1914-1918. Vocabulaire poilu

LE VOCABULAIRE POILU

 

     Dès le début de la guerre, les centaines de milliers de soldats au front vont adopter un vocabulaire spécifique pour désigner des éléments de la vie courante ou les nouveautés auxquels ils sont confrontés. Certains mots sont repris de l'argot de différentes régions ou catégories sociales, d'autres sont inventés de toute pièce. Certains sont passés dans le langage courant, d'autres ont sombré dans l'oubli. Vous trouverez ci dessous un échantillon de cet argot poilu sous la forme d'un dictionnaire poilu - français puis français - poilu.

 

DICTIONNAIRE POILU FRANCAIS

 

A

 

Abeilles : petits éclats d'obus

Accroche coeur : décorations (croix de guerre par exemple).

Amoché : blessé, touché, détruit.

Antidérapant : vin

Aramon : vin rouge

Armoire à glace : sac de soldat;

As de carreau : sac de soldat.

Auber : argent monnayé, monnaie.

Azor : sac de soldat

 

B

 

Babillarde : lettre

Bagotter : action de marcher

Barda : Bagage du soldat.

     "Le barda consiste à disposer dans une toile de tente le nécessaire pour trois jours de vivres et de combat. Une fois cette opération terminée, la toile est roulée avec son contenu de façon à ce qu'elle puisse être arrimée sur le dos tel un sac tyrolien." (F Lugand, carnet de guerre d'un poilu savoyard)

Barder : Exécuter une chose difficile

Bardin : bagage militaire

Baroufle : bruit

Bath : bien, agréable, avantageux.

Baveux : journal

Bégonias (les) : les jambes

Bigorneau : soldat

Blindé : homme ivre

Barbaque : viande

Bobard : mensonge (expression très employée)

Boche, bochemard : allemand

Bordelais : tous ceux qui se sont sauvés à Bordeaux en août - septembre 1914 (lorsque la capitale était menacée par l'avancée allemande, peu de temps avant la bataille de la Marne).

Boudin cavaleur : ballon captif

Bougie : la tête

Boule : pain de soldat

Bourgue : un sou (5 centimes)

Bourguignon : soleil

Bourguignotte, bourguignette : casque de soldat

Braise : argent de poche

Brichton : pain

Broquille : minute

Brosse à dents : moustaches

 

C

 

Cabot : 1) chien

             2) caporal

Cagna : abri contre les projectiles.

     "Nos heures de loisirs sont occupés à consolider et à rendre plus confortable les abris que nous appelons cagna" (F Lugand, carnet de guerre d'un poilu savoyard)

     "Qu'est ce que ma cagna. Elle est située dans un bois de hêtres derrière le village, construite avec des rondins, recouverte de tôle ondulée, elle est d'un aspect accueillant." (F Lugand, ibid).

Calendriers : grenades à main

Callebombe : bougie, lampe, lumière.

Ca murmure : Quand on pressent le danger.

Canard : 1) journal

              2) cheval

Casse pattes : eau de vie

Charles Humbert : obus français de 280 mm

Cheval : mandat postal, bon de poste.

Cigare : ballon captif

Cigue : pièce en or de 20 francs

Cloche : coiffure, képi, shako, casque;

Colle : riz cuit

Convalo : convalescent.

Crapouillots : petits mortiers de tranchée de 58 mm. désigne aussi les servants de ces armes.

Crèche : abri.

Crème de menthe : 1) petit fortin mobile et automobile puis par extension les premiers chars britanniques.

                              2) Celui qui donne du courage à ses voisins de tranchée ou d'assaut.

Criq : eau de vie

Croquenauds : souliers.

Cube : colis, paquet postal.

Culbutant : pantalon

Cul rouge : fantassin de l'infanterie de ligne.

Cure dents : Baïonnette

 

D

 

Distribe : Répartition d'aliments,  de tabac, de vêtements etc... 

Doublard : sergent major.

 

E

 

Eau pour les yeux : Eau de vie de marc.

Edentés (Les) : Les pères de 4 enfants au moins.

Electrique : vin

Embusqué : soldat ou personne qui n'est pas exposée au danger. Mais on est toujours l'embusqué de quelqu'un.

En lousdoc : tout doucement, en douceur.

Epingle à chapeaux : baïonnette.

Esgourdancher : Entendre, écouter.

Ex (Etre) : Etre exempté de faire ou d'obtenir quelque chose.

 

F

 

Face moche : homme laid

Ficelles : galons d'officiers

Fièvre de bercy : ivresse

Filleul : soldat protégé par une femme de l'arrière quui lui écrit et le ravitaille.

Filocher : paresser, tirer au flanc.

Filon : recommandation.

