Chronique histoire des Vosges 1901 - 31 Juillet 1914

CHRONIQUE HISTOIRE DES VOSGES 1901 - 31 juillet 1914

 

 

1901

 

9 – 10 mars 1901Pouxeux. Deux anarchistes Joseph Melchior DESCIEUX demeurant à Pouxeux et Victor LOQUIER demeurant à Epinal collent sur les murs de l’église et de la mairie de Pouxeux des affiches roses dénonçant des méfaits attribués à des membres du clergé. 

Cette action provoque de vives réactions de la part des défenseurs de l’Eglise. (Claudel 2001)

 

Autres évènements de 1901.

 

Economie. Prix des eaux minérales (par 25 bouteilles)

  • Vittel : 17,50 F

  • Contrexéville : 17 F

  • Bussang : 14 F

  • Martigny : 16,25 F

  • Bains les Bains : 13,75 F

 

Religion. Face à la progression de l’anticléricalisme dans les Vosges, les municipalités de Vomécourt, BettoncourtPont sur Madon,NeufchâteauRouceux, Ville sur Illon consacrent leur commune au Sacré Cœur de Jésus. (Claudel 2001)

 

Syndicalisme. Création de l’Union des Syndicats agricoles lorrains. (Claudel 2001)

 

1902

 

31 janvier – 1er février 1902. Un ouragan détruit 1.233.283 m3 de chablis dans les forêts vosgiennes. 

 

27 avril 1902. Elections législatives au scrutin d’arrondissement.

Epinal 1.

Inscrits : 15.778

Votants : 11.640 (73,77%)

Charles Camille KRANTZ réélu avec 8728 voix (74,98%)

LAPICQUE (Parti radical), 2428 voix.

Epinal 2.

Inscrits :

Votants :

Henry BOUCHER réélu avec 8291 voix

LARDIER, 3220 voix.

Saint Diè 1.

Inscrits : 15.349

Votants : 12.843 (83,67%)

Edmond Louis GERARD élu avec 7785 voix (60,61%).

Charles Emile Joseph Léon FERRY, député sortant, 4747 voix 

Saint Diè 2.

Inscrits :

Votants :

Prosper ANCEL-SEITZ élu avec 6725 voix.

Maximilien Jules KELSCH, député sortant, 5179 voix. 

Neufchâteau

Inscrits :

Votants :

THIERRY d’ALSACE réélu avec 10091 voix.

SCHNEIDER, 116 voix.

Mirecourt.

Inscrits :

Votants : 14.549

Léon GAUTHIER (progressiste) élu avec 9407 voix (64,65%)

André François Xavier MOUGIN, député sortant, 4912 voix. 

Remiremont

Inscrits :

Votants :

Jules MELINE réélu avec 9197 voix face à 2 concurrents dont Maurice FLAYELLE.

 

19 octobre 1902Granges-sur-Vologne. Inauguration du monument cantonal aux morts de la guerre de 1870.

 

Autres évènements de 1902.

 

Vittel. Moyenne annuelle des expéditions de bouteilles pour la période 1902-1906 : 2.923.548. (Claudel 2001)

 

Automobile. Création de l’automobile club des Vosges dont le premier président est Jules PERRIGOT – MASURE papetier d’Arches et inventeur du code de la route. (Claudel 2001 et Vosges matin)

 

Syndicalisme. Organisation de la Fédération syndicale des Vosges qui s’affilie à la CGT. (Claudel 2001)

 

1903

 

7 avril 1903. Décès d’Alfred BRUGNOT sénateur des Vosges.

 

5 juillet 1903. Election sénatoriale partielle pour le remplacement d’Alfred BRUGNOT décédé le 7 avril 1903.

Election de Félix Jules MELINE est élu avec 659 voix sur 982. 

 

Autres évènements de 1903.

 

Epinal. Ouverture d’une école de filature et de tissage fournissant des cadres pour la Lorraine, la Franche Comté, la Bourgogne et le territoire de Belfort. (Claudel 2001)

 

Vittel. La production est de 4 millions de bouteilles en un an.

 

Syndicalisme. Création du syndicat de l’Union vosgienne dirigé par Aimé PITON et Louis LAPICQUE. (Claudel 2001)

 

1904

 

19 janvier 1904. Le syndicat cotonnier de l’est affirme que le moyen le plus efficace et le plus rapide pour remédier à la crise qui frappe le secteur est le chômage.

Une caisse de chômage est constituée et en cas de besoin, elle devait verser aux ouvriers une indemnité équivalente à la moitié de leur salaire. (Claudel 2001)

 

24 janvier 1904. Election législative partielle pour l’arrondissement de Remiremont. Il s’agit délire un remplaçant à Jules MELINE élu sénateur le 5 juillet 1903.

18063 votants. 

Maurice FLAYELLE, (groupe nationaliste) 9507 voix (52,63%).

DESBLEUMORTIER, 8287 voix. 

 

22 mai 1904Gérardmer. La ligne de chemin de fer Gérardmer – lac de Retournemer est prolongée jusqu’à la Schlucht et au Hohneck. Sur cette dernière section la traction électrique remplace la vapeur. (Claudel 2001)

 

19 juin 1904. Un douanier allemand en service au col d’Urbeiss franchit la frontière et se rend dans un débit de boisson situé à une soixante de mètres. Cette incursion soulève de nombreuses protestations. (Claudel 2001)

 

Autres évènements de 1904.

 

Monthureux sur Saône. La commune autorise Ernest FRISE à établir une canalisation d’énergie électrique pour l’éclairage de la ville. (Claudel 2001)

 

1905

 

13 février 1905. Plainfaing. 600 ouvriers des établissements Nicolas GELIOT cessent le travail à la suite du licenciement de 5 de leurs camarades. (Claudel 2001)

 

16 février 1905Plainfaing. La grève se durcit aux établissements GELIOT et le mouvement s’étend aux usines des Fraize et de Saulcy sur Meurthe. Désormais 3000 ouvriers sont en grève. (Claudel 2001)

 

Juillet 1905Epinal. Durant deux mois exposition d’arts décoratifs et industriels organisée par la société d’émulation des Vosges. (Claudel 2001)

 

21 juillet 1905. La commune de l’Etanche est absorbée par la commune de Rollainville.

