Thème 1 leçon 1. Deux empires chrétiens : Byzance et l'empire carolingien (leçon complète)

L1. DEUX EMPIRES CHRETIENS : BYZANCE ET L'EMPIRE CAROLINGIEN

 

Au début du Moyen-Age deux grands empires chrétiens se développent ? Comment ont-ils évolué et quelles sont leurs relations ?

 

I. BYZANCE HERITIER DE L'EMPIRE ROMAIN D'ORIENT.

 

Q1. En quoi ce texte montre t-il que Justinien est l'héritier des empereurs romains ? Plusieurs éléments montrent que Justinien est l'héritier des empereurs romains : le recueil est écrit en latin pour les anciennes lois. Justinien porte le titre de César des empereurs romains, il s'adresse au Sénat institution romaine et pour terminer il a l'ambition de rassembler toutes les lois depuis la fondation de Rome. Il est donc bien dans la continuité de l'empire romain.

 

Doc. Le code Justinien.

Ce recueil des lois est écrit en latin en 528. Seules certaines nouvelles lois, les Novelles sont le plus souvent écrites en grec.

« L'empereur César, Flavius, Justinien pieux, glorieux, vainqueur et triomphateur, au Sénat et à tous les peuples.

Dieu a béni les soins que nous avons pris pour renfermer dans un nouveau code toutes les lois anciennes. C'est en effet un beau projet que celui de concilier ensemble, et de réunir tous les textes depuis la fondation de Rome jusqu'à nous, c'est-à-dire quatorze cents ans. Nous les avons recueillis en un code qui porte notre nom. »

 

Q2. Qu'est-ce qui permet de distinguer Justinien sur la mosaïque ? Montrez qu'il se considère comme un empereur chrétien. De quelles catégories de personnes est-il entouré ? Pourquoi ?

  • Plusieurs éléments permettent de distinguer Justinien : Il est placé au centre de la composition ce qui lui donne de l'importance, il porte la toge de pourpre symbole des empereurs romains, il porte une auréole symbole de sainteté.

  • Le fait qu'il se soit fait représenter avec la toge de pourpre et l'auréole des saints montre bien qu'il se considère comme un empereur chrétien (le seul à son époque).

  • Il est entouré de militaires, de fonctionnaires et de membres du clergé, parce que ces trois catégories de personnages représentent les pouvoirs de Justinien : militaire, politique et religieux.

 

A noter que le « chrisme » (les lettres X et P) symbole du Christ frappé sur le bouclier fait référence à l'empereur Constantin, fondateur de Constantinople en 330, qui l'avait fait apposé sur les boucliers de ses soldats avant la bataille du pont Milvius le 28 octobre 312. C'est après cette victoire qu'il autorise la liberté religieuse et met fin aux persécutions contre les Chrétiens.

  

 Mosaïque Ravenne. Justinien 1.jpg

  

Q3. Que s'est-il passé en 395 ? De quelle partie de l'empire Justinien est-il l'héritier ? Pourquoi peut-on dire que Justinien veut reconstituer l'empire romain ?

  • En 395, à la mort de l'empereur Théodose le Grand, l'empire romain, qui avait déjà été divisé, est partagé entre ses deux fils : Honorius obtient la partie occidentale et s'installe à Ravenne et Arcadius obtient la partie orientale et s’installe à Constantinople (future Byzance, puis Istanbul).

  • Justinien hérite de la partie orientale.

  • On peut dire qu'il veut reconstituer l'empire romain parce qu'il va passer une grande partie de son règne à tenter de reconquérir les territoire de l'empire romain d'occident, en particulier l'Italie et l’Afrique.

 

 527-565. Conquêtes de Justinien.jpg

 

 

 

Q4. Nommez les bâtiments hérités de Rome. Nommez les bâtiments qui font de Constantinople, une capitale politique, religieuse et de loisir.

De nombreux bâtiments sont hérités de l'empire romain : les palais, le sénat, le forum et l'hippodrome.

Constantinople est une capitale politique grâce aux palais et au sénat.

Constantinople est une capitale religieuse grâce à la basilique Sainte Sophie.

Constantinople est une capitale de loisir grâce à l'hippodrome où se déroulent des courses de chars.

