1976 - 2000. Mémoire des conflits dans le Rhône

1976 – 2000. MEMOIRE DES CONFLITS DANS LE RHONE

 

1976

 

13 mai 1976

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » p- our le sauvetage de nombreuses personnes au :

  • Pasteur Roland De PURY (1907 - 1979), à la tête d’un mouvement de révolte spirituelle et humanitaire, résistant au sein de la communauté protestante de Lyon.

  • Son épouse Jacqueline (1909 - 1973). (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

27 juin 1976

 

Communay. Inauguration d’un monument en mémoire des massacres des 30 mai et 9 juin 1944. (Permezel 2001)

 

1977

 

30 novembre 1977

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage d’une personne à :

  • Cécile SENDROWICZ née CHALUT. Elle sauve Henri SENDROWICZ qu’elle épouse après la guerre. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

1978

 

4 mai 1978

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage d’une personne à :

  • Jean WEIDNER (22/10/1912 - 21/05/1994), agent commercial néerlandais, fondateur et responsable du réseau Dutch-Paris. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

9 octobre 1978

 

Villeurbanne. Le Conseil municipal vote la dénomination du square des déportés, situé 3 rue Léon Blum. (Permezel 2001)

 

1979

 

28 mars 1979

 

L’Arbresle. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage de nombreuses personnes à :

  • André BAGNY, frère Louis en religion, membre de l’ordre des Maristes, enseignant dans un pensionnat.

  • Jean GRANGE (07/06/1904 - 27/08/1972), directeur adjoint du pensionnat.

  • Marie METTON née BONAMOUR (22/08/1904 - 01/05/1988), enseignante.

  • Léon PERRET (25/05/1878 - 08/10/1953), frère de l’ordre des Maristes, directeur de l’école. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

18 juin 1979

 

L’Arbresle. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage d’une personne à

  • Louise CASATI, enseignante à l’école libre de garçons de L’Arbresle qui appartenait au couvent dominicain.

  • Lily CESCHINO (1910-1992), enseignante de l’école libre de l’Arbresle. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

29 novembre 1979

 

Saint-Didier-au-Mont d’Or. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage de 5 personnes à

  • Auguste LEGER (décédé le 12/04/1979), comptable aux établissements Parel et Ennat LEGER (né le 27/07/1895), guide touristique. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

1980

 

28 janvier 1980

 

Vilefranche-sur-Saône. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage d’une personne à :

  • Charles SEVE.

  • Jeanne SEVE. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

15 juillet 1980

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage d’une personne au :

  • Cardinal Pierre Marie GERLIER (14/01/1880 - 17/01/1965) (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

1981

 

15 juillet 1981

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour un nombre ignoré de personne sauvées au

  • Père Pierre CHAILLET (13-05-1900 - 27-04-1972), Père Jésuite, directeur du journal « Les Cahiers du Témoignage Chrétien ».

 

1982

 

20 janvier 1982

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage d’une personne au

  • Père Pierre GIRARD, prêtre directeur du séminaire Saint-Iréné à Sainte-Foy-lès-Lyon.

  • Père Georges VILLEPELET, prêtre, directeur adjoint du séminaire. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

28 janvier 1982

 

Francheville. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage d’une personne à :

  • Père Louis RICARD, abbé directeur de la Maison d’exercices spirituels Notre-Dame du Châtelard. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage d’une personne à :

  • Antoine BLANCHARD, directeur technique de la téléphonie générale. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

Février 1982

 

Affaire Barbie. Le parquet de Munich entame une procédure d’extradition de Klaus BARBIE. Les crimes jugés en 1952 et 1954 étant prescrits, la demande porte sur l’assassinat du résistant KEMMLER. (Hammerschmidt 2016)

 

30 mars 1982

 

Affaire Barbie. Le ministère des Affaires étrangères allemand se prononce contre la procédure d’extradition de Klaus BARBIE, car il estime que l’opinion publique française sera mécontente que seul ce crime lui soit reproché. (Hammerschmidt 2016)

 

3 mai 1982

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage de 4 personnes à :

  • Olivier HARTY de PIERREBOURG (07/07/1908 - 23/08/1973) , journaliste résistant fondateur de l’Amitié Chrétienne.

