1914-1918. Les hôpitaux militaires à Lyon

1914-1918. LES HOPITAUX MILITAIRES A LYON.

 

 

En 1914, le département du Rhône compte 2 hôpitaux militaires permanents

l'hôpital Desgenettes situé quai Gailleton

l'hôpital Villemanzy situé montée Saint-Sébastien.

 

Mais rapidement devant l'afflux de blessés, les Hospices Civils de Lyon (HCL) (Hôtel Dieu, hôpital de la Croix Rousse, Hospice de la Charité et hôpital de l'Antiquaille) vont ouvrir leurs portes aux blessés militaires et vont fournir, selon les périodes, entre 1450 et 2200 lits.

 

Ces structures étant insuffisantes, d'autres hôpitaux vont être ouverts sous 3 dénominations différentes :

 

HC. Hôpital Complémentaire. Hôpital complémentaire d'un hôpital militaire, ou de ses annexes, du temps de paix. Il est sous administration militaire à travers la Direction du Service de santé militaire de la Région.

 

HA. Hôpital Auxiliaire. C'est un hôpital qui vient en soutien d'un hôpital complémentaire et qui est lui aussi sous administration militaire mais délégué à 3 sociétés d’assistance de la Croix Rouge (SSBM, UFF, ADF) homologuées par le ministère de la guerre.

 

HB. Hôpital Bénévole. C'est un hôpital organisé et géré par des initiatives privées que ce soit individuelles ou associatives.

 

SSBM. Société de Secours aux Blessés Militaires.

UFF. Union des Femmes de France.

 

 

A Lyon on trouve plus particulièrement

 

HA n°1. Institution des Minimes, 11 rue des Macchabées. 90 lits gérés par la SSBM à partir du 10 août 1914.

 

HA n° 2. Pensionnat des Lazaristes, 24 montée Saint-Barthélémy. 220 lits gérés par la SSBM à partir du 2 août 1914.

 

HA n°3. Ecole libre des Anglais, 5 chemin des Massues. 200 lits gérés par la SSBM à partir du 4 août 1914.

Annexes : Villa Verney, rue des Poussettes. 20 lits à partir du 20 août 1914.

Maison de retraite des Canilliens, route de Francheville. 35 lits à partir du 20 août 1914.

Maison de convalescence Auzol, 55 chemin des Mûres. 20 lits à partir du 20 août 1914

 

HA n°3 bis. Hôtellerie de l'Armée du Salut, 71 rue Servient. 140 lits gérés par la SSBM à partir du 8 septembre 1914.

 

HA n°4 bis. Ecole privée, 46 rue Besson-Basse. 110 lits à partir du 16 septembre 1914.

 

HA n°5. Pensionnat Saint-Louis, 1 cours des Chartreux. 210 lits gérés par la SSBM à partir du 4 août 1914.

 

HB n° 5 bis. Immeuble municipal (magasins), 35 rue Bossuet. 270 lits à partir du 30 septembre 1914.

 

HA n° 6. Pensionnat des Chartreux, 58 rue Pierre Dupont. 150 lits gérés par la SSBM à partir du 14 août 1914.

 

HB n° 6 bis. Ateliers d'ameublement (Mercier et Chaleyssin frères), 7 rue Félix Jacquier. 120 lits à partir du 27 septembre 1914.

 

HB n° 7 bis. Ecole publique de fille, place Ferber (Vaise). Du 10 septembre 1914 au 1er janvier 1916.

 

HC n° 9. Ecole du Service de Santé Militaire, 18 avenue Berthelot. 1000 lits à partir du 7 août 1914.

 

HC n° 10. Groupe scolaire, 4 rue Tissot. 250 lits à partir du 7 août 1914.

 

HB n° 10 bis. Orphelinat de jeunes filles, 10 rue d'Auvergne. 66 lits à partir du 24 septembre 1914.

 

HC n° 11. Groupe scolaire, place du Commandant Arnaud. 205 lits à partir du 3 août 1914

 

HB n° 11 bis. Pensionnat privé de jeunes gens, 16 chemin des Alouettes (Montplaisir). 85 lits à partir du 25 août 1915.

 

HB n° 12 bis. Saint-Vincent-de-Paul, 116 route de Vienne. Du 1er octobre au 20 décembre 1914.

 

HB n° 13 bis. Salle de spectacle Gambetta, 260 rue de Créqui. 100 lits du 1er septembre 1915 au 20 février 1916.

 

HB n°14 bis. Rambaud, 58 rue Magenta. Du 30 septembre au 10 décembre 1914.

 

HC n° 15. Collège libre Leydrade, 59 Montée du Chemin Neuf. 100 lits à partir du 8 août 1914.

 

HB n° 16. Pensionnat de jeunes filles, 2 place de Fourvière. 75 lits à partir du 27 septembre 1914

 

HC n° 16. Lycée de jeunes filles, 6 place Edgar Quinet. 430 lits à partir du 4 août 1914.

