Thème 4. Questions

L1. LES ESPACES PRODUCTIFS AGRICOLES. 

 

 

Comment fonctionne un espace productif agricole ? Quels sont-ils en France ? Quel rôle jouent-ils dans le développement durable ?

 

 

I/ ETUDE DE CAS : L’AGRICULTURE DANS LA BASSE VALLEE DU RHONE.

 

 

Q1. Identifiez la prise de vue de cette photographie. Localisez et situez ce paysage.

 

 

Q2. Décrivez les aménagements réalisés pour l’agriculture.

 

 

https://static.blog4ever.com/2008/09/243973/artfichier_243973_6418506_20161030002423.jpg

 

 

Q3. Que cultive t-on actuellement dans la basse vallée du Rhône ? Quels sont les atouts de cette région ?

 


Doc. Une agriculture spécialisée intensive.
« La France méditerranéenne demeure l’exemple le plus abouti des régions de productions spécialisées. L’antique polyculture associant vigne, blé et olivier à l’élevage ovin a presque partout cédé la place à des cultures commerciales irriguées (fruits, légumes et fleurs). Cette région se distingue par : Des exploitations de petite taille implantées dans des espaces densément peuplés et très intégrés à la filière agroalimentaire (entreprises de stockage, de transformation, de conditionnement et de transport) fortement présente dans les MIN comme celui de Cavaillon. Des techniques culturales très perfectionnées (irrigation, culture hors sol ou en serres, utilisation Massive d’engrais et de pesticides (…) Cette nouvelle forme d’agriculture est soumise, depuis une dizaine d’années à la concurrence méditerranéenne (Espagne, Maroc) et mondiale (Amérique latine).
(Vincent Adoumiè, Géographie de la France, Hachette, 2011)

 

 

https://static.blog4ever.com/2008/09/243973/artfichier_243973_6418504_201610305935223.jpg

 


Q4. Quels sont les acteurs du monde agricole présents à Châteaurenard ? Montrez que cet espace agricole est ouvert sur la France et l’Europe.

 

 

Doc. Une multinationale à Châteaurenard.
« Le leader mondial des fruits frais Dole, spécialiste des fruits exotiques, présent dans 90 pays, s’est installé à Châteaurenard (…..)
L’entreprise internationale a ciblé les atouts de la ville : une position stratégique idéale, à proximité des grandes infrastructures de transport, une culture agroalimentaire historique, qui a permis à la cité maraîchère de regrouper au fil des années les grands acteurs de la filière et surtout, une politique favorable aux entreprises (…).
Cette arrivée a généré une vingtaine d’emplois pour les Châteaurenardais ainsi que de nombreuses collaborations avec les professionnels locaux : transporteurs, grossistes… en outre, la société à l’intention d’exporter des pommes de Châteaurenard vers l’Europe entière « alors que nous envisageons aussi d’exporter des poires et des salades essentiellement vers la Suède » a révélé le président de Dole France. » (Marcel Martel, l’écho des Tours, janvier-février 2006)

 


Q5. Quelles sont les techniques agricoles utilisées dans la basse vallée du Rhône et leurs risques pour l’environnement ?

 


Doc. Une agriculture spécialisée intensive.
« La France méditerranéenne demeure l’exemple le plus abouti des régions de productions spécialisées. L’antique polyculture associant vigne, blé et olivier à l’élevage ovin a presque partout cédé la place à des cultures commerciales irriguées (fruits, légumes et fleurs). Cette région se distingue par : Des exploitations de petite taille implantées dans des espaces densément peuplés et très intégrés à la filière agroalimentaire (entreprises de stockage, de transformation, de conditionnement et de transport) fortement présente dans les MIN comme celui de Cavaillon. Des techniques culturales très perfectionnées (irrigation, culture hors sol ou en serres, utilisation Massive d’engrais et de pesticides (…) Cette nouvelle forme d’agriculture est soumise, depuis une dizaine d’années à la concurrence méditerranéenne (Espagne, Maroc) et mondiale (Amérique latine).
(Vincent Adoumiè, Géographie de la France, Hachette, 2011)

 

 

https://static.blog4ever.com/2008/09/243973/artfichier_243973_6418506_20161030002423.jpg

 

Q6. Quelles sont les solutions envisagées pour limiter ces contraintes sur l’environnement.