  • Son épouse Françoise née De CELLERY D’ALLENS (née le 04 mai 1922). (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

15 décembre 1982

 

Affaire Barbie. Le service juridique des Affaires étrangères allemandes informe l’ambassade de France que le gouvernement fédéral n’est pas opposé à une expulsion de Klaus BARBIE en France. (Hammerschmidt 2016)

 

1983

 

19 janvier 1983

 

Affaire Barbie. La France confirme son intervention de prendre Klaus BARBIE en charge en cas de refus de la demande d’extradition et l’ambassade d’Allemagne est priée de favoriser un tel développement. (Hammerschmidt 2016)

 

25 janvier 1983

 

Affaire Barbie. Arrestation et incarcération de Klaus BARBIE accusé d’une escroquerie de 10.000 dollars. (Hammerschmidt 2016)

 

26 janvier 1983

 

Affaire Barbie. Klaus BARBIE règle les 10.000 dollars dus, mais refuse de payer les 10% de pénalités de retard. Il reste incarcéré. (Hammerschmidt 2016)

 

27 janvier 1983

 

Affaire Barbie. Le ministre de l’Intérieur bolivien Mario RONCAl annonce aux ambassadeurs de France et d’Allemagne que Klaus BARBIE va être extradé sur le champ sans attendre la décision de la Cour Suprême.

En échange la France promet 50 tonnes d’armes à la Bolivie. (Hammerschmidt 2016)

 

4 février 1983

 

Affaire Barbie. Klaus BARBIE est déchu de la nationalité bolivienne. « Le soir même, à 21h, un individu dissimulé sous une couverture sort de la prison, emmené par deux hommes, et est conduit à l’aéroport. La meute des journalistes suit le convoi, ignorant qu’il s’agit d’une diversion et que la couverture ne dissimule pas BARBIE mais le directeur de la prison. C’est par une sortie latérale que Don Klaus est emmené au Ministère de l’Intérieur. De là, il est transféré à l’aéroport El Alto et enfin transporté à Cayenne en Guyane française. » (Hammerschmidt 2016)

 

5 février 1983

 

Affaire Barbie. Depuis la Guyane, Klaus BARBIE est transporté par avion militaire à Orange, puis par hélicoptère jusqu’à la base de Corbas. Il est ensuite incarcéré à la prison de Montluc à 22h25. (Hammerschmidt 2016)

 

16 août 1983

 

Affaire Barbie. A Washington, Allan A RYAN rend public un rapport de 218 pages adressé au procureur général William French SMITH, sur les activités de Klaus BARBIE. Il conclue que le service de renseignement de l’US Army, le Counter Intelligence Corp (CIC) avait recruté en avril 1947 Klaus BARBIE comme informateur alors qu’il était recherché en France pour crimes de guerre. Il avait ensuite été exfiltré en 1951 en Bolivie par une « Rat Line » (filière d’évasion). Il avait ensuite pris le nom d’ALTMANN. (Hammerschmidt 2016)

 

23 décembre 1983

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage de 3 personnes à :

  • Marie-Louise CHAZALL , propriétaire d’appartements locatifs. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

1984

 

5 janvier 1984

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour un nombre important de personnes sauvées au :

  • Pasteur André De ROBERT, successeur du Pasteur Roland De PURY. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

23 octobre 1984

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage de 2 personnes à :

  • Hélène DREYER, Mère Marie de Jésus, directrice d’un pensionnat de jeunes filles à Fourvière. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

1985

 

Janvier 1985

 

Affaire Barbie. Fin de l’instruction du procès BARBIE. Le juge RISS indique que seuls 3 chefs d’accusation peuvent être retenus. Ceux qui concernent les crimes contre la Résistance sont exclus de la notion de crime contre l’humanité.

Ne sont retenus que :

  • La rafle dans les bureaux de l’UGIF.

  • La déportation des 650 personnes du dernier convoi d’août 1944.

