Thème 3 leçon 1. Une société chrétienne (leçon complète).

L1. UNE SOCIETE CHRETIENNE

 

Au Moyen Age toute la société occidentale est chrétienne. Comment cette foi s’exprime t-elle ?

 

 

I/ L’EXPRESSION DE L A FOI.

 

 

1). L'organisation de l'Eglise.

 

 

Q1. Qui est le chef de l’Eglise ? C'est le pape qui est le chef de l'Eglise.

 

 

Q2. Comment devient- on pape ?Le pape lui même cardinal est élu par les cardinaux

 

 

Q3. Quelles sont les deux formes de clergé ? Où vivent t-ils ? Il existe deux formes de clergé.

  • Le clergé séculier (qui vit dans le siècle), c'est-à-dire qui vit auprès de la population et qui est chargé d'administrer les sacrements aux fidèles.

  • Le clergé régulier (qui suit une règle) et qui vit à l'écart de la population dans des monastères ou des abbayes.

 

Hiérarchie Eglise 1.jpg

 

 

Le Pape, considéré comme le successeur de Saint Pierre apôtre désigné par Jésus pour lui succéder sur terre, est le chef du clergé qu’il dirige depuis sa capitale Rome. Il est élu par les cardinaux.

 

Clergé. Membre d’une religion chargé de son administration.

 

Cardinal. Membre important de l’Eglise nommé par le Pape. Conseiller en temps normal, il est électeur du futur pape qui doit être un cardinal.

 

Le clergé séculier est celui qui vit dans le siècle, c'est-à-dire auprès de la population. Il est chargé d’administrer les sacrements.

Il se compose de deux personnages principaux : l’évêque qui dirige le diocèse et le curé qui dirige la paroisse.

 

Sacrement : Rite religieux par lequel le chrétien veut se rapprocher de Dieu.

 

Rite : Ensemble de gestes, de prières, de formules constituant la pratique d’une religion.

 

Diocèse : Circonscription religieuse, regroupant un ensemble de paroisses, dirigée par un évêque.

 

Paroisse : Circonscription religieuse dirigée par un curé, correspondant à un village ou à un quartier de ville.

 

Le clergé régulier est celui qui vit dans un monastère. Membre d’un ordre, il suit une règle de vie. Il se consacre essentiellement à la prière et aux activités intellectuelles. Il se compose de moines dirigés par un abbé.

 

Monastère : Lieu où vivent les moines.

 

Ordre : Communauté de moines obéissant à une même règle.

 

Règle : Ensemble de pratiques qu’un moine doit pratiquer dans un monastère.

 

 

Les 7 sacrements.

Sacrements 1.jpg

 

 

2) La foi et les pratiques. 

 

 

Q4. Décrivez les 3 niveaux de la composition de ce document.

  • Au centre se trouve la vie terrestre avec toutes ses activités quotidiennes.

  • Au dessus se trouve le royaume des cieux qui accueille les « bons chrétiens » après leur mort.

  • Au dessous se trouve l’enfer qui accueille les « mauvais chrétiens » après leur mort.

 

Q5. Que craignent les chrétiens ? Qu’espèrent t-ils ? Les chrétiens craignent l’enfer et espèrent le paradis au royaume des cieux.

 

 

Q6. Qui sont les personnages représentés à droite ? Quel est leur rôle ? Les personnages de droite sont des membres de l’Eglise. Ils sont chargés de diriger les Chrétiens pour les conduire vers le royaume des cieux.

 

 

 

Cité idéale.jpg

 

 

Q7 A quels moments de la vie renvoient ces deux documents ? Ces deux documents renvoient à la naissance (début de la vie) et à la mort (fin de la vie).

 

 


Q8. Quel point commun relevez vous entre ces deux documents ? dans les deux cas, ces sacrements sont administrés par un prêtre (curé ou évêque)

 

 

Sacrements 4.jpg

 

 

Sacrements 3.jpg

 

 

 

 

Q9. A quoi s’engage le curé en signant cet accord ? Le curé s’engage à célébrer des messes, tous les dimanches et à toutes les grandes fêtes de l’Eglise.