 

  

 Byzance. Reconstitution.jpg

 

 Q5. A partir de 1025, comment évolue l'empire byzantin. Quels sont ses principaux adversaires ? A partir de 1025, l'empire byzantin doit faire face à de nombreux adversaires, en particulier les Normands à l'Ouest et les Turcs à l'Est. Il perd régulièrement des territoires et rétrécie de plus en plus. Finalement il disparaît en 1453 lorsque les Turcs s'emparent de Constantinople.

  

 1025-1350. Evolution empire byzantin.jpg

 

 

  

L'empire byzantin est l'héritier de la partie orientale issue du partage de l'empire romain de 395. Il connaît son apogée sous le règne de Justinien (527-565) qui tente de reconquérir la partie ouest de l'ex empire. Celui-ci, empereur chrétien considéré comme un saint, possède tous les pouvoirs, politique, militaire et religieux. Il dirige son empire depuis sa capitale Constantinople située au point de passage entre l’Europe et l’Asie. Mais à partir du XIe siècle, l'empire doit faire face à de nombreux adversaires et il disparaît finalement en 1453 avec la prise de sa capitale par les Turcs.

 

II. CHARLEMAGNE HERITIER DE L'EMPIRE ROMAIN D'OCCIDENT ?

 

Q6. Sur quel territoire Charlemagne règne t-il en 768 ? Quelles sont ses conquêtes ? Jusqu'où s'étend son influence ?

  • En 768 Charlemagne règne sur un territoire qui correspond globalement à la France moins la Bretagne et à la partie rhénane de l'Allemagne.

  • Ses conquêtes s'étendent vers l'Est de l'Allemagne actuelle mais aussi en Italie.

  • Par contre son influence s'étend encore plus loin. A l'Est elle touche l'Elbe en Allemagne et au Sud, elle atteint presque le bas de l’Italie.

 

On peut dire qu'il contrôle directement ou indirectement, la plus grande partie de la France, de l'Allemagne et de l’Italie

 

 Expansion empire carolingien.jpg

 

  

Q7. Où et quand se déroule la scène ? Qui couronne Charlemagne ? Quelles informations montrent que Charlemagne est un empereur romain et chrétien ?

  • La scène se déroule à Rome le 25 décembre 800.

  • Charlemagne est couronné empereur par le pape.

  • Le titre d'Auguste et le fait qu'il soit adoré « à la manière des anciens empereurs » montrent que c'est un empereur. Le fait qu'il soit sacré par le pape montre qu'il est considéré » comme un empereur chrétien.

 

Doc. Le sacre de Charlemagne (800).

« (A Rome), le 25 décembre, tandis que Charlemagne se levait après avoir entendu la messe, le pape Léon lui mit une couronne sur la tête et tout le peuple des Romains l'acclama en criant : « vie et victoire à Charles, Auguste, couronné par Dieu, grand et pacifique empereur des Romains ! » Et après ces acclamations, Charles fut adoré à la manière des anciens empereurs. On l'appela empereur et Auguste. »

(D'après les Annales royales, IXe siècle)

 

Q8. Comment Charlemagne gouverne t-il son empire ? Comment le contrôle t-il ?

  • Pour diriger son empire Charlemagne s'appuie sur deux catégories de personnages :

Les contes qui dirigent les comtés où ils gouvernent au nom de l'empereur et font appliquer ses lois.

Les évêques qui s'occupent des fidèles dans le domaine religieux.

  • Pour contrôler la bonne exécution des ses ordres, Charlemagne envoie des missi dominici qui sont chargés de vérifier la bonne application de ses ordres par ses comtes et ses évêques.

 

Tous ces personnages sont nommés par ses soins et doivent jurer fidélité.

 

 

 Adminstration empire carolingien. Schéma.jpg

 

 Q9. Où est installée sa capitale ? Pourquoi ? Sa capitale est installée à Aix la Chapelle (aujourd'hui Aachen en Allemagne dans le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie). Elle est installée à cet endroit parce que c'est plus proche du lieu de ses campagnes militaires qui se déroulent essentiellement dans cette région, mais aussi parce que c'est un endroit qu'il apprécie particulièrement à cause de la source d'eau chaude qui lui permettra de construire des thermes.