 

 

https://static.blog4ever.com/2008/09/243973/artfichier_243973_6418530_201610300552156.jpg

 

 


Paragraphe.

 


II/ LES ESPACES PRODUCTIFS FRANÇAIS ET LE DEVELOPPEMENT  DURABLE.

 

 

Q7. Identifier et localiser les grands espaces productifs agricoles français.

 

 

https://static.blog4ever.com/2008/09/243973/artfichier_243973_6418531_201610300739671.jpg

 


Q8. Relevez dans ce tableau ce qui montre la crise de l’agriculture française.

 

 

Q9. Comment peut-on expliquer la diminution des surfaces agricoles ?

 

 

Doc. Evolution de l’agriculture entre 1950 et 2010.

 

 

1950

1988

2009

Surface agricole (milliers ha)

38.000

31.800

29.600

Nombre exploitations

2.300.000

609.000

326.000

Surface moyenne exploitation (en ha)

22

42

78

Part Population agricole dans PA

32

9

2,9

Un exploitant nourrit x personnes

7

20

70

 

 

 

 

Q10. A l’aide de ces documents expliquez la modernisation de l’agriculture et ses conséquences.

 

 

Doc. Evolution de l’agriculture entre 1950 et 2010.

 

 

1950

1988

2009

Surface agricole (milliers ha)

38.000

31.800

29.600

Nombre exploitations

2.300.000

609.000

326.000

Surface moyenne exploitation (en ha)

22

42

78

Part Population agricole dans PA

32

9

2,9

Un exploitant nourrit x personnes

7

20

70

 

 

 

 

Doc. La rapide modernisation de l’agriculture.
« Au sortir de la Deuxième Guerre mondiale, l’agriculture française était encore attardée. Elle occupait une part importante de la population active sans pour autant assurer une complète indépendance alimentaire au pays. Aujourd’hui, c’est une agriculture moderne, qui compte parmi les plus développées du monde et peut exporter une bonne partie de sa production (…)
Ces bons résultats s’expliquent par le remarquable mouvement de modernisation intervenu depuis les années 1950 et aussi par les aides et les subventions de la part du gouvernement et de l’Union européenne. La population agricole a vu peu à peu son niveau technique s’élever. Les exploitations ont été agrandies, les terres ont été remembrées (regroupement de parcelles), les tracteurs puissants et machines spécialisées se sont répandus. La mise au point de plantes et d’animaux sélectionnés, l’utilisation massive d’engrais, le développement de l’irrigation ont considérablement augmenté la production et le rendement. » (D’après D Noin. Le nouvel Espace français, A Colin, 2006)

 

 

Q11. Relever les différents impacts négatifs de l’agriculture sur l’environnement.

 

 

https://static.blog4ever.com/2008/09/243973/artfichier_243973_6418532_201610300944846.jpg

 

 

https://static.blog4ever.com/2008/09/243973/artfichier_243973_6418554_201610301015286.jpg

 

 

Q12. Quelles solutions se développent pour protéger l’environnement ?

 

 

Doc. L’agriculture raisonnée
Les méthodes de l’agriculture raisonnée sont apparues en France dans les années 1990. Bien qu’en développement, elles restent minoritaires. Qu’est ce que l’agriculture raisonnée ? Il s’agit de prendre en compte dans l’exploitation agricole d’autres critères que la seule rentabilité économique. En premier lieu, l’impact de l’activité agricole sur l’environnement mais aussi le bien être animal, la maîtrise des risques sanitaires… Pour l’agriculteur Benoît Collard installé en Champagne, c’est « redécouvrir le bon sens paysan sans se priver des techniques nouvelles ». Il s’agit, par exemple, d’alterner les différentes cultures pour ne pas épuiser le sol ou de ne pas rincer un bidon de pesticide dans la rivière, de n’administrer des médicaments que quand les animaux sont malades… L’agriculture raisonnée, c’est « polluer moins pour polluer plus longtemps » selon ses opposants. Il est vrai que réduire l’utilisation de produits chimiques, c’est continuer à polluer. Mais peut-on les supprimer sans solution de remplacement ? (G Dupont, Le Monde, 9 janvier 2002)

 

 

https://static.blog4ever.com/2008/09/243973/artfichier_243973_6418530_201610300552156.jpg

 

Paragraphe.