 

 

Doc. Accord entre un curé bourguignon et ses paroissiens (2 mars 1455)

« Et premièrement ledit curé (doit dorénavant) dire et célébrer (…) messe haute et toutes les fêtes solennelles et les jours des dimanches (…) Les fêtes sont : (…) la fête de la Nativité de Notre Seigneur, la fête de la Résurrection de Notre Seigneur, la fête de Pentecôte, la fête du Corps de Dieu, la fête de l’Assomption de Notre Dame et la fête de Toussaint. »

 

 

Tout homme sur terre est à la recherche du Salut, c'est-à-dire l'acquisition de la vie éternelle après la mort. Pour cela ils doivent éviter l’enfer avec l’aide du clergé. Tout au long de sa vie, le chrétien manifeste son désir de rapprochement de Dieu par la pratique de sacrements (7 au total) dont les deux plus importants sont le baptême et l’extrême onction. Le curé est le pivot de la société chrétienne. C’est lui qui administre les sacrements mais aussi célèbre des messes le dimanche et les jours de fêtes.

 

Baptême : Sacrement marquant l’entrée dans l’église chrétienne. Il est administré aux nouveaux nés et à tout nouveau converti.

 

Extrême onction : Sacrement administré à un mourant permettant d’effacer les péchés.

 

Messe (du latin envoi). Cérémonie qui réunit les fidèles pour écouter la Parole de Dieu, commémorer la mort et la résurrection de Jésus et pour communier.

 

Communion. Rite durant lequel le chrétien mange du pain et boit du vin symbolisant le corps et le sang du Christ.

 

 

3) L'église.

 

 

Q10 . Décrivez cette église. A quel symbole chrétien le plan renvoie t-il ? Cette église a la forme d’une croix. Ce symbole renvoie à la crucifixion du Christ.

 

 

Conques. Vue aérienne 2.jpg

 

 

Q11. Où se situe l'église sur cette photo ? L'église est située au centre du village, c'est-à-dire que la vie du village s'organise autour de l'église symbole du pouvoir religieux.  

 

 

Eglise au centre du village 1.jpg

 

Remplir le schéma.

 

 

Plan église.jpg

 

 

L’église catholique, souvent placée au centre du village, adopte toujours un plan en forme de croix qui rappelle la crucifixion de Jésus. Les fidèles installés dans la nef peuvent assister à la cérémonie célébrée par le prêtre dans le chœur.

 

 

II. LA PLACE DE L'EGLISE DANS LA SOCIETE.

 

 

1) L’Eglise contrôle les consciences.

 

 

Q12. Quelle décision prend le pape en 1228 ? Le pape décide de canoniser François d'Assise, c'est-à-dire de le déclarer Saint.

 

 

Q13. Quels pouvoirs les chrétiens attribuent-ils à François d’Assise après cette décision ? François d'Assise devient un guide, un modèle à suivre pour espérer aller au Paradis. Mais il peut-être aussi un intercesseur, c'est-à-dire un personnage qui peut intervenir directement auprès de Dieu pour obtenir des faveurs à celui qui en fait la demande.

 

 

Doc. La canonisation de Saint François d'Assises.

« Nous décrétons que soit inscrit au catalogue des saints pour y être vénéré, celui que nous avons eu comme familier sur cette terre pour l’avoir comme patron dans le ciel. Que ce jour soit réservé à honorer sa mémoire, pour que vous priiez Dieu plus intensément, et que vous imploriez humblement son

patronage. Ainsi par son intercession et ses mérites, vous pourrez trouver comment rejoindre sa compagnie avec le secours de Celui qui est béni pour toujours. Amen. » (Canonisation de François d’Assise par le pape Grégoire IX, Bulle « Mira circa nos, 16 juillet 1228)

 

 

Q14. Comment les chrétiens représentent-ils celui qui est devenu « Saint François » ? Il est représenté beaucoup plus grand que les autres personnages, les pieds « au sol » et la tête « au ciel ». Cela symbolise son rôle d’intercesseur entre les deux mondes (le monde des humains et le monde divin)

 

 

https://static.blog4ever.com/2008/09/243973/artfichier_243973_6481799_201611073546848.jpg

 

 

Q15. Qui l’Eglise cherche t-elle activement ? L'Eglise recherche activement les hérétiques.