 

  

 https://static.blog4ever.com/2008/09/243973/artfichier_243973_6036369_201608232954168.jpg

 

  

 

Q10. Nommez les bâtiments à fonction politique, religieuse, résidentielle, de loisir.

  • Les bâtiments à fonction politique sont : la curie pour le tribunal, la salle de réception où il reçoit les ambassades et donne les banquets, le bâtiment de la garnison qui assure sa protection.

  • Le bâtiment à fonction religieuse est la chapelle.

  • Le bâtiment à fonction de loisir est les thermes, Charlemagne appréciant particulièrement les bains.

  

 Aix la Chapelle. Schéma.jpg

 

  

Q11. Comment se termine l'empire ? A quelle date ? Quelles menaces ces nouveaux Etats doivent-ils affronter ?

  • A la mort de Charlemagne son fils unique Louis le Pieux lui succède. A la mort de Louis le Pieux, ses trois fils se disputent l'héritage. Après un conflit, ils se partagent l'empire en 843 (traité de Verdun).

Son fils Charles le Chauve obtient la Francie occidentale future France.

Son fils Louis obtient la Francie orientale future Allemagne.

Son fils Lothaire obtient un morceau coincé entre les deux premiers auquel il donne le nom de Lotharingie (d'où la Lorraine). Il obtient aussi le titre d'empereur.

  • Assez rapidement ces nouveaux Etats doivent affronter de nouvelles menaces :

Sur la façade atlantique les attaques des vikings.

Sur la façade méditerranéenne les attaques des musulmans.

Venant de l'Est les attaques des Hongrois qui finiront par s'installer dans une région à laquelle ils donnent leur nom : la Hongrie.

 

 

843. Partage de Verdun et grandes invasions.jpg

 

 

En 800, Charlemagne qui dirige un royaume en pleine expansion est couronné empereur par le pape. Empereur très chrétien, il dirige son empire depuis sa capitale Aix la Chapelle à l'aide de comtes et d'évêques qui font appliquer ses décisions sur place. Ceux ci sont l'objet d'une surveillance régulière de la part des missi dominici. Après sa mort, l'empire est partagé entre ses trois petits fils :

- Charles le Chauve obtient la Francie occidentale future France.

- Louis obtient la Francie orientale future Allemagne.

- Lothaire obtient un morceau coincé entre les deux premiers auquel il donne le nom de Lotharingie (d'où la Lorraine). Il obtient aussi le titre d'empereur.

Ils doivent faire face par ailleurs à de nouvelles menaces.

- Sur la façade atlantique les attaques des vikings.

- Sur la façade méditerranéenne les attaques des musulmans.

  • Venant de l'Est les attaques des Hongrois qui finiront par s'installer dans une région à laquelle ils donnent leur nom : la Hongrie.

 

Missi dominici. Représentants de l'empereur dans les provinces (souvent un comte et un évêque).

 

III. DEUX MONDES CHRETIENS QUI SE SEPARENT. 

 

Q12. Quels peuples sont christianisés par le deux empires ? Les deux empires font de gros efforts pour diffuser le christianisme.

  • Les catholiques convertissent les Scandinaves, les Polonais, les Tchèques et les Slovaques.

  • Les orthodoxes convertissent les Slaves jusqu'en Russie.

  

Monde chrétien au XIe.jpg

 

 

Q13. Quelle méthode Charlemagne emploie t-il pour obtenir la conversion des Saxons ? Pour obtenir la conversion des Saxons, Charlemagne emploie la violence la plus extrême. D'après cette loi, les Saxons n'ont en effet le choix qu'entre la conversion ou la mort.

 

Doc. La christianisation des Saxons.

« Quiconque par mépris pour le christianisme, refusera de respecter le jeûne du carême sera mis à mort. Quiconque livrera aux flammes le corps d'un détenu suivant le rite païen sera condamné à mort. Tout Saxon non baptisé qui refusera de se faire adminsitrer le baptême, voulant rester païen, sera mis à mort.

Quiconque complotera avec les païens contre les chrétiens sera mis à mort. Quiconque manquera à la fidélité qu'il doit au roi sera puni de la peine capitale. »

(Extrait d'un capitulaire de 785)

 

Q14. Que se passe t-il en 1054 ? Pourquoi ?