  • La déportation des enfants d’Izieu.

Cette décision créée une énorme déception chez les Résistants et dans les semaines suivantes ils exigent que les crimes commis contre la Résistance soient inclus dans la procédure pénale. (Hammerschmidt 2016)

 

14 janvier 1985

 

Vénissieux. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour un nombre ignoré de personnes sauvées à :

  • Gilbert LESAGE (1910 - 01/01/1989), objecteur de conscience, chef du service social des étrangers, fonctionnaire, membre du mouvement les Quakers français. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

20 décembre 1985

 

Affaire Barbie. La Chambre criminelle de la cour de Cassation rend un arrêt favorable aux parties civiles qui oblige le Parquet de Lyon à intégrer dans l’acte d’accusation les tortures, les assassinats et les déportations de résistants commis par BARBIE. Grâce à l’élargissement de la définition du crime contre l’humanité, il devient alors possible de traduire en justice es actes criminels conte la Résistance qui autrement auraient été prescrits au moment du procès.

« La notion de crime contre l’humanité est redéfinie en conséquence, de sorte que les traitements inhumains pratiqués systématiquement par un Etat contre des personnes en raison de leur race ou de leur religion ou contre les opposants politiques, soient eux aussi considérés comme des crimes contre l’humanité. » (Hammerschmidt 2016)

 

1986

 

20 novembre 1986

 

Pérréon (Le). Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage d’une personne à :

  • Claudius BEROUJON,(1894-1963) viticulteur

  • Benoîte BEROUJON (1898-1957)

  • Jeanne BEROUJON, 17 ans, future épouse LEHMAN, étudiante en chimie. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

Autres évènements :

 

Lyon. La stèle en mémoire du général FRERE qui était dans l’enceinte de l’Hôtel du gouverneur militaire de Lyon, est transférée sur le site du quartier général FRERE. (Permezel 2001)

 

1987

 

11 mai 1987

 

Affaire Barbie. Début du procès BARBIE. Sont retenus comme chefs d’inculpation :

  • Massacre de 22 otages à l’Ecole de Santé militaire durant l’été 1943.

  • Arrestation et torture de 19 personnes dont des femmes et des enfants.

  • Arrestation et déportation de 86 personnes au cours d’une rafle dans les bureaux de l’UGIF en février 1943.

  • Exécution de 42 otages à Montluc en 1943 et 1944.

  • Arrestation, torture et déportation de cheminots à Oullins le 9 août 1944.

  • Déportation d’environ 650 personnes dont la moitié de Juifs à Ravensbruck, au Struthof et à Auschwitz.

  • Exécution de 70 Juifs à Bron le 17 août 1944.

  • Exécution de Saint-Genis-Laval le 20 août 1944.

  • Arrestation et déportation des enfants juifs d’Izieu. (Hammerschmidt 2016)

 

4 juillet 1987

 

Affaire Barbie. En présence de 700 journalistes venus de 26 pays, Klaus BARBIE est reconnu coupable de tous les chefs d’accusation et condamné à la réclusion criminelle à perpétuité. (Hammerschmidt 2016)

 

28 décembre 1987

 

Charbonnières-les-Bains. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage de 2 personnes à :

  • Pierre MASSON, cadre supérieur dans une grande banque parisienne.

  • Alice MASSON. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

1988

 

5 septembre 1988

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations »pour le sauvetage de 10 personnes à :

  • Monseigneur Pierre BOCKEL (03/10/1914-13/08/1995), membre de la Résistance.

 

1989

 

18 avril 1989

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage d’une personne à

  • Louis AURIA, employé à la Préfecture (fonctions au service social des Etrangers), membre du mouvement Amitié chrétienne. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

28 avril 1989

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage de 3 personnes à :

  • Léa MULLET, mère de 4 enfants et résistante.

  • Robert MULLET, résistant. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage d’une personne à :

  • René SERULLAZ.

  • Gertie SERULLAZ.

  • Janine SERULLAZ. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

1990

 

3 janvier 1990

 

Givors. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage d’une personne à :

  • Camille BERNASCONI, hôtelier.