 

 

Q16. Pourquoi se méfie t-elle de ces derniers ? Elle se méfie des hérétiques parce qu’ils pourraient « corrompre » les fidèles, c'est-à-dire les faire quitter le chemin de la foi, le vrai chemin et les conduire vers ce qu'elle considère comme la mauvaise foi.

 

 

Q17. Quelle est donc la mission de l’inquisition ? La mission de l'inquisition et de rechercher les hérétiques puis de les arrêter et de les enfermer jusqu’à ce qu’ils aient accompli leur pénitence.

 

 

Doc. Le rôle de l’inquisition.

« 1. Nous statuons que dans chaque paroisse, tant dans les cités qu’au dehors, les archevêques et évêques obligent sous serment un prêtre et deux ou trois laïcs de bonne opinion, ou plus si nécessaire, à rechercher les hérétiques fidèlement, diligemment, et fréquemment, en fouillant maisons et chambres souterraines connues pour être suspectes, perquisitionnant les appentis, les constructions ajoutées sous les toits, et toute autre cachette, que nous ordonnons de tous détruire. (….)

11. Que les hérétiques qui reviendraient à l’unité catholique par crainte de la mort ou pour toute autre raison, de toute manière pas spontanément, soient enfermés entre des murs par l’évêque pour accomplir leur pénitence, de crainte qu’ils n’aient la possibilité de corrompre les autres. » (Sacrorum conciliorum nova et amplissima collectio)

 

 

Régulièrement l’Eglise propose des modèles de vie aux fidèles qui peuvent en même temps intercéder (intervenir) auprès de Dieu. Ce sont les Saints. Les autorités religieuses n’acceptent pas les conduites religieuses déviantes. Les hérétiques sont pourchassés par l’inquisition et violemment réprimés.

 

Saint. Chrétien ayant mené une vie exemplaire, reconnue comme telle par l’Eglise

 

Hérétique : Personne qui défend des idées contraires aux enseignements de l’Eglise.

 

Inquisition : Tribunal de l’Eglise chargé de poursuivre et de punir les hérétiques.

 

 

2) L’Eglise joue un rôle économique et social.

 

 

Q18. Quel privilège le seigneur Raimond accorde t-il aux moines ? Le seigneur Raimond accorde les usages ou rentes (revenus) sur les radeaux descendant la Durance ou le Rhône et les nefs remontant ces fleuves avec des marchandises, et exonère les navires des moines de toutes taxes. Cela veux dire que les moines sont dispensés de péage pour leurs navires et qu'ils reçoivent les péages des autres navires.

 

 

Q19. Pour quelle raison fait-il cette faveur aux moines ? Le seigneur Raimond fait cette faveur aux moines pour racheter ses péchés et assurer le salut de son âme et de celle de ses parents.

 

 

Doc. Donation à Saint Victor des revenus liés à la navigation sur le Rhône et la Durance (1094).

« Au nom du Seigneur, moi Raimond, par la grâce de Dieu comte et marquis de Provence, pour le rachat de mes péchés et le salut de mon âme et de celle de mes parents, je donne au Seigneur Dieu, à sa mère Marie et à Saint Victor martyr et aussi au seigneur Richard abbé du monastère de Marseille et à tous les moines qui s’y trouvent présents et à venir tous les usages ou rentes que j’ai ou semble avoir sur les radeaux descendant la Durance ou le Rhône et les nefs remontant ces fleuves soit avec du sel soit avec toute espèce de marchandise de sorte sue, de ce jour et part la suite, les nefs et les radeaux appartenant en propre audit monastère montant ou descendant ne payent aucun tribut que ce soit sur l’eau ou sur terre. »

 

 

Q20. Qui prend soin des malades ? Ce sont des religieuses qui soignent ces malades.