 

14 août 1905. Epinal. Ouverture de l’église Notre Dame au Cierge au culte.

 

1er octobre 1905Saulxures sur Moselotte. Fermeture de l’école « Claude des Vosges », école d’agriculture ouverte en 1885. (Claudel 2001)

 

30 novembre 1905Plainfaing. Fin de la grève commencée le 13 février aux établissements GELIOT. (Claudel 2001)

 

Autres évènements de 1905.

 

Autrey. L’Etat reprend l’abbaye et le séminaire installé à l’intérieur pour la transformer en hospice. (Wikipedia) 

 

Epinal. La municipalité achète la « maison romaine » à sa propriétaire ruinée, madame LECLERC-MOREL. Elle la transforme en bibliothèque municipale.

 

Vittel.

  • Construction du Central Hôtel, de l’Hôtel Continental, de l’Hôtel des Sources, de l’Hôtel Terminus. (Savouret T II)

  • Création d’un terrain de golf. (Claudel 2001)

 

Syndicalisme. Le département a connu 200.000 journées de grève dans l’année.

 

1906

 

6 mai 1906. Elections législatives au scrutin d’arrondissement.

Epinal 1.

Inscrits : 16.320

Votants : 13.050 (79,96%)

Charles Camille Julien KRANTZ réélu avec 7965 voix (61,03%).

Gilbert RENAUD (Radical), 4410 voix.

Epinal 2.

Inscrits :

Votants :

Henry Hippolyte Paul BOUCHER réélu avec 9817 voix.

TACHET, 1781 voix. 

Saint Diè 1. 

Inscrits :

Votants : 13.448

Edmond Louis GERARD ne se représente pas.

Emile Charles FLEURENT, 6758 voix (50,25%)

GERARDIN, 6001 voix. 

Saint-Dié 2.

Inscrits :

Votants : 12.533

Henri SCHMIDT (gauche radicale), 6.606 voix (52,70%).

MARCILLAT, 5783 voix.

Prosper ANCEL-SEITZ, député sortant se retire au deuxième tour bien que le mieux placé (400 voix d’avance). 

Neufchâteau.

Inscrits :

Votants :

THIERRY d’ALSACE, 8046 voix.

BOSSU, 4483 voix.

Mirecourt.

Inscrits :

Votants : 13.210

Marc MATHIS (Républicain) élu avec 7592 voix (57,47%).

Léon GAUTHIER, député sortant, 7240 voix.

Remiremont.

Inscrits :

Votants : 19.072

Maurice FLAYELLE, 9726 voix.

VENARD, 5532 voix.

 

Autres évènements de 1906.

 

Mirecourt. Dans la lutherie la durée hebdomadaire de travail est de 72 heures. Le salaire est aux pièces. Un bon débutant gagnait 5,50 francs par violon soit 11 francs par semaine.

Un très beau violon était vendu de 250 à 1000 francs. (Claudel 2001)

 

1907

 

1er mai 1907Social. Début du fonctionnement du service d’aide aux vieillards, infirmes et incurables privés de ressources, mis en place par la loi du 14 juillet 1905. (Claudel 2001)

 

16 juillet 1907Raon l’Etape. Grève aux établissements AMOS. Suite au renvoi de leur contremaître 40 employés d’un atelier cessent le travail. Tout le personnel du groupe suit rapidement le mouvement soit 1.200 personnes. (Claudel 2001)

 

23 juillet 1907Raon l’Etape. La gendarmerie verbalise une dizaine d’ouvriers des établissements AMOS pour « entrave à la liberté du travail et appel à la violence. ». (Claudel 2001)

 

25 juillet 1907Raon l’Etape. Sabotage au sein des établissements AMOS. Les courroies de transmission faisant fonctionner les métiers sont arrachées, les vannes de l’étang servant à l’alimentation des turbines sont ouvertes. (Claudel 2001)

 

30 juillet 1907Raon l’Etape. Des heurts opposant manifestants des établissements AMOS aux militaires font plusieurs morts et de nombreux blessés. (Claudel 2001)

 

2 août 1907Raon l’Etape. Reprise du travail aux établissements AMOS. Paul Edouard AMOS qui jusque là avait refusé toute forme de dialogue cède à l’ensemble des revendications ouvrières. (Claudel 2001)

 

31 décembre 1907. Arrêté préfectoral organisant les « consultations des nourrissons dans les Vosges. » (Claudel 2001)

 

Autres évènements de 1907.

 

Vittel. Les eaux sont expédiées en quart de bouteille. (Claudel 2001)

 

1908

 

26 avril 1908. Epinal. Fondation de la société coopérative d’habitations à bon marché « Le coin du feu vosgien » au capital de 229.400 francs (société approuvée le 30 mars 1908)

 

13 juin 1908. Par décision ministérielle le département des Vosges est rattaché à la circonscription pénitentiaire de Nancy. Il comprend :

La maison départementale de correction de maison de justice à Epinal.

Maisons d’arrêt et de correction à MirecourtNeufchâteauRemiremont, Saint-Dié.

Chambres de sûreté à :

Arrondissement d’Epinal : Bains-les-Bains, Bruyères, Châtel-sur-Moselle, Rambervillers, Thaon-les-Vosges, Xertigny.

Arrondissement de Mirecourt : Charmes, Darney, Dompaire, Monthureux, Vittel.

Arrondissement de Neufchâteau : Bulgnéville, Châtenois, Coussey, Lamarche.

Arrondissement de Remiremont : Bussang, La Bresse, Eloyes, Plombières-les-Bains, Saulxures, Le Thillot, Vagney, Le Val d’Ajol.

