Vocabulaire de la mer et des océans (Lexique)

VOCABULAIRE DE LA MER ET DES OCEANS

 

 

 

Aber. Voir ria.

 

Anse. Petite baie de forme arrondie.

 

Atoll. Récif corallien de forme annulaire enserrant une étendue d'eau : le lagon.

 

Baie. Partie peu importante de la mer qui avance dans les terres. Une baie est beaucoup plus petite qu'un golfe.

 

Biocénose. Ensemble des êtres vivants coexistant dans un espace écologique donné plus leurs organisations et interactions.

 

Biotope. Type de lieu défini par des caractéristiques physiques et chimiques déterminées relativement uniformes. Ce milieu héberge un ensemble de vie composant la biocénose (flore, faune, fonge (champignons)) et des populations de micro-organismes.

 

Calanque. Baie profonde et étroite résultant de l'ennoiement d'une vallée en littoral calcaire.

 

Cap. Pointe de terre saillant dans la mer (synonyme : pointe).

 

Cordon littoral. Flèche littorale isolant une lagune.

 

Côte d'accumulation. Côte constituée par l'accumulation de matériaux meubles sous l'action de la mer, des courants, des vents.

 

Côte à falaise. Le contact entre la mer et la terre est marqué par une falaise, talus à forte pente.

 

Côte régularisée. Côte dont les saillants ont été attaqués par l'érosion et les rentrants comblés par les sédiments.

 

Côte rocheuse. Côte où le littoral est un platier taillé dans un matériau cohérent et relativement résistant. L'action érosive l'emporte sur l'action d'accumulation (c'est-à-dire qu'elle perd plus de matériaux qu'elle n'en gagne)

 

Crique. Baie très étroite dans une côte rocheuse.

 

Détroit. Passage plus ou moins étroit faisant communiquer deux mers ou deux étendues marines.

 

Écosystème. Ensemble constitué du biotope et de la biocénose.

 

Écueil. Rocher à fleur d'eau.

 

Espace littoral. Domaine terrestre directement soumis aux actions marines (marées, vagues, tempêtes). C'est le rivage.

 

Estran. Partie du littoral située entre les limites extrêmes des plus hautes et des plus basses marées. Il constitue un biotope spécifique, qui peut abriter de nombreux sous-habitats naturels.

 

Estran vaseux. Il est constitué de matériaux très fin, localisé le long des côtes très basses. Il est parfois occupé par des marais littoraux. Il comprend deux parties :

  • La Slikke (vasière) la partie la plus basse inondée à chaque marée haute. Elle est dépourvue de végétation.

  • Le schorre (herbu) occupé par un tapis végétal plus ou moins dense, à l'abri des eaux, sauf durant les grandes marées et les tempêtes.

 

Falaise morte. Falaise qui correspond à un talus réalisé naguère par l'érosion marine, mais située aujourd'hui en retrait du littoral actuel.

 

Falaise vive. Falaise qui continue à reculer du fait des actions maritimes.

 

Fjord. Ancienne auge glacière envahie par les eaux marines. La baie est étroite.

 

Flèche littorale. Accumulation de matériaux meuble (sable ou galets), de forme allongée disposée plus ou moins parallèlement au rivage. Elle possède un point d'ancrage à une extrémité et une pointe libre à l'autre extrémité.

 

Golfe. Partie de la mer de grande dimension qui avance dans les terres.

 

Isthme. Bande de terre resserrée entre deux mers qui relie deux terres.

 

Lagon. Etendue d'eau se trouvant au centre d'un atoll.

 

Lagune. Etendue d'eau salée ou saumâtre isolée de la mer.

 

Littoral. Bande de terre plus ou moins étroite comprise entre le niveau des plus hautes mers et celui des plus basses mers. C'est l'équivalent de l'estran.

 

Marais littoral. Terre basse en partie inondée par les eaux de mer et progressivement colmaté par des dépôts.

 

Péninsule. Avancée d'une masse de terre dans la mer.

 

Pertuis. Détroit entre une île et le continent.

 

Plage. Estran formé de matériaux meubles tels que le sable ou des galets.

 

Plante halophile. Plante qui aime les milieux salés.

 

Plate forme d'abrasion. Partie rocheuse de faible pente, nivelée par l'érosion mécanique due au frottement des matériaux côtiers brassés par les vagues.

 

Platier. Estran rocheux qui correspond le plus souvent à une plate forme d'abrasion.

 

Pré-salé. Partie la plus haute et la plus dense du schorre. Elle est utilisée pour l'élevage.

 

Presqu'île. Portion de terre dans la mer reliée au continent par une étroite bande de terre.

 

Promontoire. Cap au relief prononcé.

 

Récif. Voir écueil.

 

Ria. Baie allongé parfois ramifiée résultant de la submersion de la partie aval d'une vallée plus ou moins encaissée (aber en Bretagne).

 

Rivage. Voir espace littoral.

 

Saumâtre. Mélange d'eau de mer et d'eau douce.

 

Traite de côte. Ligne représentant l'intersection de la terre et de la mer dans le cas d'une marée haute de coefficient 120, dans des conditions météorologiques normales. Par extension, limite entre la terre et la mer.

 

 

Dernière mise à jour : 4 octobre 2016. 



04/10/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 329 autres membres