix sur le marché d’Epinal.

  • 1 kg de beurre : 2,40 franc maximum

  • 12 œufs : 1,30 franc maximum

  • 1 kg de bœuf : 1,40 à 1,60 francs

  • 1 kg de mouton : 2 à 2,40 francs

  • 1 kg de veau : 1,60 à 1,80 francs. (Claudel 2001)

 

28 mai 1890Charles Eusèbe Ernest PICOT de la 1ere circonscription de Saint-Dié, élu le 22 septembre 1889 est invalidé par la Chambre des députés. Les conditions de cette invalidation (avoir payé à boire à des électeurs) semblent contestables. En fait la chambre voulait venger Jules FERRY battu par PICOT (Joly J)

 

6 juillet 1890. Election législative partielle (1ere de Saint-Dié). (Joly J)

Inscrits :

Votants : 13.007

Général Jean Victor Alfred TRICOCHE, 7.079 v

Charles Eusèbe Ernest PICOT, 5.841 v

 

Autres évènements de 1890.

 

Industrie. Le syndicat cotonnier de l’est installe son siège à Epinal. (Claudel 2001)

 

Santé. Les Vosges comptent un médecin pour 3500 à 4000 habitants alors que la moyenne nationale est de 1 médecin pour 2537 habitants. (Claudel 2001)

 

Social. Dotation du service d’assistance départemental des Vosges.

  • Communes : 9484 francs

  • Conseil général : 3000 francs

  • Etat : 900 francs

  • Bureaux de bienfaisance : 1260 francs

Total : 14.644 francs

 

1891

 

4 janvier 1891. Elections sénatoriales. 

Alfred Barthélemy BRUGNOT (Union républicaine) est élu avec 781 voix sur 992

Jules FERRY est élu avec 723 voix

Christian KIENER est élu avec 658 voix

 

Eustache Emile GEORGE sénateur sortant est battu 

 

22 février 1891. Election législative partielle Epinal 1 pour remplacer Alfred BRUGNOT élu sénateur. (Joly J)

Inscrits : 14.984

Votants : 10.090

Camille KRANTZ, 7.349 v

HONDAILLE, 2.465 v

 

Mai 1891. Epinal. L’association des industriels de France créé un poste d’inspecteur chargé de rendre compte des accidents qui se produiraient dans les Vosges et d’en prévenir le retour. (Claudel 2001)

 

28 octobre 1891Epinal. Décret de la municipalité autorisant Fabius Hanrion et ses successeurs et concessionnaires à poser des fils aériens ou souterrains destinés à la transmission des courants électriques nécessaires à la production de lumière et à l’acheminement de la force motrice. 

Cette décision va entraîner un procès la ville étant liée par contrat à la société anonyme des usines à gaz du Nord et de l’Est. Cette dernière exigea d’importants dommages et intérêts. (Claudel 2001)

 

Autres évènements de 1891.

 

Economie. Répartition de la population active vosgienne. (Claudel 2001)

  • Agriculture : 165.091

  • Industrie : 149.851

  • Commerce et transport : 37.365

  • Professions libérales : 9.415

  • Force publique : 10.961

  • Administration publique : 8.499

Total : 343.817

  • Rentiers : 18.939

  • Vagabonds et non classés : 9149

Répartition par secteurs d’activité.

  • Primaire : 48%

  • Secondaire : 43,6%

  • Tertiaire : 8,4%

 

1892

 

5 avril 1892. Création de la commune de Chantraine aux dépens de la commune des Forges.

 

Autres évènements de 1892.

 

Saint-Dié. La chambre consultative de Saint-Dié demande sa transformation en chambre de commerce. (Claudel 2001)

 

Vittel.

  • Prolongement de l’hôtel de l’établissement thermal par un pavillon de flore contenant des chambres de luxe. 

  • Moyenne annuelle des expéditions de bouteilles pour la période 1892-1896 : 505.059. (Claudel 2001)

 

Communications. Ouverture de la première ligne téléphonique des Vosges entre Epinal et Nancy. Les 5 minutes de communication valaient 50 centimes. (Claudel 2001)

 

1893

 

17 mars 1893. Décès de Jules FERRY sénateur des Vosges. 

 

11 juin 1893. Election sénatoriale partielle pour remplacer Jules FERRY décédé le 17 mars.

Joseph Albert FERRY est élu avec 497 voix sur 983.

Charles FERRY (frère de Jules) 442 voix sur 983

 

24 juin 1893Joseph Albert FERRY, député de la 2e circonscription de Saint-Dié, démissionne car a été élu sénateur le 11 juin. (Joly J)

 

Juin 1893. Le 5e BCP prend garnison à Saint Etienne les Remiremont en provenance de Dijon. (Payys de Remiremont)

 

20 août 1893. Elections législatives. (Joly J)

Mirecourt.

Inscrits :

Votants : 11.588

André François Xavier MOUGIN, 10.331 v, élus sans concurrents

Epinal 1.