Arrondissement de Saint Dié. Brouvelieures, Portieux, Fraize, Gérardmer, Granges-sur-Vologne, Moussey, Provenchères-sur-Fave, Raon l’Etape, Senones, Wissembach.

 

Autres évènements de 1908 

 

Bussang. La commune inaugure un établissement hydrothérapique proposant douches, bains, massages et sudations. (Claudel 2001)

 

Epinal. Création de Trois nouvelles paroisses dans la commune : Saint-Antoine, Saint-Pierre-Fourier, Notre-Dame.

 

Vittel. Le casino est agrandi et modernisé. (Claudel 2001)

 

Arts et Culture. Création de la Fédération musicale vosgienne. (Claudel 2001)

 

1909

 

3 janvier 1909. Elections sénatoriales.

Henry Hippolyte Paul BOUCHER (liste MELINE) est élu avec 505 voix sur 1002. Il remplace Louis PARISOT qui ne se représente pas. Il siège avec la gauche républicaine. 

THIERRY comte d’ALSACE est élu avec 511 voix sur 1002. Il remplace Paul FROGIER de PONLEVOY qui ne représente pas.

Félix Jules MELINE est réélu. 

 

25 janvier 1909THIERRY comte d’ALSACE qui vient d’être élu sénateur démissionne de son siège de député. 

 

4 avril 1909. Election législative partielle pour les circonscriptions d’Epinal 2 et de Neufchâteau.

Neufchâteau. Il s’agit de remplacer THIERRY comte d’ALSACE élu sénateur le 3 janvier.

Inscrits :

Votants : 12.466

Albert Léopold Paul COLIN, 6399 voix (51,33%)

Camille PICARD, 5916 voix.

Epinal 2. Il s’agit de remplacer Henry BOUCHER élu sénateur le 3 janvier.

1er tour. 12014 votants.

Abel FERRY, 5.777 voix (48,08%)

LAHALLE, 5.618 voix (46,76%)

2e tour. 12188 votants.

Abel FERRY, 6.298 voix (51,67%)

LAHALLE, 5781 voix.

 

11 mai 1909. Publication au journal officiel de la liste des biens ayant appartenu aux établissements publics du culte qui avaient leur siège dans le département des Vosges. (p 5211)

Longchamp sous Châtenois : 1 pré de 12 ares à Darney aux Chênes (le Breuil) 

 

Juin 1909. Un troupeau de vaches appartenant à 2 Alsaciens est saisi sur le territoire français. Ils doivent payer une amende de 500 francs pour récupérer leurs bêtes. (Claudel 2001)

 

Autres évènements de 1909.

 

Dié (Saint). Création d’un atelier de construction d’aéroplanes. (Claudel 2001)

 

Maréville (54). Traitement des aliénés vosgiens :

583 personnes dont 315 hommes et 268 femmes pour une dépense de 200.550 francs. (Claudel 2001)

 

Social. Nombre d’économats existants dans les Vosges : 94. (Claudel 2001)

 

1910

 

1er janvier 1910. Industrie. Présence dans le département de 614 établissements industriels disposent de 96.017 cv vapeur. (Claudel 2001)

 

8 janvier 1910. Le président de la République A FALLIERES signe un décret portant création d’une chambre de commerce à Saint-Diécomposée de 12 membres. (Claudel 2001)

 

24 avril 1910. Elections législatives. (Joly J)

Epinal 1.

Inscrits : 17.188

Votants : 14.039

Paul CUNY (gauche radicale), 8.151 v

Charles Camille Julien KRANTZ, député sortant, 5.609 v 

Epinal 2.

Inscrits :

Votants : 12.530

Abel FERRY, élu au 1er tour, 6.198 v

PIERROT, 5.171 v 

Saint Diè 1.

Inscrits :

Votants :

Constant VERLOT (Parti républicain démocratique), 7.413 v

Louis MADELIN (droite), 5.980 v

Saint Diè 2.

Inscrits :

Votants :

Henri SCHMIDT : 1er tour : 5.321 contre 5.236.

2e tour : 7.272 contre 5.633 

Neufchâteau

Inscrits :

Votants : 12.945

Camille PICARD élu contre MALJEAN

1er tour : 6.137 contre 3.309 v

2e tour : 6.459 contre 6.365 v

Albert COLIN député sortant, distancé au 1er tour, se retire pour le second tour.

Mirecourt.

Inscrits :

Votants : 15.038

Marc MATHIS (majorité républicaine), 8.205 v

BOULOUMIE, 6.446 v 

Remiremont

Inscrits :

Votants : 19.192 v 

Maurice FLAYELLE, 9.529 v

FLUHR, 5.044 v

 

Autres évènements de 1910.

 

Vittel. Budget annuel publicitaire pour les eaux de Vittel : 500.000 francs (Claudel 2001)

 

1911

 

5 mars 1911. Recensement de la population (par arrondissement) (JO du 25/06/1914).

Totale :

Epinal : 124.142

Mirecourt : 57.399

Neufchâteau : 45.345

Remiremont : 88.988

Saint-Dié : 118.040

 

22 mai 1911. Vittel. Fondation de la société anonyme des habitations à bon marché de Vittel au capital de 40.000 francs (approuvée le 18 juillet 1911)

 

juillet 1911Epinal. Un ballon allemand « le Condor » poussé par des vents contraires se pose en pleine nuit dans la place d’Epinal. Cet atterrissage forcé provoque de fortes réactions patriotiques. (Claudel 2001)

 

Autres évènements en 1911.

