Thème 1. Chrétienté et Islam. Des mondes en contact. Présentation

THEME 1. CHRETIENTE ET ISLAM. DES MONDES EN CONTACT.

 

 

 

 

 

Au début du Moyen-Age, deux empires chrétiens succèdent à l'empire romain : Byzance à l'Est et l'empire carolingien à l'Ouest. Mais des pratiques religieuses différentes vont éloigner peu à peu ces deux empires.

Parallèlement dans le désert d'Arabie une nouvelle religion voit le jour : l'Islam. Elle va rapidement conquérir un immense empire et développer une très brillante civilisation urbaine.

 

 

 

L1. Deux empires chrétiens : Byzance et l'empire carolingien.

 

 

L2. Les débuts de l'Islam.

 

 

L3. Une civilisation urbaine qui concentre les pouvoirs. 

 

 

L4. La Méditerranée, un espace de contact.

 

 

 

 

Vocabulaire du thème.

 

 

Abbassides. Dynastie des califes arabes régnant de 750 à 1258. (2)

 

Ablutions. Toilette rituelle que doit faire tout musulman avant d'entrer dans la salle de prière de la mosquée. (2)

 

Auréole. Chez les chrétiens signe circulaire qui désigne les personnes protégées par Dieu (saints, empereurs) (1).

 

Byzantin (Empire) De Byzance, ancien nom de Constantinople. Nom donné à l'ancien empire romain d'orient. (1)

 

Calife. Successeur du prophète Mahomet. C'est un chef religieux, politique et militaire. (2).

 

Caravane. Groupe de marchands qui se déplace dans le désert, en général à dos de dromadaires ou de chameaux. (3)

 

Caravansérail. Dans le monde arabe, bâtiment qui sert d'entrepôt pour les marchandises du grand commerce et d'hôtel pour les marchands. (3)

 

Carolingiens. Nom de la dynastie fondée par Charlemagne. (1)

 

Catholique. Chrétien qui reconnaît et reste fidèle à l'autorité du Pape. (1)

 

Chiite. Musulman qui est pour les partisans d'Ali et de ses descendants. Les chiites ne représentent que 10% des musulmans. (2)

 

Comte. Personnage qui dirige une circonscription administrative appelée comté. (1)

 

Conversion. Le fait de changer de religion (2)

 

Coran.(récitation en arabe). Livre sacré des musulmans dans lequel est consignée la parole de Dieu transmise au prophète Mahomet (2).

 

Croisade. Expédition guerrière menée par les Chrétiens d'occident pour délivrer la Terre sainte de l'occupation musulmane. (4)

 

Dynastie. Succession de dirigeants issus d'une même famille (1)

 

Etats Latins d'Orient. Etats créés par les Croisés au Proche-Orient en 1099. Ils sont entièrement repris par les Musulmans en 1291. (4)

 

Évangélisation. Action d'enseigner l’Évangile aux populations non chrétiennes dans le but de les convertir aux christianisme. (1)

 

Grand commerce. Mot désignant au Moyen-Age le commerce de produits de luxe sur de longues distances (4).

 

Hégire. Mot signifiant « émigration » qui désigne la fuite de Mahomet de La Mecque vers Médine en 622. Elle marque le début de l'ère musulmane. (2)

 

Islam. Terme arabe signifiant « obéissance à Dieu ». Il désigne la religion révélée par Mahomet. (2)

 

Minaret. Dans une mosquée, haute tour qui sert à l'appel lancé par le muezzin. (2) .

 

Missi dominici. Représentants de l'empereur dans les provinces (souvent un comte et un évêque). (1)

 

Missionnaire. Religieux qui évangélise les populations non chrétiennes. (1)

 

Mosaïque. Assemblage de petits cubes multicolores juxtaposés de façon à former un dessin. (1)

 

Mosquée. Lieu de prière des musulmans. (2)

 

Musulman. Mot désignant un croyant de l’islam. (2)

 

Orthodoxe. (en grec « fidèle à la vraie foi »). Nom donné par les Byzantins à leur Eglise, après sa rupture avec le pape de Rome en 1054. (1)

 

Pape. Evêque de Rome et chef de l'Eglise d'Occident. (1)

 

Pèlerinage. Voyage à but religieux vers un lieu saint. (2)

 

Piliers de l'islam.(2) Obligations que doit tenter de réaliser tout bon musulman. Elles sont au nombre de 5 :

  • Profession de foi qui marque l'entrée dans la religion musulmane.

