Communes vosgiennes citées à l'ordre de l'armée durant la Première Guerre mondiale.

COMMUNES VOSGIENNES CITEES A L’ORDRE DE L’ARMEE

DURANT LA PREMIERE GUERRE MONDIALE

 

 

56 communes vosgiennes, ont été citées après la Première Guerre mondiale, le plus souvent à cause, soit de l’occupation, plus ou moins longue des Allemands, soit à cause des dégâts particulièrement importants subis. 

 

A chaque fois la citation s’accompagne de l’attribution de la croix de guerre avec palme. 

E5544A41-F35C-48EF-8387-32DC8B732833.jpeg

 

Anglemont (21/10/1920)

Citation commune avec La-Neuveville-les-Raon, Doncières et La-Petite-Fosse. 

« Après avoir été le théâtre de violents combats en août et septembre 1914, ont été en partie détruites par les bombardements et l’incendie. Par leurs souffrances et l’héroïsme de leurs habitants, dont plusieurs ont été tués ou blessés, ont bien mérité du pays. »(JO du 23/10/1920) 

 

Ban-de-Laveline (22/10/1921)

Citation commune avec La Salle, Hurbache et Coinches. 

« Envahies par l’ennemi au début des hostilités, ont subi de fréquents bombardements qui les ont en parties détruites. Par les souffrances endurées et la belle attitude de leurs populations, ont bien mérité du pays. » (JO du 27/10/1921)

 

Ban-de-Sapt (30/08/1920)

« A été entièrement détruite par le canon de l’ennemi tant au cours des violents combats de 1915 que par de fréquents bombardements ultérieurs qui ont fait de nombreuses victimes parmi ses habitants. Par son héroïque sacrifice a bien mérité de la patrie. » (JO du 2/9/1920)

 

Barbe (Sainte) (30/08/1920)

« A subi sans faiblesse, au début de la guerre l’occupation  de l’ennemi, supportant avec courage ses réquisitions et ses crimes. A vu une partie de ses maisons détruites par l’incendie et fusiller et déporter nombre de ses habitants. Par sa belle tenue a bien mérité de la patrie. » (JO du 2/9/1920)

 

Benoît (Saint) (30/08/1920)

« Objectif des deux adversaires au cours de la bataille de septembre 1914, a eu ses maisons presque toutes détruites ou gravement endommagées, sans que cependant ses habitants aient songé à quitter leurs foyers ayant un ordre impératif du commandement, se montrant ainsi digne de la reconnaissance du pays. » (JO du 2/9/1920)

 

Bertrimoutier (03/01/1921)

Citation commune avec Lesseux. 

« Courageuses citées qui ont été endommagées au cours des évènements de la guerre et dont les populations ont toujours fait preuve d’une belle attitude morale sous les bombardements. » (JO du 6/1/1921)

 

Beulay (Le) (03/01/1921)

Citation commune avec Neuviller-sur-Fave et Chatas. 

« Situées dans la zone de combat ont été fréquemment bombardées. Malgré les dommages subis ont fait preuve de la plus courageuse résignation en dépit des misères qu’elles ont eu à supporter pendant l’occupation ennemie. » (JO du 6/1/1921)

 

Bourgonce (La) (22/10/1921)

Citation commune avec La Voivre, Gemaingoutte, Lubine, Entre-deux-Eaux, 

Saint-Michel-sur-Meurthe, Saint-Jean d’Ormont, Saint-Rémy. 

« Envahies par l’ennemi au début des hostilités ont été en partie détruites par le bombardement ou par l’incendie. Par leurs deuils, les souffrances endurées et l’héroïsme dont ont fait preuve leurs habitants, ont bien mérité du pays. » (JO du 27/10/1921)

 

Celles sur Plaine (16/06/1921)

« Située sur la ligne de feu au cours de la guerre a été en grande partie détruite par les nombreux bombardements dont elle a été l’objet. Malgré ses deuils nombreux et les souffrances endurées a toujours fait preuve d’une superbe vaillance et d’une patriotique fermeté. » 

 

Chatas (03/01/1921)

Citation commune avec Neuvillers-sur-Fave et Le-Beulay.