III/ DES ESPACES INTEGRES A L’ECONOMIE FRANCAISE ET MONDIALE.

 

 

Q13. Pourquoi peut-on dire que l’agriculture est intégrée à l’industrie ? Quelle évolution ont subi les produits agricoles depuis les années 19150 ?

 

 

Doc. Une agriculture intégrée à l’industrie.
«A la fin des années 1950, la majeure partie des produits agricoles est vendue non transformée ou subit une transformation simple chez des artisans (boulanger, charcutier). Actuellement près de 80% de la production subit une transformation industrielle avant de parvenir jusqu’au consommateur. Les industries agroalimentaires, avec un chiffre d’affaires de 121 milliards d’euros en 2001, dépassent l’industrie automobile (..) Parmi elles, il y a près de 10.000 entreprises artisanales (….) Mais les grands groupes français (Danone) ou étrangers (Nestlé) réalisent 60% du chiffre d’affaire total. » (D’après Y Colombel, l’agriculture française.)

 

 

Q14. Que représente, d’après ce document, l’agriculture française dans le monde ? Quels sont ses points forts ?

 

 

Doc. Le palmarès agricole de la France (2012)

 

Production

Rang mondial

Blé

5

Maïs

10

Orge

2

Pomme de terre

10

Vin

1

Bovins

15

Porcins

10

 

 

 

Paragraphe.

 


Conclusion.

 

 

* * * * * * * * * *


L2 LES ESPACES PRODUCTIFS INDUSTRIELS. 

 

 

 

A un moment où l'industrie est en crise, quels sont les espaces productifs industriels en France, comment sont-ils reliés à l’Europe et au monde ? Quel impact ont-ils sur le Développement Durable ?

 

 

I/ETUDE DE CAS. TOULOUSE ET LES HAUTES TECHNOLOGIES.

 

 

Q1 Quelles sont les activités de haute technologie présentes à Toulouse ?

 

Q2. Quels sont les principaux acteurs économiques des hautes technologies à Toulouse ?

 

 

Doc. Les activités de haute technologie à Toulouse.
« L’originalité de Toulouse tient dans la forte présence et le développement des industries de pointe (…) L’aéronautique constitue le fleuron de l’industrie toulousaine (….), le siège social d’Airbus étant à Toulouse ainsi que l’assemblage des appareils. Après avoir lancé Caravelle et Concorde, les usines de Toulouse produisent maintenant les Airbus en concurrence féroce avec Boeing (….) Le secteur spatial est la deuxième activité industrielle de Toulouse. Avec plus de 5000 emplois, les laboratoires et les usines du CNES (Centre National d’Etudes Spatiales), de Matra-Marconi-Espace et d’Alcatel-Espace tirent l’essentiel de leur activité de la fabrication de satellites destinés au lanceur d’Ariane. A ces deux activités majeures, il faut ajouter l’électronique, l’informatique (Motorola, Siemens) et la pharmacie (Elf-Sanofi) » (Armand Frémont, « Toulouse », Portrait de la France, Flammarion, 2011)

 

 

https://static.blog4ever.com/2008/09/243973/artfichier_243973_6425391_201610301726128.jpg

 


Q3. Où se situent les sites de production des hautes technologies à Toulouse ? Décrivez le paysage.

 

 

https://static.blog4ever.com/2008/09/243973/artfichier_243973_6425393_201610301825596.jpg

 

https://static.blog4ever.com/2008/09/243973/artfichier_243973_6425394_201610301921869.jpg

 

Q4. Montrez que la construction de l’A380 est un projet européen.

 

 

https://static.blog4ever.com/2008/09/243973/artfichier_243973_6425395_201610302008923.jpg

 

 

Q5. A quelle échelle Aerospace Valley souhaite-elle jouer un rôle économique ? Justifiez.

 

 

https://static.blog4ever.com/2008/09/243973/artfichier_243973_6425391_201610301726128.jpg

 

 

 

Paragraphe.

 


II/ LES ESPACES PRODUCTIFS INDUSTRIELS EN FRANCE.

 

 

Q6. Quels sont les espaces les plus dynamiques en France, les moins dynamiques ?