  • Prière 5 fois par jour en direction de La Mecque.

  • Le jeune durant le mois du ramadan (du lever au coucher du soleil)

  • Faire le pèlerinage à La Mecque au moins une fois dans sa vie.

  • Faire l'aumône aux pauvres.

 

Polythéisme. Qui croit en plusieurs dieux. (2)

 

Prophète. Homme chargé de transmettre un message de dieu. Le terme est utilisé chez les Juifs, les Chrétiens et les Musulmans. (2)

 

Reconquista. Expression qui désigne la reconquête de l'Espagne musulmane par les Chrétiens. (4)

 

Schisme. Séparation au sein d'une religion entre deux groupes qui ont les mêmes croyances mais pas les mêmes pratiques. (1 et 2)

 

Souk. Dans le monde arabe, marché, souvent couvert, où se regroupent les petits commerçants par spécialité. (3)

 

Sunnite. Musulman qui se conforme à la sunna, tradition de la religion islamique. Les sunnites représentent 90% des musulmans. (2)

 

Vikings. Guerriers venus de Scandinavie qui menacent l'empire carolingien au IXe et Xe siècle. Plus tard ils sont appelés normands (« hommes du Nord ») (1)

 

 

DATES DU THEME

 

527. Début du règne de Justinien 1er. Le règne de Justinien (527-565) est l’apogée de l'empire byzantin. Héritier des empereurs romains, Justinien reconquiert l'espace méditerranéen. Il rédige un code de loi et reconstruit la basilique Sainte Sophie de Constantinople, affirmant ainsi la puissance du christianisme.

 

622. Hégire, Muhammad, prophète de l'islam est chassé de La Mecque. Muhammad , né à La Mecque vers 570 est considéré comme le dernier prophète par les musulmans. Il enseigne une nouvelle religion monothéiste, l'islam. Cette fuite que l'on appelle l'Hégire marque le début du calendrier musulman.

 

630. Retour de Muhammad à La Mecque. De retour à La Mecque à la tête d'une armée, Il chasse les polythéistes de la ville et unit les tribus arabes. Il meurt à La Mecque deux ans plus tard.

 

762. Naissance de Bagdad. Les califes Omeyyades règnent sur l'empire jusqu'en 750. le calife al-Mansour les renverse et fonde une nouvelle capitale où s'installe la dynastie abbasside : Bagdad. Les Abbassides tentent d'unifier l'empire par la langue arabe et la religion musulmane. Mais dès le Xe siècle l'empire s'affaiblit.

 

800. Couronnement de Charlemagne empereur. Fils de Pépin le Bref, fondateur de la dynastie carolingienne, Charlemagne est couronné empereur par le pape à Rome le 25 décembre 800. Il restaure l'empire d'Occident par ses conquêtes. Il étend l'influence du christianisme par le développement culturel et l'évangélisation forcé des Saxons.

 

862. Évangélisation des Slaves par Cyrille et Méthode. L’évangélisation des Slaves par les moines Cyrille et Méthode au IXe siècle, grâce à la traduction de la Bible en slave, renforce l'influence de l'empire byzantin. Elle illustre la rivalité entre Rome et Constantinople pour le contrôle de la chrétienté.

 

1054. Schisme au sein de l'Eglise chrétienne. Les Chrétien d'Orient ne reconnaissent plus l'autorité du pape et forment une Eglise indépendante. L'Eglise orthodoxe.

 

1204. Prise de Constantinople par les croisés. Déjà menacé par les Turcs, Constantinople rivalise avec Venise en Méditerranée. En 1204, une nouvelle croisade est lancée par l'Occident. Les navires vénitiens transportent les croisés jusqu'à Constantinople. Bien que chrétienne, la ville est prise et pillée.

 

1258. La fin de l'empire musulman. La prise de Jérusalem par les chrétiens en 1099 marque le début du déclin de l'empire musulman. Bagdad est détruite par les Mongols en 1258. L'autonomie de certaines régions éloignées du centre fragilise l'unité du califat.

 

 

 



26/08/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 330 autres membres