« Situées dans la zone de combat ont été fréquemment bombardées. Malgré les dommages subis ont fait preuve de la plus courageuse résignation en dépit des misères qu’elles ont eu à supporter pendant l’occupation ennemie. » (JO du 6/1/1921)

 

Clézentaine (21/10/1920)

« A été l’objet, au début de la guerre, de violents bombardements qui l’ont en partie détruite. Malgré ses deuils, a montré dans les épreuves une fermeté d’âme et un courage admirables. » (JO du 23/10/1920) 

 

Coinches (22/10/1921)

Citation commune avec La Salle, Ban de Lavline et Ban de Laveline. 

« Envahies par l’ennemi au début des hostilités, ont subi de fréquents bombardements qui les ont en parties détruites. Par les souffrances endurées et la belle attitude de leurs populations, ont bien mérité du pays. » (JO du 27/10/1921)

 

Colroy la Grande (22/10/1921)

Citation commune avec Le Saulcy. 

« Occupées par l’ennemi pendant toute la durée de la guerre, ont été soumise à de nombreux bombardements qui les ont en partie détruites. Malgré leurs deuils et les souffrances endurées par leurs habitants, dont une grande partie fut déportée par les Allemands, n’ont cessé de faire preuve de la plus belle abnégation méritant ainsi la reconnaissance du pays. » (JO du 27/10/1921)

 

Combrimont (22/10/1921)

Citation commune avec Saulcy-sur-Meurthe, Sainte-Marguerite, Le Pair-et-Grandrupt, 

Denipaire, Etival,Mandray, Saint-Léonard, Taintrux, Raves. 

« Envahies par l’ennemi au début des hostilités, ont subi de nombreux bombardements qui les ont partiellement détruites. Par leurs deuils, leurs souffrances et l’attitude stoïque de leurs habitants, ont bien mérité du pays. » (JO du 27/10/1921)

 

Croix aux Mines (La) (03/01/1921)

Citation commune avec Moyenmoutier et Le-Ménil. 

« Ont été l’objet au cours de la guerre de violents bombardements qui les ont en partie détruites. Malgré leurs deuils nombreux, ont montré dans les épreuves une fermeté d’âme et un courage remarquable. » (JO du 6/1/1921)

 

Denipaire (22/10/1921)

Citation commune avec Saulcy-sur-Meurthe, Sainte-Marguerite, Le Pair-et-Grandrup, Combrimont, 

Etival, Mandray, Saint-Léonard, Taintrux, Raves. 

« Envahies par l’ennemi au début des hostilités, ont subi de nombreux bombardements qui les ont partiellement détruites. Par leurs deuils, leurs souffrances et l’attitude stoïque de leurs habitants, ont bien mérité du pays. » (JO du 27/10/1921)

 

Domptail (30/08/1920)

« A été victime de la sauvagerie des Allemands qui le 27 août 1914 ont incendié le village et emmené les notables en captivité. Délivrée le 11 septembre 1914 après avoir subi toutes les horreurs de la guerre, a bien mérité de la patrie par la belle attitude de ses habitants. »

(JO du 2/9/1920)

 

Doncières (21/10/1920)

Citation commune avec La-Neuveville-les-Raon, Anglemont, La-Petite-Fosse. 

« Après avoir été le théâtre de violents combats en août et septembre 1914, ont été en partie détruites par les bombardements et l’incendie. Par leurs souffrances et l’héroïsme de leurs habitants, dont plusieurs ont été tués ou blessés, ont bien mérité du pays. »(JO du 23/10/1920) 

 

Entre-deux-Eaux (22/10/1921)

Citation commune avec La Bourgonce, La Voivre, Gemaingoutte, Lubine,

Saint-Michel-sur-Meurthe, Saint-Jean-d’Ormont, Saint-Remy.

