Rénovation de la voie professionnelle

VOIE PROFESSIONNELLE : UNE NECESSITE

 

(Il s'agit d'un texte transmis par la Direction générale de l'Enseignement scolaire, le 16 janvier 2009)

 

            Pourquoi une rénovation ?

 

            Répondre aux besoins du marché du travail en termes de qualification professionnelle :

                        - Augmenter le nombre de bacheliers professionnels ;

                        - Réduire fortement le nombre de jeunes quittant le système scolaire sans qualification ; 

                        - Faciliter la poursuite d'études supérieures (notamment vers le technique supérieur)

 

            Offrir aux élèves la possibilité d'un cursus continu jusqu'au baccalauréat professionnel dans un même établissement.

 

            Assurer une égale dignité à la voie professionnelle en l'alignant sur la durée des cursus des voies générales et technologiques.

 

            Les grands points de la réforme

 

            1. Des nouveautés concernant le baccalauréat professionnel.

 

            Un parcours de référence en 3 ans au lieu de 4 actuellement (2 ans de BEP suivis de 2 ans de baccalauréat professionnel) pour obtenir le baccalauréat professionnel

 

            La création de champs professionnels auxquels peuvent être rattachées des classes de 2nde. Ils correspondent à plusieurs spécialités de baccalauréat professionnel.

 

            Cette organisation en champs professionnels permet à l'élève qui le souhaite de modifier, à l'intérieur de ce champ et à l'issue de la 2nde professionnelle, le choix de la spécialité de baccalauréat professionnel effectué à l'entrée.

 

            Une préparation au diplôme intermédiaire (BEP rénové, CAP plus rarement) est intégrée dans le parcours en 3 ans.

 

            2. Des dispositifs qui évoluent.

 

            L'offre de formation courte du CAP en 2 ans est maintenue et doit même se développer lorsqu'elle débouche directement sur l'emploi.

           

            Le diplôme du BEP subsiste sous une forme rénovée et devient une étape dans le cursus vers le baccalauréat professionnel. Mais le cursus spécifique de formation vers le BEP  disparaît en tant que tel, sauf pour 4 spécialités :

                        Carrières sanitaires et sociales

                        Conduite et services dans le transport routier

                        Métiers de la restauration et de l'hôtellerie

                        Optique lunetterie

 

            Les passerelles sont facilitées et de nouvelles possibilités sont offertes :

                        Entre l'enseignement professionnel et l'enseignement général et technologique, dans les deux sens.

                        Entre les 2 cycles de la voie professionnelle (ainsi le parcours en 4 ans vers le baccalauréat professionnel reste possible)

 

            Un accompagnement personnalisé est mis en place pour les élèves qui en ont besoin (soutien approfondissement)

 

 

DES QUESTIONS ET DES REPONSES

 

 

Organisation générale du baccalauréat professionnel.

 

Q. Qu'est ce que le cycle en 3 ans conduisant au baccalauréat professionnel ?

 

R. C'est un parcours continu constitué par les classes de 2nde professionnelle, de 1ere professionnelle et de terminale professionnelle.

            Comme pour les autres cycles, un redoublement n'intervient, au cours de ces 3 ans, qu'à la demande de la famille, ou avec son accord.

            Ainsi, la fin de la classe de 2nde ne constitue pas un palier d'orientation et il n'y a pas de procédure d'appel.

 

Q. On dit que les baccalauréats professionnels ne changent pas et pourtant ils sont préparés en 3 ans au lieu de 4 ans, pourquoi ?

 

R. Les référentiels de diplôme de baccalauréat professionnel  ne changent pas car les diplômes professionnels de l'éducation nationale sont construits en termes de compétences professionnelles terminales à acquérir. Seule est modifiée la durée du parcours de formation pour la voie scolaire et la voie de l'apprentissage. Le cursus en 3 ans permet d'éliminer les redondances entre la formation de BEP et la formation de baccalauréat professionnel.   

 

Q. Qu'est ce qu'un champ professionnel ?

 

R. Un champ professionnel regroupe des spécialités de baccalauréat professionnel d'une même famille qui ont des éléments communs.

            Il y aura 19 champs professionnels correspondant à différentes spécialités de baccalauréat professionnel (au nombre de 55)

            Exemple : le champ « relation aux clients et aux usagers » regroupe les spécialités de baccalauréat professionnel  « commerce », « vente », « services : accueil assistance conseil »

 

            Mais 20 spécialités de baccalauréat professionnel ne sont pas rattachées à des champs.

            Exemple : Le baccalauréat professionnel « sécurité-prévention » 

 

La 2nde professionnelle et l'affectation en 2nde professionnelle.

 

Q. En quoi consiste la nouvelle voie « 2nde professionnelle – 1ere année de BEP ?

 

R. C'est une voie qui donne accès

                        - Au cycle conduisant en 3 ans au baccalauréat professionnel ;

                        - Au cycle conduisant en 2 ans aux 4 BEP maintenus.

            Ainsi les élèves concernés par une décision concernant cette voie pourront se porter candidats à l'affectation ou l'admission sur l'un ou l'autre des cycles ou les 2.

            Cette voie s'adresse aux mêmes élèves que ceux qui, antérieurement, étaient concernés par une décision d'orientation vers la 2nde professionnelle conduisant en 2 ans au BEP. C'est pour ces élèves que l'on propose désormais un accès, sans rupture, au baccalauréat professionnel en 3 ans.