  • Jeanne BERNASCONI, hôtelière. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

29 janvier 1990

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage de 5 personnes à :

  • Jean FERDINAND, artisan et résistant.

 

12 février 1990

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage d’une personne à :

  • François GUFFLET (né en 1893).

  • Son épouse Henriette née GACON (née en 1893). (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

15 mars 1990

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage de 3 personnes à :

  • Yvette PORTAL née GUIOT-DESVARENNE (27/09/1921 - ???), chef d’entreprise. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

21 août 1990

 

Oullins. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage d’une personne au :

  • Père Auguste MAYRAND, directeur d’un internat pour garçons tenu par les Dominicains (collège Saint-Thomas d’Aquin). (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

1991

 

13 juin 1991

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage de 4 personnes à :

  • Pierre MARCHE (1894 - 1946), directeur de la société Marche-Roche.

  • Pierre MARCHE (1923 - ???). (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

30 juin 1991

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage de 6 personnes à

  • Mathilde KHENAFFOU née BURDIN (18/04/1918 - 08/12/2003). (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

25 septembre 1991

 

Affaire Barbie. Décès de Klaus BARBIE en prison. Sa dépouille est incinérée et ses cendres dispersées dans le Rhône. (Hammerschmidt 2016)

 

2 décembre 1991

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage d’une personne à :

  • Edouard PARNOT (1887 - ????), commerçant. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

1992

 

6 janvier 1992

 

Affaire Touvier. La commission d'historiens présidée par René Rémond remet au cardinal Albert Decourtray, archevêque de Lyon, le rapport Touvier et l'Église que celui-ci lui avait commandé le 10 juin 1989. Le document rend compte des protections de certains membres de l'Église catholique dont a bénéficié, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, l'ancien chef du service de renseignements de la milice de Lyon en 1943 et 1944. Paul Touvier a été arrêté le 24 mai 1989, au prieuré intégriste Saint-François de Nice, et inculpé de crimes contre l'humanité. Le rapport met en lumière l'existence de « réseaux » composés de religieux d'horizons divers qui ont protégé Touvier et sa famille et ont plaidé sa cause avec constance auprès des pouvoirs publics. Mgr Decourtray se dit « consterné » par le rapport, et il estime que l'Église doit en tirer les leçons. (universalis.fr)

 

24 février 1992

 

Lyon. Inauguration du monument à la mémoire de Joseph SERLIN, sur la partie est de la place Lyautey. Il avait été démonté en 1973, lors de travaux de percement de la ligne A du métro. Il a bénéficié d’une restauration d’un coût de 77.000 francs. (numelyo.bm-lyon.fr)

 

16 avril 1992

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage de 3 personnes à :

  • Jean NALLIT (14/09/1923 - ???), résistant de la cellule Darius, employé à la centrale électrique de la compagnie du gaz. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

1993

 

Avril 1993

 

Lyon. 4 rue Chambovet. Inauguration par le maire Michel NOIR, d’une plaque rappelant l’oeuvre résistante de René TAVERNIER créateur et directeur de la revue littéraire « Confluences » (cnrd2018villeurbane)

 

24 juin 1993

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage d’un nombre ignoré de personnes à :

  • Pierre Robert De SAINT-VINCENT (24/11/1882 - 28 juillet 1954). Général gouverneur militaire de Lyon, membre de l’Amitié chrétienne et membre de l’AS. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

21 juillet 1993

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage de 5 personnes à :

  • Hélène ROBIN (??? - 1979), professeur. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

27 octobre 1993

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations »pour le sauvetage d’une personne au :

  • Docteur Madeleine Lisette FRIMAT-HOLZAPFEL (22/07/1914 - 28/07/1993), étudiante en médecine.

  • Ernest HOLZAPFEL (31/10/1914 - 21/12/2001). (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

7 novembre 1993

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage de 9 personnes à

  • Julien AZARIO (15/03/1890 - 30/03/1972), Haut-fonctionnaire de police à Lyon. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

22 décembre 1993

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage de 2 personnes à :

  • Albert HOUGASSIAN (06/07/1894 - 17/11/1962), interprète au quartier général de la police.