« Envahies par l’ennemi au début des hostilités ont été en partie détruites par le bombardement ou par l’incendie. Par leurs deuils, les souffrances endurées et l’héroïsme dont ont fait preuve leurs habitants, ont bien mérité du pays. » (JO du 27/10/1921)

 

Epinal (22/10/1921)

« Place forte de première ligne a été soumise pendant toute la durée de la guerre à de violents bombardements par avions qui ont fait de nombreuses victimes dans sa population, et occasionné des dégâts matériels importants. Pour la belle attitude, le courage et le patriotisme de ses habitants, a bien mérité du pays. » (JO du 27/10/1921)

 

Etival (22/10/1921)

Citation commune avec Saulcy sur Meurthe, Sainte Marguerite, Le Pair et Grandrupt, 

Combrimont, Denipaire, Mandray, Saint Léonard, Taintrux, Raves.

« Envahies par l’ennemi au début des hostilités, ont subi de nombreux bombardements qui les ont partiellement détruites. Par leurs deuils, leurs souffrances et l’attitude stoïque de leurs habitants, ont bien mérité du pays. » (JO du 27/10/1921)

 

Fraize (22/10/1921)

« Située à proximité des lignes ennemies a été endommagée par les fréquents bombardements dont elle a été l’objet. Par ses deuils et les souffrances qu’elle a vaillamment supportés, a bien mérité du pays. » (JO du 27/10/1921)

 

Frapelle (30/08/1920)

« Située en première ligne et transformée de ce fait en centre de résistance par l’ennemi, a été presque entièrement détruite par les bombardements au cours de près de quatre années d’occupation. A eu sa population soumise à toutes les souffrances de la guerre. » (JO du 2/9/1920)

 

Gemaingoutte (22/10/1921)

Citation commune avec La Bourgonce, La Voivre, Lubine, Entre-deux-Eaux, 

Saint-Michel-sur-Meurthe, Saint-Jean-d’Ormont, Saint-Remy.

« Envahies par l’ennemi au début des hostilités ont été en partie détruites par le bombardement ou par l’incendie. Par leurs deuils, les souffrances endurées et l’héroïsme dont ont fait preuve leurs habitants, ont bien mérité du pays. » (JO du 27/10/1921)

 

Grande Fosse (La) (07/02/1921) 

« Envahie dès 1914, a vu l’ennemi incendier nombre de ses maisons et fusiller deux de ses habitants. Située pendant toute la guerre dans les premières lignes allemandes, a été l’objet de fréquents bombardements qui l’ont gravement endommagée. A toujours fait preuve des plus belles qualités de courage et d’abnégation. » (JO du 7/02/1921)

 

Hurbache (22/10/1921)

Citation commune avec La Salle, Ban-de-Laveline, Coinches

« Envahies par l’ennemi au début des hostilités, ont subi de fréquents bombardements qui les ont en parties détruites. Par les souffrances endurées et la belle attitude de leurs populations, ont bien mérité du pays. » (JO du 27/10/1921)

 

Jean d’Ormont (Saint) (22/10/1921)

Citation commune avec La Bourgonce, La Voivre, Gemaingoutte, Lubine, 

Entre-deux-Eaux, Saint-Michel-sur-Meurthe, Saint-Remy.

« Envahies par l’ennemi au début des hostilités ont été en partie détruites par le bombardement ou par l’incendie. Par leurs deuils, les souffrances endurées et l’héroïsme dont ont fait preuve leurs habitants, ont bien mérité du pays. » (JO du 27/10/1921)

 

Léonard (Saint) (22/10/1921)

Citation commune avec Saulcy sur Meurthe, Sainte Marguerite, Le Pair et Grandrupt, 

Combrimont, Denipaire, Etival, Mandray, Taintrux, Raves.

