France : Démographie 2008

Démographie française en 2008

 

            Selon les résultats provisoires présentés par l'INSEE le 13 janvier 2009, l'exception française en Europe en matière de fécondité s'est confirmée en 2008, les Françaises ayant dépassé la barre symbolique des deux enfants..

            Au 1er janvier 2009, la population française  est estimée à 64,3 millions d'habitants  (métropole et DOM).

            La courbe de la fécondité, qui avait atteint les deux enfants par femme en 2006, avait très légèrement baissé en 2007, une baisse sans lendemain puisque les Françaises ont battu de nouveau un record en 2008, avec 2,02 enfants par femme, qui rapproche la France du seuil de renouvellement naturel des générations (2,07).

            La France confirme sa place de championne d'Europe des bébés, avec l'Irlande. La moyenne européenne se situe à environ 1,5 enfant par femme, plusieurs pays se situant en dessous de cette moyenne comme l'Allemagne, l'Espagne, le Portugal, la Pologne ayant un taux proche de 1,2 seulement.

            Ce dynamisme conduit à un nombre de naissances en 2008 jamais atteint depuis 1981: en 2008, 801.000 enfants sont nés en métropole et 33.000 dans les DOM.

            L'augmentation de la population française, estimée à 64,3 millions d'habitants au 1er janvier 2009 (métropole et DOM), s'explique essentiellement par ce solde naturel, auquel s'ajoute le solde migratoire de 76.000 personnes.

            L'immigration joue peu par ailleurs dans le taux de fécondité de la France, indique-t-on à l'Insee, où l'on estime, à 0,1 point la contribution des mères d'origine immigrée ou étrangères au taux de fécondité de 2,02. En effet, leur nombre d'enfant est légèrement plus élevé.

            Comme dans tous les pays développés, l'âge des mères au premier enfant est de plus en plus tardif, quasiment 30 ans en moyenne, soit près de deux années de plus qu'il y a 20 ans.

            C'est d'ailleurs entre 30 et 40 ans que la fécondité progresse. Les enfants nés en 2008 sont 21,5% à avoir une mère âgée de 35 ans ou plus. Ils étaient 20% trois ans plus tôt, et 16,5% il y a dix ans.

            Les naissances hors mariage, devenues majoritaires en 2006, continuent à augmenter, et représentent 52% des naissances, soit 10% de plus qu'il y a 10 ans.

            Pourtant, le nombre de mariages en 2008 n'a pas diminué (267.000) grâce surtout aux remariages.

            La France a beaucoup de bébés mais cela ne suffit pas pour la rajeunir. En dix ans, le nombre de personnes de plus de 75 ans ou plus a augmenté d'un tiers, presque cinq fois plus vite que la population totale. Dans le même temps, le nombre des moins de 20 ans restait quasiment stable, ne progressant que de 2% en un an.

            Au 1er janvier 2009, 8,7% de la population a 75 ans ou plus.

Taux de fécondité :

            1970 : 2,47

            1990 : 1,78

            2000 : 1,89

            2006 : 2

            2007 : 1,98

            2008 : 2,02

Croissance naturelle

Année

Naissances

Décès

Solde

2003

793.000

562.000

231.000

2004

799.000

519.000

280.000

2005

807.000

538.000

269.000

2006

829.000

527.000

302.000

2007

818.000

531.000

287.000

2008

834.000

543.000

291.000

 

 



14/01/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 353 autres membres