 

HC n° 17. Restaurant du Pré aux Clercs, cours Vitton. 150 lits à partir du 2 septembre 1914 (annexe du HC n°34 jusqu'au 5 janvier 1915, date à laquelle devient HC n°17).

Annexe. Piscine lyonnaise, boulevard Pommerol. 250 lits à partir du 10 mars 1915. Entre le 10 février et le 10 mars avait fonctionné sous le nom d' HC n° 35

 

HB n° 17 bis. Internat libre, 8 place de Fourvière. 40 lits à partir du 27 septembre 1914.

Annexe. Pension de famille, 3 place de Fourvière. 42 lits à partir du 27 septembre 1914.

 

HC n° 18. Externat Saint-Joseph, 10 rue Sainte-Hélène. 280 lits à partir du 24 septembre 1914.

 

HC n° 19. Clinique du docteur Albéric Pont, 22 rue Saint-Cyr. 150 lits réservés aux « Gueules cassées » à partir du 1er septembre 1914.

 

HA n° 20. Dispensaire école, 84 rue des Charmettes. 85 lits gérés par la SSBM à partir du 2 août 1914.

Annexe. Patronage libre et pension de dames, 61 rue d'Inkermann. 55 lits gérés par la SSBM à partir du 1er septembre 1914.

 

HB n° 20 bis. Salle des fêtes Etienne Dolet, 4 rue Marc Antoine Petit. 100 lits à partir du 15 septembre 1914.

 

HC n° 20. Groupe scolaire, 19 avenue Berthelot. 150 lits à partir du 4 septembre 1914.

 

HA n° 21. École libre Ozanan, 145 rue de Créqui. 150 lits gérés par la SSBM à partir du 11 août 1914.

 

HB n° 21bis. Bureaux et magasins de soieries, 3 place Michel Servet. 31 lits à partir du 17 septembre 1914.

 

HB n° 22 bis. Clinique Saint-Louis, 105 grande rue Guillotière. 70 lits à partir du 10 septembre 1914.

 

HA n° 23. École ménagère, 14 rue Masséna. 56 lits gérés par la SSBM du 10 août 1914 au 20 avril 1916. A cette date poursuit son activité sous la dénomination d'annexe de l'HC n° 34

 

HA n° 24. Pension de famille des Dames Auxiliatrices, 9 rue Bossuet. 158 lits gérés par la SSBM à partir du 3 août 1914.

 

HA n° 25. Orphelinat Oeuvres des Messieurs, 15 rue Bourgelat. 100 lits gérés par la SSBM à partir du 20 août 1914.

 

HA n° 26. Couvent des Maisons Salubres, 11-17 rue Nicolaï. 25 lits gérés par la SSBM à partir du 15 août 1914.

 

HB n° 26 bis. Brasserie Dupuis + salle de spectacle, 136 boulevard de la Croix Rousse. 163 lits à partir du 15 septembre 1914.

 

HA n° 28. Hôpital Saint-Joseph, 7 rue Parmentier. 110 lits gérés par la SSBM à partir du 31 août 1914.

 

HB n° 28 bis. Montplaisir. Chapelle du couvent des Soeurs franciscaines, 279 route d'Heyrieux. 65 lits à partir du 5 octobre 1914.

 

HB n° 29 bis. Établissement O'Brien, 10 rue Jean Broquin. Fonctionne entre le 18 septembre 1914 et le 9 février 1915.

 

HA n° 30. Hôtel particulier de Mr Joseph Gillet. 50 lits gérés par la SSBM à partir du 26 août 1914.

 

HB n° 30 bis. Clinique chirurgicale Tusseau, 2 cours Gambetta. 20 lits à partir du 10 août 1914.

 

HA n° 31. Ancien quartier général, 11 rue de Boissac. 55 lits gérés par la SSBM à partir du 23 août 1914.

 

HB n° 31 bis. Œuvre du sauvetage de l'enfant, rue du Chapeau Rouge. 24 lits à partir du 26 septembre 1914.

 

HA n° 33. Orphelinat des Immeubles Brotteaux, 32 rue Dugesclin. 65 lits gérés par la SSBM à partir du 1er septembre 1914.

 

HC n° 34. Brasserie du Parc, 69 cours Vitton. 190 lits du 5 septembre 1914 au 27 septembre 1919.

Annexe. Restaurant du Pré au Clercs du 2 septembre 1914 au 5 janvier 1915 date à laquelle devient HC n° 17

Ecole ménagère, 14 rue Masséna. Du 10 août 1914 au 20 avril 1916 a fonctionné comme HA n° 23 avant de devenir annexe.

 

HA n° 35. Maison particulière, 14 quai de l'Est. 27 lits gérés par la SSBM à partir du 25 août 1914.

 

HC n° 35. Piscine lyonnaise, boulevard Pommerol. 250 lits du 15 février au 10 mars 1915.