  • Berthe GRAS née HOUGASSIAN (née le 23/04/1926), employée dans une boulangerie,

  • Makrouhi HOUGASSIAN née GAUBOCDJAN (19/02/1894 - 20/07/1974) ouvrière en usine. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

Autres évènements de 1993.

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage de 3 personnes à :

  • Francine SANCHEZ née MERLIN (??? - 21/07/2008), employée de bureau. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

1994

 

22 mars 1994

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage d’un nombre ignoré de personne à :

  • Jean-Marie SOUTOU (18/09/1912 - 10/09/2003), résistant fonctionnaire membre d’une groupe d’opposants catholiques, membre fondateur d’Amitié chrétienne. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

1995

Mars 1995

 

Villeurbanne. Inauguration d’une plaque rappelant les exécutions perpétrées sur le stand de tir du terrain militaire de la Doua. (Permezel 2001)

 

13 juin 1995

 

Courzieu. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage de 5 personnes aux frères et soeurs.

  • Catherine RELAVE, enseignante.

  • Joseph RELAVE, prêtre. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

Soucieu-en-Jarrest. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage de 2 enfants à :

  • Jeanne ERATH.

  • Thérèse NAVILLE (1895 -1922), toutes les deux directrices et propriétaires du home d’enfants La Vallonnière. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

25 décembre 1995

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage de 4 personnes à :

  • Jean GRANGER (11/05/1919 - 11/11/1995), employé SNCF, résistant, interprète bénévole à la brigade de police des Etrangers de Lyon. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

1996

 

4 janvier 1996

 

Lyon. Inauguration d’une rue du Cardinal GERLIER, Juste de France. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

7 janvier 1996

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage de 2 personnes à :

  • Suzanne LACHAUD, directrice de jardin d’enfants.

  • Mathieu LACHAUD (06/12/1895 - 13/06/1961), employé SNCF. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

24 mars 1996

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage d’une personne à :

  • Roger MOUSSELIN (14/07/1907 - ??) imprimeur et propriétaire d’un atelier de réparation de matériel d’imprimerie.

  • Son épouse Andrée née DUMAS (06/07/1906 - ????). (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

18 avril 1996

 

Vaugneray. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage d’une personne à :

  • Irénée COMBE, né le 21-09-1878, ancien combattant 14/18, agriculteur.

  • Son épouse Noémie née COUZON le 26-11-1886.

  • Berthe COMBE épouse PONCHON (11/11/1923 - 13/05/2009). (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

Villefranche-sur-Saône. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage d’une personne à :

  • Paul BOURDONNEL (12-06-1912 - 26-06-2001), employé d’entreprise.

 

14 juillet 1996

 

Caluire. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage de 11 personnes à :

  • Lucien LACHAISE (23/02/1901 - 30/01/1999), propriétaire d’une manufacture de plastique à Caluire pendant la guerre, affecté à l’établissement de cartes ultra-secrètes pour la défense anti-aérienne. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage de 2 personnes à :

  • Mère Elisabeth RIVET (19/01/1890 - ???), Supérieure du couvent de la Compassion, Directrice de 3 institutions religieuses, arrêtée le 25 mars 1944, déportée à Sarrebruck puis à Ravensbrück, décédée en déportation. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage de 2 personnes à :

  • Damien TRONEL (07/02/1898 - 03/10/1979), juriste résistant.

  • Marie-Rose TRONEL (23/05/1897 - 05/09/1989), médecin mère de 6 enfants. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

27 août 1996

 

Salles-Arbuissonnas. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage d’une personne à :

  • Honoré TOMATIS (02/03/1903 - ???), voyageur de commerce.

  • Son épouse Antoinette née PLASSE (13/12/1902 - 1990) (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

8 septembre 1996

 

Salles-Arbuissonnas. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage de 5 personnes à :

  • André ROMANET, instituteur, secrétaire de mairie, délégué du Secours national, résistant.