 

 

Q21. Que nous apprend ce document sur le rôle de l’Eglise dans la société ? Ce document nous apprend que l’Eglise prend en charge les soins aux malades.

 

 

L'Eglise soigne.jpg

 

 

Q22. D'après l'auteur comment est divisée la société ? D'après l'évêque Adalbéron, la société médiévale est divisée en trois Ordres : le clergé ceux qui prient pour le salut des âmes, la noblesse (les chevaliers) qui défendent la société, le Troisième Ordre (Tiers-Etat) tout le reste de la société qui travaille pour nourrir l'ensemble de la société.

 

 

Les trois ordres de la société féodale.

« On croit que la maison de Dieu sur terre est une, mais elle est triple ; les uns prient, d’autres combattent et d’autres enfin travaillent. Ces trois ordres sont indispensables l’un à l’autre : l’activité de l’un permet aux autres de vivre. » (D’après Adalbéron, évêque de Laon)

 

 

Les 3 Ordres.jpg

 

Pour racheter leurs péchés, au moment de leur mort, de nombreux seigneurs font des dons à l’Eglise. Cela lui permet de participer au commerce en revendant les surplus agricoles. Mais l’Eglise utilise une partie de sa richesse pour jouer un rôle social, en particulier en venant en aide aux pauvres et aux malades.

 

L’Eglise est aussi à l’origine de la division de la société en 3 Ordres qui possèdent chacun une mission particulière.

  • Le premier, le clergé, qui prie pour le salut des âmes.

  • Le second, la noblesse (les chevaliers), qui protège la société par les armes.

  • Le troisième, Le Tiers Etat (troisième ordre) qui travaille pour nourrir les 3 Ordres.

     

3) L'Eglise contrôle le monde intellectuel.

 

 

Q23. De quelle façon l’Eglise joue t-elle un rôle intellectuel important ? Quel danger cela peut-il représenter ? L’Église joue un grand rôle intellectuel en assurant la copie des manuscrits anciens. Mais en assurant le recopiage des manuscrits, elle peut assurer une certaine forme de censure, choisissant les textes qui doivent être diffusés.

 

 

Doc. La copie des manuscrits anciens.

« Obtenez du seigneur Adson, Abbé de Monttierender, l’Histoire de Jules César pour la faire recopier, afin que vous ayez ce que nous avons : C'est-à-dire les 8 volumes de l’Astrologie de Boèce, les manuscrits très beaux des figures de l’arpentage. » (Lettre de l’^évêque Gerbert d’Aurillac à l’évêque Adalbéron de Laon, 983)

 

 

Q24. Quel élément montre que la pensée médiévale est encadrée par l’Eglise. Certaines grandes universités qui assurent la formation des étudiants sont contrôlées par l'Eglise. Elle contrôle donc la diffusion des connaissances.

 

 

Eglise. Présence dans les grandes universités.jpg

 

 

L’Eglise joue un grand rôle intellectuel en étant présente dans les plus grandes universités de l’époque (Paris, Bologne, Montpellier). En assurant la copie des manuscrits anciens, elle contrôle la diffusion de la culture classique.

 

 

III/ LA VIE MONASTIQUE A SENANQUE.

 

 

1) L’abbaye.

 

 

Q25. Pourquoi les moines ont-ils choisi de fonder une abbaye sur ce site ? Deux raisons expliquent le choix de ce site pour fonder une abbaye :

  • Un lieu isolé loin de toute habitation.

  • La présence d’un cours d’eau.