 

Social. Le service d’aide aux vieillards des Vosges soutien 6.400 assistés pour une dépense de 1.000.000 francs. (Claudel 2001)

 

Syndicalisme. Présence syndicale dans les Vosges :

Il existe 23 syndicats qui regroupent 1750 adhérents dont seulement 700 cotisent réellement. Ces syndicats sont répartis dans les communes de AnouldAutmonzeyBussangChâtel sur MoselleEpinalGérardmerLiffol le GrandPlainfaingRaon l’Etape,RamonchampSaint DiéSaint Maurice sur MoselleSaulxures sur MoselotteSenones, Thunimont. (Claudel 2001)

 

1912

 

21 février 1912Epinal. L’association républicaine démocratique d’Epinal ouvre une souscription publique en faveur des « oiseaux de guerre » c'est-à-dire de l’aviation militaire. Elle obtient un vif succès. (Claudel 2001)

 

Juin 1912.

  • Contrexéville. Publication d’un décret au journal officiel érigeant Contrexéville en station hydrominérale et créant dans la commune une chambre de l’industrie thermale. (Claudel 2001)

 

  • Gérardmer. Publication d’un décret au journal officiel érigeant la commune en station climatique et y créant une chambre d’industrie. (Claudel 2001)

 

24 Juin 1912Epinal. Le dirigeable capitaine FERBER affecté à la place d’Epinal arrive au parc d’aviation de la Louvroie. Long de 75m, il possède un moteur de 200cv qui lui permet une vitesse moyenne de 50 km/h. (Claudel 2001)

 

Autres évènements de 1912.

 

Epinal. La commune compte 575 abonnés au téléphone. Les communications (3 mm) coûtent 10 centimes en urbain, 25 centimes pour le canton, 40 centimes pour les départements. (Claudel 2001)

 

Hagnéville. Un taureau est grièvement blessé par des loups. (Claudel 2001)

 

Landaville. Une vache est dévorée par des loups. (Claudel 2001)

 

Martigny les Bains. La commune est érigée en station hydrominérale. (Claudel 2001)

 

Vittel. Moyenne annuelle des expéditions de bouteilles pour la période 1912-1916 : 7.100.110. (Claudel 2001)

 

Agriculture. Le prix moyen d’un hectare de terre agricole s’établit à 1244 francs. (Claudel 2001)

 

Démographie (JO du 25/06/1914)

 

 

Mariages

Divorces

Naissances

Décès*

Epinal

914

42

2.589

2.225 (119)

Mirecourt

419

20

1.151

1.160 (49)

Neufchâteau

348

17

805

819 (26)

Remiremont

674

18

2.203

1.659 (126)

Saint Diè

896

65

2.612

2.154 (123)

  • y compris les enfants morts nés indiqués entre parenthèses

 

Statistiques concernant les enfants protégés. (JO du 21/07/1914)

Mouvement de la population des enfants protégés.

  • Au 1er janvier : 736

  • Entrées durant l’année : 709

  • Total : 1445

  • Enfants sortis, repris par leurs parents : 689 ; décédés : 70

  • Restants au 31 décembre : placés par parents : 581 ; Pupilles AP : 20 ; Enfants secourus : 8

  • Total : 686

Répartition des enfants protégés au point de vue de l’état civil.

  • Enfants légitimes : 1124

  • Enfants naturels : 321

  • Total : 1445

Répartition au point de vue de leur origine.

  • Originaires du département : 1328 (91,90%)

  • Originaires de la Seine : 43 (2,97%).

  • Total : 1445

Mode d’élevage et décès suivant le mode d’élevage.

  • Au sein : 22 (0 décès)

  • Artificiel : 1384 (69 décès soit 4,98%)

  • Mixte : 8 (1 pour décès le mixte ou le sevrage soit 2,56%)

  • Sevrage : 31

Causes de mortalité.

  • Convulsions : 15

  • Méningite : 5

  • Bronchites : 10

  • Broncho pneumonie : 4

  • Pneumonie : 3

  • Congestion pulmonaire : 1

  • Coqueluche : 1

  • Athrepsie : 4

  • Entérite : 7

  • Diarrhées : 5

  • Débilité : 12

  • Faiblesse congénitale : 4

  • Tuberculose : 4

  • Eruptives : 1

  • Ignorées : 3

  • Total : 79

Inspections médicales :

  • Nombre de médecins inspecteurs : 88

  • Nombre de rapports annuels produits : 65

  • Nombre d’enfants visités : 1334

  • Nombre de bulletins de visite produits : 7221

Secrétaires de mairie.

  • Nombre de communes ayant des enfants protégés : 204

  • Secrétaires de mairie ayant transmis des décomptes : 150

  • Montant des décomptes : 1.083.40

Dépenses du service de la protection, par le département.

  • Emoluments des médecins inspecteurs : 24.341

  • Rémunérations de secrétaires de mairie : 2.014.90

  • Frais de tournées et de missions spéciales : 1.200

  • Traitements d’employés : 3.100

  • Dépenses d’imprimés : 595.58

  • Remboursements à des départements : 289.21

  • Récompenses à des nourrices : 600

  • Dépenses diverses : 200

Total : 32.340.69 francs 

 

Economie. Situation générale des Caisses d’Epargne au 31 décembre.

  • Nombre d’établissements : 6

  • Nombre de livrets : 100.659

  • Proportion pour 1000 habitants : 231 (France : 215)

  • Moyenne par livret : 541.49 (France 462.91)

  • Moyenne par versement 205.41 (France 206.10, en 70e position) 

  • Moyenne par remboursement : 258.19 (France 252.67, en 35e position) (JO du 29/07/1914)

 

Energie. La compagnie lorraine d’électricité commence la construction d’une centrale entre la Moselle et le canal de l’Est sur les communes de VinceyLangley et Portieux.

Cette centrale comprend 2 groupes turbo alternateur de 6000 kw. Les turbines sont alimentées par une vapeur à 350° pour une pression de 15 kg au cm² fournie par 8 chaudières au charbon (12 tonnes de vapeur à l’heure). (Claudel 2001)

 

1913

 

1er mars 1913. Estimation de l’état des cultures dans les Vosges. (JO du 8/3/1914)

  • Blé d’hiver : Passable

  • Méteil : Bon

- Seigle : Bon

  • Orge d’hiver : Assez bon

  • Avoine : Assez bon

  • Prairies artificielles : Assez bon

  • Prairies temporaires : Bon

  • Fourrages verts : assez bon

  • Prés naturels : Bon

 

2-3 avril 1913. Un dirigeable allemand survole un certain nombre d’objectifs militaires vosgiens. (Claudel 2001)

 

15 avril 1913. Epinal. Création du 170e RI qui va prendre garnison à Epinal.