« Envahies par l’ennemi au début des hostilités, ont subi de nombreux bombardements qui les ont partiellement détruites. Par leurs deuils, leurs souffrances et l’attitude stoïque de leurs habitants, ont bien mérité du pays. » (JO du 27/10/1921)

 

Lesseux (03/01/1921)

Citation commune avec Lesseux. 

« Courageuses citées qui ont été endommagées au cours des évènements de la guerre et dont les populations ont toujours fait preuve d’une belle attitude morale sous les bombardements. » (JO du 6/1/1921)

 

Lubine (22/10/1921)

Citation commune avec La Bourgonce, La Voivre, Gemaingoutte,

Entre-deux-Eaux, Saint-Michel-sur-Meurthe, Saint-Jean-d’Ormont, Saint-Remy.

« Envahies par l’ennemi au début des hostilités ont été en partie détruites par le bombardement ou par l’incendie. Par leurs deuils, les souffrances endurées et l’héroïsme dont ont fait preuve leurs habitants, ont bien mérité du pays. » (JO du 27/10/1921)

 

Lusse (30/08/1920)

« Située dans les premières lignes ennemies pendant toute la campagne, a été soumise de ce fait à des bombardements continuels qui ont fait dans sa population de nombreuses victimes. A enduré avec courage et abnégation les tortures d’une occupation brutale. » (JO du 2/9/1920)

 

Mandray (22/10/1921)

Citation commune avec Saulcy sur Meurthe, Sainte Marguerite, Le Pair et Grandrupt, 

Combrimont, Denipaire, Etival, Saint Léonard, Taintrux, Raves.

« Envahies par l’ennemi au début des hostilités, ont subi de nombreux bombardements qui les ont partiellement détruites. Par leurs deuils, leurs souffrances et l’attitude stoïque de leurs habitants, ont bien mérité du pays. » (JO du 27/10/1921)

 

Marguerite (Sainte) (22/10/1921)

Citation commune avec Saulcy sur Meurthe, Le Pair et Grandrupt, Combrimont, Denipaire, 

Etival, Mandray, Saint Léonard, Taintrux, Raves.

« Envahies par l’ennemi au début des hostilités, ont subi de nombreux bombardements qui les ont partiellement détruites. Par leurs deuils, leurs souffrances et l’attitude stoïque de leurs habitants, ont bien mérité du pays. » (JO du 27/10/1921)

 

Ménil (Le) (03/01/1921)

Citation commune avec Moyenmoutier et La-Croix-aux-Mines.

« Ont été l’objet au cours de la guerre de violents bombardements qui les ont en partie détruites. Malgré leurs deuils nombreux, ont montré dans les épreuves une fermeté d’âme et un courage remarquable. » (JO du 6/1/1921)

 

Ménil sur Belvitte (21/10/1920)

Citation commune avec Saint-Pierremont. 

«Envahie par les Allemands en août et septembre 1914, ont été en partie détruite par de nombreux bombardements et l’incendie. On fait preuve de la plus courageuse résignation, malgré les pertes subies par leur population. » (JO du 23/10/1920)   

 

Michel-sur-Meurthe (saint) (22/10/1921)

Citation commune avec La Bourgonce, La Voivre, Gemaingoutte, Lubine, 

Entre-deux-Eaux, Saint-Jean-d’Ormont, Saint-Remy.

« Envahies par l’ennemi au début des hostilités ont été en partie détruites par le bombardement ou par l’incendie. Par leurs deuils, les souffrances endurées et l’héroïsme dont ont fait preuve leurs habitants, ont bien mérité du pays. » (JO du 27/10/1921)

 

Moyenmoutier (03/01/1921)

Citation commune avec Le-Ménil et La-Croix-aux-Mines. 