 

Senanque. Vue aérienne 2.jpg

 

Senanque. Plan.jpg

 

Q26. En utilisant le plan, identifiez les six parties numérotées de l’abbaye.

1. l’église. C'est là que se réunissent les moines pour prier.

2 et 3. salle capitulaire (salle où se réunissent les moines tous les matins pour écouter la lecture d'un chapitre de la règle et régler les problèmes) et scriptorium (salle où les moines recopient les manuscrits) au rez de chaussée, dortoir (lieu où les moines dorment. C'est un dortoir commun) au premier étage.

4. Réfectoire. C'est là où les moines se réunissent pour les repas.

5. cloître. C'est un espace couvert qui relie les différents espaces du monastère et qui permet de se promener à l'abri de la pluie ou du soleil.

6. bâtiments plus modernes qui ont été construits plus tard au XVIIIe siècle.

 

 

Q27.Nommez deux lieux uniquement réservés à la vie religieuse et méditative. Les lieux qui sont uniquement réservés à la vie religieuse et méditative sont : L’église, la salle capitulaire et le cloître.

 

 

Senanque. Vue aérienne et plan.jpg

 

 

Q28. Pourquoi les moines utilisent ils très peu les décorations et les ornementations ? Les moines utilisent très peu les décorations et les ornementations pour ne pas se laisser distraire dans leurs prières.

 

 

Senanque. Cloitre 1.jpg

 

Au moyen Age, des abbayes se développent dans des lieux isolés de la population. Elles s’organisent autour d’une église et d’un cloître servant à la méditation. Pour ne pas distraire les moines dans leurs prières, elles sont souvent peu décorées.

 

 

2) Une vie consacrée à Dieu.

 

 

Q29. Que recherchent les moines suivant l’exemple de Bernard de Clairvaux ? Comment pensent ils y parvenir ? Les moines veulent revenir à la simplicité de la vie des apôtres de Jésus. Pour cela, ils vivent dans des lieux retirés, dépourvus de toute décoration, travaillent et mangent simplement.

 

 

Doc. Saint Bernard de Clairvaux.

Créateur de l’ordre cistercien, il fonde une abbaye. L’idéal de Bernard de Clairvaux est de retrouver la simplicité de vie des apôtres en rejetant toute richesse et tout confort.

D’après les statuts cisterciens de 1134, aucun monastère de l’ordre « ne doit être construit dans les cités, les châteaux, les villes, mais dans des lieux à l’écart de la fréquentation des hommes. » Les cisterciens observent la règle de Benoît de Nurcie, qui fixe leurs occupations pour chaque heure de la journée

 

 

Bernard de Clairvaux.jpg

 

 

Q30. Combien y a-t-il d’offices et d’heures de travail dans la journée ? On compte :

  • 8 offices (célébrations religieuses) : Matines, laudes, prime, tierce, sixte, none, vêpres, complies.

  • 4 heures de travail : De 7h à 9h et de 9h30 à 11h30

     

Senanque. Emploi du temps.jpg

 

 

Q31. Relevez un exemple de travail effectué par les moines et situez le. On trouve par exemple la copie de manuscrits dans le scriptorium et le travail dans les champs.

 

 

https://static.blog4ever.com/2008/09/243973/artfichier_243973_6481872_201611071040303.jpg

 

 

Les moines qui vivent dans ces abbayes cherchent à retrouver les conditions de vie des premiers apôtres. Ils vivent simplement et leurs journées se déroulent entre prières et travaux manuels dans les champs ou dans les scriptorium.

 

 

Conclusion.

 

 

Au Moyen Age, la société occidentale est une société organisée autour de la religion catholique dirigée par le Pape. Les hommes vivent sur terre pour essayer de gagner le paradis. L'Eglise joue un grand rôle aussi bien dans le domaine économique, social et culturel. Certains chrétiens se retire dans des lieux isolés pour essayer de mener une vie conforme à celle des premiers chrétiens.



07/11/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 332 autres membres