Inscrits : 15.057

Votants : 9.191 

 Charles Camille Julien KRANTZ, 6.935 v

PARISOT (candidat agricole), 432 v

Epinal 2.

Inscrits :

Votants :

Henry Hippolyte Paul BOUCHER, 7.793 v

Joseph BOUCHE, 260 v

Saint Diè 1.

Inscrits :

Votants : 11.939

Charles Emile Joseph Léon FERRY, 7.743 v

CLAUDEL, 4.027 v

Saint Diè 2.

Inscrits :

Votants :

Marie Paul Michel MARCILLAT, 5.045 v

KEISCH (républicain), 3.065 v

Neufchâteau.

Inscrits :

Votants : 13.019

Paul Marie FROGIER de PONLEVOY, 7.267 v

Comte d’ALSACE prince HENIN, 5.627 v

Remiremont.

Inscrits :

Votants : 13.144

Félix Jules MELINE, 11.338 v, élu sans concurrent

 

29 octobre 1893Dogneville. Des rixes entre militaires et civils font plusieurs blessés. Le général gouverneur d’Epinal consigne les troupes stationnées sur la commune pendant 3 mois. (Claudel 2001)

 

16 novembre 1893Invalidation député.

La Chambre des députés invalide l’élection de Charles Emile Joseph Léon FERRY député de la 1ere circonscription de Saint-Dié. (Joly J)

 

16 décembre 1893. Décès du sénateur Albert FERRY élu le 11 juin. Il avait demandé un congé maladie le 14 novembre. (J Joly) 

 

Autres évènements de 1893.

 

Vittel. Aménagement dans le parc d’un vélodrome et d’un garage à bicyclettes. (Claudel 2001)

 

1894

 

15 janvier 1894Vagney. Paul HUGNY commandant au 2e RIMA est tué à Dougai près de Tombouctou. (Mt)

 

25 février 1894. Election sénatoriale partielle pour le remplacement de Joseph Albert FERRY décédé le 16 décembre 1893.

Paul Marie FROGIER de PONLEVOY est élu avec 728 voix. (J Joly).

 

20 mai 1894. Election législative partielle à Neufchâteau pour remplacer Paul Marie FROGIER de PONLEVOY élu sénateur.

Election au 2e tour de Thierry Arno Laurent Baudoin, prince d’HENIN, comte d’Alsace qui bat Mr BOSSU par 7359 voix contre 6009 voix (Joly J).

 

Autres évènements de 1894.

 

Corcieux. Un incendie d’origine accidentelle détruit la moitié du village. Il s’agit du quatrième incendie de l’histoire du village.

 

Saint-Dié. Installation du téléphone dans la commune. (Claudel 2001)

 

1895

 

1er septembre 1895Bussang. 1ere représentation théâtrale donnée par le théâtre du peuple fondé par Maurice POTTECHER avec la pièce « Le diable marchand de goutte » c’est une pièce préparée et jouée par les gens du village. (Claudel 2001)

 

Autres évènements de 1895

 

Dié (St). La commune compte 25 abonnés au téléphone. (Claudel 2001)

 

Eloyes. Création d’une brigade de gendarmerie. (Claudel 2001)

 

Maréville. Traitement des aliénés vosgiens.

444 personnes dont 233 hommes et 211 femmes pour une dépense de 155.000 francs. (Claudel 2001)

 

Moussey. Création d’une brigade gendarmerie (Claudel 2001)

 

Plainfaing. Création d’une brigade de gendarmerie. (Claudel 2001)

 

Puzieux. Pour clôturer les grandes manœuvres qui se sont déroulées dans la région, l’armée organise un défilé qui rassemble 120.000 hommes. (Claudel 2001)

 

1896

 

28 février 1896Le Thillot. Création d’une caisse d’Epargne. (Claudel 2001)

 

23 mars 1896. Décès de Christian KIENER sénateur des Vosges.

 

19 avril 1896. Rambervillers. La ville est décorée de la Légion d’honneur. « La ville de Rambervillers a donné, il y a vingt cinq ans, la preuve éclatante du patriotisme de ses habitants. Le gouvernement a jugé nécessaire de perpétuer le souvenir de la résistance qu’ils ont opposé durant plusieurs jours à l’ennemi. » 

 

21 juin 1896. Election sénatoriale partielle pour remplacer Christian KIENER décédé le 23 mars.

Louis PARISOT est élu avec 567 voix.

JOYEUX obtient 312 voix.

 

Autres évènements.

 

Contrexéville. Construction d’un hôtel au milieu du parc. (Claudel 2001)

 

Vittel. Les eaux sont expédiées en bonbonnes de plusieurs litres. (Claudel 2001)

 

Agriculture. Le vignoble vosgien commence à être touché par le phylloxéra. (Claudel 2001)

 

1897

 

25 juillet 1897Gérardmer. Inauguration d’une voie ferrée de Gérardmer au lac de Retournemer construite par la compagnie des tramways de Gérardmer. (Claudel 2001)

 

Autres évènements.

 

Epinal.

