S4. Les dangers de la surexploitation.

S4. LES DANGERS DE LA SUREXPLOITATION.

 

 

Quels dangers la surexploitation des ressources halieutiques peut-elle produire ?

 

 

Q1. Décrivez l'évolution des prises de poissons dans l'Atlantique Nord-Ouest. Que peut-on en conclure ?

  • En 1970, le total des prises de poissons, toutes catégories confondues, dépassait les 4 millions de tonnes. C'était le maximum. Depuis, et malgré une légère reprise entre 1985 et 1990, le total des prises diminue régulièrement. Ce sont les poissons, de faible ou de grande profondeur, qui diminuent le plus.

  • On peut donc conclure qu'il y a un épuisement de la ressource.

 

Poissons. Evolution prises dans Atlantique Nord.jpg

 

 

Q2. Décrivez l'évolution des prises de morues de la fin du XIXe à 1960. De 1850 à 1960 on remarque une augmentation des quantités pêchées puisque l'on passe d'environ 100.000 tonnes à environ 300.000 tonnes. Mais on remarque que cette augmentation est très irrégulière, avec très souvent des baisses de captures, et parfois des hausses un peu plus fortes.

 

 

Q3. Quelle a été l'évolution des prises de morues depuis 1960 ? De 1960 à 1970, on note une très forte augmentation des prises puisque l'on passe de 250.000 tonnes à environ 800.000 tonnes autour des années 1970. Par contre les prises ont régulièrement baissé jusqu'à quasiment disparaître au début des années 1990.

 

 

Q4. Montrez que la morue a été surexploitée. La forte baisse des prises qui aboutit à une quasi disparition, alors que les méthodes et les matériels sont plus performants, prouve que la morue a été surexploitée et que cette ressource est en voie de disparition. Il faut donc arrêter de la pêcher pour lui laisser le temps de se reconstituer.

 

 

Morue. Evolution stocks  Atlantique N-O.jpg

 

 

Q5. Pourquoi l'Union européenne veut-elle réglementer la pêche au requin ? L'Union européenne veut réglementer la pêche au requin car ils sont victimes d'une surpêche permanente (chronique)

 

 

Q6. Quelles sont les mesures proposées ? Les mesures proposées sont de plusieurs sortes :

  • Mettre des quotas de pêche sur les espèces les plus menacées.

  • Imposer des règles claires sur l'utilisation du matériel de pêche.

  • Limiter les jours de sortie des chalutiers pour limiter les prises.

 

Q7. Montrez que cette pêche gaspille les ressources halieutiques. Cette pêche gaspille cette ressource car en fait, seuls les ailerons intéressent les pêcheurs. Le reste est donc gaspillé.

 

 

Doc. L'Union européenne réglemente la pêche au requin.

« Le commissaire européen à la Pêche s'est engagé à renforcer la protection des requins, menacés par une surpêche chronique (…) Cette pêche est aujourd'hui très peu encadrée par Bruxelles, bien que l'Union européenne soit l'un des principaux importateurs et exportateurs de viande et de produits à base de squale. Dans le courant de 2009, les 27 vont étudier des propositions pour limiter la capture de requins, renforcer la législation sur le matériel de pêche et limiter les jours de sortie des chalutiers dans les zones sensibles. (…) Les requins sont la cible des pêcheurs depuis le milieu des années 1980 du fait de l'augmentation de la demande des prix. Ils sont recherchés pour leurs ailerons, principal ingrédient d'une soupe traditionnelle asiatique. Chaque aileron peut se négocier jusqu'à 1000 euros à Hong Kong, le premier marché mondial. » (D'après le point 5 février 2009)

 

 

Synthèse. Rédigez un petit paragraphe montrant les dangers de la surexploitation des ressources halieutiques.

 

Les produits de la mer, poissons, crustacés, etc... sont de plus en plus pêchés. Mais cela provoque une baisse des ressources disponibles et donc une baisse des prises. A long terme, c'est même d'une extinction totale dont sont menacées certaines espèces de poissons. 



03/01/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 328 autres membres