Violences et médias : le cocktail infernal. (Article)

VIOLENCES ET MEDIAS : LE COCKTAIL INFERNAL

 

           

             Dans cet article, l'auteur analyse la couverture médiatique des violences commises en marge du sommet de l'OTAN à Strasbourg en avril  2009.

 

            « « Nous ne pouvions connaître que la partie du conflit concernant notre secteur, et bien souvent, quand nous avions eu une journée très éprouvante, la presse du lendemain mentionnait un jour calme.» George Perrin, l'auteur de cette phrase fut l'un des rares pilotes de chasse français ayant combattu durant la bataille d'Angleterre. En cette époque lointaine, les journalistes n'avaient que très rarement et en très petit nombre, accès aux secteurs d'opération

 

            Nous sommes aujourd'hui dans une situation diamétralement opposée, avec toute l'ambiguïté que cela signifie lorsqu'il s'agit, non pas de relater une opération ponctuelle, mais bien de faire le portrait d'ensemble d'un grand événement.

 

            Il n'est pas question ici de nier, ni de minimiser les dommages occasionnés le samedi après midi dans le secteur du Neuhof. Mais il paraît intéressant de les ramener à de plus justes proportions.

 

            Ces affrontements n'ont été le fruit que de 300 à 500 enragés et n'ont eu lieu que dans un secteur minuscule avec, pour résultats, la destruction par le feu de trois bâtiments (dont un désaffecté). Il n'y eut que des blessés légers à déplorer.

 

            En regard, la presse présenta presque l'affaire comme une nouvelle bataille de Berlin, passant outre le fait que le reste du secteur à protéger d'une surface de 25 km sur 15 km environ- n'avait subi aucun dommage. La pagination réservée à ces affrontements était parfois deux à trois fois plus importante que la couverture du sommet lui-même, lequel voyait pourtant la première visite du premier président américain noir, le retour de la France dans l'OTAN et un volet de discussion particulièrement important sur le conflit afghan. »

 

(Arnaud Beinat, article paru dans la revue Raids, n° 276, mai 2009 pp 26)

 

 

 

 

 

 

 



07/05/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 332 autres membres