1939-1945. Melville (Jean-Pierre). L'armée des ombres (film)

L'ARMEE DES OMBRES

 

 

Fiche technique.

 

Film franco-italien de Jean-Pierre Melville de 1969.

 

Film de 145 mm

 

Scénario de Jean-Pierre Melville d'après le roman de Joseph Kessel.

 

Musique. Eric Demarsan

 

Sortie en France le 12 septembre 1969 et en Italie le 6 octobre 1970.

 

Distribution.

 

Philippe Gerbier : Lino Ventura.

Mathilde : Simone Signoret.

Luc Jardie dit Saint-Luc : Paul Meurisse

Jean-François Jardie : Jean-Pierre Cassel

Félix : Paul Crochet

Le Bison : Christian Barbier

Le Masque : Claude Mann

Paul Dounat : Alain Libolt

Legrain : Alain Decock.

 

Synopsis

 

Le film se déroule sur une période assez courte du 20 octobre 1942 au 23 février 1943.

 

0h00'00 – 0h02'02. Présentation. Défilé allemand, musique en tête, sur les Champs Élysées de Paris.

 

0h02'02 – 0h03'05. Générique qui se déroule sur fond de paysage sous la pluie. Arrivée d'un camion sur la route. Une date : 20 octobre 1942.

 

0h03'05 – 0h05'00. L'intérieur d'une voiture cellulaire dans laquelle se trouve Gerbier en compagnie d'un gendarme. Le camion fait un détour par une ferme pour que l'un des membres de l'escorte puisse se procurer du ravitaillement. (livre page 11)

 

0h05'00 – 0h06'47. Arrivée au camp de concentration appelé le « camp des Allemands ». Accueil de Gerbier par le directeur (monologue du directeur qui lit et commente son dossier) (livre page 12)

 

0h06'47 – 0h10'12. Gerbier est conduit dans un baraquement. Il fait la connaissance des occupants qui se présentent à leur tour. (livre page 15)

 

0h10'12 – 0h11'15. Gerbier fait son sport dehors et prend contact avec un jeune communiste Legrain. (livre page 26)

 

0h11'15 – 0h12'45. Commentaire off de Gerbier, qui se promène dans le camp, sur la composition du camp. (page 22)

 

0h12'45 – 0h13'58. Gerbier se rend à la centrale électrique où travaille Legrain et engage la conversation avec lui. (page 26)

 

0h13'58 – 0h15'35. Décès du jeune instituteur Armel ami de Legrain. (page 29)

 

0h15'35 – 0h16'35. Dans la nuit Legrain explique un plan d'évasion à Gerbier. (livre page 41)

 

0h16'35 – 0h19'40. Arrivée au camp de 4 hommes qui viennent chercher Gerbier (N'est pas dans le roman)

 

0h19'40 – 0h26'12. Gerbier est livré à la Gestapo. Longue attente dans un couloir en compagnie d'un autre homme à qui Gerbier propose de tenter une évasion. (N'est pas dans le roman)

Gerbier se lève pour demander quelque chose à la sentinelle, lui prend sa baïonnette et la poignarde. Pendant ce temps le deuxième homme prend la fuite suivi ensuite par Gerbier qui court dans la rue. (N'est pas dans le roman)

 

0h26'12 – 0h28'53. Gerbier entre chez un coiffeur pour se faire raser la barbe. Au mur une affiche de propagande de Pétain.

Au moment de partir, le coiffeur, qui a deviné qu'il est en fuite, lui tend un vieil imperméable pour accentuer le changement. (livre page 156 mais concerne Jean-François)

 

0h28'53 – 0h41'15. Arrestation et exécution de Paul Dounat, celui qui a trahit Gerbier. Ce dernier est accompagné du Bison, de Félix et de Lemasque. (livre chapitre 2 pages 54-73)

 

0h41'15 – 0h41'37. Félix dans le métro, enlève son chapeau melon qui lui donne un air de policier.