 

 

https://static.blog4ever.com/2008/09/243973/artfichier_243973_6425402_201610302253202.jpg

 

 

 

Q7. Justifie le titre du document. Quel est le responsable de ce phénomène. Quelle différence existe-t-il avec le modèle allemand ?

 

 

Doc. La France connaît un déclin industriel.
« La France connaît un déclin industriel. En dix ans, 600.000 emplois industriels ont été détruits, et, entre 2000 et 2008, la part des emplois industriels dans la population active est passée de 16 à 13%. Le secteur manufacturier représente en France environ 16% de la valeur ajoutée, contre 22,4% en moyenne dans la zone euro et 30% en Allemagne. Cette désertification industrielle est due en partie aux délocalisations, même si les experts sont divisés sur leur ampleur, de 10% selon certains, jusqu’à 28% pour d’autres.
Ce mal français s’explique par une différence de stratégie avec l’Allemagne : les entreprises françaises qui délocalisent choisissent d’expatrier des unités entières de production quand les allemandes n’externalisent qu’une partie de la chaîne. » (D’après un article du journal Le Monde, 21 janvier 2012 »

 

 

Q8. Qui contrôle l’appareil industriel ? Pourquoi ?

 

 

Q9. Quelles sont les deux grandes régions industrielles ? Pourquoi ?

 

 

Doc. Une nouvelle géographie industrielle.
« Les métropoles sont aujourd’hui les lieux de contrôle de l’appareil industriel, grâce à la concentration des pouvoirs de commandement, des services de logistique aux entreprises, de la recherche. La région parisienne est la première région industrielle avec une forte concentration des sièges sociaux des grandes entreprises et des centres de recherche, la présence de nombreux secteurs industriels. La métropole lyonnaise bénéficie du couloir rhodanien, qui constitue un axe dynamique, en particulier avec les industries liées à la chimie.
Les régions industrielles anciennes du Nord et de l’Est de la France conservent un poids important ; l’industrie y est encore très présente, mais de nombreuses entreprises sont en crise. Enfin, l’Ouest et le Sud s’affirment grâce à un tissu de petites et moyennes entreprises innovantes, malgré certains espaces encore peu industrialisés. » (D’après M Reghezza Zitt, la France dans ses territoires, Sedes 2011.)

 

 

Q10 Quelle est la conséquence des activités industrielles sur l’environnement ?

 

 

https://static.blog4ever.com/2008/09/243973/artfichier_243973_6425405_201610302500451.jpg

 

 

Q11. Que nous apprend ce document ?

 

 

Doc. La catastrophe AZF.
« Le 21 septembre 2001 au matin, une explosion s’est produite dans le hangar 221 de l’usine AZF de Toulouse, qui contenait environ 300 tonnes de nitrate d’ammonium déclassé. (…) A cet emplacement la déflagration a creusé un cratère de plusieurs dizaines de mètres de long. Le bruit de l’explosion a été perçu à plus de 40 km de Toulouse. L’explosion a provoqué la mort de 31 personnes dont 21 travaillant au sein de l’usine AZF. Plus de 4500 blessés ont été recensés. 27.000 structures immobilières ont été détruites aux alentours de l’usine. »
(D’après www.azf.fr)

 

 

https://static.blog4ever.com/2008/09/243973/artfichier_243973_6425412_201610302711871.jpg

 

Paragraphe.

 


III/ DES ESPACES LIES A L’EUROPE ET AU MONDE.

 

 

Q12 Comment les espaces industriels sont-ils reliés à l’Europe et au monde ?

 

 

https://static.blog4ever.com/2008/09/243973/artfichier_243973_6425402_201610302253202.jpg

 

Q13. Qu’est ce qui montre que la France est un espace attractif ? Pourquoi ?

 

 

Doc. La France, un territoire attractif.
« La France est le pays le plus attractif d’Europe selon l’Agence française pour les investissements internationaux. Forts de leurs infrastructures, de la qualité de sa main d’œuvre et d’une fiscalité favorable à la recherche et développement, l’Hexagone et son industrie savent encore attirer les investissements étrangers. La France est le territoire le plus attractif d’Europe, le troisième après les Etats-Unis et le Japon. Avec 65 milliards d’investissements directs étrangers (IDE), la France est en 2009 la troisième destination mondiale des flux d’IDE. A défaut d’être plus compétitive, la France est deux fois plus attractive que l’Allemagne. » (D’après l’Usine nouvelle, juillet 2010).