  • Simone ROMANET (??? - 01/04/1989). (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

13 septembre 1996

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage d’une personne à

  • Sophie COURSANGE, protestante dirigeante du foyer pour la protection de la jeune fille. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

1997

 

13 mars 1997

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage d’une personne à :

  • Pierre OGIER (??? - 1975)

  • Son épouse Henriette née GIRARD (??? - 1968), mère de 2 enfants. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

16 juin 1997

 

Saint-Fons. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage d’une personne à :

  • Georges AMBLARD (17/03/1892 - 05/05/1945), directeur de gaz de France. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

5 septembre 1997

 

Laurent-de-Chamousset (St). Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage de 12 personnes à

  • Maurice MAYOUD (10/1 2/1917 - 23/04/1993), cafetier exploitant agricole. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

9 décembre 1997

 

Meaux-la-Montagne. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage d’une personne à :

  • Claudius COUTURIER, agriculteur.

  • Son épouse Denise. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

1998

 

11 janvier 1998

 

Chaponost. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage de 2 personnes à :

  • Pierrette MARQUET, supérieure du couvent Saint-Charles,

  • Lucie THERESE, supérieure du couvent Saint-François de Sales,

  • Anaïs BOUVEROT, tenancière de café,

  • Françoise Elisabeth RUDOLPH, religieuse au Foyer de jeunes filles des soeurs de Saint-François de Sales,

  • Mr BOUCHARD

  • Mme BOUCHARD son épouse, boulangers.

  • Elisabeth FRANCOISE. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

26 mars 1998

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage de 9 personnes à :

  • Jean BRUGIRARD, résistants

  • Suzanne BRUGIRARD, résistante

  • Jacques BRUGIRARD (né en 1923), étudiant et résistant,

  • Edmée CENAT de L’HERM née BRUGIRARD le 25-01-1922, résistante. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

11 novembre 1998

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage d’une personne à :

  • Henri BARTOLI (22/04/1918 - 01/10/2008), étudiant en droit, militant à la Jeunesse Etudiante Chrétienne. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage de 3 personnes à :

  • Renée GLAUBERT née JOLIVET, née le 29/12/1922. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

1999

 

3 mai 1999

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage d’une personne à :

  • Louis TIXIER (02/06/1891 - 21/10/1978). Imprimeur et propriétaire d’une imprimerie.

  • Son épouse Jeanne née BERTHIER (11/03/1897 - 24/10/1977) (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

2000

 

18 avril 2000

 

Fons (St). Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage de 10 personnes à

  • Auguste MATRINGE (25/01/1894 - 14/07/1984), directeur des usines Saint-Gobain. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

Lentilly. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage de 6 personnes à :

  • Louis COZONA, agriculteur.

  • Son épouse Hélène. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage de 3 personnes à

  • Henri JOUSSOT (06/03/1877 - 06/03/1969).

  • Son épouse Marie née PORTERET (29/10/1875 - 18/05/1958)

  • Denise JOUSSOT (02/01/1918 - 21/09/2014), professeure de lettres. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

13 août 2000

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » à :

  • Henri LAFOY (22/04/1901 - 01/02/1977), industriel propriétaire d’une société de papiers peints, pour un nombre ignoré de personnes sauvées. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

29 octobre 2000

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage d’une personne à

  • Marie-Louise DELECHENAUT, Mère Marie de Jésus, Supérieure du Couvent des Petites soeurs de la Sainte Enfance à Lyon, décédée le 14/01/1982.

  • Yvonne LAURENT religieuse (27/04/1919 - 28/01/2014) religieuse pour le sauvetage d’une personne. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

Lyon. Attribution par le comité Yad Vashem du titre de « Juste parmi les Nations » pour le sauvetage d’une personne à :

  • Gilbert HUGONNET (25/08/1899 - 07/07/1962), ouvrier.

  • Marie-Louise HUGONNET, employée de maison. (Yadvashem-france.org) (Pour plus d’informations voir biographie Annexe 10)

 

 

Date de création : 21 décembre 2019

10e modification : 15 novembre 2022

 



31/01/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 996 autres membres