 

18 avril 1913Sercoeur. Un premier incendie détruit une partie du centre de la commune. (Claudel 2001)

 

23 avril 1913. Sercoeur. Un deuxième incendie détruit une autre partie du centre de la commune. (Claudel 2001)

 

1er juin 1913. Résultat des cultures dans les Vosges (surfaces en hectares)(JO du 16/06/1914)

  • Maïs : 0

  • Pommes de terre : 28.000

  • Topinambours : 10

  • Betteraves à sucre : 0

  • Betteraves de distillerie : 0

  • Betteraves fourragères : 4.800

  • Prairies artificielles : 17.700

  • Prairies temporaires : 3.500

  • Fourrages verts : 1.200

  • Prés naturels : 98.800

  • Herbages : 8.500

  • Vignes : 1.900

  • Pommes et poires à cidre : 0

  • Houblon : 5

  • Lin : 0

  • Chanvre : 0

  • Osier : 40

  • Tabac : 9

 

6 août 1913. Lamarche. Le préfet des Vosges agissant au nom du département passe une convention avec Mr DEPINANT-RENAUDpour l’organisation et l’exploitation d’un service public de transport automobile affecté aux voyageurs, messageries et marchandises de Lamarche gare à Lamarche ville. 

Le 25 avril 1914, le département des Vosges obtient une subvention de 825 francs sur une période de 10 ans. (JO du 2/05/1914 avec texte de la Convention).

 

Le préfet des Vosges agissant au nom du département passe une convention, pour une durée de 5 ans, avec Mr MOUSSET demeurant à Longwy pour l’organisation et l’exploitation d’un service public de transport automobile pour voyageurs, messageries et marchandises sur les lignes suivantes :

Rambervillers à Epinal (36 km) avec arrêts à VomécourtPadouxSercoeurDompierreGirecourt sur DurbionFontenay,AydoillesDeyvillers.

Bruyères à Thaon les Vosges (32 km) avec arrêts à GrandvillersGugnécourtGirecourt sur DurbionDompierreSercoeur,Villoncourt, BayecourtDomèvre sur DurbionPallegneyGirmont.

Charmes à Mirecourt (19 km) avec arrêts à BettoncourtAmbacourtPoussay.

Rambervillers à Raon l’Etape (20 km) avec arrêts à Bru et Saint-Benoît.

Ces lignes seront desservies dans chaque sens au moins deux fois par jour. La vitesse commerciale est établie à 16 km/h. Le prix sera de 8 centimes par voyageur et par kilomètre. Les enfants payeront à partir de 5 ans, une place entière.

Le 2 mai 1914, le département des Vosges obtient une subvention égale à la moitié des sommes versées par le département avec un maximum de 29.425 francs par an. (JO du 06/05/1914 avec texte de la Convention)

 

Saint-Dié. Le préfet des Vosges agissant au nom du département passe une convention avec Mr LUNG pour l’organisation et l’exploitation d’un service public de transport automobile affecté aux voyageurs, messageries et marchandises entre Saint-Dié et Saales.

Le 25 avril 1914, le département des Vosges obtient une subvention de 2850 francs sur une période de 6 ans. (JO du 2/05/1914 avec texte de la Convention).

 

8 septembre 1913. Epinal. Fondation de la société anonyme de crédit immobilier « Société de crédit immobilier des Vosges » (13 rue des Forts) au capital de 100.000 francs. Société approuvée le 25 octobre 1913.

 

10 septembre 1913. Saint-Dié. Le préfet des Vosges agissant au nom du département passe une convention avec Mr TISSERANTdemeurant à Saint-Dié pour l’organisation et l’exploitation d’un service public de transport automobile affecté aux voyageurs, messageries et marchandises entre Saint-Dié et le col de Sainte-Marie (frontière) et entre le giron et la Croix aux Mines.

La ligne principale passera par Saint-DiéSainte-MargueriteRaves, le Giron GemaingoutteWissembach.

La ligne secondaire passera par le Giron, Ban de Lavelinela Croix aux Mines.

Le 23 juin 1914, le département des Vosges obtient une subvention de 6.325 francs qui sera égale à la moitié de la subvention totale versée par le département sur une période de 5 ans. (JO du 28/06/1914 avec texte de la Convention).

 

20 octobre 1913Dogneville. Deux accidents d’avion causent la mort de 3 pilotes : Le caporal d’AUTROCHE, le lieutenant GARNIER,le soldat GENDREAU. (Claudel 2001)

 

2 décembre 1913. Saint-Dié. Fondation de la société anonyme de crédit immobilier « Société de crédit immobilier de Saint Diè » (à la caisse d’Epargne) au capital de 100.000 francs. Société approuvée le 18 décembre 1913.

 

Autres évènements de 1913.

 

Ambacourt. Le meunier Félix GERARD réussit à capturer une dizaine de loups sur sa propriété. (Claudel 2001)

 

Bains les Bains. La commune est érigée en station hydrominérale. (Claudel 2001)

 

Agriculture. Prix d’une moissonneuse lieuse : entre 800 et 900 francs. 

