S6. L'aquaculture. Des progrès pour l'avenir ?

S6. L'AQUACULTURE. DES PROGRES POUR L'AVENIR ?

 

 

Qu'est-ce que l'aquaculture ? Comment évolue t-elle ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ?

 

 

Q1. Qu'est-ce que l'aquaculture ? On peut définir l'aquaculture comme une agriculture en milieu aquatique (marin ou eau douce).

 

 

Q2. Que produit t-elle ? Elle produit des ressources animales (crustacés, coquillages, poissons), mais aussi végétales (algues)

 

 

Doc. L'aquaculture.

« Pendant de l'agriculture dans le milieu aquatique, l'aquaculture correspond à la production par la main de l'Homme de ressources marines ou d'eau douce d'intérêt économique : poissons, crustacés, mollusques et même plantes. Chez les poissons, après le saumon et la truite, la dorade et le bar sont venus s'ajouter au catalogue. On tente même aujourd'hui l'élevage du thon.» (Source. www.futura-sciences.com) 

 

 

 

Q3. Comment progresse l'aquaculture ? L'aquaculture est une activité en forte progression (en moyenne plus de 6% par an)

 

 

 

Doc. Un secteur qui progresse.

« elle représente aujourd'hui l'un des secteurs de production alimentaire en plus forte progression, sa croissance annuelle atteignant ces dernières années plus de 6 %. Ainsi, en 2008, les ressources alimentaires provenant de l'aquaculture globale (en eau salée et en eau douce) représentaient près de 50 % de la production halieutique mondiale totale, soit 68 millions de tonnes ! L'aquaculture marine correspond quant à elle à près de 50 % du total, ou 32 % si l'on exclut les végétaux. » (Source. www.futura-sciences.com)

 

 

Q4. Quel pays a la plus forte production aquacole ? La Chine est le pays qui a la plus forte production aquacole. On remarque d'ailleurs sur le graphique, qu'elle est placée seule et qu'elle produit plus que tous les autres pays réunis.

 

 

Aquaculture 1976-2030.jpg

 

 

Q5. Quel danger est évoqué dans ce document ? Dans ce document les poissons d'élevage sont accusés de transmettre des maladies aux poissons sauvages ce qui peut provoquer la disparition de certaines espèces ou du moins leur affaiblissement.

 

 

Doc. Les dangers de l'aquaculture.

« Les poissons d'élevage sont accusés de transférer des maladies ou des parasites(notamment le pou) aux poissons sauvages, par voie de proximité physique au travers des cages en filets, et de provoquer la disparition de ces populations.

 

 

Q6. Quel danger est évoqué dans ce document ? Le développement de poissons transgéniques peut provoquer deux dangers lorsqu'ils « s'évadent » et rejoignent les eaux libres.

  • Ils peuvent contaminer les espèces sauvages et à terme modifier leurs caractéristiques .

  • Si ce sont des espèces « exotiques », c'est-à-dire étrangères au milieu dans lequel elles vivent, elles peuvent « prendre le dessus » sur les espèces locales et dans certains cas provoquer leur disparition, en particulier dans le cas de prédateurs.

 

Doc. Les dangers de l'aquaculture.

« Les poissons d'élevage sont parfois transgéniques (dans les pays où leur élevage est autorisé) ou exotiques par rapport à la région dans laquelle ils sont élevés. Il n'est malheureusement pas impossible que certains individus s'échappent de leur enclos, notamment lors de tempêtes qui détruisent les cages. Le risque pour l'environnement est de voir ces poissons invasifs entrer en compétition avec les espèces locales, qui pourraient en être durablement affectées. »

 

 

Q7. Quel danger est évoqué dans ce document ? Le choix des espèces élevées pose problème. En effet ce sont des espèces carnivores qui sont élevées (exemple du saumon). Il est donc nécessaire de pêcher d'autres espèces pour les nourrir. Cela augmente donc la pression sur les espèces sauvages alors que l'on pourrait espérer que ce sot le contraire.

 

 

Doc. Les dangers de l'aquaculture.

« Dans de nombreux élevages aquatiques, d'énormes quantités de "poisson fourrage" et de farine et huile de poisson sont utilisées pour nourrir la production. Une grande partie de l'aquaculture consiste à engraisser des poissons carnivores tels que le saumon et le thon. Évidemment, commercialement, l'opération est intéressante puisque le poisson d'élevage atteint des prix beaucoup plus élevés que les poissons qui ont servi à le nourrir, même s'ils sont eux-mêmes comestibles pour l'homme, tels que les sardines, les maquereaux ou les harengs. Mais en fin de compte, beaucoup plus de chair de poisson est utilisée dans cette opération qu'elle n'en produit et la pression sur les stocks de poisson sauvage ne diminue pas.»

 

 

Q8. Quel danger est évoqué dans ce document ? L'aquaculture présente un autre danger, la concentration des élevages qui provoque le rejet d'énormes quantités de déchets, un peu comme les élevages de porcs en Bretagne. Ces rejets sont responsables de pollutions qui dégradent fortement les milieux marins.

 

 

Doc. Les dangers de l'aquaculture.

Dans les élevages intensifs, d'énormes quantités de déchets organiques (matières fécales) et des eaux usées toxiques sont libérées dans l'environnement naturel autour des sites. L'ensemble des fermes écossaises d'élevage de saumon rejette par exemple chaque jour autant de déjections que les 600 000 habitants d'Edimbourg! De ce fait, la composition chimique de l'eau change et peut entraîner une croissance rapide et intempestive d'algues, qui peuvent être mortelles pour certains animaux marins et constituer un danger pour l'homme par le biais de la consommation de mollusques ainsi contaminés. Lorsqu'un écosystème est trop détruit pour continuer l'exploitation, celle-ci est tout simplement déplacée.

 

 

Q9. Quelles solutions peuvent être adoptées pour limiter l'impact sur l'environnement ? La solution la plus simple est de diminuer la taille des élevages, mais surtout de les isoler des milieux marins pour éviter les fuites de poissons et les pollutions.

 

 

Doc. L'aquaculture, une solution durable ?

« Les parcs à Tilapias de Laguna de Bay, le plus grand lac des Philippines, sont étouffés par une algue qu'ils ont contribué à faire apparaître. Ce lac surexploitée produit du poisson d'élevage en grande quantité. L'excès de nutriments déclenche une apparition massive d'algues qui absorbent tout l'oxygène, tuant le poisson. Pour l'éleveur de tilapias Bill Martin, la solution est simple : il faut élever le poisson dans des bassins à terre et non dans des parcs en mer. « L'environnement est alors contrôlé à 100% et l'impact sur les océans aussi proche que possible de zéro. » (J K Bourne, « le poisson d'élevage remplacera-t-il le bœuf pour nourrir la planète », National Geographic, 27 mai 2015)

 

 

Laguna de Bay pollution.jpg

 

Q10. Rédigez un petit paragraphe en présentant l'aquaculture, ses avantages et ses inconvénients et les solutions envisageables

 

 

L’aquaculture qui est une agriculture en milieu aquatique est un secteur en forte croissance, en particulier en Chine qui est le plus gros producteur de ressources halieutiques. Mais ces élevages massifs peuvent avoir des conséquences négatives sur les milieux naturels : surexploitation du poisson sauvage pour nourrir des espèces carnivores, pollution par rejet massif de déchets organiques, évasion de poissons qui peuvent mettre en danger les espèces locales. Pour éviter ces problèmes, on pourrait envisager des élevages de taille plus petite et isolé du milieu marin. 



16/03/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 354 autres membres