 

0h41'37 – 0h44'27. Félix se rend dans un bar fréquenté par les Allemands. Il rencontre un ancien camarade de combat, Jean-François. Il lui propose d'entrer dans la résistance, ce qu'il accepte. (livre page 73 mais cela se passe dans la rue)

 

0h44'27 – 0h46'40. Rencontre entre Gerbier et Félix pour parler d'un futur embarquement clandestin pour l'Angleterre. Se pose un problème de planque. (livre page 85)

 

0h46'40 – 0h51'20. Mission de Jean-François à Paris pour livrer deux postes TSF. Passe un contrôle allemand en prenant un enfant dans les bras (roman page mais donne la valise à un soldat allemand)

Arrêté de nouveau par des policiers français qui recherchent du marché noir et laissent passer les postes sans difficulté.

C'est Mathilde qui réceptionne les postes. (livre pages 79 à 84)

 

0h51'20 – 0h54'47. Jean-François va rendre visite à son frère Saint-Luc, type même de l'intellectuel hors du monde. Lors du repas, Jean-François se rend compte que bien qu'adorant son frère, il ne peut partager ce qu'il vit avec lui. (livre pages 79 à 84)

 

0h54'47 – 0h57'30. Arrivée de Gerbier et de Jean-François dans la ferme où attendent les clandestins avant leur embarquement.

Gerbier confie une mission à Jean-François. Amener à part le grand patron au sous-marin. (livre page 94-99)

 

0h57'30 – 1h01'33. Attente de Jean-François sur la plage. Scène de la douane (livre page )

Embarquement du grand patron qui n'est autre que Saint-Luc. Mais bien qu'étant dans la même barque Jean-François ne reconnaît pas son frère, qui est caché par l'obscurité et qui ne parle pas. (dans le roman page 100 à 104, Jean-François et Saint-Luc se reconnaissent).

 

1h01'33 – 1h07'55. Gerbier et Saint-Luc à Londres. (livre pages 106 à 121)

Saint-Luc est fait compagnon de la Libération par le général De Gaulle (pas dans le roman)

Bombardement nocturne, Gerbier se réfugie dans un bar dans lequel beaucoup de jeunes militaires, hommes et femmes, dansent sans se soucier de ce qui passe dehors (pas dans le roman).

 

1h07'55 – 1h09'27. Félix qui marche dans la rue est arrêté par la Gestapo puis interrogé (est évoquée dans le roman mais sans détails)

 

1h09'27 – 1h10'55. Londres au QG de la France Libre. Gerbier apprend l'arrestation de Félix et décide de rentrer la nuit même. (Pas dans le roman)

 

1h10'55 – 1h11'30. Retour sur Félix toujours attaché sur sa chaise mais le visage tuméfié. (Pas dans le roman)

 

1h11'30 – 1h20'00. Gerbier est équipé pour sauter en parachute. Après son saut il rejoint une gare à pied.

 

1h20'00 – 1h21'43. Gerbier décide de prendre Mathilde comme adjoint. Voix off de Gerbier sur ses qualités. Elle prépare l'évasion de Félix. (Pas dans le roman, Félix s'évade lui même page 127)

 

1h21'43 – 1h24'50. Mathilde trouve une planque à Gerbier dans un château (épisode du vieux baron royaliste). Le parc du château devient rapidement un lieu d'atterrissage pour les avions venus de Londres. (livre page 126)

 

1h24'50 – 1h27'55. Gerbier et Mathilde se retrouvent pour évoquer le cas de Félix. Mathilde persiste dans sa volonté de la faire évader. (Pas dans le roman)

 

1h27'55 – 1h29'40. Jean-François écrit une lettre à Gerbier pour l'informer qu'il ne participera pas à la mission d'évasion et pour lui demander de ne pas chercher à savoir ce qu'il va devenir. Puis il écrit une lettre anonyme. (N'est pas dans le livre)

 

1h29'40 – 1h30'09. Le Bison apporte les uniformes allemands demandés par Mathilde.