Revenu d’un hectare de blé : 293 francs (Claudel 2001)

 

Démographie (JO du 25/06/1914)

 

 

Mariages

Divorces

Naissances

Décès*

Epinal

927

48

2.584

2.299 (140)

Mirecourt

367

23

1.064

1.150 (42)

Neufchâteau

270

16

798

824 (24)

Remiremont

655

14

2.248

1574 (103)

Saint Diè

 

 

 

 

* y compris les enfants morts nés indiqués entre parenthèses

 

Industrie. Les établissements industriels des Vosges disposent de 110.000 cv vapeur. La consommation de houille est de 582.000 tonnes. (Claudel 2001)

 

Prix : Prix de certains produits

  • Blé : 27 francs quintal

  • Avoine : 19,25 francs quintal

  • Farine : 37,50 francs quintal

  • Foin : 6,90 francs quintal

  • Bois : 9,05 francs quintal

  • Houille : 5,50 francs quintal

  • Pain : 0,40 franc kilo

  • Bœuf : 1,85 franc kilo

  • Veau : 2,25 francs kilo

  • Mouton : 2,35 francs kilo

  • Porc : 2,15 francs kilo. (Claudel 2001)

 

1914

 

20 janvier 1914

 

Hennezel. Déclaration de « l’association Amicale de Jeunes Filles ». (JO du 07/05/1914)

 

25 février 1914

 

Décret attribuant aux communes de Saint Elophe, Brancourt, Fruze, et Soulosse,les biens ayant appartenu à la fabrique de l’église de Saint Elophe (10% pour Saint Elophe, 52% pour Brancourt, 16% pour Fruze et 22% pour Soulosse). (J0 du 1/3/1914).

 

Décret attribuant aux communes de Tollaincourt et de Rocourt, les biens ayant appartenu à la fabrique de l’église de Tollaincourt (75% pour Tollaincourt et 25% pour Rocourt) (JO du 1/3/1914) 

 

26 février 1914

 

Décret attribuant au bureau de bienfaisance de Vicherey et aux communes de Maconcourt et de Pleuvezain, les biens ayant appartenu à la fabrique de l’église de Vicherey (8 quinzième pour Vicherey, 4 quinzième pour Maconcourt et 3 quinzième pour Pleuvezain). (J0 du 5/3/1914)

 

1er mars 1914

 

Agriculture. Estimation de l’état des cultures dans les Vosges. (JO du 8/3/1914)

  • Blé d’hiver : Bon

  • Méteil : Bon

  • Seigle : Bon

  • Orge d’hiver : Bon

  • Avoine : Bon

  • Prairies artificielles : Bon

  • Prairies temporaires : Bon

  • Fourrages verts : assez bon

  • Prés naturels : Bon

 

3 mars 1914

 

Allarmont. La commune est autorisée à créer un bureau de bienfaisance doté des biens ayant appartenu à la fabrique de l’église. (JO du 26/03/1914).

 

13 mars 1914

 

Epinal. Le ministère du commerce, de l’industrie, des postes et des télégraphes est autorisé à investir la somme de 70.000 francs pour l’acquisition d’immeubles sis 2 rue Thiers et 10 et 12 rue des Forts. (JO du 22/03/1914).

 

24 mars 1914

 

Bettegney Saint Brice. Déclaration de l’association « La Fraternité » dont l’objet est la pratique du tir et du sport. (JO du 7/4/1914)

 

Dié (Saint). Décret attribuant au bureau de bienfaisance de Saint-Dié, des biens ayant appartenu à l’église cathédrale.

« Art 1. Sont attribués au bureau de bienfaisance de Saint Diè (Vosges), sous condition d’exécuter les charges maintenues par la liste ci-dessus visée, les biens ayant appartenu à la fabrique de l’église cathédrale de Saint-Dié et actuellement placés sous séquestre, à l’exception des rentes attribuées par le décret du 28 janvier 1914 et par l’article 2 du présent décret.

Art 2. Est attribué à l’hospice de Saint Dié, avec la fraction du reliquat du compte du séquestre y afférente, une rente de 1950 francs à prélever sur un titre de rente 3 p 100 sur l’Etat de 4016 francs n° 637567, section 8, ayant appartenu à la fabrique de l’église cathédrale de Saint-Dié…. » (Liste publiée au JO du 11/05/1909). (JO du 29/03/1914)

 

28 mars 1914

 

Mirecourt. Déclaration de « l’association catholique des chefs de famille du canton de Mirecourt » dont l’objet est de conserver et développer les principes chrétiens, propager les idées et les œuvres chrétiennes, unir les chefs de famille chrétiens pour exercer leurs droits sur l’éducation et l’instruction de l’enfant. (JO du 22/04/1914)

 

Raon-l’Etape. Déclaration de « l’association Union Jeanne d’Arc du canton de Raon-l’Etape » association de chefs de famille catholique ayant pour objet l’éducation et l’instruction des enfants (JO des 9/04/ et 22/04/1914).

 

29 mars 1914

 

Loi déclarant d’utilité publique l’établissement dans les départements des Vosges et de la Haute Marne, d’une voie ferrée d’intérêt local entre Neufchâteau et Contrexéville.

Cette voie doit avoir un écartement d’un mètre de largeur. 

Les expropriations doivent être réalisées dans un délai de 4 ans sous peine de nullité de cette loi. 

Les communes vosgiennes concernées par cette voie sont : Neufchâteau, PompierreSartesVrécourtSauvilleUrvilleSaint Ouen les PareySaulxures les BulgnévilleBulgnévilleContrexéville,

La Haute Marne est concernée pour une distance de 6516 mètres sur les communes de OutremécourtSommerécourtSoulaucourt.

Les concessionnaires sont Mrs Frédéric THOUVENIN entrepreneur de travaux publics à Epinal et François CHERY entrepreneur de travaux publics à Nancy. La convention de concession prendra fin le 31 décembre 1978.

Le montant total des dépenses de construction ne pourra dépasser 59.275 francs par kilomètre et 2.585.000 francs au total.

Les tarifs seront de 0,080 francs par km en 1ere classe et de 0,065 francs par km en 2e classe. (JO du 4/4/1914 avec publication intégrale de la Convention).