  • En 1054, éclate un schisme entre l'église d'occident et l'église d'orient. Désormais en occident les chrétiens s'appellent catholiques et en orient les chrétiens s'appellent orthodoxes. Ce schisme existe toujours et les deux religions ne sont pas réconciliées.

  • Ce schisme éclate car le pape reproche à Michel d'usurper le titre de patriarche et d'avoir des pratiques religieuses qu'il ne reconnaît pas.

 

Doc. Le schisme de 1054 entre l'Orient et l’Occident.

« Les partisans de Michel qui porte abusivement le titre de patriarche, répandent dans la ville de Constantinople des pratiques insupportables.

En raison de ces erreurs et de nombreuses autres fautes, le pape Léon avait fait des reproches au patriarche Michel. Mais celui-ci n'a pas voulu demander pardon. De plus, il a refusé de recevoir les envoyés du pape. Il leur a interdit l'accès des églises pour y célébrer la messe, comme il avait auparavant fermé les églises des chrétiens latins. C'est pourquoi , voyant la religion chrétienne attaquée à Constantinople, le très vénérable pape a décidé d'exclure Michel de l'Eglise, s'il ne reconnaissait pas ses erreurs. »

(D'après des écrits du XIe siècle, archives du Vatican)

 

Q15. A partir de 1054, les différences entre les deux religions sont-elles vraiment importantes ? Que peut-on en déduire sur les causes de la rupture ?

  • On remarque que les différences ne sont pas fondamentales. Elles ne portent pas sur le dogme mais plus sur la manière de pratiquer ou sur l'identité du dirigeant du christianisme.

  • En fait la rupture est plus une question de personne. Le patriarche Michel n'accepte pas l'autorité du pape. Il s'estime son égal, alors que le pape pense bien sur le contraire.

 

 

Empire carolingien

Empire byzantin

Religion

Christianisme catholique

Christianisme orthodoxe

Livre de référence.

La Bible.

La Bible.

Chef de l’Église

Le pape (du grec pappas « père ») de Rome, élu par une assemblée de membres du Haut clergé.

Le patriarche (du grec Patriarkhes « père de famille) de Constantinople, nommé par l'empereur.

Langue du culte

Latin

Grec

Clergé

Prêtres célibataires

Prêtres qui peuvent se marier

Pratiques religieuses

- Baptême par aspersion (de l'eau versée sur la tête).

- Communion avec du pain sans levain.

- Baptême par immersion (plongé dans l'eau).

- Communion avec du pain avec levain.

Évangélisation

Saxons

Slaves

Symboles

Croix latine.

Les églises sont bâties sur un plan en croix latine.

Croix grecque.

Les églises sont bâties sur un plan en croix grecque surmontée d'une coupole.

Icônes

Condamnées

Acceptées

 

Ces deux empires chrétiens font de gros efforts pour diffuser le christianisme et évangéliser les populations païennes qui vivent autour. Cela se fait parfois dans la plus grande violence. Mais en 1054, des questions d'autorité au sein de l'Eglise provoquent un grave schisme. Bien que continuant à croire en les mêmes dogmes, les chrétiens se divisent en catholiques qui suivent le pape et en orthodoxes qui suivent le patriarche de Constantinople.

 

Evangélisation. Action de prêcher l'évangile aux populations non chrétiennes pour les convertir au christianisme.

 

Schisme. Séparation à l'intérieur d'une même religion en plusieurs sensibilités.

 

Dogme. Point fondamental et considéré comme incontestable d'une doctrine religieuse ou philosophique.

 

Doctrine. Ensemble des dogmes et des idées qui font partie d'un enseignement que l'on adopte (religieuse, politique, philosophique etc...)

 

Conclusion.

 

Au début du Moyen-Age, deux empires chrétiens succèdent à l'empire romain. En Orient l'empire byzantin directement issu du partage de 395 et en occident, Charlemagne avec l'aide du pape tente de reconstituer l'empire romain d'occident. La tentative de Charlemagne s'achève rapidement en 843 alors que l'empire byzantin survivra plus ou moins difficilement jusqu'en 1453.

Dans le domaine religieux ces deux empires contribuent à diffuser le christianisme avant qu'en 1054 un schisme sépare les chrétiens d'orient (orthodoxes) des chrétiens d'occident (catholiques).



23/08/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 192 autres membres