 

 

Q14. De quelle autre manière s’illustre la puissance industrielle française ? Quel est le revers de cette puissance ?

 

 

Doc. Une puissance industrielle contrastée.
« La puissance des groupes du CAC 40 nourrit les illusions. Certes la France collectionne les leaders mondiaux comme l’Oréal, Michelin ou Air Liquide (gaz industriels). Seulement ces groupes investissent en Asie ou en Amérique latine, là où la croissance dépasse 5%. Et cette locomotive tire de moins en moins les autres wagons industriels, les grosses PME. Résultats, une hémorragie d’emplois, 500.000 postes ont disparu entre 1998 et 2008, et un déficit commercial abyssal.
La France a perdu ses usines en grande partie par sa faute. « Pendant 20 ans, les politiques ont vanté l’économie des services, de l’intelligence, en oubliant l’industrie qui représente pourtant 80% de nos exportations », rappelle Pierre Gattaz, PDG de Radiall. » (D’après N Pénicaut et T Philippon, Le Nouvel observateur, 24 novembre 2011).

 

Paragraphe.

 

 

Conclusion.

 

 

* * * * * * * * * *

 

L3. LES ESPACES PRODUCTIFS DE SERVICE. 

 

 

A travers l’exemple du tourisme, que représentent les services en France ?

 

 

I/ ETUDE DE CAS : UN ESPACE TOURISTIQUE. LE MONT SAINT MICHEL.

 

 

Q1. Situez le Mont Saint-Michel en France.

 

 

Q2. Montrez que le Mont Saint Michel est un site touristique national et international important.

 

 

https://static.blog4ever.com/2008/09/243973/artfichier_243973_6425341_201610305539395.jpg

 


Q3. En décrivant le paysage, listez les aménagements touristiques visibles sur la photographie.

 

 

https://static.blog4ever.com/2008/09/243973/artfichier_243973_6425344_201610305653804.jpg

 

Q4. Quels sont les nouveaux aménagements prévus pour le Mont Saint Michel ? Pourquoi souhaite-on les réaliser ?

 

 

Doc. De nouveaux aménagements en débat.
« Vous êtes irresponsables ! Pourquoi prendre tant de Risques pour le Mont » s’indignait récemment l’influent patron des Tricots Saint James, Yannick Duval lors d’une réunion Publique (…) Les travaux supervisés par l’entreprise Veolia ont commencé l’été dernier, les pelleteuses s’activent sur le
continent pour terrasser le nouveau parking. Les premières navettes circuleront d’ici un an sur la vieille digue qui sera détruite et remplacée à partir de 2014 par une passerelle. Objectif : ralentir l’ensablement de l’île en restaurant les courants marins dans la baie. Les opposants affirment que ce projet fera baisser la fréquentation à cause de la distance à parcourir, minimum 3,3 km aller/retour à pied contre un maximum d’1,2 km actuellement selon leur calcul (…). En face le président de région assure que « tous les sites touristiques dans le monde aujourd’hui privilégient la marche à pied. » » (AFP, publié le 12 avril 2011 sur le site www.lexpress.fr.)

 

 

https://static.blog4ever.com/2008/09/243973/artfichier_243973_6425347_201610305757328.jpg

 

Q5. Montrez que ces nouveaux aménagements suscitent des conflits entre plusieurs acteurs.

 

 

Doc. De nouveaux aménagements en débat.
« Vous êtes irresponsables ! Pourquoi prendre tant de Risques pour le Mont » s’indignait récemment l’influent patron des Tricots Saint James, Yannick Duval lors d’une réunion Publique (…) Les travaux supervisés par l’entreprise Veolia ont commencé l’été dernier, les pelleteuses s’activent sur le
continent pour terrasser le nouveau parking. Les premières navettes circuleront d’ici un an sur la vieille digue qui sera détruite et remplacée à partir de 2014 par une passerelle. Objectif : ralentir l’ensablement de l’île en restaurant les courants marins dans la baie. Les opposants affirment que ce projet fera baisser la fréquentation à cause de la distance à parcourir, minimum 3,3 km aller/retour à pied contre un maximum d’1,2 km actuellement selon leur calcul (…). En face le président de région assure que « tous les sites touristiques dans le monde aujourd’hui privilégient la marche à pied. » » (AFP, publié le 12 avril 2011 sur le site www.lexpress.fr.)