 

2 avril 1914

 

Charmes. Déclaration de l’association « l’Union Saint-Nicolas », société de gymnastique, tir et sports. (JO du 7/4/1914)

 

Etienne-les-Remiremont (St). Déclaration de l’association « Musique des Grands Moulins » ayant pour objet de créer une distraction honnête à tous ses membres et en faire profiter la population des usines. (JO du 26/04/1914)

 

10 avril 1914

 

Raon-aux-Bois. Déclaration de l’association, « Société mixte de tir et de préparation militaire » ayant pour objet l’enseignement du tir et la préparation au brevet d’aptitude militaire. (JO du 03/05/1914)

 

14 avril 1914

 

Jussarupt. Déclaration de « l’Association Républicaine Démocratique de Jussarupt » ayant pour objet la propagation de l’idée républicaine. (JO du 17/05/1914) 

 

15 avril 1914

 

Nouvelle répartition d’unités militaires. (JO du 16/04/1914)

  • Le 4e régiment de Chasseurs est affecté à Epinal.

 

16 avril 1914

 

Gérardmer. Déclaration de l’association « Club athlétique Gérômois » ayant pour objet le sport (JO du 08/05/1914)

 

20 avril 1914

 

Brouvelieures. Déclaration de l’association « Union Jeanne d’Arc du canton de Brouvelieures » dont l’objet est de conserver et développer les principes religieux et les habitudes chrétiennes. (JO du 30/04/1914)

 

25 avril 1914

 

Dié(Saint). La Chambre de commerce de Saint-Dié est autorisée à emprunter la somme de 100.000 francs pour l’acquisition d’un immeuble appartenant à la ville et destiné à l’installation de ladite Chambre. (JO du 30/04/1914).

 

29 avril 1914

 

Lamarche. Décret attribuant des biens ayant appartenu à la fabrique de l’église de Lamarche.

Le bureau de bienfaisance obtient les biens de la fabrique moins la rente attribuée à l’hospice.

L’hospice de Lamarche obtient une rente de 200 francs à prélever sur un titre de rente 3% sur l’Etat de 671 francs ayant appartenu à la fabrique de l’église. (JO du 06/05/1914)

 

5 mai 1914

 

Gérardmer. Déclaration de l’association « Union Saint-Gérard, maison Jeanne d’Arc » ayant pour objet les droits et devoirs chrétiens dans la famille et l’éducation. (JO du 12/05/1914)

 

6 mai 1914

 

Avillers. Décret attribuant les biens ayant appartenu à la mense de l’église d’Avillers au bureau de bienfaisance de la commune. (JO du 14/05/1914)

 

13 mai 1914

 

Epinal. Décret créant une 21e légion de gendarmerie à Epinal comprenant la compagnie des Vosges et la compagnie de Haute-Marne. La 7e légion bis est supprimée. (JO du 20/05/1914)

 

16 mai 1914

 

Epinal. Décret déclarant d’utilité publique les travaux à effectuer pour l’établissement d’une gare extérieure de manœuvre à Epinal(ligne Nancy Gray).

L’avant projet avait été présenté dès le 8 avril 1910 par la compagnie des chemins de fer de l’est. (JO du 24/05/1914).

 

Moyenmoutier. Déclaration de l’association « du vestiaire républicain démocratique » (JO du 24/07/1914)

 

18 mai 1914

 

Darney. Déclaration de l’association « Union catholique du canton de Darney » ayant pour objet les principes chrétiens dans la famille et l’éducation. (JO du 13/06/1914)

 

19 mai 1914

 

Bains les Bains. Déclaration de « l’association catholique des chefs de famille du canton de Bains » ayant pour objet l’éducation et la défense des intérêts catholiques du canton. (JO du 27/05/1914)

 

20 mai 1914

 

Saulxures-sur-Moselotte. Déclaration de l’association « L’amicale du Rupt de Bamont et de Baudimont » ayant pour objet les œuvres scolaires et postscolaires. (JO du 26/05/1914)

 

23 mai 1914

 

Moussey. Déclaration de « l’association Amicale des anciennes élèves de l’école des filles de Moussey » ayant pour objet l’éducation ménagère et la solidarité. (JO du 28/05/1914)

 

27 mai 1914

 

Lignéville. Déclaration de l’association « L’Espérance » ayant pour objet l’éducation et le divertissement de la jeunesse. (JO du 09/06/1914)

 

28 mai 1914

 

Châtel sur Moselle. Déclaration de l’association « Union des catholiques du canton de Châtel » ayant pour objet la défense des idées catholiques dans la famille et autres institutions. (JO du 23/06/1914). 

 

Châtenois. Déclaration de l’association « Union Jeanne d’Arc » ayant pour objet l’éducation chrétienne. (JO du 04/06/1914)

 

Senaide. Déclaration de l’association « La vigilante » ayant pour objet de resserrer les liens d’amitié entre les élèves et les anciens élèves des écoles publique de Senaide et compléter leur instruction ainsi que leur éducation. 

 

 

29 mai 1914

 

Hurbache. Déclaration de l’association « La future ménagère » ayant pour objet l’éducation ménagère. (JO du 09/06/1914)

 

1 juin 1914

 

Agriculture. Résultat des cultures dans les Vosges (surfaces en hectares) (JO du 16/06/1914)

  • Maïs : 0

  • Pommes de terre : 28.300

  • Topinambours : 40

  • Betteraves à sucre : 0

  • Betteraves de distillerie : 0

  • Betteraves fourragères : 4.900

  • Prairies artificielles : 17.400

  • Prairies temporaires : 3.900

  • Fourrages verts : 1.200

  • Prés naturels : 98.000

  • Herbages : 9.100

  • Vignes : 1.200

  • Pommes et poires à cidre : 0

  • Houblon : 6

  • Lin : 2

  • Chanvre : 0

  • Osier : 46

  • Tabac : 7

 

2 juin 1914

 

Belmont-sur-Buttant et Domfaing. Déclaration de l’association « La Saint-Laurent de Belmont-Domfaing » ayant pour objet la gymnastique, le tir et le sport. (JO du 2/07/1914)

 

3 juin 1914

 

Epinal Déclaration de l’association « Comoedia », groupe théâtral spinalien, société dramatique d’auteurs. (JO du 17/06/1914) 

 

4 juin 1914

 

Hareville sous Montfort. Déclaration de la « société de tir la Patriote ». (JO du 23/06/1914)

 

5 juin 1914

 

Corcieux. Déclaration de l’association « La schola Notre-Dame des Forfelets de Corcieux » ayant pour objet le chant. (JO du 17/06/1914)

 

Dié (Saint). Déclaration de l’association « L’artillerie de l’arrondissement de Saint-Dié » ayant pour objet de resserrer les liens amicaux de fraternité et de bonne camaraderie. (JO du 11/06/1914).