« Ont été l’objet au cours de la guerre de violents bombardements qui les ont en partie détruites. Malgré leurs deuils nombreux, ont montré dans les épreuves une fermeté d’âme et un courage remarquable. » (JO du 6/1/1921)

 

Neuveville les Raon (La) (21/10/1920)

Citation commune avec Doncières, Anglemont et La-Petite-Fosse

« Après avoir été le théâtre de violents combats en août et septembre 1914, ont été en partie détruites par les bombardements et l’incendie. Par leurs souffrances et l’héroïsme de leurs habitants, dont plusieurs ont été tués ou blessés, ont bien mérité du pays. »(JO du 23/10/1920) 

 

Neuvillers sur Fave (03/01/1921)

Citation commune avec Chatas et Le-Beulay. 

« Situées dans la zone de combat ont été fréquemment bombardées. Malgré les dommages subis ont fait preuve de la plus courageuse résignation en dépit des misères qu’elles ont eu à supporter pendant l’occupation ennemie. » (JO du 6/1/1921)

 

Nompatelize (16/06/1921)

« A été en 1914, le théâtre de violents combats qui l’ont gravement endommagée. Par la belle tenue morale de ses habitants, dont deux furent fusillés au cours de l’occupation, a bien mérité du pays. »

 

Pair et Grandrupt (Le) (22/10/1921)

Citation commune avec Saulcy sur Meurthe, Sainte Marguerite, Combrimont, 

Denipaire, Etival, Mandray, Saint Léonard, Taintrux, Raves.

« Envahies par l’ennemi au début des hostilités, ont subi de nombreux bombardements qui les ont partiellement détruites. Par leurs deuils, leurs souffrances et l’attitude stoïque de leurs habitants, ont bien mérité du pays. » (JO du 27/10/1921)

 

Petite Fosse (La) (21/10/06)

Citation commune avec La-Neuveville-les-Raon, Anglemont, Doncières. 

« Après avoir été le théâtre de violents combats en août et septembre 1914, ont été en partie détruites par les bombardements et l’incendie. Par leurs souffrances et l’héroïsme de leurs habitants, dont plusieurs ont été tués ou blessés, ont bien mérité du pays. »(JO du 23/10/1920) 

 

Pierremont (Saint) (21/10/1920)

Citation commune avec Ménil-Sur-Belvitte.

«Envahie par les Allemands en août et septembre 1914, ont été en partie détruite par de nombreux bombardements et l’incendie. On fait preuve de la plus courageuse résignation, malgré les pertes subies par leur population. » (JO du 23/10/1920)   

 

Provenchères-sur-Fave (30/08/1920)

« A subi les atteintes de l’ennemi dès le début de la campagne. Occupée pendant toute la guerre, a fait preuve des plus belles qualités de patriotisme malgré les nombreux bombardements auxquels elle a été soumise et les pertes subies par sa population. » (JO du 2/9/1920)

 

Raon-l’Etape (30/08/1920)

« Vaillante cité qui a vu ses édifices et une grande partie de ses maisons brûlés, ses foyers pillés, ses habitants brutalisés au cours d’une occupation de trois semaines par l’ennemi au début de la guerre. Soumise par la suite à de fréquents bombardements a fait preuve d’une belle ténacité en attendant l’heure de la victoire. » (JO du 2/9/1920)

 

Raves (22/10/1921)

Citation commune avec Saulcy sur Meurthe, Sainte Marguerite, Le Pair et Grandrupt, 

Combrimont, Denipaire, Etival, Mandray, Saint Léonard, Taintrux. 

« Envahies par l’ennemi au début des hostilités, ont subi de nombreux bombardements qui les ont partiellement détruites. Par leurs deuils, leurs souffrances et l’attitude stoïque de leurs habitants, ont bien mérité du pays. » (JO du 27/10/1921)

 

Remy (Saint) (22/10/1921)

Citation commune avec La Bourgonce, La Voivre, Gemaingoutte, Lubine, Entre-deux-Eaux, 

Saint-Michel-sur-Meurthe, Saint-Jean-d’Ormont. 