Flingot : fusil

Flingue : fusil

Fourchette : baïonnette.

Fraise : tête

Frigo : viande congelée

Fusains : jambes.

 

G

 

Gaffer : regarder

Galletouse : gamelle de soldat

Gaspards : rats

Gaufre : figure

Gazer : fumer

Genou creux : homme paresseux, sans courgage.

Gots : poux

Gourbi : abri

Grenadiers : poux

Grimpant : pantalon

Griveton : soldat

Gros noir : obus de 150

Gros Q : Tabac de soldat.

Gueule d'empeigne : homme bavard

Guitares : grenades à main.

Guitounes : abri

 

H

 

Huiles (les) : les chefs

 

I

 

Intendance : obus de 210 allemand

 

J

 

Jubol : nettoyeur de boyaux (de tranchée)

Juteuse : pipe

Juteux : adjudant

 

K

 

kasbah : abri, maison

Kébour : képi

Kébroc : képi

Keplard : képi

 

L

 

Lansquiner : pleuvoir

L'avoir sec : Etre altéré ou être contrarié

Légumes (les) : les chefs

Lingue : couteau

Linvé : un franc (monnaie)

Louchébem : boucher, marchand de viande

Lousse : un sou (monnaie)

 

M

 

Machine à découdre : mitrailleuse.

Maous : bon, agréable, bien

Marmites : 1) femme de mauvaise vie.

                 2) gros obus allemand.

     "Les Allemands répondirent aussitôt par un feu violent. Les marmites ne tombaient pas loin de nous." (Laporte, journal d'un poilu).

Marraine : femme qui protège et ravitaille un ou plusieurs soldats.

Mèche à briquet : fourragère. la fourragère est un cordon aux couleurs d'une décoration (croix de guerre 1914-1918, médaille militaire, légion d'honneur) arboré par tous les soldats d'une unité en souvenir des citations gagnées par cette unité. (voir article croix de guerre)

Miaule : 1) mulet.

     "Garde ton miaule, je n'en veux plus, je remonte en ligne, j'aime mieux vivre avec les copains la haut, j'ai le cafard depuis que je les ai quittés." (F Lugand, carnet de guerre d'un poilu savoyard)  

               2) obus de 77 mm allemand.

Mistone : femme gentille et aimable

Mitre : obus de 210 mm allemand

Moulin à café : mitrailleuse

Muffée : saoulerie

Musique : bombardement

 

N

 

Nougat : fusil

 

O

 

Oeufs brouillés : homme et femme en désaccord.

Ombre aux galons : colonel

On les aura : on battra les Boches

Ours : 1) mandat

            2) prison

 

P

 

Pale : malade, faible

Pantruchards : parisiens

Pantruche : Paris

Paquebot : ambulance

Pastis : empêtré

Paxon : paquet, colis

PCDF : Pauvres Costauds du Front 

Pékin : civil

Perco : bon renseignement, bonne recommandation.

Perlot : tabac fin

Pétard : obus français de 120

Pétoir : fusil

Picmuche : vin

Pied : sergent

Pigeon : mandat, bon de poste

Pipe : 1) obus de 120 mm

           2) gros tonneau

Pipe (prendre la) : être touché ou blessé.

Poilu : soldat qui combat au front.

Popote : cuisine, cuisiner.

     "Je ravitaille et il fait la popote. Nous ne manquons de rien, nous mangeons à notre faim et buvons à notre soif." (F Lugand, carnet de guerre d'un poilu savoyard)

Poulailler : voiture pour le transport des soldats.

Premier jus : Soldat de 1ere classe.

Pruneau : balle de fusil

Pucenwerfer : appareil à lancer les puces sur les Allemands (humour poilu)

Pucier : lit de soldat

 

Q

 

Quart : gobelet de soldat

Quenoupe : pipe

 

R

 

Rab : exédent à répartir, à distribuer

Rabioteur : prisonnier

Radasse : femme de mauvaise moeurs

Raisinné : sang

Raquette : grenade à main

Ravitaillement : obus de 210 mm allemand

Rétamé : homme ivre

Retourné : homme ivre

Ribouis : chaussures, bottines.

Rif : feu

Rifflette : guerre

Rosalie : surnom donné à la baïonnete du fusil français Lebel.

Roule par terre : eau de vie

Russes : bandes de toile que l'on enroule autour des pieds et qui remplacent les chaussettes.

 

 

S

 

Saucisse : ballon d'observation

Schnaps : eau de vie

Schnick : eau de vie

Singe : viande de conserve en boite.

Soufrante : allumette

Surin : couteau

Système D : Manière de se débrouiller

 

T

 

Tachette : baïonnette

Tambouille : cuisine (lieu où l'on fait la)

Tartines : chaussures

Tatanes : chaussures

Taube : avion allemand en général.

