USA : Microsoft : crise économique

Crise économique chez Microsoft

           

  Le 22 janvier 2009, le géant américain des logiciels (91 000 employés) a indiqué qu'il  va supprimer jusqu'à 5.000 postes en 18 mois, dont 1.400 immédiatement. Cette décision fait suite à la publication de bénéfices trimestriels, en baisse, et inférieurs aux attentes des analystes.

            "Nous ne sommes pas immunisés contre les effets de (la dégradation de) l'économie." C'est ainsi que le PDG Steve Ballmer a justifié ces licenciements qui représentent environ 5,5% des effectifs. Ils concerneront la plupart des services (recherche et développement, marketing, ventes, finances, service juridique, ressources humaines et informatique), et devraient permettre des économies annuelles d'environ 1,5 milliard de dollars.

            Microsoft a annoncé dans le même temps que son bénéfice net pour les trois mois au 31 décembre avait décliné de 11% et qu'il ne représentait plus 4,17 milliards de dollars.

            Il y a trois mois déjà, le groupe fondé par Bill Gates avait indiqué qu'il ne tiendrait pas son rythme habituel de 15% de croissance annuelle des effectifs, et qu'il allait tenter de réduire les coûts de fonctionnement. L'entreprise est confrontée au ralentissement des ventes d'ordinateurs. Seulement 1,1% dans le monde au dernier trimestre 2008 : c'est la plus faible progression depuis 2002.

 

 



02/06/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 354 autres membres