« Envahies par l’ennemi au début des hostilités ont été en partie détruites par le bombardement ou par l’incendie. Par leurs deuils, les souffrances endurées et l’héroïsme dont ont fait preuve leurs habitants, ont bien mérité du pays. » (JO du 27/10/1921)

 

Salle (La) (22/10/1921)

Citation commune avec Hurbache, Ban-de-Laveline et Coinches. 

« Envahies par l’ennemi au début des hostilités, ont subi de fréquents bombardements qui les ont en parties détruites. Par les souffrances endurées et la belle attitude de leurs populations, ont bien mérité du pays. » (JO du 27/10/1921)

 

Saulcy (Le) (22/10/1921)

Citation commune avec Colroy-la-Grande. 

« Occupées par l’ennemi pendant toute la durée de la guerre, ont été soumise à de nombreux bombardements qui les ont en partie détruites. Malgré leurs deuils et les souffrances endurées par leurs habitants, dont une grande partie fut déportée par les Allemands, n’ont cessé de faire preuve de la plus belle abnégation méritant ainsi la reconnaissance du pays. » (JO du 27/10/1921)

 

Saulcy sur Meurthe (22/10/1921)

Citation commune avec Sainte Marguerite, Le Pair et Grandrupt, Combrimont, 

Denipaire, Etival, Mandray, Saint Léonard, Taintrux, Raves.

« Envahies par l’ennemi au début des hostilités, ont subi de nombreux bombardements qui les ont partiellement détruites. Par leurs deuils, leurs souffrances et l’attitude stoïque de leurs habitants, ont bien mérité du pays. » (JO du 27/10/1921)

 

Senones (30/08/1920)

« Demeurée pendant toute la guerre dans la zone de bataille, a été presque entièrement détruite. Malgré ses deuils et ses ruines, a gardé un moral intact, faisant preuve du plus bel esprit de sacrifice. » (JO du 2/9/1920)

 

Taintrux (22/10/1921)

Citation commune avec Saulcy sur Meurthe, Sainte Marguerite, Le Pair et Grandrupt, 

Combrimont, Denipaire, Etival, Mandray, Saint Léonard, Raves.

« Envahies par l’ennemi au début des hostilités, ont subi de nombreux bombardements qui les ont partiellement détruites. Par leurs deuils, leurs souffrances et l’attitude stoïque de leurs habitants, ont bien mérité du pays. » (JO du 27/10/1921)

 

Vexaincourt (30/08/1920)

« Incendiée à la main au début de la guerre par les Allemands qui ont fusillé ses notables et commis les pires exactions, a fait preuve en ces circonstances douloureuses du plus pur patriotisme et de la plus belle abnégation. » (JO du 2/9/1920)

 

Vieux Moulin (01/02/1922)

« Occupée pendant toute la guerre, a supporté vaillamment les nombreux bombardements dont elle a été l’objet. Par ses deuils, les dommages subis et les souffrances endurées, a bien mérité du pays. » (JO du 3/2/1922)  

 

Voivre (La) (22/10/1921)

Citation commune avec La Bourgonce, Gemaingoutte, Lubine, Entre-deux-Eaux, 

Saint-Michel-sur-Meurthe, Saint-Jean-d’Ormont, Saint-Remy.

« Envahies par l’ennemi au début des hostilités ont été en partie détruites par le bombardement ou par l’incendie. Par leurs deuils, les souffrances endurées et l’héroïsme dont ont fait preuve leurs habitants, ont bien mérité du pays. » (JO du 27/10/1921)

 

Wissembach (21/10/1920)

« Située pendant quatre années sur la ligne de feu, a été en partie détruite par de violents et nombreux bombardements. Malgré les victimes dans sa population et les atrocités commises par un ennemi qui fusilla plusieurs de ses habitants, a fait preuve de la plus ferme constance et du plus beau patriotisme. A bien mérité du pays. » (JO du 23/10/1920) 

 

Fin

 

 

 



22/04/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 801 autres membres