     "Vers midi nous assistâmes à un duel d'avion. Nous éprouvâmes une grande joie,  nouvelle pour nous lorsque, au bout d'un moment un taube  piqua du nez et tomba en flammes." (Laporte, journal d'un poilu)

Terrier : sape du génie

Tétard : cheval

Tole : maison

Totos : poux

Train de permissionnaire : obus de 75 mm français

Tranchade : tranchée militaire

Treteau : vieux cheval

Trouilloter : puer, sentir mauvais

Tune : pièce de 5 francs

 

V

 

Valise diplomatique : boite de chirurgien

Vider : mettre à l'écart, envoyer au diable.

Vieux (Le) : le colonel

Vitrier : chasseur à pied.

 

LOCUTIONS

 

Avoir les grelots : avoir peur.

Avoir le bourdon : être ennuyé

Avoir les flubes : avoir peur

Avoir les pieds nickelés : ne pas vouloir marcher.

Avoir la rame : être fatigué

Avoir des visions : s'illusionner.

Becqueter des clarinettes : se passer de manger

Bouffer des briques : se passer de manger

Bouloting house : restaurant

Bousculer le moulin à rata : faire du bruit en bousculant tout ce qui se trouve auprès de soi.

Bousculer le pot de fleurs : faire du bruit en bousculant tout ce qui se trouve auprès de soi

Débocher les pékins : tranquiliser les civils

En jouer un air : se sauver

Etre fleur : ne plus avoir d'argent

Faire saigner la pastèque : frapper à la figure

Fermer la devanture : s'endormir.

Fine blessure : blessure qui permettait de retourner à l'arrière sans être pour autant réellement dangereuse ou handicapante.

Grimper au rifle : monter aux tranchées.

Il n'y a plus de gauche : il n'y a plus de danger.

La terre de personne : zone entre deux fronts (no man's land)

L'avoir sec : avoir soif.

Mettre la viande dans le torchon : se mettre au lit

Regarder défiler les dragons : se passer de manger

S'attacher la gamelle : se sauver

Secouer la poêle à marrons : corriger, battre quelqu'un.

Se faire bouziller : se faire tuer

Se faire sucrer : se faire blesser

Se les caler : bien manger

Tomber en digue digue : devenir fou

Touché en fraise : blessé à la tête.

Tu me prends pour un baigneur : tu te moques de moi.



DICTIONNAIRE FRANCAIS POILU


A


Abri : cagna ; crèche  ; gourbi ; guitoune ; kasbah

Adjudant : juteux
Agréable : bath ; maous
Allemand : boche, bochemard ; alboche

Allumette : soufrante

Ambulance : paquebot
Argent (monnaie) : auber ; linvé (un franc) ; lousse (un sou, 5 centimes) ; tune (pièce de 5 francs)

Argent de poche : braise
Assoifé : l'avoir sec
Avantageux : bath
Avion : taube

B

Baïonnette : cure dents ; épingle à chapeau ; fourchette ; rosalie (uniquement pour l'arme française) ; tachette
Balle : abeille ; pruneau
Ballon captif : boudin cavaleur ; cigare ; saucisse
Bagage : voir sac de soldat.

Bavard : gueule d'empeigne
Bien : bath
Blessé : amoché

Boite du chirurgien : valise diplomatique

Bombardement : musique

Boucher : loucehében
Bougie : callebombe
Bruit : baroufle

C


Caporal : cabot
Casque : bourguignotte ; bourguignette ; cloche
Char de combat : crème de menthe (britannique)

Chasseur à pied : vitrier

Chaussures : tartines ; tatanes ; ribouis

Chefs : huiles (les) ; légumes (les)
Cheval : canard ; tétatd ; tréteau (vieux cheval)
Chien : cabot

Civil : pékin

Coiffure : cloche

Colis : cube ; paxon

Colonel : ombre aux galons ; le vieux

Contrarié (être) : l'avoir sec
Convalescent : convalo

Couteau : lingue ; surin

Cuisine : popote ; tambouille

D


Décoration : accroche  coeur.
Détruit : amoché

Distribution d'aliments, de tabac : distribe

Doucement, en douceur : en lousdoc 

E


Eau de vie : casse pattes ; criq ; roule par terre ; schnaps ; schnick

Eau de vie de marc : eau pour les yeux
Eclat d'obus : abeille

Empêtré : pastis

Entendre, écouter : esgourdancher

Excédent  : rab ;
Exécuter une chose difficile : barder

Exempter (Etre) : Etre ex. 