 

 

Paragraphe.

 

 

II/ LES ESPACES TOURISTIQUES EN FRANCE.

 

 

Questions 6 à 8 à partir de la carte ci dessous.

 

 

Q6. Quelles sont les grandes formes de tourisme présentes en France (citez 1 exemple à chaque fois).

 

 

Q7. Pourquoi peut-on dire que ce sont des espaces accessibles et ouverts ?

 

 

Q8. Quels problèmes peut poser le développement touristique ?

 

 

https://static.blog4ever.com/2008/09/243973/artfichier_243973_6425351_201610300059769.jpg

 

Q9. Quelles réactions négatives suscitent le développement du tourisme de masse ? Quelle solution peut-être envisagée ?

 

 

Doc. Le tourisme et le développement durable.
« Avec l’augmentation du nombre de touristes depuis les années 1950, le tourisme de masse suscite des réactions négatives, notamment des populations qui habitent des lieux très visités. Dans certains sites, « l’invasion » des vacanciers et la saturation des espaces (rues, commerces, logements) expliquent ces phénomènes de rejet de la part des habitants qui se sentent dépossédés de leur propre région. Par ailleurs, la destruction du milieu, notamment par la bétonisation des littoraux ou des montagnes renforcent la méfiance et les critiques.
Mais une prise de conscience voit le jour. De nouveaux types de tourisme (par exemple le tourisme vert) sont en train de se développer. Intégrant la nécessité du développement durale, ils se basent sur le respect de l’environnement mais aussi des populations en créant des liens sociaux entre résidents à l’année et vacanciers (par exemple avec les fermes auberges (des agriculteurs accueillent des touristes dans leur exploitation pour un séjour à la campagne)). » (D’après C Peyroutet, Le tourisme en France, Nathan, 2010)

 

 

Q10. Que représente le tourisme français dans le monde, en nombre, en recette ?

 

 

Doc. Le tourisme mondial en 2011.

 

Pays

Nbre touristes

Recettes

France

79,5

53,8

USA

59,8

116,3

Chine

55,7

48,5

Espagne

52,7

59,9

Italie

43,6

43

Sources ONU. Nombre en millions, recettes en milliards de $.

 

 

 

Paragraphe.

 

 

III/ LES ESPACES DU TERTIAIRE EN FRANCE.

 

 

Q11. Comment a évolué le secteur tertiaire depuis 1945 ? Que représente-t-il actuellement ?

 

 

https://static.blog4ever.com/2008/09/243973/artfichier_243973_6425359_201610300324995.jpg

 

Q12. Pourquoi peut parler de métropolisation des services en France ?

 

 

https://static.blog4ever.com/2008/09/243973/artfichier_243973_6425365_201610300440929.jpg

 

 

Q13. Quelle évolution ont connu les espaces tertiaires ? Pourquoi ?

 

 

Doc. Les activités tertiaires dans la ville.
« Jusqu’au milieu du XXe siècle, les activités de services se sont concentrées dans les centres villes (commerces de proximité, musées, restaurants, services administratifs par exemple). Depuis les cinquante dernières années, on observe la déconcentration du secteur tertiaire. Des centres commerciaux de plus en plus vastes (avec hypermarchés, salles de cinéma, cafés et restaurants, bureaux) sont créés dans les banlieues ou dans les communes périurbaines, accessibles par les moyens de transport modernes. »
(D’après M Fabriès-Verfaille, A Jouve, P Stragiotti, la France des villes, Bréal, 2000)

 

 

Q14. Décrivez précisément le quartier de la Défense.

 

 

Q15. Quelles sont les différentes activités présentes dans ce quartier ?

 

 

https://static.blog4ever.com/2008/09/243973/artfichier_243973_6425378_201610300801338.jpg

 

 

 

Paragraphe.

 

 

Conclusion.



30/10/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 329 autres membres