 

Rupt-sur-Moselle. Déclaration de l’association « Union des catholiques du doyenné de Rupt-sur-Moselle » ayant pour objet l’action catholique (JO du 11/06/1914.)

 

10 juin 1914

 

Bruyères. Déclaration de l’association « Société scolaire forestière de Bruyères » ayant pour objet d’attacher les élèves, anciens élèves et amis de l’école de Bruyères à leur commune, développer leurs sentiments de solidarité. (JO du 18/06/1914).

 

12 juin 1914

 

Mattaincourt. Déclaration de « l’association sportive de Mattaincourt et de la région » ayant pour objet le sport et la préparation militaire (JO du 21/06/1914) 

 

22 juin 1914

 

Thaon-les-Vosges. Décret autorisant des travaux de remplacement du pont tournant par un pont fixe établi sur le canal de l’est (branche sud) à l’aval de l’écluse n°19 et de suppression du pont fixe établi sur la tête aval de ladite écluse.

Le coût des travaux est estimé à 120.000 francs.

La société de blanchisserie et de teinturerie de Thaon prend l’engagement de prendre à sa charge toutes dépenses en dehors de la participation forfaitaire de l’Etat fixée à 60.000 francs.

Par la suite les frais d’entretien de l’ouvrage seront pris en charge par la B.T.T et la commune de Thaon. (JO du 24/06/1914)

 

1er juillet 1914

 

Situation agricole dans le département.

« Les pluies ont empêché les travaux agricoles mais n’ont pas été trop défavorables aux récoltes. Les blés en pleine floraison, sont assez beaux dans leur ensemble ; les seigles et méteils ont belle apparence, mais ils ont fleuri par temps froid et pluvieux. Les avoines et les orges ont largement profité de l’humidité et sont de belle venue. La fenaison des prairies artificielles a été contrariée et même arrêtée par le mauvais temps ; elle se poursuit actuellement ainsi que celle des prairies naturelles. Le rendement en foin dans les près sera satisfaisant dans les terrains secs et sains mais faible dans les vallées et les bas fonds qui ont souffert du froid et de l’excès d’humidité. Les betteraves on,t bien levé. Les pommes de terre sont envahies par les plantes adventices et laissent beaucoup à désirer. Les fruits qui étaient très nombreux au début s’éclaircissent considérablement. La récolte sera irrégulière et plutôt faible pour les prunes, satisfaisante pour les pommes et poires. Au vignoble le mildiou a fait son apparition. On se plaint dans les potagers des ravages de loches. » (JO du 06/07/1914)

Superficie des cultures (en hectares). (JO du 13/07/1914)

  • Blé d’hiver : 38.000

  • Blé de printemps : 0

  • Méteil : 3.900

  • Seigle : 11.800

  • Maïs : 0

  • Orge d’hiver : 200

  • Orge de printemps : 3.150

  • Avoine d’hiver : 0

  • Avoine de printemps : 50.200

 

5 juillet 1914

 

Damas et Bettegney. Déclaration de l’association « Amicale laïque de jeunes filles de Damas et Bettegney. » (JO du 19/07/1914)

 

15 juillet 1914

 

Fonds de subvention destiné à venir en aide aux départements (exercice 1915) (JO du 17/07/1914)

Le département des Vosges reçoit une subvention de 43.600 francs sur une somme totale de 3.682.000 francs.

 

17 juillet 1914

 

Epinal. Déclaration de l’association « La Saint Hubert du Saut le Cerf » ayant pour objet la pratique de la trompe de chasse. (JO du 30/07/1914)

 

19 juillet 1914

 

Vincey. Déclaration de l’association « L’écho de Vincey » fanfare de trompettes. (JO du 31/07/1914) 

 

31 juillet 1914

 

Mobilisation générale. Le télégramme officiel de la mobilisation parvient à la préfecture d’Epinal à 16h40.

«  Ordre de mobilisation générale. Le premier jour de la mobilisation est le dimanche 2 août. Au reçu du présent télégramme, le destinataire doit en accuser réception par la poste, au général commandant le 21e Corps d’armée à Epinal en reproduisant textuellement l’ordre reçu et en indiquant l’heure de sa remise. (Claudel J-P 1999)

 

La présence militaire dans les Vosges est la suivante :

Epinal (garnison de 14.000 hommes).

Sous l’autorité directe du général gouverneur de la place.

  • 8e RAP.

  • 170e RI

  • 43e RIT

  • Des éléments du 4e RG.

  • Le 3e Groupe aéronautique.

  • Des éléments d’aérostation et deux dirigeables.

Sous l’autorité du général commandant le 21e CA.

  • 149e RI

  • 17e RI

  • 62e RA

  • 4e Régiment de Chasseurs.

  • Des éléments du génie, du train….

Gérardmer : 152e RI

Saint-Dié : 3 et 10e BCP.

Remiremont : 5e BCP

Saint Etienne les Remiremont : 15e BCP.

Rambervillers : 17e BCP

Neufchâteau : 52e RIT.

Raon l’Etape : 21e BCP.

Senones : 1er BCP

 

 

Date de création : 2 novembre 2020

1ere mise à jour : 22 avril 2021



22/04/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 801 autres membres