 

1h30'09 – 1h30'47. Mathilde déguisée en veuve entre et ressort d'une salle d’hôpital. (Pas dans le roman)

 

1h30'47 – 1h32'25. Mathilde et Gerbier, dans une forêt, parlent toujours de l'évasion de Félix, mais aussi de la disparition de Jean-François. (Pas dans le roman)

 

1h32'25 – 1h34'25. Jean-François qui s'est en fait dénoncé lui même est amené dans les bureaux de la Gestapo. Il est torturé. (N'est pas dans le livre)

 

1h34'25 – 1h34'55. Gerbier quitte le château. Une voix off explique que 3 jours plus tard le baron et ses hommes sont arrêtés et fusillés. (livre page 126)

 

1h34'55 – 1h46'30. Mathilde déguisée en infirmière, aidée par Le Bison et Le Masque déguisés en soldats allemands, s'introduisent dans la prison pour faire évader Félix. Mais le médecin allemand s'y oppose car Félix est mourant. Dans la cellule Jean-François qui se trouve avec Félix lui propose une pilule de cyanure. (N'est pas dans le livre. Félix est arrêté une deuxième fois mais meurt sous les coups de la police de Vichy (page 179))

 

1h46'30 – 1h48'40. Rencontre, dans un restaurant, entre Mathilde et Gerbier pour évoquer l'échec du sauvetage de Félix. Mathilde veut que Gerbier parte pour Londres car il est recherché par toutes les polices. Gerbier refuse car il a trop de travail. Après le départ de Mathilde, la police envahit le restaurant et arrête tout le monde. (N'est pas dans le livre. On ne sait comment Gerbier a été arrêté)

 

1h48'40 – 1h54'40. Une sentinelle allemande passe une inspection de cellules dans une prison. Dans l'une d'elle, Gerbier en compagnie d'autres hommes. Gerbier leur fait passer des cigarettes, puis on vient leur annoncer qu'ils vont être exécutés. Durant le trajet, Gerbier se remémore quelques images de son engagement. (chapitre 6 pages 210 à 222)

 

1h54'40 – 2h03'20. Arrivée des condamnés dans un champ de tir où ils devront courir pour éviter des tirs de mitrailleuses. Au début Gerbier refuse de courir, mais les tirs de l'officier le pousse à partir. Alors qu'il court, une explosion dégage beaucoup de fumée et le cache aux tirs. Une corde tombe du ciel et lui permet de s'évader. L'évasion a été montée par Mathilde en compagnie de Le Masque et du Bison. Après un long voyage Gerbier est caché, seul, dans une maison abandonnée. (chapitre 7 pages 223 à 231)

 

2h03'20 – 2h08'10. Gerbier vit seul dans sa planque, isolé de tout le monde. Son seul loisir, la lecture des ouvrages que Saint-Luc a écrit avant la guerre. (chapitre 8 pages 232 à 253)

 

2h08'10 – 2h18'06. Visite de Saint-Luc à Gerbier qui vient annoncer l'arrestation de Mathilde. Elle est victime d'un chantage qui oblige à l'exécuter. La situation se tend car le Bison refuse d'exécuter cet ordre. Intervention de Saint-Luc qui fait comprendre au Bison la nécessité de l'exécution.

 

2h18'06 – 2h19'11. 23 février 1943. L'exécution de Mathilde. (Chapitre 8)

 

2h19'11. Ce qu'ils deviennent : (Ce n'est pas dans le roman. On ne sait pas ce qu'ils deviennent)

  • Le Masque se suicide le 8 novembre 1943

  • Le Bison est décapité dans une prison allemande le 16 décembre 1943.

  • Saint-Luc meurt sous la torture sans parler le 22 janvier 1944.

  • Gerbier cette fois-ci refuse de courir. C'est le 13 février 1944.



04/03/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 329 autres membres