 

Q. Qu'en est il des évolutions de la procédure d'affectation par AFFELNET ?

 

R. L'affectation en 2nde professionnelle sera réalisée par les inspecteurs d'académie, sous l'autorité des recteurs, dans les spécialités indiquées dans les vœux des familles.

 

Q. La nouvelle organisation de la voie professionnelle a-t-elle une incidence sur la procédure d'orientation ?

 

R. La procédure d'orientation demeure inchangée.

 

Les certifications intermédiaires

 

Q. Qu'est ce qu'une certification intermédiaire ?

 

R. C'est un diplôme, BEP rénové ou CAP plus rarement, dont la préparation est intégrée dans le parcours de formation en 3 ans.

 

Q. Qui détermine les certifications intermédiaires ?

 

R. Ce sont les commissions professionnelles consultatives (CPC) au sein desquelles siègent des professionnels.

 

Q. L'obtention du BEP ou du CAP, certification intermédiaire, sera-t-elle obligatoire pour se présenter au baccalauréat professionnel ?

 

R. Non, l'obtention d'un diplôme de niveau V n'est pas un préalable à l'obtention du baccalauréat professionnel. En revanche, la certification intermédiaire permettra aux élèves de savoir où ils en sont dans l'acquisition des compétences professionnelles. En outre, le jeune qui n'obtiendrait pas, en certification intermédiaire, un BEP ou un CAP dans le cadre de son cursus de baccalauréat professionnel, pourra conserver le bénéfice de certaines unités pendant 5 ans et donc repasser l'examen ultérieurement pour compléter ses unités.   

 

Le BEP

 

Q. Que devient le BEP ?

 

R. Le BEP rénové demeure un diplôme national de niveau V, inscrit, comme les autres diplômes professionnels, au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). Il est passé par les jeunes sous statut scolaire au cours du parcours de baccalauréat professionnel en 3 ans.

            A cette fin, chaque spécialité de BEP est rénovée par les commissions professionnelles consultatives.

            Les titulaires de BEP acquis sous le régime précédent conservent les droits définitifs et permanents qui s'attachent à la possession d'un diplôme national. Ils peuvent notamment poursuivre des études en baccalauréat professionnel en intégrant le cursus de formation en 1ere professionnelle ou bien demander leur admission en 1ere technologique.

 

Q. Quelles spécialité de BEP sont maintenues et pourquoi ?

 

R. Les BEP maintenus sont :

                        Carrières sanitaires et sociales

                        Conduite et services dans le transport routier

                        Métiers de la restauration et de l'hôtellerie

                        Optique lunetterie

            Leur maintien provisoire est lié à la création ou à la rénovation de spécialités de baccalauréats professionnels. Ces BEP continuent à relever de l'ancienne réglementation et doivent, à terme, être rénovés comme tous les autres.

 

Le CAP

 

Q. Que devient le cycle de 2 ans conduisant au CAP ?

 

R. La formation au CAP permettra, aux élèves souhaitant accéder rapidement à la vie active ainsi qu'aux élèves scolairement fragiles, l'accès à un 1er niveau de qualification.

            La capacité d'accueil globale en CAP doit progresser dans la proportion nécessaire pour atteindre cet objectif.

 

Q. Un titulaire d'un CAP peut il préparer un baccalauréat professionnel ?

 

R. Le titulaire d'un CAP peut rejoindre le cycle de baccalauréat professionnel en 3 ans, au niveau de la 1ere professionnelle.

            Un dispositif d'accompagnement personnalisé facilitera son adaptation aux exigences du cycle.

 

Passerelles et dispositifs d'accompagnement personnalisé

 

Q. Un élève peut il passer de la voie professionnelle à la voie générale et technologique ou l'inverse ?

 

R. Sur demande de la famille (ou de l'élève majeur), une passerelle est ouverte dans les deux sens entre ces voies.

            A l'issue d'une 2nde ou d'une 1ere professionnelle, après avis du conseil de classe, l'inspecteur d'académie pourra autoriser l'élève à intégrer le cycle terminal d'un lycée général ou technologique.

            A l'issue d'une 2nde ou d'une 1ere de lycée général, après avis de l'équipe pédagogique de la classe de l'établissement d'accueil, le recteur pourra autoriser l'élève à rejoindre le cycle de préparation du baccalauréat professionnel.

 

Q. Qu'est il prévu pour les jeunes qui auraient des difficultés pendant le parcours en 3 ans ?

 

R. L'accompagnement personnalisé est notamment prévu pour compenser les éventuelles difficultés scolaires, en fonction des besoins constatés.

 

Et l'apprentissage ?

 

Q. L'apprentissage est il concerné par le baccalauréat professionnel ?

 

R. Oui, dès la rentrée 2009, les jeunes à l'issue de la 3e pourront opter pour un contrat de baccalauréat professionnel,  en 3 ans ou, comme actuellement, pour un contrat de CAP en 2 ans.

            A titre transitoire, les 4 BEP maintenus pourront faire l'objet d'un contrat d'apprentissage en 2 ans.

 

Q. L'apprentissage est il concerné par les champs professionnels ?

 

R. Non car l'objet du contrat, qui est un contrat de travail de type particulier, est la préparation d'un diplôme et d'un seul.

 

Q. L'apprentissage est il concerné par la certification intermédiaire ?

 

R. Les apprentis en contrat de baccalauréat professionnel 3 ans qui le souhaitent peuvent se présenter au diplôme de BEP ou CAP déterminé comme certification intermédiaire.

 

 

 

 

  

 

 

 



19/02/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 353 autres membres