F

 

Fantassin de ligne : cul rouge

Femme  de mauvaise vie : marmite ; radasse

Femme gentille et agréable : mistone

Feu : rif

Figure : gaufre
Fortin mobile ou automobile : crème de menthe

Fourragère : mêche à briquet

Fumer : gazer

Fusil : flingue ; flingot ; nougat ; pétoire

G

 

Galons d'officier : ficelles

Gamelle du soldat : galletouse

Gobelet : quart
Grenade à main : calendrier ; guitare ; raquette

Guerre : rifflette

H


Homme ivre : blindé ; rétamé ; retourné

Homme lait : face moche

Homme et femme en désaccord : oeufs brouillés


I


Ivresse : fièvre de Bercy.


J


Jambes : bégonias ; fusains
Journal : baveux ; canard

 

k


Képi : cloche ; kébour ; kébroc ; keplard


L


Lampe : callebombe
Lettre : babillarde

Lit de soldat : pucier
Lumière : callebombe

M

 

Maison : tole

Malade : pale
Mandat postal : cheval ; ours ; pigeon

Manière de se débrouiller ; système D
Marcher : bagotter
Mensonge : bobard

Mettre à l'écart : vider
Minute : broquille

Mitrailleuse : machine à découdre ; moulin à  café
Mortier de tranchée et ses servants : crapouillot
Moustaches : brosse à dents

Mulet : miaule

 

N

 

Nettoyeur de tranchée : jubol

O


Obus : marmite (gros obus allemand)

     77 mm allemand : miaule

     120 mm français : pétard ; pipe

     150 mm : gros noir

     210 mm allemand : intendance ; mitre ; ravitaillement
     280 mm français : charles humbert

     305 mm : train de permissionnaire

P


Pain de soldat : boule ; brichton

Pantalon : culbutant ; grimpant

Paresser : filocher ; tirer au flanc

Paresseux : genou creux

Paris : pantruche

Parisiens : pantruchards

Pères de 4 enfants au moins : les édentés
Piéce de 20 fr en or : cigue

Pipe : juteuse ; quenaupe

Poux : gots ; grenadiers ; toto

Pleuvoir : lansquiner
Pressentir le danger : ça murmure

Prison : ours

Prisonnier : rabioteur

R

 

Rats : gaspards

Recommandation : filon ; perco (dans le sens de bon renseignement ou de bonne recommandation)

Regarder : gaffer
Riz cuit : colle

S


Sac de soldat : armoire à glace ; as de carreau ; azor ; barda  ; bardin

Sang : raisinné

Saoulerie : muffée

Sape du génie : terrier

Sentir mauvais : trouilloter

Sergent : pied

Sergent major : doublard
Shako : cloche
Soldat : bigorneau ; griveton ; poilu

Soldat de première classe : premier jus
Soleil : bourguignon
sou (5 centimes) : bourgue

Souliers : croquenauds

T

 

Tabac de soldat : gros Q

Tabac fin : perlot
Tête : bougie ; fraise

Tonneau (fros) : pipe
Touché : amoché ; pipe (prendre la)

Tranchée : tranchade

V


Viande : barbaque

Viande congelée : frigo

Viande de conserve : singe
Vin  : antidérapant  ;  aramon ; électrique ; picmuche

Voiture pour le transport des soldats : poulailler

 

Locutions

 

Avoir peur : avoir les grelots ; avoir les flubes.

Avoir soif : l'avoir sec.

Bien manger : se les caler.

Blessé à la tête : touché en fraise.

Corriger, battre quelqu'un :  secouer la poêle à marrons

Devenir fou : tomber en digue digue

Etre ennuyé : avoir le bourdon.

Etre fatigué : avoir la rame.

Faire du bruit en bousculant tout ce qui se trouve auprès de soi : bousculer le moulin à rata ; bousculer le pot de fleurs

Frapper à la figure : faire saigner la pastèque.

Illusionner (s') : avoir des visions

Il n'y a plus de dangers : il n'y a plus de gauche

Monter aux tranchées : grimper au rifle

Ne pas vouloir marcher : avoir les pieds nickelés

Ne plus avoir d'argent : Etre fleur

No man's land : la terre de personne

Pauvres costauds du front : PCDF

Restaurant : bouloting house

Se faire blesser : se faire sucrer.

Se faire tuer : se faire bouziller

Se mettre au lit : mettre la viande dans le torchon

Se passer de manger : becqueter des clarinettes ; bouffer des briques ; regarder défiler les dragons

Se sauver : en jouer un air ; s'attacher la gamelle

S'endormir : fermer la devanture.

Tranquiliser les civils : débocher les pékins.

Tu te moques de moi : tu me prends pour un baigneur.


 

(Dernière mise à jour 09 octobre 2008)   

 




1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 329 autres membres