  • Fondation par Léon LOUIS de la société des fêtes d’Epinal qui organisera de nombreuses manifestations culturelles dans la ville. 

 

  • Installation de la Croix rouge. (Claudel 2001)

 

Vittel. Construction de l’hôtel Suisse et du pavillon de Pomone. (Claudel 2001)

 

1898

 

Janvier 1898. En réponse à une interpellation du député CAVAIGNAC, le président du Conseil Jules MELINE réaffirme devant la Chambre, la culpabilité de DREYFUS. (Claudel 2001)

 

23 janvier 1898. Dans le cadre de l’affaire DREYFUS, manifestations antisémites à Saint-Dié et Epinal.

 

8 mai 1898. Elections législatives. (Joly J)

Epinal 1.

Inscrits : 15.742 

Votants : 10.422 

Charles Camille Julien KRANTZ 8.309 v

PARISOT (candidat agricole), 933 v

Epinal 2.

Inscrits :

Votants :

Henry Hippolyte Paul BOUCHER, 8.030 v, élu sans concurrent. 

Saint Diè 1.

Inscrits :

Votants : 12.443

Charles Emile Joseph Léon FERRY (groupe progressiste), 6.933 v

BOUVIER, 5.169 v

Saint Diè 2.

Inscrits :

Votants :

Maximilien Jules KELSCH, 5.598 v

Marie Paul Michel MARCILLAT, député sortant 4.595 v

Neufchâteau

Inscrits :

Votants :

THIERRY comte d’ALSACE, 10.331 v

Mirecourt.

Inscrits :

Votants : 14.187

André François Xavier MOUGIN 9.588 v

Remiremont

Inscrits :

Votants :

Félix Jules MELINE, élu sans concurrent avec 13.767 v.

 

26 juin 1898. Vittel fête la millionième bouteille expédiée en une année.

Pour fêter cela un banquet de 500 couverts est servi à l’issu duquel une revue, intitulée la 1.000.000e bouteille en 1 acte et 25 tableaux, est présentée. Elle est écrite par Christian GARNIER fils de l’architecte de l’opéra de Paris. (Claudel 2001)

 

24 août 1898Vittel. Pour la première fois 2000 buveurs sont inscrits au tableau de l’établissement thermal. (Claudel 2001)

 

Autres évènements de 1898.

 

Vittel. Rénovation du Grand Hôtel du Parc ex hôtel Suisse. (Claudel 2001)

 

Agriculture. Production de pommes de terre : 3.832.000 quintaux. (Claudel 2001)

 

Social. Rapport du commissaire de police d’Epinal sur les économats.

« Il est reconnu que la main est forcée aux ouvriers, cela se dit couramment. Celui qui ne se sert pas à l’économat est renvoyé aussitôt. » (Claudel 2001)

 

1899

 

Février 1899. Remiremont. Exécution de l’Allemand Aloïse ZUCKERMEYER accusé du meurtre d’une jeune fille Marie GULLY âgée de 7 ans. (Claudel 2001)

 

1900

 

28 janvier 1900. Elections sénatoriales.

Paul Marie FROGIER de PONLEVOY (Union républicaine et groupe agricole) est réélu avec 663 voix sur 982.

Alfred Barthélemy BRUGNOT est réélu avec 668 voix.

Louis PARISOT est réélu avec 652 voix. .

 

1er mars 1900Epinal. Création de la société d’Epargne privée « La Moselle » (Claudel 2001)

 

27 mars 1900Rambervillers. Un incendie détruit la fabrique de sacs et cornets de papier Souchon et Bornet. (Claudel 2001)

 

10 juin 1900. Epinal. Bénédiction de la première pierre de l’église Notre Dame au cierge près de la gare, par le chanoine BRENIERcuré d’Epinal depuis le 19 mai 1871.

 

20 octobre 1900Neufchâteau. Un incendie détruit l’usine d’accessoires de sellerie Lautel. Les dégâts s’élèvent à plus de 50.000 francs. (Claudel 2001)

 

Autres évènements de 1900.

 

Contrexéville. Inauguration d’un nouveau casino par le Shah de Perse MOZAFFER el DINE. (Claudel 2001)

 

Epinal. La commune compte 85 abonnés au téléphone. (Claudel 2001)

 

Gérardmer. A Retournemer création avec l’aide du département et de l’administration forestière, d’un établissement de pisciculture. Il traitait 350.000 à 400.000 œufs de truite par an. (JJ Martin 1945)

 

Gironcourt sur Vraine. Création d’une verrerie mécanique le long du chemin de fer Mirecourt – Neufchâteau. Elle utilisait le sable provenant de carrières proches et ses fours brûlaient la houille triasique de la mine de Saint-Menge. Les bouteilles produites étaient destinées à Vittel et Contrexéville. (Claudel 2001)

 

Vittel.

  • Construction du Vittel Palace. 

  • Les eaux sont expédiées en demi bouteille. (Claudel 2001)

 

Date de création : 22 avril 2021



22/04/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 802 autres membres