 

HA n° 36. Couvent des sœurs Violettes, 3 rue Sainte-Hélène. 72 lits gérés par la SSBM à partir du 30 août 1914.

Annexe. Maison particulière, 6 rue de Boissac. 11 lits gérés par la SSBM à partir du 1er septembre 1914.

 

HC n° 38. Exposition, quartier de la Vitriolerie, 1650 places en fonction en septembre 1915.

 

HC n° 40. Groupe scolaire, rue Boileau. 250 lits à partir du 5 mars 1915.

 

HC n° 44. Groupe scolaire, 4 place Morel. 210 lits à partir du 24 juillet 1915.

 

HA n° 45. Infirmerie protestante (hôpital), 1 cours des Chartreux, 50 lits gérés par la SSBM à partir du 1er septembre 1914.

 

HC n° 45. Lycée de garçons, boulevard du lycée, 898 lits à partir du 1er août 1915.

 

HA n° 47. Œuvre pour les jeunes filles convalescentes, montée Saint-Barthélémy. 40 lits gérés par la SSBM à partir du 3 septembre 1914.

 

HA n° 49. Magasin de soieries, 4 rue Vaucanson. 200 lits gérés par la SSBM à partir du 1er septembre 1914.

 

HA n° 50. Pensionnat libre, 1 rue Raulin. 110 lits gérés par la SSBM à partir du 11 septembre 1914.

 

HA n° 51. Clinique-asile privée, rue Saint-François d'Assises. 60 lits gérés par la SSBM à partir du 27 août 1914.

 

HA n° 52. Orphelinat et dispensaire libres, 10 rue du Doyenné. 50 lits gérés par la SSBM à partir du 8 septembre 1914.

 

HA n° 54. Pensionnat libre Gerson, montée des Génovéfains. 117 lits gérés par la SSBM à partir du 28 septembre 1914.

 

HA n° 55. Maison religieuse et école d'infirmières, 1 rue Sébastien Cryphe. 145 lits gérés par la SSBM à partir du 4 octobre 1914.

 

HA n° 59. Usines de soieries J.C Bonnet, 38 rue de l'Enfance. 60 lits gérés par la SSBM à partir du 30 septembre 1914.

 

HA n° 64. Groupe scolaire, 92-94 rue Tronchet. 140 lits gérés par la SSBM à partir du 1er mars 1915.

 

HA n° 101. Ecole vétérinaire, 20 quai Pierre Scize. 220 lits gérés par l'UFF à partir du 3 août 1914.

Annexe. Hôtel particulier de Mme de Bussy, 20 quai Pierre Scize du 3 septembre 1914 au 31 octobre 1915.

Maison des incurables de Sainte-Elisabeth, 20 rue de la Claire. 30 lits à partir du 5 septembre 1914.

 

HA n° 107. Ecole normale institutrices, boulevard de la Croix Rousse gérée par l'UFF à partir du 1er août 1914.

 

HA n° 108. Couvent de la Sainte Famille, 10 avenue Debrousse. 80 lits gérés par l'UFF à partir de septembre 1914.

 

HA n° 112. Groupe scolaire, rue Jacquart. 300 lits gérés par l'UFF à partir du 15 septembre 1914.

 

HB n° 187 bis. Hôtel privé Saint-Luc, 20 quai Claude Bernard. 115 lits à partir du 4 août 1914.

 

HB n° 188 bis. Clinique privée Saint-Charles, 9 rue de l'Annonciade. 72 lits à partir du 2 septembre 1914.

 

HB n° 192 bis. Couvent du Sacré-Coeur, 69 rue de l'enfance. 70 lits à partir du 8 novembre 1914.

 

HB n° 197 bis. Asile d'aliénés de Saint-Jean-de-Dieu, 206 route de Vienne. 40 lits à partir du 26 novembre 1914.

 

HB n° 202 bis. Immeuble municipal. 41 rue Rachais. 275 lits à partir du 17 décembre 1914.

 

HB n° 213 bis. Hôtel de Russie, rue Gasparin. 80 lits à partir du 24 janvier 1915.

 

HB n° 214 bis. Groupe scolaire, place Guichard. Du 3 mars au 31 décembre 1915.

 

HB n° 218 bis. Association pour le travail de la femme (Mle Rochebillard), 2 allée du Sacré Coeur. 100 lits du 27 septembre 1914 au 10 février 1916.

 

HB n° 221 bis. Teinturerie Rambaud, 58 rue Magenta du 15 février au 15 juin 1915.

 

HB n° 222 bis. Royal Hôtel, place Bellecour. 30 lits à partir du 28 février 1915.

 

HB n° 247 bis. Clinique Bérard. 10 lits à partir du 30 janvier 1916 destinés à des officiers.

 

HB n° 250 bis. Transformation du HB n° 218 bis à partir du 31 mai 1916.

 

 

Date création : 14 février 2015.

4e modification : 3 mars 2015. 



28/11/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 354 autres membres