Lyon. Musée Gallo-romain de Fourvières.

LYON. MUSEE GALLO-ROMAIN DE FOURVIERES 

 

 

Mésolithique (Vers 7000 av JC)

 

(Fouille préventive du Périphérique nord. Vaise (1993-1995)

 

Pointes en pierre taillée, microfiches (silex)

Ces pièces géométriques sont typiques de la fin de la Préhistoire. Elles servaient de pointes de flèches (tranchantes ou perçantes), ou pouvaient être fixées en série sur un support de bois ou d'os pour constituer les pointes d'un harpon. 

 

1BF43F87-B8F0-4CFD-BA87-66F7A5829604.jpeg

 

 

Néolithique moyen (4500 - 3500 av J-C)

 

(Fouille préventive du Périphérique nord. Vaise (1993-1995)

 

 

Restes d'animaux chassés

Cerf (bois), chevreuil (humérus et dents) et castor (dents)

 

 

https://static.blog4ever.com/2008/09/243973/artfichier_243973_9316694_202204042916970.jpeg

 

Hache en pierre polie et polissoir en pierre (grès)

 

 

C178D3AA-9AC0-4388-934A-DDA3D0103B97.jpeg

 

 

Nucleus (silex)

Le nucleus est le bloc de silex préparé pour détacher par percussion des lames et des éclats. Ces derniers sont ensuite mis en forme pour obtenir des armes et des outils. 

 

 

013F246D-04CB-4D6E-A764-02E067497C21.jpeg

 

 

Outils et armes en pierre taillée (silex)

Pointes, grattoir, et pièces à encoche. 

 

 

16FA9D7E-6AF8-4900-818E-7A87F7C61C37.jpeg

 

 

Pointes et lames en pierre taillée (silex)

C'est au Néolithique qu'apparaissent les premiers outils agricoles, comme ces lames utilisées pour moissonner les céréales. 



B7EBB551-EC5A-47E8-9886-9B1EBB3D0C16.jpeg

 

 

Vases à tenons perforés (céramique modelée)

Les tenons perforés permettent de suspendre le vase au-dessus d'un foyer. 

 

 

https://static.blog4ever.com/2008/09/243973/artfichier_243973_9316696_20220404291763.jpeg

 

Néolithique final (3500 - 2000 av J-C)

 

(Fouille préventive du Périphérique nord, Vaise 1993 -1995)

 

 

Gaine d'outil en bois de cerf. 

Utilisée pour emmancher un pic ou une herminette en pierre. 

 

 

2C981EF6-5438-46AB-A55F-413F6E1ABAC9.jpeg

 

 LYON GALLO-ROMAINE 

 

IIIe Siècle 

 

Triomphe de Bacchus

 

Importante cuve de sarcophage, en marbre de Carrare : les deux faces latérales présentent à droite un satyre nu qui enlace devant un autel, une bacchante joueuse de lyre, à gauche une bacchante houe du tambourin et se retourne vers Pan. 

 

 La face principale présente, traité en ronde bosse très fouillée, un épisode de la mythologie bachique : le triomphe indien.

 

A gauche Bacchus est débout sur un char traîné par deux panthères. Il se tourne vers Ariane qui l'accompagne. le couple est entré d'une victoire et de bacchantes et le cortège est conduit par un satyre barbu.

 

Au centre, deux captifs indiens dont l'un a les mains attachées dans le dos, sont juchés sur un éléphant et un chameau. 

A droite, Hercule ivre est soutenu par un satyre et cherche à enlacer une nymphe. De nombreux animaux ou personnages plus petits meublent les espaces entre les personnages principaux

 

Au delà d'une scène de genre très réussie, ce triomphe indien, sculpté dans un atelier de Rome au début du IIIe sicle, constitue peut-être un témoignage de croyance à la victoire sur la mort et à un au-delà joyeux.

 

Découvert à Saint Irénée vers 1800 et extrait du sol en 1824.  

CE8672B5-B2C7-4DA5-BBE5-7B33D76B0D71.jpeg

 

Face de droite
B841C649-0509-4077-B80A-FC0C7E110256.jpeg

 

 

 

Date de création. 4 avril 2022

Dernière mise à jour : 



04/04/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 801 autres membres